Du travail pour les avocats d'Apple

Christophe Laporte |
Décidément, ces derniers temps, les avocats d'Apple doivent avoir pratiquement autant de travail que les développeurs qui ont travaillé sur Leopard ces dernières semaines. Deux nouveaux procès pointent à l'horizon. Le premier concerne "l'autocomplétion " que l'on retrouve dans Safari et Mac OS X. Ce procédé violerait un brevet déposé par Autotext Technologies en 1990. La société ne s'est pas attaquée uniquement à Apple, elle s'en est prise notamment à IBM, HP, Microsoft, Sony et Nintendo.

La fonction qui permet d'ajouter un fond dans iChat lors d'une conversation vidéo n'est également pas du goût de tout le monde. Elle emprunterait une méthode mise au point par Digital Background Corporation et qui a déposé un brevet à ce sujet en 1998. La société demande au tribunal de l'Illinois notamment de suspendre la vente de Leopard. À suivre…

Apple%20-%20Mac%20OS%20X%20Leopard%20-%20Features%20-%20iChat

avatar bompi | 

C'est vraiment infernal, ces brevets. De quoi virer FSF à fond ...

avatar So6 | 

@bompi

La propriété d'un brevet, c'est la propriété d'une idée. Tu n'aimerais pas qu'on ruine ton droit de propriété, aie la bonté de ne pas mépriser celui des autres.

J'ajouterais, puisque visiblement le rappel est nécessaire, que dans une certaine mesure le brevet est source de progrès puisqu'il permet à une société de rentabiliser ses investissements R&D et donc à toute société d'investir dans la recherche sereinement, en n'ayant pas peur de travailler pour les autres.

Bien sûr, les brevets posent des problèmes parfois éthiques (ex. des trithérapies à distribuer en Afrique) et ces cas méritent d'être étudiés au cas par cas, pour éventuellement constituer des exceptions à la règle.

Mais dans le cas présent, d'une part on ne me fera pas pleurer sur le dos d'Apple qui serait empêchée par un méchant brevet de mettre des fonds ridicules dans iChat, car on a vu fonctionnalité plus primordiale pour la survie de l'humanité, et d'autre part, il s'agit bien d'une plus petite entreprise qui se défend contre une plus grosse, c'est-à-dire l'inverse des situations topiques où la grosse entreprise riche et pleine d'avocats empêche à coups de brevets les petites de progresser.

Donc que la justice fasse son travail et qu'Apple soit condamnée s'il est avéré que le droit de propriété d'autrui a été violé.

avatar pacou | 

Bompi +10

Là faut pas hésiter.

D'un côté on peut comprendre l'enjeu de la protection d'idée chèrement développées, de l'autre si elle n'étaient pas utilisez alors QUOI?!? Ils fallait mettre en pratique les brevets au grand jour et puis après d'accord pour la légitimité.

avatar sams | 

ouaip et ils travaillent dans tous les services. Ils sont vraiment costauds. Par exemple, ils ont demandé au graphiste des fonds d'écrans d'iChat d'insérer une photo de la tour Effeil de jour parce que de nuit avec les ampoules allumées c'est payant.

avatar Hurrican | 

Oui, enfin le coup du fond d'écran, on peut remonter bien plus loin !
Mon Amiga équipé du Vidéo Toaster de Newtek faisait déjà çà en 1992 !

avatar biniou | 

Les brevets et la propriété intellectuelle sont le plus grand ennemi de la recherche publique et de liberté de créer. Avec tous ces freins, nos technologies avancent bien moins vite qu'elles ne devraient. Même le mouvement de l'Open Science n'arrivera pas à contrer ces imbécillités protectionnistes.

avatar NicoMac | 

@biniou:

Au contraire, l'absence de protection serait, elle, un coup d'arrêt à la création.

avatar TequilaPhone | 

La société demande au tribunal de l'Illinois de suspendre la vente de Leopard.

Haha. Y'a pas entourloupe là ? Leur brevet aurait plus de sens si la société demandait à Apple de suspendre iChat" sur Leopard (via une mise à jour par exemple, ou un correctif).

avatar manny78 | 

La propriété d'un brevet, c'est la propriété d'une idée

Oui, bien sur, la propriété d'une idée, c'est surtout la propriété d'une idée qui attend qu'une autre personne ait la même idée et les moyens pour ensuite de porter plainte contre le second et gagner tout l'argent qu'il n'a pas investit .

Alors ok pour les brevets à partir du moment ou on entre en phase de développement dans un temps limité (3 à 5ans maxi).
Parce que des idées, sur 6 milliards d'habitants, elles peuvent être largement en double ou triple exemplaire.

avatar So6 | 

@manny78

Ton message montre simplement que le droit de la propriété intellectuelle t'échappe totalement. Oh, bien sûr, aucune honte à cela, tout le monde ne peut pas être juriste.

Mais moi, par exemple, je m'abstiens de parler de biochimie, parce que je n'y connais rien.

Tout ça pour te répondre que 1) le brevet a une durée de vie limitée ; 2) il n'empêche pas les autres de s'en servir nécessairement, il demande juste une rémunération pour son travail.

avatar Fabricius | 

En quoi l'incrustation est un brevet déposé par Viewics's sur StarFX .
Dans ce cas je leurs doit de l'argent quand je fait de l'incrustation sur Final Cut ...
De la connerie encore une société qui veut de la tune.

Fabricius

avatar bompi | 

@So6 : tu t'emballes, tu t'emballes sans savoir Tsss ...

Ici, il s'agit simplement de l'attitude parasitaire de certaines sociétés, donc néfaste. En aucun cas je ne m'en désolerais pour Apple ; mais je trouve fâcheux de voir se développer et croître cette mécanique "brevet à la con" => "procès juteux".

Heureusement que, parfois, la justice semble un peu sensée ([i]cf.[/i] SCO) mais on peut aussi s'interroger sur la validation de certains brevets par les officines [i]ad hoc[/i]. Enfin, bien entendu, si simplement s'interroger est une attitude anti-libérale et néfaste, on s'abstiendra pudiquement ...

avatar ernipiggy | 

Je déteste ces captures d'écran d'iChat:
- Qualité trop bon
- Effet backdrop trop parfait
- Une fille trop mignonne dans la video
tout si loin de la réalité de nous l'utilisateurs. Trop pas!

avatar durandale21 | 

@Fabricius

Ce n'est pas le principe de l'incrustation qui est protégé...C'est surement la méthode et/ou la technologie employée pour faire l'incrustation...

Un avionneur ne protège pas le principe de l'aile pour voler, mais protège un procéder de fabrication d'une aile particulière qui ferait gagner 20% d'économie de kérosène...

Si tu (je parle en général pas qu'a toi sorry) avais employé 150 personnes, durant 10 ans, investit 250 millions d'Euros, du temps, de l'énergie etc... tu serait content que le premier idiot du village te pompe et fasse EXACTEMENT la même chose (en Chine tiens par exemple...).
Le brevet, c'est la possibilité que quiconque pompe tes idées, te donne un pécule pour pouvoir le faire et te permette de rentabiliser t'es investissement...
Parfaitement d'accord avec So6 sur ce point! (c'est aussi nos emplois qui sont ainsi protégés soit dit en passant!!
Bref, faut pas oublier ça...
Apple (si et seulement si la "pompe" est avérée, ne mourra pas de rémunérer les sociétés qui innovent...
j'ai été long, je m'en excuse....

avatar bouli974 | 

Moi je remarque que l'écriture est une super idée qui n'a pas été brevetée et qu'elle a été source de progrès (on sait par exemple qu'elle a été freinée par certains "possédant" du savoir ... en particulier religieux) Que la découverte de l'électricité n'a pas été breveté et que ça n'a pas empêcher le progrès. On sais que les clics de souris sont brevetés ... Que l'idée de lever les yeux vers le ciel la nuit n'a pas été brevetée ça n'a pas empêcher l'astronomie d'exister même quand il n'y avait pas d'instrument d'observation et que pendant des millénaire la connaissance venait de l'observation individuelle. Einstein n'a pas breveter ses découvertes sur l'espace et le temps et la lumière : ça n'a pas empêcher que je sache les rayons laser d'exister ...

Comme le dit notre juriste de service qui en connaît clairement un rayon, le brevet est source de progrès. Mais faut traduire en langage contemporain récent, il veut parler de richesse pour le dépositaire

avatar GillesB | 

La différence réside surtout dans le fait que l'on peut breveter une idée : tiens si je faisais un véhicule avec des roues.
Ou breveter un modèle avec de coûts de RD qui j'en suis d'accord doivent être breveté.

Dans le cas présent on aboutit a une perversion, ou celui qui dépose le brevet ne supporte aucun coût de développement et réclame son écot quand quelqu'un qui a dépensé des sommes importantes pour mettre l'idée en pratique commence à rencontrer un certain succès.

Car que je sache ces deux sociétés n'ont jamais commercialisé ces idées pour la bonne raison qu'ils n'avaient absolument pas la capacité a les mettre en pratique.

GillesB

GillesB

avatar TotOOntHeMooN | 

En même temps, c'est bien beau de déposer des idées si tu les mets pas en application et que tu attends que quelqu'un ait la même, pour venir récolter l'argent sans te bouger le cul ! :o

Pour l'incrustation dans iChat, c'est un système tout con que j'ai moi même déjà mis en application dans le passé. Tu prends "photo" d'une scène, puis tu remplaces tous les pixels qui n'ont pas changés par ce que tu veux. (photos, vidéos, etc)
Et hop, tu te retrouve avec une impression d'incrustation.

Je suis désolé, mais parfois faudrait pouvoir faire la différence entre "idée" et "astuce". Surtout en programmation, et donc dans le domaine de l'informatique. Avant d'accorder un brevet !

avatar Marvin_R | 

Au début du siècle, la chimie était en pleine expansion. En France on a décidé de breveter le produit fini. Résultat, le premier qui synthétisait une molécule en devenait le propriétaire.
En Allemagne, c'est la méthode que l'on brévetait. Si quelqu'un produisait la même molécule avec un procédé plus rapide ou économique, il en avait le droit. Et c'est ça qui a amené le progrès.

Donc oui les brevets, c'est utile pour rémunérer le travail de recherche, mais il ne faut pas que ça devienne un frein à l'innovation.

avatar gibet_b | 

Le brevet, bon pour le progrès, on aura tout entendu... Au mieux il n'est pas un frein, au pire, il est catastrophique.

avatar xzulien | 

@Fabricius
ce n'est pas que de l'incrustation qui est en jeu ici, mais une technique pour comparer deux images et en déduire un masque d'incrustation... pour ne montrer que ce qui change. Si on y réfléchi bien, ça peut faire des applications dans des domaines différents. J'espère juste que ce n'est pas sur cette invention que reposait le développement futur de cette entreprise ;)

avatar Wolf | 

J'aimerais bien savoir pourquoi il n'attaque pas aussi Mozilla pour l'autocomplétion de Firefox et Opera pour la même chose ? Pour sams, une chose est vraie, si je prends des photos de certains batiment, je ne peut pas la publier dans un livre sans l'autorisation (sonnante et trébuchante) des architectes. pour exemple le hall de Canal+ etc...

avatar americo | 

Le système de brevetisation ne devrait-il pas être réformé lui aussi ?

car en réalité, une idée breveté est une idée morte, (si elle n'est pas réalisée).
Cette idée de vouloir breveter à tout vas est d'une connerie sans nom, il y a quelque années j'ai eu l'idée de réaliser des filtres photographique pour la réalisation d'effets spéciaux, ces filtres très efficaces, permettait de faire des surimpressions de grande précision (en argentique).

- L'idée n'a pas été déposée, et est encore inexistante..!
- En numérique, ces filtres ne sont plus nécessaire.

- Alors à quoi cela servirait-il de déposer une idée sans l'intention de la créer ?????
Sinon d'attendre qu'un autre la développe pour en revendiquer les droits, cette façon de faire
est foncièrement mal-honnête, et freine le développement.
-Beaucoup de société marche comme cela, et c'est bien regrettable.

-On arrive à une époque ou les REQUINS se bouffent entre eux, alors...!

avatar padbrest | 

Pour wolf: "si je prends des photos de certains batiments, je ne peux pas la publier dans un livre sans l'autorisation (sonnante et trébuchante) des architectes."
Excellent exemple :o) Surtout que tu ne pourras même plus les publier du tout ! Les prétendues vedettes (je n'ose même pas citer de noms pour ne pas risquer un procès en diffamation ;) ont désormais concédé à des agences des droits astronomiques sur des photos "autorisées". Pas question de publier un recoin mal conçu du bâtiment pour en dire du mal... Du coup, les revues ne sont plus que des plaquettes de promotion. Le "progrès", quoi :-)
Pour revenir à l'industrie du logiciel, tout cela ressemble quand même à une variante à peine plus civilisée du bon vieux chantage...

avatar JvE | 

[quote]L'idée en soi ne peut être protégée. Seule peut être protégée la forme selon laquelle elle s'exprime : invention, marque, création littéraire ou artistique...[/quote]
www.apce.com/pid217/1-l-idee.html

[url=http://w3.apce.com/include/imprimer.php?rubrique_id=61&type_page=I&tpl_id=44&contenu_id=151329]www.apce.com[/url]

CONNEXION UTILISATEUR