John Nack d'Adobe sort son extincteur

Florian Innocente |
John Nack sur son blog a sorti son extincteur pour éteindre un début de polémique autour du comportement de certaines applications de la suite CS3 (parmi elles Illustrator, Flash, Bridge ou InDesign). A l'origine, le site UneasySilence qui avait observé avec LittleSnitch des accès réseau au lancement de ces applications, dirigés vers la société Omniture. Et ce via une adresse qui, de par sa structure (192.168.112.2o7.net), laissait à penser qu'elle accédait non pas à un serveur extérieur mais local.

UneasySilence d'en déduire qu'il se passait des choses étranges dans le dos des utilisateurs, Omniture étant spécialisée dans l'analyse de traffics sur des sites Web (à l'instar d'un Google Analytics que tout un chacun peut installer sur son site perso). Une hypothèse reprise ensuite sur plusieurs blogs.



Nack répond que ces accès ont comme origine les écrans d'accueil de ces applications. Ils contiennent des liens pointant vers des ressources récupérées sur les sites d'Adobe (tutoriaux, podcast, conseils, etc).

Bridge par exemple intègre un navigateur web pour proposer des catalogues de photos. Et Omniture de se placer entre l'utilisateur et ces sites pour observer les déplacements. Nack conteste toute exploitation malicieuse mais concède qu'Adobe devrait faire preuve de davantage de pédagogie alors que les applications utilisent et communiquent toujours plus avec Internet.

Enfin Omniture propose bien une option aux internautes pour voir leurs machines retirées des analyses effectuées mais il faut pour cela installer un cookie qui n'agit que pour les navigateurs Web et en aucun cas pour des applications comme celles d'Adobe.


Tags
avatar apenspel | 
C'est : 192.168.112.207.net ou : 192.168.112.2O7.net Ça ressemble à la deuxième hypothèse sur la capture d'écran. Mais ok, on va bloquer les deux.
avatar Florian Innocente | 
Oui, c'est un o comme Ophélie Winter.
avatar apenspel | 
Mais alors, un "O" (capitale), pas un "o", non ?
avatar zerozerosix | 
C'est bien un « O », comme dans « Big BrOther »
avatar supermoquette | 
Et non W comme dans Ophélie Winter
avatar bof | 
Moi, j'ai acheté little snitch, l'editeur de cet utilitaire devrait remercié adobe
avatar Feroce | 
Ce qui est frappant, c'est qu'avec une adresse de cette sorte, il y a, il me semble, volonté plus que délibérée de leurrer tout le monde. Sinon, on aurait une adresse qui ressemble à une vraie adresse. Donc pour la transparence, on repassera.
avatar apenspel | 
Woué, woué, Ophélie Winter, c'est bien aussi. Ça tient chaud le winter au quoi du feu de l'action, fieu. (en français [approximatif] dans le texte) Un peu comme dans James [s]Band[/s] Bond, oO07, quoi !?
avatar Mops Argo | 
Little Snitch me donne : www.adobe.com & Port 80 TCP (http) pour ceux que ça interesse
avatar bugman | 
Mais moi je ne veux pas la bloquer son adresse à Ophélie (je la mettrais bien en local même) !!! Sont foux ces types ! :p
avatar bugman | 
fous (pardon). Faut dire hier c'etait le 01/01. hic ! Bonne année à tous :D
avatar Hannibal_Lecteur | 
vou pensez qu'Ophélie a une backdoor ?
avatar Frenchie | 
Depuis la CS 1, InDesign se branche sur Adobe à chaque démarrage et à chaque fois qu'on se sert de l'aide.
avatar jimmycut | 
alors? violation de vie privée ou pas??? BAN ADOBE products?

CONNEXION UTILISATEUR