Quand un ancien d'Apple envisage de contre-switcher

Anthony Nelzin-Santos |
Après deux ans comme vendeur chez un revendeur Apple, David Sobotta, devenu salarié de la firme de Cupertino en 1984, et en est parti 20 ans plus tard. Il envisage maintenant de contre-switcher, la faute à l'évolution d'Apple : « quand je l'ai quitté, Apple était déjà en train de devenir une société bien différente de celle que j'avais rejoint en 1984 », explique-t-il dans une lettre adressée à un cadre d'Apple (qui n'est pas Steve Jobs).

« Apple est passée de la société aux ordinateurs pour le reste d'entre nous à la société aux ordinateurs pour les riches parmi nous », résume-t-il. Il reconnaît que la différence de tarif entre Apple et le reste des acteurs de l'informatique a toujours existé, mais qu'il n'avait pas de mal à la justifier jusqu'ici. Il conseillait il y a encore quelques mois à sa fille un iMac plutôt qu'un PC Windows un peu moins cher.

Mais quand s'est posé la question du renouvellement de son MacBook de 2006, il s'est étouffé sur le prix des MacBook Pro 13" : 1.199 $ pour le premier modèle (1.149 € en France) : « je ne peux que sourire face à la marge [qu'Apple] réalise sur les machines à base de Core i5 ou Core i7 ». Il donc acheté deux ordinateurs portables HP, un à Core i5 et écran 14", l'autre à écran 15" et Core i7 (il ne précise pas quels modèles, ni le reste de la configuration), le tout pour 1.500 $, « un prix qui n'est pas mauvais ».

« Je me souviens encore des jours où Apple était compétitive sur les prix. Je suppose que cela ne compte plus tant que plein de monde continue [à acheter] », poursuit-il. Il prend l'exemple des nouveaux iMac, regrettant par exemple de ne pas pouvoir choisir le modèle 21,5" avec un processeur Core i7, Apple réservant ce processeur au modèle 27" : « après quelques années, vous vous retrouvez avec un superbe écran, et un processeur obsolète ».

« Avec quelques regrets, je glisse progressivement en dehors du monde Apple ». Il explique ainsi qu'il n'aurait eu absolument aucun problème avec Windows 7, alors qu'il doit parfois forcer des applications à quitter sous Mac OS X. Il explique aussi que les services Web de Google « mettent la pâtée » à Apple, entre Google Apps for your Domain et Picasa : « je me rends compte qu'Apple est passée aux iPad et aux iPhone, et ça se voit »

Il ne trouve aucun argument pour contrer l'iPhone, mais comme beaucoup, trouve à redire sur le choix d'Apple de passer par un contrat d'exclusivité avec AT&T, qu'il a utilisé pendant trois ans. Sobotta utilise donc un Droid sous Verizon.

« Je déteste avoir à le dire : quand je devrai remplacer mes Mac les plus anciens, je vais peut-être devoir le faire avec des PC sous Windows », estimant que la différence de prix est maintenant trop grande, et qu'il n'est plus certain que Mac OS X est « le meilleur OS du monde ».

« Mes Mac me manqueront, mais Apple ne me manquera pas » : certains de ses arguments ont déjà été vus et revus (notamment la dent féroce contre le passage à Intel, peu après son départ), même si l'argument tarifaire révèle le malaise actuel (lire : Mac mini : le malaise). On sent cependant que Sobotta force le trait, notamment sur son expérience de Windows 7, trop belle pour être vraie [NdR : Windows 7 est sans aucun doute le meilleur des Windows, mais son expérience paraît vraiment angélique, surtout face à un Snow Leopard qui serait le pire des Mac OS X en comparaison]. L'ancien d'Apple a peut-être gardé une dent contre son employeur : son histoire au sein de la firme de Cupertino n'est pas de tout repos. Que pensez-vous de ses arguments ?

Tags
avatar Mabeille | 
@mika oui la même parce que les mac sont vendus avec trop peu de ram. ET heureusement en choisissant de la kingston que tu mets a la main toi même tu peux economiser 80€ pour passer de 512 Mo à 2Go... ensuite vista date depuis de l'eau a coulé sous les ponts et enfin je déconseille Acer. Si ta femme avait pris un Asus elle l'aurait sans doute encore. Asus est réputé pour avoir la même fiabilité que les Mac mais avec 2ans de garantie et pour 30% moins cher (sans compté les options sup qui n'existent même pas chez Apple) Donc oui on peut mal choisir sa marque et avoir une mauvaise expérience. Il est vrai qu'Apple est un choix assez sûre. Comparer du 1er prix a du dernier prix c'est possible mais on comprend bien qu'il y a d'autres possibilités entre.
avatar muhyidin | 
L'exclue de AT&T sur l iphone est quand même un beau scandale
avatar Florian Innocente | 
[b] Juste une remarque à ceux qui postent de longues réactions, pensez à sauter des lignes, ça donnera davantage envie de les lire [/b]
avatar Dagui | 
@ wooper69 : Ben aMSN le fait très bien. Il permet aussi la visio mais c'est plus aléatoire, ça marche pas toujours, je préfère passer par Skype. @La rédaction : lire l'article mis en lien à la fin est est inbuvable via l'app MacG. On peut pas dézoomer, ni passer en paysage (peut être activable dans les réglages). L'intégration des sites/blogs au sein de l'app est à revoir. Scroller à l'horizontale sur un long post c'est chiantissime.
avatar Florian Innocente | 
[b] @ Dagui "@La rédaction : lire l'article mis en lien à la fin est est inbuvable via l'app MacG" [/b] Quel lien, "Son histoire", celui qui amène sur le blog du bonhomme ? Chez moi la page obtenue de ce blog est parfaitement zoomable.
avatar ironseb | 
Il ne sera pas le seul à switcher. Mes Mac actuels seront aussi remplacés par des PC. Apple c'est cher, c'est beau, ça brille mais une fois le capot moteur ouvert, on s'aperçoit qu'il n'y a pas grand chose sous la carrosserie. OS X me manquera certainement pendant quelque temps mais vu qu'il n'évolue quasiment plus et que Microsoft a repris sa marche n avant il sera vite rattrapé et même dépassé. Adieu Apple, sa Sainte Marge, sa censure et sa démarche sectaire. Y a pas marqué pigeon sur mon front.
avatar Stanley Lubrik | 
Est-ce que notre ami Nelzin, grand spécialiste du repompage dans les grandes largeurs d'articles d'autres sites anglo-saxon réhabillés de sa signature(au lieu de la citation de quelques lignes en usage dans la Presse) est satisfait du choix, pardon de la photocopie de son sujet ? Avec 11 pages des habituels débats stériles Mac / Windows, les compteurs de pub de MacGé doivent être au beau fixe ?
avatar Stanley Lubrik | 
Pour la tranche de rigolade, je préfère les dessins de Flock ! Au moins là Apple prête à s'amuser dans une férocité bon enfant... http://www.clubic.com/humour-informatique-geek/detente-avec-flock/actualite-355932-isaw-steve-suis-pire-cauchemar-bd-buster.html Pour sûr, Steve va switcher !
avatar tbr | 
Ah, si on ne devait que compter sur le prix de vente d'un objet, on n'y ajouterait plus nécessairement les critères de plaisir, qualité, coup de cœur, rentabilité, gain de temps, amortissement, longévité, stabilité, etc. C'est simpliste de dire qu'un Mac coûte plus cher qu'un PC si l'on ne met pas en balance tous ces critères (et bien d'autres encore), toute comparaison gardée, car il s'agit là autant d'un ordinateur que d'un produit... "artistique" (amha). D'une certaine manière donc, Mac fait la même chose que PC mais il y a plus de plaisir à le faire avec; on perd moins de temps, de cheveux voire, etc. Enfin, je ne vois pas en quoi cela serait gênant pour ceux qui ne peuvent pas avoir de Mac que j'en ai un, quand bien même, selon eux, les PCistes, "Mac est %#¥$". Ce serait un peu comme si le propriétaire d'une voiture à 7500 € disait de celui qui en a une de 75000 € qu'il s'est fait plumer car, comme lui, sa voiture a quatre roues, un volant, etc. S'y rajoute la qualité, la notoriété, le prix de revente s'il y a lieu... J'ai switché en 2006 ce n'est pas demain la veille que je franchirai le seuil dans l'autre sens pour quitter Apple et ses superbes produits "vachement trop chers".
avatar lausoda | 
Je trouve que la communauté macsex est en stress depuis quelque temps. Vivement la naissance de nouveaux sites mac/iphone/ibidule plus en adéquation avec la communauté qui achète du itruc : bobomac (au propre comme au figuré) ou gogomac. Et moi, je profite de ma dernière machine mac qui a connu trop de déboires, un MBP de première génération auquel on a changé la carte mère et qui a vu son magsafe cramer et profite de mon PC de bureau sous windows 7 qui m'a couté deux fois mois cher qu'un mac et dont la tour est aussi élégante qu'un mac pro.
avatar Florian Innocente | 
[b] @ Stanley Lubrik "Avec 11 pages des habituels débats stériles Mac / Windows, les compteurs de pub de MacGé doivent être au beau fixe ?"[/b] Il pourrait y avoir 850 pages de commentaires et tu pourrais les lire toutes une à une, ça ne ferait jamais qu'1 seule page de lue au compteur, puisque la page principale n'est pas rechargée à chaque fois. On fait ça depuis longtemps, on y perd en pages vue mais le lecteur y gagne. Et ton laïus sur le "repompage" tombe tout aussi à plat vu que les articles sont toujours sourcés, et clairement. Profite de ton samedi Stanley, il fait beau.
avatar Florian Innocente | 
@ lausoda "Je trouve que la communauté macsex est en stress depuis quelque temps." Ah ça c'est clair, plus Apple se porte bien plus certains utilisateurs Mac de longue date dépriment. Bientôt ils vont réclamer le retour du Nubus, de Spindler et du Gestionnaire d'extensions.
avatar regaeman | 
personnellement sous Snow Léopard j'ai souvent des appli qui réponde plus, des application d'une lenteur Inouie...
avatar ipodtouch3000 | 
@ wooper69 : Oui il y a cross over
avatar ipodtouch3000 | 
Je voudrais pas vous sortir de votre monde merveilleux mais
avatar ipodtouch3000 | 
Vous comparer un os (windows) et un type d ordi (mac) cest pas credible
avatar Stanley Lubrik | 
Au brillant rédacteur Innocente, dont le judicieux conseil m'a permis de profiter de Paris Plage, mais ne m'a pas pour autant rendu aveugle :  Ce n'est pas parce qu'une info est sourcée que cela autorise à du pillage en règle. Et le photocopie de l'article Techcrunch sur Infineon en Une est un autre exemple flagrant. C'est sûr que les beaux décalcomanies légèrement recolorisés, c'est pas franchement du "journalisme" d'investigation. Là, de la page de TechCrunch au délayage intégral francisé , il n'y a même plus besoin de se lever de la chaise pour jouer au reporter.  Le comble, dans ce travail de recopieur ensauceur, c'est de signer.  http://fr.jurispedia.org/index.php/Droit_de_citation_(fr) La citation doit être courte et. clairement identifiable !  Mais alors là, même plus de citation ou guillemets qui permettraient de savoir qui dit quoi Écrit par l'auteur américain Steve Cheney (contributeur TechCrunch), cet exemple : [b] "Vertical Integration is Back In Vogue: We are re-entering a period where companies are integrating vertically instead of horizontally"   [/b] Dans la plume dA.Nelzin (pas de guillemets, pas de caractères en maigre), nous obtenons de l'auteur copieur : [b] "L'intégration verticale revient en effet en force : les grandes entreprises font de plus en plus d'acquisitions destinées à leur offrir la maîtrise de la chaîne de conception de leurs produits de A à Z". [/b] Quel talent ! (A suivre)
avatar Stanley Lubrik | 
(Suite et fin) Autre exemple : Steve Cheney écrit : [b]"In addition to having supplied every cellular baseband chip that Apple has ever bought, Infineon is one of only four companies with an ARM architectural license (Qualcomm, Marvell, and now Microsoft are the other three). This allows Infineon to extend ARM’s basic capabilities, and is clearly synergistic with the charter of PA Semi and Intrinsity, which were acquired by Apple for their respective ARM expertise."[/b] A suivre, toujours pas de guillemets ou mots en en italiques, qui rappelleraient l'auteur originel, mais nous, lecteurs, découvrons par la plume de l'ami Nelzin : [b] "Infineon a été au cœur de chaque iPhone et de l'iPad, c'est donc une société qu'Apple connaît bien. C'est surtout un des quatre seuls acteurs de l'informatique à posséder une licence sur l'architecture ARM : alors que la licence ARM classique offre des designs de processeurs prêts-à-produire, cette licence spécifique permet d'aller plus loin, et de rajouter des choses au design de base. Seuls Qualcomm, Marvell et Microsoft possèdent aussi une licence de ce type. En achetant Infineon, Apple renforcerait sa connaissance de l'architecture ARM, après les acquisitions de PA Semi et d'Intrinsity." [/b] Pompage et coloriage sont les deux mamelles de l'investigation à la française ! Faut-il prendre d'autres morceaux ? . Moi aussi. j'ai plein de bookmarks de sites anglo-saxons. Je peux aussi jouer au journaliste et coller ma signature !
avatar Florian Innocente | 
[b]Stanley, tu fréquentes les sites Mac - dont le nôtre - depuis cet après midi ?[/b] Tu as d'autres découvertes sous le coude ? Tous nos articles, lorsqu'ils ont une origine externe sont sourcés, c'est le cas de celui-ci dont l'attaque fait clairement référence à Techcrunch avec le lien qui va bien. On ne fait pas une traduction intégrale, on n'est pas Courrier International, mais on essaie de redonner les éléments essentiels de manière à ce que le lecteur non anglophone puisse prendre connaissance de ces news (je rappelle quand même qu'on est un site dédié à l'acualité d'une plateforme où 90% des événements qui l'entourent proviennent des USA, pas de la région Charente Poitou ni de la Catalogne). Autre exemple du même style : https://www.macg.co/news/voir/162391/apple-et-at-t-un-mariage-sans-amour-entre-celebrites Dans lequel j'ai remis en italique les déclarations recueillies par Wired. Mais je ne vais pas mettre en italique [i]et[/i] les écrits du rédacteur de Wired [i]et[/i] encore en italique ces fameux témoignages. Soit c'est un article qui n'a pas une origine externe, exemple la Une actuellement et pas mal d'autres articles dans les actus générales de cette semaine, et là il n'y aura pas de source. Je rappelle ces évidences parce qu'elles semblent te tracasser soudainement, mais quelle est la question en définitive ? Tu as connu un Nelzin qui t'a fait des misères ?
avatar gaetanfo | 
On parle de connectique. Personne n'a mentionné la prise eSATA, que l'on trouve de plus en plus sur les nouveaux portables. Je ne mentionnerai pas les marques, n'étant pas payé pour cela. Bien supérieure à Firewire 800, ette prise, lorsqu'il s'agit de sauvegarder son disque dur sur disque externe.
avatar gaetanfo | 
@kaisy Pas très différent de Windows, sauf que l'icône est dans le coin inférieur droit plutôt qu'au sommet.
avatar bambougroove | 
@ stanley lubrique : et viii l'information ne rime pas toujours avec investigation ... qui a un coût non négligeable !!! Les articles de MacG sont accessibles gratuitement et rédigés en français (ce qui est un service rendu aux lecteurs non anglophones) ainsi que clairement "sourcés", c'est-à-dire au minimum par le biais de liens cliquables vers l'article d'origine (et dans sa langue originale) dans le corps du texte. Franchement je ne vois pas le problème ni une quelconque légitimité à la polémique que tu essayes de lancer envers l'équipe rédactionnelle de MacGénération qui fait honnêtement son boulot :)
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Depuis 5 ans j'ai acheté 2 iMac 5 MacBook 5 iPhone 1 Appletv 1 AirPort extrême 1 iPad. Cela pour ma famille et ma petite société de 5 personnes. Je me pose la même question : pour le renouvellement cela commence a faire cher. D' autant que la qualité baisse, problème de synchro MobileMe pour le courrier et le calendrier. Je suis en train de lâcher iwork au profit d' excel au cas ou je contre switcherais dans 1 an ou 2. Je dois bientôt changer un des iMac. J hésite vraiment car j utilise également un RESEAU Windows de 8 pc et je n'ai pas de problème avec Windows 7 (ce qui n était pas le cas avec Vista et XP ) Le choix n est pas encore fait.
avatar Florian Innocente | 
@ murapom : oui mais alors, vu que tu as une expérience des deux plateformes, qu'est-ce qui pourrait encore te retenir sur Mac au final ? La simple force de l'habitude ou est-ce qu'il y a des choses sur Mac que tu ne retrouves pas sur ces PC (outre la question du prix) ?
avatar Oliange | 
Je trouve qu'il y a des avantages et des inconvénients aux 2 OS mais quoi que l'on dise l'OS en lui même n'est rien, ceux sont les logiciels qui font la force d'une plateforme. Si on utilise des logiciels sous Win on utilise Win et si c'est sur OS X on utilise OS X. La virtualisation c'est intéressant pour les particuliers et encore car cela un coût mais pour les pros c'est déjà moins intéressant entre les surcoûts et le manque de puissance.. Pour mon boulot c'est Win, y a pas le tiers des softs qui existent sous OS X... Pour le loisir c'est les 2 pour le moment.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR