Coup d'oeil sur la future interface de la CS4

Florian Innocente |
À quoi vont ressembler les prochains Photoshop, InDesign et Illustrator ? La sortie des bêtas publiques de leurs compagnons Fireworks, Dreamweaver et Soundbooth (voir l'article Creative Suite 4 : Adobe dévoile trois bêtas) en donne déjà une bonne idée, au moins au niveau de l'interface. Car ça bouge de ce côté là.

Il y a aujourd'hui deux écoles chez Adobe. Les derniers nés, de Lightroom aux services en ligne tels que Acrobat.com et Photoshop Express adoptent un visage inédit.

psex2


Même des anciens s'y sont pliés, comme Photoshop Elements 6. À l'inverse les logiciels vétérans de la Creative Suite restent peu ou prou sur des rails assez connus, mais ils évoluent eux aussi. Exemple avec le nouveau Fireworks dont Photoshop et les autres vont certainement partager nombre de comportements (voir l'article Coup d'oeil sur le futur Photoshop CS4).


Fireworks dévoile la suite
L'espace de travail peut être tout entier contenu dans un seul "cadre". Cette fenêtre globale regroupe tous les documents ouverts. Les palettes y sont attachées et elles peuvent être librement réparties à la droite ou sous la page de travail. Pas de case de redimensionnement visible dans le coin de ce cadre, le curseur change juste de forme lorsqu'on s'approche du bord. Cette présentation "tout-en-un" est débrayable si l'on préfère travailler comme aujourd'hui dans la CS3.

fwcs4-expandedmode



Les documents ouverts peuvent être regroupés en onglets, à la manière des navigateurs web. On a ainsi plusieurs documents immédiatement à portée de clic au sein d'une seule fenêtre. Ces onglets se comportent comme ceux de Safari. On peut les réordonner par glissé déposé ou les détacher pour créer une fenêtre indépendante. Un détail, les trois boutons des fenêtres restent toujours à fonds gris.

fwcs4-onglets


Ce mode "cadre" n'est pas rigide. Rien n'empêche d'ouvrir d'autres documents (ou onglets) dans une fenêtre séparée. On peut ainsi regrouper et organiser ses documents en fonction de leur thématique ou du client auxquels ils se destinent. Les palettes d'outil par contre s'affichent dans un seul cadre. Elles ne sont pas dupliquées dans la seconde fenêtre.

fwcs4-deuxgroupes



La barre de titre des documents contient les outils Main et Zoom ainsi que l'icône de l'application. En l'état il n'est pas possible de personnaliser cette zone avec d'autres outils souvent utilisés. De même, on pouvait penser que les icônes des autres applications de la Creative Suite y apparaitraient, pour être lancées sans en passer par le Dock. Il n'en est rien, du moins en l'état. Le bouton-menu sur la droite permet lui de basculer dans les différents modes d'affichage de cette fenêtre.

fwcs4barretitre



L'option "Iconic mode with panel names" réduit les palettes à un ruban d'icônes accompagnées de leurs intitulés.

fwcs4-iconicwithpanelnames



L'option "Iconic mode" réduit les palettes à un ruban d'icônes. À noter aussi que les palettes perdent encore de leurs rondeurs. L'interface de cette future CS4 (ce nom n'est pas encore confirmé) se faisant encore un peu plus rectangulaire comparé à la CS3.

fwcs4-iconicmode



avatar Mickjagger | 
Vraiment bizarre cette obsession à faire du mono-fenêtre au moment où les écrans deviennent de plus en plus grands. Très souvent quand je bosse sous Photoshop, j'utilise pour référence à l'arrière-plan un autre document dans Aperçu, une page web dans Safari etc. Ce genre de principe d'une fenêtre unique me paraît inadapté dans un usage webdesign ou graphisme polyvalent.
avatar Rikle_S | 
bouh c'est moche fireworks !
avatar nlex | 
perso je trouve que c'est n'importe quoi : adobe change son interface à chaque nouvelle version ce qui prouve bien qu'il n'arrive pas a en trouver une vraiment efficace, ceci coûte du fric en nombre d'heures perdues à s'adapter à chaque MAJ sans compter le prix de la licence car l'évolution de l'interface ils nous l'a font payer ! Si Adobe était doué en interface ça se saurait c'est juste que tout le monde s'y habitue… Mais il serait temps qu'il se mette à réfléchir une interface simple et efficace à défaut d'être intuitive (apres tout ce sont des applications pro).
avatar nlex | 
…enfin l'interface de Lightroom est une exception je trouve : l'interface est réussie et la preuve les mise à jour servent à l'améliorer, à l'affiner, pas à tout recommencer à zero à chaque version Mais bon si déjà il pouvaient rendre CS3 compatible Leopard ça serait déjà BIEN.
avatar Florian Innocente | 
@ albin.durand : oui j'ai réduit délibérément la dimension du document pour qu'on voit bien les détails de l'interface autour.
avatar tone | 
@ Mickjagger C'est exactement l'usage principal que je fais de mon mac et justement je trouve cette tendance mono-fenêtre très agréable, couplé à spaces et exposé c'est absolument génial.
avatar pierrot99 | 
C'est pas parce que la plupart des gens (sur windoze) ouvrent leurs fenêtre en plein écran que c'est obligatoire, on peut toujours retailler la fenêtre ! Il ne faut pas confondre mono-fenetre et plein écran ! Le mono-fenêtre est du MDI (Multiple Document Interface) par opposition à du SDI (Single Document Interface). Les applis avec des tabs s'apparentent à du MDI. IE/PC par exemple a été tour à tour en MDI puis en SDI puis un système SDI avec un accès à chaque fenêtre depuis un déroulant dans la barre de tâche. Si on retaille son unique fenêtre, il n'y a aucun pbm pour voir le bureau !
avatar greggorynque | 
Mais arretez de raler contre le plein écran, on parle de logiciels de travail avec des palettes monstrueuses, alors les laisser sur fond de papier peint ! Rajoutez cela qu'il est dur de corriger les couleurs d'une photo avec un papier peint de galaxie en fond (pour la justesse des couleurs ca n'aide pas ...) Et tout le monde ne travail pas sur moniteur 30' qui plus est ......
avatar biniou | 
C'est ce qui me manquait pour ces App depuis mon switch sur Mac, le fond d'application uni. Je trouve cela bien plus pratique quand on travaille avec pas mal de documents ouverts (ce qui amène parfois space à perdre la tête s'ils se trouvent dans différents espaces). L'idée des tab est excellente.
avatar Dr_cube | 
Il y avait déjà des tab dans Dreamweaver depuis belle lurette. Je ne comprends pas pourquoi ça n'avait pas glissé dans les autres applications Adobe...
avatar ziedjo | 
c'est une bonne chose la fenêtre unique. Moi qui aime l'ordre, je n'étais pas encore satisfait. Là au moins tout sera bien rangé, nickel
avatar ocmey | 
Je suis largement POUR le mono-fenêtre, en tout cas sur Archicad, entre la version Windows qui est mono-fenêtre et la version Mac et ses 20 petites fenêtres volantes qui se déplacent tout le temps, y a pas photo !
avatar Mickjagger | 
Tone: Ben oui Spaces je veux bien, mais bon imagine: tu as un visuel A (voire une collection de plusieurs petits visuels A) que tu veux pouvoir voir pendant que tu travailles sur un visuel B, quel est l'intérêt de devoir cliquer toutes les 2 secondes sur un tab ou faire une combinaison de touches pour utiliser Space ou autre?! Encore heureux qu'on puisse redimensionner l'ensemble fenêtre unique et pouvoir afficher autre chose derrière, mais on est loin de la souplesse des palettes. OS X a une logique beaucoup plus multi-fenêtre encore qu'OS 9 puisque les fenêtres d'OS X peuvent se superposer dans n'importe quel ordre, y'a pas de groupage obligatoire par application. ex: doc Photoshop au 1er plan, 2e plan: une fenetre Finder, 3e plan un doc illustrator, 4e plan: une autre fenetre finder, 5e plan un doc Photoshop si ça me chante. Pour certains c'est peut-être le bordel, mais je considère ça comme ce qui est le plus proche de ce qu'on a sur nos bureaux dans la vie réelle. Je n'aimerais pas avoir sur mon vrai bureau des sortes de cadres rectangulaires un peu monolithiques. Bref c'est une question de goût et le système de palettes actuel de CS3 me convient très bien. Pour ceux qui veulent un fond uni, y'a un bouton pour ca dans Photoshop...
avatar -=(ben)=- | 
c'est quoi ces trois bouton gris la... ils sont ou les fameux rouge, jaune, vert??
avatar tone | 
Mick: Oui c'est essentiellement une question de goût. Pour ma part je préfère faire un pomme-tab (qui va me basculer sur un autre espace) pour voir mon document de référence que d'avoir ce document en arrière plan de ma fenêtre de travail Photoshop (ou autres app). J'utilise toutes mes applications au maximum en plein écran. Je préfère. J'aime pas avoir du bordel sur mon bureau, qu'il soit virtuel ou réel.
avatar biniou | 
Le double écran ça existe et il n'a pas été dit qu'il n'était pas possible d'ouvrir 2 fenêtre d'application non plus ! (cf. 2ème page de l'article)
avatar Ziflame | 
À tout les anti mono-fenêtre : c'est sûr que c'est super pratique de voir son bureau qui n'a rien à voir avec l'application en cour, et encore plus pratique que lorsque qu'on clique d'un pixel de trop à côté on se retrouve sur une autre application... c'est vrai que c'est super génial ! Sinon... pour revenir sérieux, une application mono fenêtre ne veut PAS dire qu'elle prend tout l'écran obligatoirement... donc vous pourrez toujours bordeliser votre écran à votre gré. @ Mickjagger Le masquage du bureau par Photoshop ne le rend pas plus pensé pour être en mono-fenêtre. D'ailleurs, ce qu'on voit comme interface de démo de cs4, c'est pas pensé correctement. Ils vont juste tout réassembler en une fenêtre, alors évidemment que ça ne fonctionne pas, ils doivent repenser tout complètement. Et si tu veux avoir exactement ton bureau comme ton vrai bureau, on va écrire des soft qui mettent des poussière virtuelles sur ton écran, des reste de gomme, une tasse de café froid... etc.. Et surtout ! on va permettre au fenêtre de tourner dans tout les sens et pouvoir se plier, ce sera super chouette !
avatar nlex | 
on parle que des monos mais doit y avoir des bis aussi, ici…
avatar Florian Innocente | 
@ -=(ben)=- : ben ils restent gris même si Mac OS X est réglé avec l'option boutons multicolores.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@innocente Bon ça me rassure alors ;) .Albin
avatar BioSS | 
De toutes façon les râleurs pourront débrayer l'interface...
avatar -=(ben)=- | 
ouep, mais c'est un peu moche ces trois gros truc gris.... oui y a toujours des râleurs mais Mac OS X c'est avant tous un confort de travail.:)
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Le fond d'ecran du Mac on peut le modifier non ? , gris neutre blanc etc donc aucun probleme le fond n'interfère pas , question fenetre flottante l'avantage je les enleve les deplace , bref j'adapte mon interface à mes besoins.Pour ce qui est de l'utilisation de l'interface , ben cela s'apprend tout simplement.Bienvenu au futur cs4 pour les noob si l'on écoute les souhaits de certains.
avatar Silverscreen | 
Mouais à voir… D'un côté à chaque fois je me dis qu'Adobe se tamponne le popotin des règles d'interface de Mac OS X et ça me fait râler puis à l'usage je m'aperçois que vu le temps que je passe dans les applis Adobe, c'est presque une interface système en soi. Indesign, Photoshop, Illustrator, Distiller, Acrobat, re-indesign et ainsi de suite… C'est pas plus mal, au final, que les applis de la suite aient leur propre raccourci dans un dock de la suite en haut, près du menu, plutôt que des icônes paumées au milieu de 25 autres applis… Et puis les onglets, il est grand temps… Le gris qui fonce c'est tant mieux : l'interface devient moins intrusive quand on travaille sur la chromie…
avatar Ploumette | 
Le nom des palettes en MAJUSCULE, risque de s'avérer gênant ... Par contre c'est intelligent d'avoir pensé à des onglets, pour ne plus encombrer son écran avec X documents ouverts sous un même logiciel !
avatar funatik2k | 
Désormais les applications cachent le bureau, et pour moi c'est une grande régression.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@funatik2k En effet, on se croirait qui plus est sous Windows :s Puis il est vrai que les palettes ont l'air énormes, j'espère que cela est dû à la résolution du screenshot, car bosser avec des palettes qui recouvre presque tout le document.... Mais très bon idée les onglets !!! Bref, nous verrons bien la version finale... ;) .Albin
avatar v1nce | 
Bah cette interface existe déja dans Flash CS3 avec quelques micro détails près !
avatar foudeapple | 
tiens tiens on s'est inspiré de plus en plus de l'interface aperture / lightroom... Ca me plait bien seulement si ca n'occupe pas trop le plan de travail... Le meilleur interface c'est celui de l'atari 800 XL avec son stylo... très convivial...
avatar Dr_cube | 
Le fait que le bureau soit caché fait démodé, mais je trouve ça beaucoup plus pratique à l'usage. J'ai téléchargé la démo de Fireworks CS4, et j'aime déjà cette version. J'ai commencé avec Fireworks 4 donc je connais bien ce logiciel, et même si je trouve qu'il n'y a pas énormément de nouveautés, les changements dans l'interface sont vraiment très appréciables. J'espère trouver un sn rapidement ^^.
avatar FatB | 
Les interfaces "masquantes" sont à la mode. A mon avis, un bon moyen de vivre avec c'est d'utiliser space. On attribue une appli à un écran, on configure les raccourcis-clavier pour aller d'un écran à l'autre, et voilà. J'ai pris l'habitude de travailler comme ça, et c'est bien pratique.
avatar fredj | 
Je ne trouve pas ça si éloigné des normes Apple puisque ça me fait penser à l'espace de travail de Logic 8 : plus de palettes flottantes, mais une fenêtre unique avec de multiples tiroirs. Ca parraît de prime abord plus rigide, mais à l'usage c'est très efficace : un max de fonctions accessibles dans un minimum d'espace. Je crois que c'est juste un signe des temps : le nombre de fonctions à intégrer à des palettes est devenu critique sur les logiciels pros.

CONNEXION UTILISATEUR