Un ancien ingénieur QuickTime entrouvre la puce M1

Mickaël Bazoge |

Un jour peut-être, la puce M1 des nouveaux Mac saura faire fonctionner nativement n'importe quel système d'exploitation, en plus de macOS. Bien sûr, on n'attend pas d'Apple qu'elle « ouvre » sa puce maison à d'autres OS, mais le boulot est en train d'être fait par un ancien de l'équipe QuickTime, Maynard Handley, comme le rapporte WCCFTECH. On trouvera à cette adresse la version 0.7 de son « exploration du M1 », un document de 350 pages qui décrit autant que possible les intrications techniques qui se cachent derrière le système-sur-puce.

Handley explique que le rapport est le fruit de ses recherches, de ses expériences et aussi de l'examen attentif des brevets d'Apple. Il prévient aussi que malgré tous ses efforts, le document compte « probablement de multiples erreurs ». Il n'est pas le seul sur le coup, plusieurs autres chercheurs ont également planché sur le sujet et le guide sera mis à jour avec leurs découvertes.

Cette « déconstruction » de la puce M1 et de son architecture est une opération lourde de rétro-ingénierie. Mais le document pourrait servir de support de base pour tous ceux qui voudraient utiliser le SoC d'Apple et ses successeurs comme moteur pour d'autres systèmes d'exploitation. Il y a encore loin de la coupe aux lèvres, alors ne retenez pas votre respiration.


Source
avatar YetOneOtherGit | 

😳c’est absolument impressionnant comme travail, respect 🎩

avatar raoolito | 

ce qui est fou c'est que ce fabuleux boulot et cette énergie dépensée aurait ete inutile si apple avait ouvert les specs de ses puces. J'entend par la que de toutes façons, contrairement aux IBM Pc des années 80, la puce ne sera jamais dispo à la vente et l'installation de quelque os que ce soit autre que macOS est une gagure sur les macs M1 (il n'y a pas que la puce..)

avatar SyMich | 

Très utile également pour identifier des failles exploitables qui, étant directement au niveau du système sur puce, ne pourront pas être comblées par Apple.

avatar YetOneOtherGit | 

@SyMich

"Très utile également pour identifier des failles exploitables qui, étant directement au niveau du système sur puce, ne pourront pas être comblées par Apple. "

Effectivement le fait que l’intégralité de l’architecture système des IBM PC soit absolument public et décrite en détail par Intel depuis des décennies a ouvert des pans d’exploitations de failles colossaux 🙄

Les failles matérielles existent hélas, mais ce n’est pas ce type de documents qui les révèlera.

Pour ne citer que le célèbre Meltdown découvert bien longtemps après les lancements des produits, ce n’est nullement ce type de document qui a permis le remarquable exploit de découvrir ses sublimes failles.

A vouloir faire feu de tout bois sans vraiment savoir de quoi on parle…

avatar SyMich | 

Et pourtant au cours de cette analyse, ils ont déjà communiqué à Apple plusieurs failles potentielles qui toucheraient la puce M1...
Mais bon, au vu de vos autres publications, toutes plus infatuées les unes que les autres, je doute qu'il soit bien utile de discuter avec vous.

avatar YetOneOtherGit | 

@SyMich

"Et pourtant au cours de cette analyse, ils ont déjà communiqué à Apple plusieurs failles potentielles qui toucheraient la puce M1..."

Tu mélanges tout 😉

Failles hardware pures et failles software liée au hardware 😎

Alors que ton propos initial cibles bien les failles hardware pure : « des failles exploitables qui, étant directement au niveau du système sur puce, ne pourront pas être comblées par Apple.  »

Puisque je présume que tu évoques des choses du type M1RACLES ?

avatar SyMich | 

Mais arrêtez donc de présumer, je ne ressemble en rien au Dr Schweitzer!
Où ai-je parlé de failles logicielles ??? 🤦‍♂️

avatar YetOneOtherGit | 

@SyMich

"Mais arrêtez donc de présumer, je ne ressemble en rien au Dr Schweitzer!"

Docteur Livingstone, plutôt, non ? 😉

Ton propos étant relativement flou cela donne lieu à des interprétations qui peuvent être erronées 😎

avatar quentinf33 | 

@SyMich

Meltdown ne touchait apriori pas les processeurs AMD ni ARM.

La faille Spectre en revanche a pu être contrée au détriment des performances, bien que pas sur tous les processeurs.

En revanche côté Apple début 2019 il y a eu la faille CheckM8, qui pour le coup n’a jamais été contrée, et qui affectait tous les iPhone, iPad, Apple TV sortis entre 2011 et 2017 (et même les puces T1 je crois), même si dans ce cas il n’y a aucun danger.

avatar YetOneOtherGit | 

@quentinf33

" il y a eu la faille CheckM8"

M1RACLES est assez croquignolet aussi :

https://m1racles.com/

Un « shadow IPC » c’est conceptuellement assez amusant.

avatar quentinf33 | 

@YetOneOtherGit

Pour être très franc, j’ai pas trop le temps de tout lire… un petit résumé est possible svp ? 😊

avatar YetOneOtherGit | 

@quentinf33

"Pour être très franc, j’ai pas trop le temps de tout lire… un petit résumé est possible svp ? 😊"

En ultra résumé: deux processus dans des espaces séparés peuvent communiquer entre eux en contournant absolument toutes les contraintes habituelles.

Par contre pour le faire ils doivent implémenter tous les deux ce mécanisme atypique de communication.

Nous ne sommes pas dans une situation où l’intégrité de ce qui tourne normalement est menacés contrairement à un Meltdown.

La faille ne permet pas de violer l’intégrité de ce qui tourne normalement, mais permet de mettre en place un canal de communication atypique échappant à tous les mécanismes normaux d’isolation.

Bref : peu d’impact direct en terme de sécurité de l’existant.

avatar quentinf33 | 

@YetOneOtherGit

Donc tout pile de quoi faire jaser les anti-Apple. Ça peut être plaisant à voir.

Merci !

avatar YetOneOtherGit | 

@quentinf33

"Donc tout pile de quoi faire jaser les anti-Apple. Ça peut être plaisant à voir. "

Les pro-machin et les anti-bidule sont toujours assez con.

Ce type de failles gravées dans le design sont de plus en plus couramment détectées, celle-ci n’a quasiment pas d’impact.

Et c’est un type de pb partagé par toute l’industrie.

Il,faut vraiment être dans des visions partielle et partiale pour en faire des gorges chaudes 😉

avatar Al_Copett | 

Pour le PC 1ère génération soit l'XT, il était construit à base circuits intégrés tout à fait standards et dont on pouvait se procurer les data sheets dans des bouquins édités par les fabricants.

Pour le M1, il peut y avoir dans le hardware, style FPGA fait maison, des failles qui pourraient être exploitables si on le secoue bien. A mon avis que ce soit au niveau interruptions hardwares ou de protocoles d'échanges entre les données entrantes et les données sortantes.

avatar YetOneOtherGit | 

@raoolito

"ce qui est fou c'est que ce fabuleux boulot et cette énergie dépensée aurait ete inutile si apple avait ouvert les specs de ses puces."

Dans quel intérêt pour eux ?

avatar nnay07 | 

@raoolito

Apple est en situation d’abus de position dominante sur les puces M1! 😱🤪
Travailleurs, travailleuses, je propose une action class!

avatar YetOneOtherGit | 

@nnay07

"Apple est en situation d’abus de position dominante sur les puces M1! 😱🤪"

Certains ici seraient certainement capable de défendre avec force l’idée ✊

avatar Malouin | 

@YetOneOtherGit

+10 !

avatar osxkiller92 | 

@raoolito C’est une puce propriétaire. Et il y a la propriété intellectuelle. Donc non, pas d’ouverture, c’est tout à fait leur droit et personne n’a rien à y dire.
Et puis, pourquoi ils le feraient ? Quel(s) intérêt(s) ?

avatar Dsmrcx | 

Gageure (nom féminin)
Action, projet, opinion qui semble relever d'un défi, d'un pari.

Au moins le dictionnaire est ouvert à tous et toutes.

(Raoolito t’as fait une faute mais c’est pas du tout pour me moquer, juste que je trouvai le mot sympa)

avatar osxkiller92 | 

@Dsmrcx Toi aussi…

« (Raoolito t’as fait une faute mais c’est pas du tout pour me moquer, juste que je trouvai le mot sympa) »

… trouvais

avatar ceheh | 

@osxkiller92

En es-tu sûr ? Perso, le voir écrit comme cela me plaît bien...

avatar raoolito | 

@Dsmrcx

oui quelle nouille 🤦
merci !

avatar abalem | 

@raoolito

Quelle gageur le français ! :)

avatar Un Type Vrai | 

oui quelle nouille 🤦

"Quelle bouille" plutôt, nan ?

avatar Oracle | 

@Dsmrcx

« (Raoolito t’as fait une faute mais c’est pas du tout pour me moquer, juste que je trouvai le mot sympa) »

C’est intéressant parce qu’en écrivant « gagure » on perd le son « je » mais on réintroduit le bon « u » qui lui succéde, faisant taire ce « jeu » qui est faux. Ce qui fait que « Gag’ure » ne présente qu’une seule faute au même titre que « gage’eur ». Quelle gage’ure cette langue française… ou devrais-je dire gageüre, comme nous le propose bien habilement la réforme de l’orthographe de 1990 👌

avatar hawker | 

Il devrait y avoir des lois obligeant les companies a documenter leur materiel intégralement, pour le doit a la reparation et le droit a la modification.

avatar XiliX | 

@hawker

« Il devrait y avoir des lois obligeant les companies a documenter leur materiel intégralement, pour le doit a la reparation et le droit a la modification. »

Bonne idée… ce sera effectivement plus facile à copier

avatar YetOneOtherGit | 

@hawker

"Il devrait y avoir des lois obligeant les companies a documenter leur materiel intégralement, pour le doit a la reparation et le droit a la modification."

Quelle demi mesure intolérable: abolition totale de la propriété privée dans l’esprit de Proudhon 🥳🙄🙄🙄

avatar hawker | 

Vous confondez les choses:
Documenter les interfaces d'un hardware, ca veux PAS dire divulger le code source du design de la puce révélant ses secret internes. Ce sont deux choses complètement différentes.

AMD et Intel le font depuis des années pour leur CPU et GPUs, et ca marche très bien pour eux. Personne a vole leurs tech... parce qu'ils documentent les interface, pas les implementations...

avatar YetOneOtherGit | 

@hawker

"AMD et Intel le font depuis des années pour leur CPU et GPUs, et ca marche très bien pour eux."

Sur des enjeux qui ne sont absolument pas les mêmes 😉😉

Leur technologie sont au cœur d’un écosystème dont ils vivent strictement rien à voir.

Faire en sorte que l’on puisse mettre en œuvre leurs “pièces” est au cœur de leur business.

Apple ne vend pas des “pièces”

Tu voudrais qu’Apple change de business?

Tu temps merveilleux de l’abondance de station de travail propriétaires Sun, Silicon Graphics, IBM, HP … ne documenté pas leur hardware au niveau d’informations de l’écosystème compatible PC.

avatar YetOneOtherGit | 

@hawker

Et si tu veux te faire plaisir avec de la vraie ouverture achète comme moi ça :

https://www.raptorcs.com/content/TL2WK2/intro.html

Là absolument tout est open 😋

avatar CorbeilleNews | 

@YetOneOtherGit

Pour quel type d’usage ?

avatar YetOneOtherGit | 

@CorbeilleNews

"Pour quel type d’usage ?"

Mon plaisir 😋🤓

avatar CorbeilleNews | 

@YetOneOtherGit

Je vois que je ne suis pas le seul a ne plus vouloir détailler mes réponses 😀

avatar YetOneOtherGit | 

@CorbeilleNews

"Je vois que je ne suis pas le seul a ne plus vouloir détailler mes réponses 😀"

Ma réponse défini fort bien le cadre d’usages et les objectifs: se faire plaisir avec une solution atypique totalement open et assez technique dans sa mise en œuvre 🤓

avatar CorbeilleNews | 

@YetOneOtherGit

C’est interprété mais bon je ne suis plus surpris, et par respect je ne voulais pas être trop intrusif dans ma demande, je considère que vous m’avez répondu selon ce que vous étiez disposé à donner comme renseignement

Cependant pour ne pas rester sur un malentendu, et au cas ou vous voudriez préciser selon ma demande : par usage j’entendais vidéo, photo, musique, calculs, CAO … pour savoir quel OS quels softs vous utilisez, bref une réponse plus précise histoire de dormir moins bête

avatar YetOneOtherGit | 

@CorbeilleNews

"par usage j’entendais vidéo, photo, musique, calculs, CAO"

Rien de ça 😣

Le plaisir simple de faire de l’informatique, de tester des approches, de bricoler des nouveautés, de programmer des trucs …

C’est sur BSD et c’est ma machine principale d’exploration technique.

avatar CorbeilleNews | 

@YetOneOtherGit

Ok je fais un peu pareil mais je ne peux l’évoquer ici, trop marginal on se fait taper sur les doigts 😁

avatar YetOneOtherGit | 

@CorbeilleNews

"trop marginal on se fait taper sur les doigts"

Tant qu’on ne cherche pas à faire de ses usages personnels des clés de lecture d’enjeux de portée générale, je ne vois pas de raison 😎

avatar CorbeilleNews | 

@YetOneOtherGit

😙

avatar CorbeilleNews | 

@YetOneOtherGit

Je fais un peu pareil mais je n’ose plus le dire, c’est trop marginal comme usage, et on se fait taper dessus 😁

avatar quentinf33 | 

@hawker

Le droit de réparation de quoi ? D’ouvrir un SoC qui fait la taille de ton ongle de pouce ? 😂

Certains défenseurs au droit à la réparation commencent à avoir les mêmes comportements que les « woke », se tromper de combat et commencer à dire n’importe quoi en évoquant le sujet sur lequel ils militent à toutes les sauces…

Faut pas confondre droit à la réparation et secret industriel au niveau de l’architecture d’un composant propriétaire.

Ton droit à la réparation c’est quand ta puce M1 tombe en panne, tu peux la changer sans rien changer d’autre derrière, c’est pas réparer la puce toi-même.

avatar YetOneOtherGit | 

@quentinf33

"Le droit de réparation de quoi ? D’ouvrir un SoC qui fait la taille de ton ongle de pouce ? 😂 "

Les informations nécessaires pour porter d’autres OS en natif vont un peu plus loin que le SOC : c’est l’ensemble du système qui doit être compris d’un point de vue matériel et sur la couche logicielle de bas niveau.

Après le délire sur le “droit à la répartition” qui est le nouveau concept à la mode mis à toutes les sauces sans réfléchir comme l’était récemment celui “d’obsolescence programmée” est bien évidemment idiot.

Quelle proportion de carte mère de laptop à architecture Intel est réparée grâce au fait que le système est documenté dans ses moindres détails?

La plus grande part des réparations effectuées sur des machines le sont sur des enjeux techniquement triviaux : connectique, condensateurs, soudures “fatiguées” …

Les interventions nécessitant un haut niveau de compréhension technique sont le fait de hobbyists bien rare.

Déjà sur les opérations triviales et largement faisable: elles sont bien rares.

Et c’est la grande hypocrisie au final de cette mode de la “reparabilité” qu’elle proportion de machines est réparée même quand c’est absolument faisable et trivial?

Je ne crois absolument pas à un réel impact positif de cette mode qui adresse des symboles plus que des pb pragmatiques 😎

avatar pat3 | 

@YetOneOtherGit

"Et c’est la grande hypocrisie au final de cette mode de la “reparabilité” qu’elle proportion de machines est réparée même quand c’est absolument faisable et trivial?"

Pourtant, cette reparabilité existait, et a disparu. Jusqu’à 2012, tu pouvais changer la batterie, le disque dur, le lecteur de DVD de ton MacBook. Tu pouvais aussi acheter un MacBook d’entrée de gamme et l’améliorer au fil du temps. Il fut un temps plus lointain ou tu pouvais prolonger la vie de tes macpros avec une carte fille, changer le processeur, ajouter des ports qui n’existaient pas à l’achat de ta machine.
Plus près de nous, le SSD d’un MacBook se changeait encore en 2015.

Ce n’est pas la mode de la réparabilité qui est une grande hypocrisie, c’est celle du non réparable, soi-disant pour des questions de design.
Et de permettre ainsi la création artificielle de gamme anémique (256go, voire un temps 128go de SSD) permettent de pousser vers une gamme plus chère de 200€ et de vendre du Cloud à tour de bras, en se gargarisant dans les Keynote de la montée des services.

Personnellement, j’ai le pouvoir d’achat pour et mon boulot me paie une machine de temps en temps, donc ce n’est pas si grave pour moi. Mais ça reste un artifice bas de gamme (c’est le cas de le dire), dont personne n’est dupe.
Mais ça va dans le sens de la (dé)raison économique que tu défends a tout crin.

avatar YetOneOtherGit | 

@pat3

"Pourtant, cette reparabilité existait, et a disparu. Jusqu’à 2012, tu pouvais changer la batterie, le disque dur, le lecteur de DVD de ton MacBook. Tu pouvais aussi acheter un MacBook d’entrée de gamme et l’améliorer au fil du temps. Il fut un temps plus lointain ou tu pouvais prolonger la vie de tes macpros avec une carte fille, changer le processeur, ajouter des ports qui n’existaient pas à l’achat de ta machine.
Plus près de nous, le SSD d’un MacBook se changeait encore en 2015.
Ce n’est pas la mode de la réparabilité qui est une grande hypocrisie, c’est celle du non réparable, soi-disant pour des questions de design. "

Même là je ne suis pas certain de l’impact réel.

Toutes plateformes confondues 90% des ordinateurs finissent leur vie dans l’exact configuration de sortie d’usine.

Le grand souci sur ces enjeu c’est le manque de chiffres.

Par exemple sur l’exemple que tu mets en avant :
-quel est l’impact réel de cette impossibilité de changer facilement les éléments que tu cites ?
-le cycle de vie de ses machines « figées » est-il réellement plus court que celui des machines qui ne le sont pas ?

Sommes nous sur des questions qui concerne 1%, 5%, 10% … du parc ?

Cette absence d’éléments chiffrés objectifs le gêne, car je sais d’expérience qu’il y a souvent un monde entre ce que l’on peut inférer et les réalités.

De même on manque d’éléments chiffrés sur les taux de panne des machines et la durée de leur cycle de vie…

Bref : dubitatif je suis 😵‍💫

avatar fte | 

Travail impressionnant, d’une inutilité totale… ou pas, question de point de vue. Mais cette énergie et ces compétences auraient été tellement plus efficaces à construire quelque chose ou améliorer quelque chose d’utile que de déconstruire un produit de niche tout collé.

avatar ceheh | 

@fte

👍

avatar YetOneOtherGit | 

@fte

"d’une inutilité totale… ou pas"

C’est effectivement absolument impressionnant et sur la potentiel inutilité il n’est pas improbable que cette communauté se retrouve dans la situation de Sisyphe de la technologie : rien dans ce contexte n’oblige Apple à une cohérence architecturale de génération en génération.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR