La FTC piétine face à Google et Apple

Christophe Laporte |
La Federal Trade Commission (FTC) hésite quant à la suite à donner au rachat d'AdMob par Google. Le New York Times révèle que sa décision qui était imminente a finalement été reportée de deux semaines. Apparemment, la FTC veut se donner le temps de valider ou non cette acquisition.

L'agence craint qu'une telle acquisition soit une mauvaise chose pour la libre concurrence. La FTC était semble-t-il sur le point de mettre son véto, mais le rachat de Quattro Wireless par Apple aurait compliqué la donne.

Pour ne rien arranger, la FTC aurait du mal à obtenir des informations précises d'Apple au sujet de sa stratégie relative à iAd. Concernant ce dernier, elle s'intéresse d'ailleurs à la clause 3.3.9 de son contrat avec les développeurs qui selon les interprétations que l'on en fait pourrait pénaliser les régies publicitaires alternatives au détriment d'iAd (lire : SDK 4.0 : une autre clause fait débat).

La pression vis-à-vis de la FTC est d'autant plus forte, que certains estiment qu'elle n'avait pas porté assez d'attention au rachat de DoubleClick par Google en 2007.

Sur le même sujet :
- Anti-concurrence : Apple doit-elle s'inquiéter ?
- iAd : une partie de billard à trois bandes

avatar Nesus | 

Effectivement je n'apprécierais guère d'être dans leur position. Trancher entre monopole et bien fait pour le marché est souvent très compliqué. Surtout qu'enlever le poids fort de google (admob) pourrait mettre Apple en situation de domination du marché. Il va être dur de ménager la chèvre et le choux. En plus on en pourrait pas dire tout simplement vous reprenez vos billes et on n'en parle plus, parce que ça serait tuer le développement du marché, la publicité rémunérant bon nombre de dévs et autres. Une difficile qui va être lourde de conséquence quel que soit le choix.

avatar sgm | 

@Nesus [12/05/2010 17:35] (effacer) (editer)

"Surtout qu'enlever le poids fort de google (admob) pourrait mettre Apple en situation de domination du marché. "

Il semblerait que les parts de marché de android explosent aux États-Unis. Ce n'est donc pas un problème. Google est beaucoup plus problématique.

avatar shenmue | 

@sgm:"Il semblerait que les parts de marché de android explosent aux États-Unis."

Mode Divoli on: oui mais beaucoup de choses peuvent changer, surtout aux USA avec l'exclue d'Apple vis à vis d'ATT qui pourrait sauter. Le marché est encore jeune, on ne sait pas comment tout cela peut évoluer.

Génial comme façon d'argumenter en fait... ;)

avatar Liam128 | 

Clair que t'as pas l'habitude de dire "on sait pas" shenmue. Ca doit te faire bizarre, une argumentation sans se prendre pour Mme Irma.

avatar shenmue | 

@Liam128:"Clair que t'as pas l'habitude de dire "on sait pas" shenmue. Ca doit te faire bizarre, une argumentation sans se prendre pour Mme Irma."

Je crois que t'as pas saisi mon ironie. Le mode Divoli n'est valable QUE pour Apple bien sûr, quand il s'agit de Microsoft, de Google ou en fait de n'importe quel concurrent d'Apple c'est plutôt, au moindre chiffre qui semble aller dans le sens d'un concurrent: ça y'est, Apple est cuit, la déferlante Android est en marche, etc...
Mme Irma pour les concurrents, une grande prudence pour Apple.
J'ai juste utilisé la même méthode pour un concurrent, méthode que les même "prudents" ont du mal à utiliser avec Google par exemple.
Je préfères me baser sur les chiffres réels pour faire une analyse, le plus de chiffres possibles. PAs besoin de faire semblant de dire qu'"on ne sait pas" quand dans un autre contexte on jette toutes ses bonnes résolutions par dessus bord n'est-il pas ?

avatar Zouba | 

Autant, j'ai toujours vu la stratégie d'intégration d'Apple d'un très bon oeil quand il s'agit de marier logiciel et matériel, autant depuis l'arrivée de l'iPhone certaines choses me chiffonnent.

L'AppStore déjà était à la limite, si d'un côté je suis bien content de pouvoir installer n'importe quoi sur mon iPhone qui provienne de l'AppStore avec la quasi certitude que cela fonctionnera sans souci, sans avoir peur des virus et autres malwares, je ne peux m'empêcher de penser que laisser tout le contrôle à une seule entreprise n'est pas une bonne chose. Apple amis en place un concept similaire à Palladium qui avait pourtant été sacrément décrié à l'époque !

Mais avec iAd, Apple a encore franchit une marche supplémentaire. Si encore la main mise totale d'Apple sur la distribution d'application qui sont critiques pour la stabilité du système et l'expérience utilisateur pouvait se justifier, en quoi l'absence de concurrence sur les iAd est-elle une bonne chose ? Apple aurait du se contenter de produire les outils nécessaires à la production d'iAd, de prévoir les APIs nécessaires à l'inclusion de telles pubilicités dans les applications, mais aurait du laisser aux régies publicitaires, le droit de vendre des publicités comme Admob le fait jusqu'à présent avec succès.
Cela n'aurait pas empêché Apple de proposer ses propres services aux annonceurs et lui aurait donné l'occasion de prouver qu'à Cupertino, on fait toujours mieux que les autres.

Dommage, un peu de concurrence aurait sûrement fait du bien…

avatar oomu | 

La FTC est une institution qui n'a pas inventé hier pendant l'heure du thé.

Le marché changeant avec le rachat confirmé par Apple , et bien ils révisent leur décisions. Voilà tout.

-
rien de bien spécial et Shenmue a raison.

-
attention; un propos révolutionnaire va suivre, je vous conseille de vous accrocher à tout ce qui est bien fixé.

@Zouba [12/05/2010 20:04]

"Dommage, un peu de concurrence aurait sûrement fait du bien…"

attention les yeux :

Le "un peu de concurrence" à apple existe, cela s'appelle Android, Windows, divers linux, symbian etc. vous ne trouvez pas que c'est assez ? l'Univers est d'accord avec vous :

symbian est un consortium de divers entreprises : nokia, motorola, etc (une tonne)

Android est vendu par je ne sais combien de sociétés, dont HTC comme acteur principal. HP qui arrive, mais HP était DEJA ACTIF avec windows mobile. (hé oui).

Et n'oublions pas RIM qui utilise, pour l'heure, son propre logiciel.

-
le marché cen 'est PAS l'iphone

"iphone" n'est pas un marché concurrentiel.

Iphone est un modèle de téléphone avec ses services associés.

Le "marché" qui vous angoisse tant, c'est celui des "ordinateurs", ou des "mobiles", ou "des soupes aux oignons".

Apple n'a aucune obligation de créer de ses petites mains un marché libre. LE marché libre existe déjà : c'est celui des mobiles.

Si iphone et son iad et son store vous énervent, achetez un autre produit : android , windows, rim, symbian, divers linux, Autre. (sisi, y a Autre) vendus par une GALAXIE sans précédents (depuis le début année 80) de constructeurs. hé bé.

-
Apple a toujours été une société qui pousse vers l'intégration à ses services.

Apple a régulièrement acheté des entreprises et fondus leurs techno sous une offre intégrée. iAds, ipods, store, ce n'est que la même tactique, mais faite avec sérieux et par des gens compétents pour une fois (ça nous change des années fin80/90 hein ?).

avatar oomu | 

"Apple aurait du se contenter de produire les outils nécessaires à la production d'iAd, de prévoir les APIs nécessaires à l'inclusion de telles pubilicités dans les applications, mais aurait du laisser aux régies publicitaires, le droit de vendre des publicité comme Admob le fait jusqu'à présent avec succès."

non mais attendez, iAd sera un service fusionné dans Cocoa/App Store. C'est pour améliorer et rendre cocoa (et donc le développement d'app iphone/ipad) et le App Store plus efficace et attrayant pour le concepteur de logiciel.

Mon propos est révolutionnaire, mais bel et bien, j'explique que Apple roule pour sa pomme (whaouu, fulgurant.)

Si cela ne satisfait pas, ben le concepteur de logiciel n'utilise pas ces services et pis c'est tout.

Et si le store le dérange, il y a d'AUTRES magasins, sur d'AUTRES plateformes par d'AUTRES entreprises : la concurrence. Le développeur est libre d'aller voir ailleurs. C'est ainsi que ça marche et c'est une BONNE chose : chaque entreprise est libre de construire ses services.

C'est un marché libre, compétitif et concurrentiel. (tout ce que ne fut pas le pc en quelque sorte : une poignée de constructeurs entendus sous la coupe d'un fournisseur de système).

-
Bientôt vous allez me dire que c'est scandaleux que STEAM de Valve ne permette pas d'utiliser Battle.Net de Blizzard avec Team Fortress . "roooh les messants!"

ouaip.

avatar oomu | 

Choc Emotionnel Subite :

"ben fa alors!!! Vla t'y pas que le service commercial Mobile Me, ex .mac, ex itools, ex autre chose, est intégré dans Préférences Système de Os X et que c'est même pas remplaçable par AOL, DropBox, Microsoft Live ou les iGoogle via un zoli mécanisme programmable qu'Apple aurait écrit soit même pour faciliter la vie à ses CONCURRENTS ! c'est un scandaAAale, vite, je vais en parler à mon député."

avatar oomu | 

Il est tout à fait exact qu'Apple construit autour de son matériel ses propres services et que l'un roule pour l'autre, avec jalousie. J'ose même dire que les gens aiment Apple pour cela (au fond de leurs petits coeurs, à leur cris défendant. Votre inconscient le sait.)

-
Il existe un autre monde : celui du PC Compatible Windows avec l'anarchie et la folie la plus totale.

Si Windows est encore trop de limites et d'intégration à ce que Microsoft appelle Live ou Bing aujourd'hui, il existe un AUTRE monde dans l'autre monde : Linux, où la liberté totale a créé un univers de choix incompréhensible pour tout non-professionnel.

"raAAh Canonical a intégré son propre service réseau dans l'interface de Ubuntu ! C'est de la manipulation; je passe à Debian Linux !"

avatar ironseb | 

La FTC est en train d'échouer lamentablement. Que se soit sur le dossier Google ou sur le dossier Apple. Le lobbying fait son effet.

Aucune leçon n'a été tiré du phénomène Microsoft. L'histoire est en train de se reproduire.

avatar oomu | 

Vous savez depuis longtemps, que c'est vers cela que va Apple. C'est son souhait depuis 1976 et ça leur prend des décennies pour y arriver.

Quand Apple est en incapacité de pousser en avant l'intégration, soit par bourde technologie, soit direction incompétente ou corrompue, l'entreprise va mal, se perd.

Apple est persuadé que sa valeur, et manifestement les résultats sont là, est l'intégration pleine et entière de tous les services autour d'un matériel contrôlé. Les gens apprécient cela et achètent.

Le Logiciel Marié au Matériel et inversement est ZE force et spécificité d'Apple. Qu'Apple a réussi a conserver malgré la période noire.

-
Si cela n'avait pas un intérêt, les clients auraient fuit et installé linux et connecté via une chouette api XML http aux services en ligne de leurs choix. Je caricature exprès, le choix n'est pas aussi binaire.

-
Si un tel modèle ne vous plait pas, vous savez que vous détesterez profondément l'ipad 2, l'iphone 5, le ibidule de 2015.

(et pourtant, je rappelle que le magasin Amazon kindle est disponible sur IPHONE/IPAD, ainsi que Barnes&Nobles, et Marvel etc. et j'ai vérifié, Safari Mobile se connecte à tout serveur web. Apple ne bloque pas tout. Inversement ne croyez pas que tout est autorisé ailleurs. Je cherche encore le magasin alternatif sur la sony playstation... )

-
Vous avez le choix d'autres plateformes, d'autres pratiques, d'autres logiciels , plus de choix qu'il n'y en a jamais eu depuis 20 ans.

avatar ironseb | 

"Vous savez depuis longtemps, que c'est vers cela que va Apple. C'est son souhait depuis 1976 et ça leur prend des décennies pour y arriver."

Permet moi de rire 5 minutes. Juste de rire.

avatar divoli | 

@ Shenmue;

Je ne vois pas de quel droit tu utilises mon pseudo pour me dénigrer et raconter absolument n'importe quoi à mon sujet. Ton mode machin et tes méthodes d'extrémiste, tu te les gardes.

Alors TG, tu nous saoules.

avatar ironseb | 

@ divoli

Te fatigue pas. On arrivera pas à le soigner. Le mieux est encore de l'ignorer plutôt que de lui donner de l'importance en répondant à ses provocations.

avatar BlueVelvet | 

Shenmue, Divoli, vos prises de bec me fatiguent, et tout le monde s'en fout.

La question, là, est plus fondamentale. On parle de pub, sur mobiles, et du contrôle de la pub. Vous avez tous des pubs papier dans vos boîtes aux lettres, distribuées par des boîtes locales, qui font vivre quelques distributeurs. Ou de la pub dans vos journaux, là aussi locale (nationale).

C'est ringard sans doute, mais sur le web, le contrôle quasi-absolu de la pub par quelques acteurs me semble assez inquiétant. Parce que l'argent, en fin de compte, ira dans les mêmes poches, de moins en moins nombreuses (une concentration, donc).

Parce que cet argent ne sert en aucun cas à la diversité du web (voir la manière dont Google opère pour la pub personnalisée, c'est à la canonnière, même débile et assommant).

Parce que ce n'est pas ainsi que l'on va faire vivre un web diversifié, varié, vivant quoi.

... et donc pour les mobiles...?!

avatar Brewenn | 

La pub sur mobile, le rêve quand on sait que ce même mobile deviendra bientôt moyen de paiement, plus aucune période "creuse" ou le consommateur ne pourra plus consommer.
Que ce soit dans le métro, dans le train, chez lui, au cinéma, à la plage, dans sa chambre ou aux gogues le consommateur sera débitable à tout instant 24h/24.

Enfin "rêve" pour le commerçant peut être pas pour le consommateur.

avatar GStepper | 

La FTC piétine ?
C'est étrange parce que sur MacG on a tout un tas de spécialistes pour qui "l'abus de position dominante" et autres expressions du même acabit sont pourtant des évidences... ;)

avatar Brewenn | 

t'as oublié les règles de libre concurrence !

CONNEXION UTILISATEUR