Etats-Unis : les entreprises craquent pour le Mac ?

Christophe Laporte |
Les signes laissant entendre un rebond des ventes de Macintosh aux États-Unis se multiplient. Après la dernière étude NPD assez rassurante sur le sujet (lire : Microsoft : un nouveau spot pour promouvoir les portables PC), c'est au tour de ChangeWave d'être assez optimiste concernant Apple.

Sa dernière enquête portant sur le mois de mai se concentre sur les intentions d'achat dans le monde de l'entreprise aux États-Unis. De manière générale, pour la première fois depuis 18 mois, elles sont reparties à la hausse.

71 % des responsables informatiques comptent acheter des ordinateurs portables durant le trimestre à venir contre 68 % le trimestre précédent. Au niveau des ordinateurs de bureau, les intentions d'achat passent de 64 % à 68 %.



Et Apple semble bien placée pour profiter de ce début de reprise. En effet, parmi les sociétés désireuses d'acheter du matériel informatique, elles sont 9% à lorgner vers un MacBook (au sens large) soit une hausse de 1 % par rapport à la précédente enquête et 7 % vers un Mac de bureau, soit un gain de 2 points par rapport au trimestre précédent.



Depuis que ChangeWave sonde l'opinion, jamais Apple n'avait atteint de tels chiffres. Début 2005, on était à 2 % aussi bien pour les Mac de bureau que pour les portables.

Puisqu'une bonne nouvelle ne vient jamais seule, sachez que l'environnement est assez favorable à Apple sur le marché des smartphones, à en croire la dernière étude de ChangeWave.

L'iPhone repasse devant le BlackBerry

Crise ou pas crise, sur les 4000 personnes interrogées, 14,4 % souhaitent faire l'acquisition d'un téléphone intelligent dans les trois mois durant l'été.

Et parmi les intentions d'achat, Apple est en tête avec 44 % (+14 points par rapport à l'étude de mars). À l'inverse, RIM perd 14 points à 23 %. Enfin, il y a bel et bien un effet Palm Pre. Les intentions d'achat de Palm ont doublé d'une enquête sur l'autre passant à 8 %.



Ce n'est pas la première fois que les intentions d'achat d'iPhone sont plus fortes que les intentions d'achat de BlackBerry. Une situation similaire s'était produite en juillet dernier lors de la commercialisation de l'iPhone 3G, mais la "domination d'Apple" n'avait duré qu'un temps…

avatar Jarod03 | 

C'est que des suppositions et des intentions d'achats, attendons les chiffres mais ça fait quand même plaisir à lire en ses temps difficiles !

P.S : prem's :P

avatar tmeritan | 

Je ne pense pas que RIM fasse autant de pub qu'Apple ... ça joue forcément sur les intentions de vote ... maintenant le marché smartphone est très localisé en entreprise ...

avatar Oliange | 

Surtout que ça ne représente que 14.4% des 4000 personnes.
Le téléphone classique a encore de beaux jours devant lui. Les smartphones sont globalement très bon mais ils sont loins d'être omniprésent ou de représenter le monde de la téléphonie mobile.

avatar logan1138 | 

Ils travaillent sur Excel 98 chez ChangeWave?...

CONNEXION UTILISATEUR