Un gros marché pour Apple en Belgique

Christophe Laporte |
Le projet "Cyberclasse" est en train de prendre forme en Belgique. Lancé en 2005, ce programme vise à équiper 3300 écoles wallonnes de 40 000 ordinateurs. Cette initiative permettra à la Région wallonne d'atteindre la norme européenne d'un ordinateur par 15 élèves dans les écoles primaires, secondaires et de promotion sociale.

Après de nombreux rebondissements, le marché est enfin débloqué. Concrètement, les écoles auront le choix de s'équiper avec des Mac ou des PC. Quel que soit l'ordinateur, il devra inclure une partition Linux. Enfin, la suite bureautique par défaut ne sera pas Microsoft Office, mais OpenOffice.org.

L'année dernière, Apple avait gagné la première manche. Dans le cadre de ce programme, elle avait raflé le marché des serveurs. 3300 Xserve seront chargés de veiller sur les réseaux des 3300 écoles wallonnes.


avatar cookie | 

Très bonne initiative !
De nos, jours, rares sont les emplois qui ne demandent pas un minimum de connaissances en informatique de bureau. Autant commencer le plus tôt possible. Quand je vois certaines personnes de mon âge (27 ans) qui n'arrivent même pas à ouvrir word, taper un texte et l'imprimer, je me dis que c'est une très bonne chose.

Prochaine étape, rompre le monopole Belgacom et proposer de vrais connections à Internet avec des tarifs corrects !!

avatar davi18 | 
avatar Arpee | 

Ceci dit, je crois savoir savoir que tous les profs qui avaient un iMac dans le cadre de l'opération précédente, c'était pour faire tourner Virtual PC avec Windows dessus. Je ne suis donc pas très optimiste pour les chances de succès de notre plateforme préférée...

avatar Mac1978__old | 

DrFatalis +1. Ce qui compte avant l'outil, c'est l'usage que l'on va en faire. Introduire un ordinateur dans un enseignement impose de revoir les objectifs et la méthode pédagogiques, et bien évidemment d'avoir des enseignants formés pour... et motivés.

Pourquoi seulement les écoles wallonnes ? Les Flamands sont-ils déjà équipés ?

avatar Almux | 

@Arpee
Inutile d'être pessimiste non-plus... La plupart sont sous windoze parce que rien d'autre ne s'est présenté. Maintenant, toutes ces personnes pourront, au-moins, bénéficier d'une comparaison...

avatar lachc | 

A Arpee.
Faire tourner Virtual PC sur les iMacs de cette époque, je ne connais pas beaucoup d'instits qui s'y sont risqués . A l'époque, déjà utiliser un PC pour autre chose que des logiciels de drill en math ou français ou à la limite d'orthographe, c'est un maximum, alors que les logiciels du Club Pom étaient ce qui se faisait de mieux. Le tout était de le faire savoir. Par contre, le gros problème a été le manque de ressources humaines pour s'occuper de ces salles d'iMac (heureusement qu'ils n'ont pas reçu le même matos que dans le secondaire, car les classes auraient été fermés au bout de 2 semaines) et le problème de vol (pas de système d'alarme prévue dans le contrat, contrairement au secondaire), ce qui a découragé plus d'un directeur d'école de faire les déclarations aux assurances, etc.
Nous verrons bien si les écoles fondamentales choisiront des PC et s'ils le font, comment elles s'en sortiront pour "gérer" le réseau. Bonne chance.

avatar bouc_en_kilt | 

@Mac1978
Parce que les écoles en Wallonie dépendent de la Communauté française (rien à voir avec la France), et les écoles flamandes dépendent de la Communauté flamande (=Vlaams gemeenschap), et les écoles de la région de langue allemande dépendent de la Communauté germanophone (=Deutschsprachige Gemeinschaft).
Donc les investissements, financements, etc. des écoles en Belgique dépendent de chaque Communauté.

avatar biniou | 

C'est ridicule tous ces serveurs pour les écoles secondaires. Il n'y aura pas l'infrastructure pour s'en servir. Ils seront sous utilisés. Pourquoi on fait pas un cluster de 3300 XServe pour les unifs et s'occuper du réseaux des écoles de la Communauté Française ? On pourrait en faire un serveur de calcul en dehors des heures scolaires et pendant les congés scolaires (2 mois en été).

Je me demande parfois comment notre pays est géré ... Aucune vision d'ensemble ...

avatar Gepat | 

Apple a toujours investi énormément dans l'éducation ... et son programme cyber école est très bien rodé et a fait ses preuves dans de nombreux pays. La ville de Luxembourg, par ex, a équipé toutes ses classes de primaire et maternelle de macs avec rétroprojecteurs pour permettre aux enfants de nouvelles formes d'apprentissages.

Par exemple : la motricité fine pour les tout petits (apprendre à déplacer des objets sur un écran), la possibilité d'adapter des cours en fonction du degré de connaissance des enfants (des exercices différents au sein de la même classe), ou de donner plus de plaisir aux ados en effectuant des travaux qui font appels à leur créativité plutôt que d'apprendre de manière passive.

Les Xserves - biniou - sont les seuls serveurs à pouvoir gérer parfaitement toutes les plateformes,qu'elles soient mac, pc ou linux. Et étaient moins cher que la concurrence.

Apple a aussi mis en place un centre d'assistance qui aide les profs et les forme aux nouvelles technologies et la manière de donner cours "autrement".

avatar lukasmars | 

Assez bizarre comme decision que de choisir Apple pour equiper les ecoles .

Apple est et reste un produit cher et ces produits "hype" cadrent mal avec l'equipement d'etablissements scolaires et grévent inutilement le budet de l'educations nationale ô combien deficitaire.

Enfin un enfant n'a pas a utiliser un Mac pour son experience informatique !

Au contraire, les solutions Linux doivent être priviligiées, voire imposés pour eviter le formatage des esprit "pro windows" et favoriser la diversité et l'ouverture mais aussi en raison de son côut, de son ouverture et de sa philosophie ainsi pour avoir une independance vis à vis de l'éditeur
Heureusement qu'une partion Linux est obligatoire , c'est bien le minimum

Quand au choix de Mac comme serveur, on est en plein delire.
N'importe qui avec un experience informatique digne de ce nom sais que Linux (Red Hat ou Novell) ou Free BSD sont les solutions les plus sûres et leader de ce marché, Apple se devant d'être présent sur ce marché, mais etant inexistant dans les chiffres.

avatar popo69 | 

[quote]Apple est et reste un produit cher et ces produits "hype" cadrent mal avec l'equipement d'etablissements scolaires et grévent inutilement le budet de l'educations nationale ô combien deficitaire.[/quote]

Ton argument ne tient pas la route. Apple fait de gros efforts sur le prix pour être compétitif. Et dans ce genre de marché, ce n'est pas le prix d'achat qui compte, mais le coût d'entretien. Et un Mac est moins cher à entretenir qu'un PC sous WIndows ou Linux. Un Mac avant d'être hype, c'est fiable.

[quote]Enfin un enfant n'a pas a utiliser un Mac pour son experience informatique !
Au contraire, les solutions Linux doivent être priviligiées, voire imposés pour eviter le formatage des esprit "pro windows" et favoriser la diversité et l'ouverture mais aussi en raison de son côut, de son ouverture et de sa philosophie ainsi pour avoir une independance vis à vis de l'éditeur [/quote]

Ah donc la liberté, c'est linux et rien que linux… C'est pas du formatage ca ?

[quote]Quand au choix de Mac comme serveur, on est en plein delire.
N'importe qui avec un experience informatique digne de ce nom sais que Linux (Red Hat ou Novell) ou Free BSD sont les solutions les plus sûres et leader de ce marché, Apple se devant d'être présent sur ce marché, mais etant inexistant dans les chiffres.[/quote]

Les solutions serveurs d'Apple ont bien des défauts, mais elles sont fiables et simples d'emploi lorsqu'elles ont été bien paramétrées. Et je pense que cet argument est bien plus important que d'autres. Je doute que chaque école ait son ingénieur informatique. D'autre part, elles embarquent des services comme tout ce qui touche au podcast, qui sont très appréciés par les milieux éducatifs.

avatar Arpee | 

"Un enfant n'a pas à utiliser un Mac pour son expérience informatique". Ca veut dire quoi, cette phrase ?

avatar boulou | 

Rigoler pas, au début de l'année scolaire ('07-'08), quand ma fille à dit à son prof d'informatique que son Mac était plus facile à utiliser que le PC de l'école (comprenez "Windows"...), le prof lui à rétorqué, le plus sérieusement du monde, que cela ne servais à rien d'apprendre sur un Mac parce que de toute façon Apple étais en faillite et qu'il allait être racheté par Microsoft...
J'ai du me retenir pour ne pas aller lui coller un pain...

avatar Gepat | 

@boulou : excellent. C'est presque effrayant ce genre de propos dans la bouche d'un prof (il n'est pas sensé s'informer un peu quand même de temps en temps ?)

@lukasmars : tu dois confondre "acheter un mac à la Fnac" et "négocier l'achat de 40.000 mac sur une période de x années". Ici le gouvernement achète une solution. Avec un programme d'encadrement des profs et de formation. Un système d'assistance. Apple a engagé des gens qui ne travaillent que pour les écoles belges par exemple.

Lis ceci par ex : http://www.apple.com/befr/education/profiles/declicnumerique/

avatar lukasmars | 

"
Ah donc la liberté, c'est linux et rien que linux… C'est pas du formatage ca ?"

Combien d'enfants travaillerons sur un Mac chez eux ? entre 7 et 10 % en etant trés large
Ne crois tu pas que les parents ne pouvant acheter un Mac prefereront acheter un pc à 300 Euros et installer un Linux pour leurs chéres têtes blondes ?

Un os avec une compatibilité quasi Universelle (fonctionnant aussi bien sur un pentium 2 que sur les dernier quadricore ou même sur une console de Jeux PS3 )est plus adapté à la democratisation de l'informatique plutôt que Mac OS X qui ne fonctione que sur des produits Apple non ?

Il ne s'agit pas d'avoir un avis partisant et de fanboy mais d'être logique.

avatar popo69 | 

universel peut-être, mais utilisé par personne ou presque dans le grand public. Et sans doute l'OS le moins adapté à un usage courant…

De toute façon, je crois que les jeunes générations n'ont plus de complexe. Elles sont nées avec une souris et un clavier et peuvent passer beaucoup plus facilement d'un système à l'autre…

avatar lukasmars | 

totalement d'accord avec toi , les enfants s'adaptent trés vite.

Et concernant le peu d'utilisateurs de Linux , on voit que la vente liée n'y est pas etrangére.
En Grande Bretagne , depuis qu'ils vendent du Linux préinstallé, la part de marché de linux a été multiplié par 28 depuis la sortie de Vista et ce, malgré une prime au vendeur qui vendent du Windows ...

http://www.generation-nt.com/pre-installation-gnu-linux-windows-vente-liee-royaume-uni-actualite-134121.html

Etrangement quand on donne du preinstallé, le gens achétent ...D'ailleurs le récent marché des netbook est à plus de 10 % des ventes de pc en france et la majorité sont vendu avec Linux .

avatar fantomx6 | 

Ouais, enfin le mieux c'est quand même que les enfants puissent apprendre à passer d'un système à l'autre sans être déboussolés.

Apple ne permet pas que son OS soit installé sur autre chose que ses "Mac" (de manière légale s'entend)

Hors les Macs sont à se jour les seuls Ordinateurs permettant d'installer OS X, Linux et Windows sur une seule Machine et en toute légalité (si on a les licences). Avec un "PC mode Windows" c'est Linux si l'ordi n'est pas "Tatoué" sinon bonjour la galère.

Peut-on aussi passer sous silence que derrière OS X, il y a un Unix qui sommeille ? et que avec Fink ou Macport on peut installer et utiliser des applications Open-source du monde Linux (Gnucash, Gnumeric, entre autre...)

Pour ma part je n'ai pas de sectarisme car j'utilise les trois OS, avec pour chacun une machine dédiée, mais j'avoue volontier que je passe plus de temps sur le Mac et que mon XP, mon Vista ou mon Ubuntu ne me serve que si je ne peux faire autrement (Matos pas compatible Mac, Application non dispo ou à prix exorbitant,)

Mon expérience me prouve que soit avec Mac ou PC : seuls OS X et Linux m'a permis de supporter 3 versions d'OS sans devoir tout changer.

Même si Microsoft n'est pas 100% fautif c'est la triste réalité et au final un PC Windows me coûte plus cher que ce même PC sous Linux ou qu'un Mac.

avatar DrFatalis | 

Le but recherché de l'informatique à l'école n'a rien à voir avec l'enseignement d'un OS (en dehors du cas très spécifique du cours de techno collège): il s'agit d'utiliser l'informatique pour faciliter, améliorer l'enseignement des autres disciplines: sciences, langues, histoire-géo...;
Dans cette optique, ce qui compte c'est de disposer de solutions fiables, et surtout d'une grande facilité d'utilisation. Et on n'a rien de mieux que les macs, pour le moment, dans ce domaine.
Tous les établissements que j'ai connus sont équipés de PC windows dans des salles dédiées, le plus souvent vides car même les profs intéressés (et ils sont déjà une minorité) ont pour la plupart jeté l'éponge devant les difficultés inhérentes à windows. Ce qui serait utile, c'est une solution su type "classe mobile" mise au point par apple et copiées par les pc, avec distribution d'un portable par élève lorsque le besoin s'en fait sentir, avec mise en reseau immédiate et configuration éclair. Nous avons environ 30 à 40 mn d'enseignement pendant une "heure", alors la moindre minute est précieuse (si on porte intérêt à son travail d'enseignant, s'entend). Ce qui pourrait se développer, ce sont des solutions permettant d'utiliser un équipement bien plus répandu que les micro-ordinateurs chez les élèves: les téléphones mobiles.
J'ai fait des essais l'an derniers, limités (téléphones utilisés pour transférer des cours) ou plus intéressants (visualisation des présentations keynote des cours). A la rentrée, je testerai le transfert bluetooth des supports de cours, mais l'amélioration des capacités des téléphones laisse beaucoup de possibilités à explorer...

avatar HyperB | 

Ça va être top quand sera venu le moment d'envoyer le support de cours par bluetooth vers les iPhone...

avatar biniou | 

@ lukasmars : en Belgique l'enseignement est régionalisé (et c'est encore plus compliqué entre l'enseignement de la Communauté française, l'enseignement catholique, l'enseignement de la Ville de Bruxelles, l'enseignement privé, l'enseignement de la communauté flammande, ...). A Bruxelles on a un peu de tout...

Pour les ordis à l'école, c'est une excellente idée. Le Mac est une machine plus qu'adopté. Mais pour les XServe, on aurait pu en faire une meilleure utilisation tout en permettant de fournir des services aux écoles.
Une autre réflexion, c'est l'état des écoles, leurs problèmes pour se chauffer, les classes surpeuplée, ... C'est peut-être de ça qu'il faudrait s'occuper avant d'investir dans un matériel informatique qui sera sous-utilisé (par faute de moyens et de formations).

Par exemple quand la nouvelle des XServe est passée à la télé (en Belgique), je me souviens d'interview de prof qui faisaient bénévolement des heures supplémentaires pour le club informatique parce que ça ne rentrait pas dans les programmes et le personnel n'était pas formé à l'utilisation des outils informatiques.

avatar biniou | 

Mac, machine adaptée (sorry)

avatar Chris24 | 

Inutile de s'exciter, c'est la société Priminfo qui a le contrat pour l'équipement des classes.

http://www.lesoir.be/actualite/economie/le-marche-des-cyberclasses-2008-06-11-605143.shtml

"ça peut être des Mac ou des PC" Sauf que Priminfo ne vend pas de Mac. Et même si un directeur d'école insiste pour des Mac, Priminfo aura vite fait de l'en dissuader étant donné qu'il devra s'approvisionner ailleurs à des prix surréalistes...

Ah oui, sur PC, l'OS sera obligatoirement Vista...

Enfin, entre ça et les iMac G3 d'il y a 10 ans qui ont du fonctionner chacun 15 heures (l'institutrice de ma fille a voulu y mettre un CDRom Windows et comme rien ne se passait, elle a demandé si qqun s'y connaissait en Mac....), c'est bien beau de prendre des décisions politiques, en attendant, sur le terrain, c'est démerdez-vous!

avatar Vicbus | 

@Chris24 : pourtant, dans l'article du Soir, il est clairement mis que
"(...)
Des écoles qui auront le choix entre des PC ou des Mac du constructeur Apple.".
Hum...

avatar MistakenMobius | 

Une belle utilisation de l'argent [s]du Vol[/s] des impots en tout cas

avatar DrFatalis | 

"Quel que soit l'ordinateur, il devra inclure une partition Linux."
Compliquons donc les choses simples.
Toutefois, saluons l'initiative qui semble laisser le choix aux écoles sans imposer de facto une solution.

Par contre, on peut se demander à quoi peut bien correspondre un ratio de 15 élèves par machine (va falloir rallonger les claviers :-)

Je me pose aussi quelques questions sur le bien fondé de cette informatisation imposée d'en haut, à coup de directives européennes ou non: mac ou pc, les résultats obtenus valent ils les dépenses engagées ? Tirer réellement parti de l'informatique en enseignement demande surtout une meilleure organisation et une réelle volonté dès lors que l'on dispose d'un matériel choisi.

Il serait intéressant de comparer les activités réalisées dans un an par des classes comparables (autant que possible), une équipée en pc et l'autre en mac...

avatar Samanjaro | 

Dr Fatalis, tu peut sortir...

avatar Frenchie | 

Que voulez-vous comparer ? Les gosses qui ont déjà un ordi à la maison et ceux qui n'en ont pas et qui n'en auront jamais ?

avatar superoro | 

Dr Fatalis a bien raison! (+1!)
Samanjaro: la bonne orthographe est: tu peux sortir.
Comme quoi l'informatique est loin d'améliorer la qualité de l'orthographe...

CONNEXION UTILISATEUR