Logiciels : OmniGraphSketcher et Little Snitch

Christophe Laporte |
The Omni Group poursuit le développement d'OmniGraphSketcher [1.0 bêta 5 - 4.6 Mo - Mac OS 10.5 - US - 29,95$]. Cette version offre la prise en charge de Quick Look et de Spotlight. Ce logiciel, en bêta, est cette fois spécialisé dans l'exécution simple et rapide de graphiques à destination de cours, de rapports ou comme illustration à des explications scientifiques ou commerciales. On peut dessiner des courbes à main levée que le logiciel améliorera automatiquement dans leur rendu ou partir de données d'un fichier.



Mise à jour importante aussi pour Little Snitch le surveillant de l'activité réseau du Mac qui efface des bugs parfois très gênants [2.1.4 - 2.3 Mo - US - 29,95 $]. Comme par exemple des gels système après l'ouverture du compte utilisateur sur Tiger et un autre bug qui générait des alertes répétées de connexion.

rules-window-zoomedlittlesnitch



avatar Tye | 

Qqn aurait l'équivalent de "Little Snitch" en Open Source ? merci d'avance

avatar etlomb77 | 

Intéressé aussi !

avatar Mukei | 

+1
interesse par ce genre de soft en freeware/open source

Aussi je me demandais si l'on verrait un jour l'option:
-suivi de post (genre: cocher si vous voulez etre avertie lorsque quelqu'un a repondu au meme article)

avatar BS0D | 

faut pas rêver pour l'équivalent de Little Snitch en open source les gens... en tous cas j'en ai pas connaissance.
Le jour où ça arrivera, y'a des chances que les dev de little snitch ou NetBarrier X5 coulent la boite -- ou au moins voient leurs ventes bien réduites dans le cas où ce truc open source serait complet et satisfaisant.

avatar béber1 | 

Little Snitch est indispensable, tout simplement.

avatar yenda1 | 

"voient leurs ventes bien réduites dans le cas où ce truc open source serait complet et satisfaisant."

Mouais... à mon avis Little Snitch a un taux logiciel piraté/acheté assez élevé. Après tout il est notamment utilisé par certain pour bloquer l'accès des logiciels à un serveur de vérification des serials, l'ironie étant que l'utilisateur peut demander au programme de se bloquer lui même son propre accès.

CONNEXION UTILISATEUR