En ce jour de sortie des Mac M1, Microsoft rappelle l'existence de sa Surface ARM

Mickaël Bazoge |

Microsoft ne pouvait pas passer à côté de l'occasion de chambrer gentiment Apple en ce jour de livraison des premiers Mac M1. L'éditeur de Windows a posté sur Twitter un petit rappel que sa Surface Pro X en offrait davantage que les MacBook Air et Pro : un écran tactile bord à bord, le support des stylets, une connectivité permanente, la possibilité de remplacer le SSD, le tout… avec une puce ARM, comme l'Apple M1.

C'est de bonne guerre, et après tout la Surface Pro X a effectivement un certain nombre d'atouts que les MacBook M1 n'ont pas. Mais la puce SQ1, développée par Microsoft sur une base Snapdragon 8cx n'affiche pas tout à fait les mêmes performances que la puce d'Apple (lire : Surface Pro X : des performances pas top pour la rutilante tablette Arm de Microsoft).

avatar gillesb14 | 

Ces surfaces sont effectivement très sympa, dommage que ce soit avec Windows.
A quand un HArmintosh?

avatar YetOneOtherGit | 

Ils pourraient aussi communiquer sur le fait que l’hybridation proposée par ls Surface ne parvient toujours pas à élargir sont public 😈

Autant j’apprécie fortement ce qu’offre aujourd’hui W10 sur de belle machines, autant cette hybridation et plus encore cette version ARM bricolée ne me séduit pas et visiblement le microcosme de ceux qui adhèrent à l’offre stagnent malgré la puissance marketing de MS.

avatar Hideyasu | 

À ce prix et ce niveau de performance, sans parler de l’émulation vraiment pas folle, même offerte j’en voudrai pas.
Les surfaces Intel sont déjà pas dingues non plus, pour en avoir une à la maison ...

avatar fte | 

Il ne fait aucun doute que la Surface arm est une meilleure machine en les termes donnés par Microsoft.

Mais son autonomie n’est pas impressionnante sans parler de sa puissance. Non, pas impressionnant du tout.

Mais le pire est, chacun son avis notez bien, Windows. Oh, pas que Windows soit mauvais, bien au contraire. Mais en tactile ?! NON. Stylet indispensable. Ou souris.

Oh, ça et le désert logiciel. Non en fait, c’est cette steppe vide et balayée par le vent qui est le plus déprimant.

Bref, ils sont sympa chez Microsoft, mais non, ça le fait pas, c’est pas à niveau là.

avatar YetOneOtherGit | 

@fte

"Bref, ils sont sympa chez Microsoft, mais non, ça le fait pas, c’est pas à niveau là."

J’ai toujours surpris par l’impression de bricolage un peu Quick&Dirty de cette tentative d’élargir l’offre de MS aux architectures ARM.

Quand on met cela en regard avec ce que vient de présenter Apple, le contraste est plus que saisissant 😳

Aussi bien au niveau du travail architectural, qui contrairement à ce que tu avances, n’est pour moi absolument pas banal, que sur le travail effectué avec Rosetta 2 qui est techniquement absolument impressionnant quand on a conscience des défis relevés.

L’absence d’une solution sérieuse est performante permettant d’exécuter du code x64 est plus que surprenant.

Après MS nous à habitué à un travail pas à pas d’amélioration de ses offres, nous ne sommes que sur une première version aussi convaincante que Windows 1.0 🥳

avatar Glop0606 | 

J'ai aussi toujours cette même impression avec MS. Ils sont parfois précurseurs, ont parfois de l'originalité, ont parfois des produits hauts niveaux, mais c'est toujours le même sentiment "Quick & Dirty" qui le résume bien. Toujours ce sentiment de non fini, en beta, en attente et surtout "on passe à côté de l'essentiel". Trois exemples récents: la surface Duo (une maquette de projet), la surface X (un début d'ARM sans vraiment de software (même pas la suite Office!) et avec une comptabilité insuffisante et dernièrement une Xbox Series X qui envoie du pâté sur le papier mais qui sort sans jeu next gen! Allez comprendre...

avatar en chanson | 

@Glop0606

"ce sentiment de non fini"

Design ancien, peu d’applis, mais beaucoup de Communication c’est le MacBook M1

avatar Krysten2001 | 

@en chanson

Peu d’appli mdr vous n’avez vraiment pas connaissance du sujet 😉 Apple fait bien que Microsoft sur cette transition.

avatar fte | 

@YetOneOtherGit

"J’ai toujours surpris par l’impression de bricolage un peu Quick&Dirty de cette tentative d’élargir l’offre de MS aux architectures ARM."

Je trouve le matériel Microsoft très attractif, tant esthétiquement que ergonomiquement, et la qualité de construction est remarquable. Reparabilité comparable à Apple, hélas.

Le truc qui me gêne, c’est le support logiciel. Ils font des trucs géniaux en ce moment et depuis un moment, mais côté tablette et côté arm, c’est la misère. Pourtant la grosse Surface et stylet, c’est une putain de bonne bécane. Mais... ouai.

"Quand on met cela en regard avec ce que vient de présenter Apple, le contraste est plus que saisissant 😳"

Hardware, bof. Support logiciel, il faut bien le dire, c’est la gifle. Encore que, je ne suis pas convaincu qu’Apple ait fait un excellent choix d’associer migration matérielle majeure et migration Big Sur... la décompilation pour arm est relativement painless, mais les merdes de Big Sur par contre, c’est énormément de boulot pour contourner et adapter et stabiliser.

Vache je ne crois pas que je vais dire ce que je vais dire mais... ils auraient mieux fait d’adapter Catalina pour se concentrer sur le support arm plutôt que de dealer avec Big Sur.

"Aussi bien au niveau du travail architectural, qui contrairement à ce que tu avances, n’est pour moi absolument pas banal,"

Il y a une grosse difference entre pas banal et innovant ou jamais vu. Ce n’est ni innovant ni jamais vu. Mais pas banal, ok, je suis d’accord. C’est du beau boulot. Mais c’est très classique.

"que sur le travail effectué avec Rosetta 2 qui est techniquement absolument impressionnant quand on a conscience des défis relevés."

Les technologies de compilateurs bitcode ont énormément progressé grâce à de nombreux développements tous azimuts coté javascript, java, .net, llvm, ou d’autres plus exotiques mais pas moins intéressants. Rosetta est impressionnant, mais pas plus impressionnant que les niveaux de performance atteints par pas mal d’autres projets du même genre.

L’association d’un très bon Rosetta avec un très bon processeur et un très bon choix de rapprocher la mémoire pour diminuer la latence, maximiser la bande passante (et réduire la consommation par pertes capacitives) permet d’atteindre des performances de translation excellentes.

De bons choix très orientés.

Ça va être un challenge plus important d’utiliser des barrettes de mémoire classiques.

"L’absence d’une solution sérieuse est performante permettant d’exécuter du code x64 est plus que surprenant."

Et ce n’est pas comme ils n’avaient aucune expérience et aucuns talents dans ce domaine. C’est assez incompréhensible.

"Après MS nous à habitué à un travail pas à pas d’amélioration de ses offres, nous ne sommes que sur une première version aussi convaincante que Windows 1.0 🥳"

Ce n’est ni la première version, ni même la deuxième. C’est ce qui me surprend plus encore. What the fuck are they doing?

Mais là, la motivation va peut-être remonter. Je le souhaite. Plus de choix c’est mieux que moins de choix.

avatar YetOneOtherGit | 

@fte

Comme souvent sur le fond, comme souvent, nos désaccords ne sont pas si profonds que cela.

Nous n’avons pas le même choix de mots et de qualificatifs et je dois avouer te trouver un peu blasé ces derniers temps 😉🖖

avatar fte | 

@YetOneOtherGit

"je dois avouer te trouver un peu blasé ces derniers temps 😉🖖"

AMD fait des choses jamais vues. AMD est très excitant.

Je ne suis absolument pas blasé, je te prie de le croire. L’acquisition de Xilinx me laisse rêveur. Des circuits FPGA dans leurs CPU ? Dans leurs GPU ? Un Vulcan pour FPGA ? Qu’est-ce que ça pourrait bien donner ?

Concernant le M1, il n’y a rien de jamais vu, absolument rien. Sur le M1, on lit tout et n’importe quoi, beaucoup de n’importe quoi... orienté gueguerre contre Intel ou x86. C’est non seulement très faux, mais totalement stupide. Je ne suis pas blasé, juste un gros facepalm. "On" oppose le M1 de 2020 au top de la gravure et de l’intégration aux ânes morts qu’Intel traine depuis un lustre et "on" crie à la révolution.

Imagine si AMD créait des puces avec des coeurs arm, avec leur architecture chiplets et infinity fabric, et boom un chiplet fpga dans la boiboite.

Je confesse un biais cependant. L’informatique mobile ne m’excite pas. Les nouveaux usages m’excitent. Les nouvelles approches m’excitent. Apple propose le premier et aucun des deux autres. Donc forcément, je ne m’excite pas.

Sauf sur un truc : une journée entière avec la certitude de ne pas avoir besoin d’une prise électrique, c’est génial. C’est l’une des raisons principales, avec le stylet, justifiant mon iPad. Bref. Ça existe déjà. Sauf que les nouveaux Mac n’ont pas de stylet. Ça, ça m’aurait excité.

avatar YetOneOtherGit | 

@fte

En fait nous ne voyons pas « l’innovation » au même niveau.

Éléments par éléments, à bas niveau, il n’y a effectivement rien qui ne soit jamais vu, mais l’association de tous ses éléments et la cohérence de la vision sont elles, pour moi, réellement innovantes.

Tout comme pour l’iPhone, qui en terme technologique pure n’avait rien de particulièrement atypique, mais qui dans la vision qui le sous-tendait a révolutionné le marché.

Aucun des éléments constitutifs du premier iPhone n’était innovant, pourtant la somme des parties l’était au plus haut point.

Ces Mac sont une rupture dans la vison de l’ordinateur individuel qui n’avait pas bougé depuis des lustres :
- Rupture avec l’écosystème Intel
- Approche SOC
- intégration matériel et logiciel poussée
...

Excuse-moi mais, pour moi, nous sommes sur une redéfinition de l’ordinateur individuel, qui n’en est qu’à ces débuts, que l’on n’a pas vue depuis très très longtemps.

Quelques choses de majeur et de très rafraîchissant

avatar fte | 

@YetOneOtherGit

"Ces Mac sont une rupture dans la vison de l’ordinateur individuel qui n’avait pas bougé depuis des lustres :
- Rupture avec l’écosystème Intel
- Approche SOC
- intégration matériel et logiciel poussée
..."

Tu décris ici ce qui existe depuis longtemps. Raspberry, iPad, Surface arm (ok, j’ignore l’utilisabilité pour cette dernière)... des appareils aux usages vraiment différents par ailleurs.

L’innovation a déjà eu lieu. Le Newton. L’iPod.

La, c’est un Mac tout pareil avec des boyaux d’iPad.

En effet. Nous ne voyons pas l’innovation au même endroit. Mais tant mieux hein.

avatar YetOneOtherGit | 

@fte

"En effet. Nous ne voyons pas l’innovation au même endroit. Mais tant mieux hein"

C’est bien ça nous ne nous plaçons pas au même niveau.

Quand tu compares l’offres au Raspberry ou aux tablettes cela me laisse dubitatif : ce ne sont pas les même type de produits ou d’usages 😉

Comme tu le dis toi même.

Je me place au niveau de la proposition de produits et d’usage, pas au niveau de l’inventaire des éléments constitutifs 😎

avatar iNitZer0 | 

Sont marrants chez Crosoft, eux qui depuis 20 ans ont loupés tout les grands virages.. la téléphonie, les tablettes, les montres, la musiques...
Ils auraient pu faire fort avec cette surface équipée ARM, si ils s’en étaient donné les moyens..
la seule vraie réussite de MS, c’est la Xbox.

avatar glaglasven | 

@iNitZer0

Pour le coup ils ont pas loupé le virage du cloud et des GAFAM cest celui qui a les revenus les plus diversifié, donc je le trouve vraiment inquiétant.

avatar iNitZer0 | 

@glaglasven

Le cloud ? lol... qui leur fourni l’infra pour leur service cloud ? Le 4ème dans l’ordre GAFAM

avatar narugi | 

@iNitZer0

J’en observe des inepties mais prétendre que Microsoft dépend des infrastructures d’Amazon je tombe des nues. Ce n’est pas bien de faire dans la fake news. AWS est leader mais perd peu à peu des parts de marché au profit de Azure. Google étant le 3e du marché mondial.

Et pour finir, je reconnais que Microsoft a manqué la plupart des virages grands publics mais pas celui des PRO mais en accord avec la direction prise par son PDG.
Petit rappel tout de même des activités très lucratives de la firme et tu t’apercevras qu’ils s’inscrivent dans les activités du présent et surtout du futur :
Cloud, IA, AR, jeux-video Xbox, LinkedIn, Microsoft 365.

Mais oui tu as raison Microsoft est dépendant d’Amazon😂😂😂

avatar tupui | 

@narugi

Azure... ils existent uniquement car ils sont agressif sur leur offres pour appâter les grands comptes. Beaucoup de projets sur GitHub ont aussi changé leur CI car plus intégré et « gratuit ». Pas pour la qualité. Je connais pas un dev qui est content de cette plateforme (moi inclus). Les noeuds sont en carafe trop souvent, la doc est pourrie, le support pareil, et ils changent les API tous les 4 matins. Je préfère encore faire du AWS. L’expérience utilisateur est à la mesure de leur site, mais au moins ça marche. Peste VS Corona.

avatar koko256 | 

@tupui

"Les noeuds sont en carafe trop souvent, la doc est pourrie, le support pareil, et ils changent les API tous les 4 matins"
Cela résume très bien mon expérience avec Microsoft.

avatar YetOneOtherGit | 

@iNitZer0

"Sont marrants chez Crosoft, eux qui depuis 20 ans ont loupés tout les grands virages.. la téléphonie, les tablettes, les montres, la musiques..."

Pas tous loin s’en faut: regardes la santé économique de l’entreprise 😎

avatar iNitZer0 | 

@YetOneOtherGit

Oui tu a raison, j’avais oublié cet aspect. Même si dans le quinté GAFAM, ils sont en 3ème position sur les résultats financiers..
MS à eu la bonne idée de développer les services par abonnement (ex: 365) c’est en partie ce qui les maintient dans le quinté gagnant.

avatar YetOneOtherGit | 

@iNitZer0

"MS à eu la bonne idée de développer les services par abonnement (ex: 365) c’est en partie ce qui les maintient dans le quinté gagnant."

Nope ;-)

Pas que ça loin s’en faut 🤑

https://www.microsoft.com/investor/reports/ar19/index.html

avatar Moebius13 | 

@iNitZer0

Toi tu ne connais pas Azure manifestement.
Un des atouts phares de MS qui lui permet d’avoir une présence en entreprise et parmi le grand public via le Cloud (et le cloud gaming).

Et ils ne font pas dans la guerre de chapelle, ils essaient d’être partout, ils ont des revenus très diversifiés, c’est un point qui fait défaut à Apple qui concentre beaucoup trop de revenus sur l’iPhone et en est bien trop dépendant.

On peut aussi dire qu’Apple a totalement raté le virage du Cloud computing et qu’ils ont également totalement raté tout ce qui relève du gaming, un marché gigantesque aux revenus supérieurs à ceux de l’industrie du cinéma (Apple Arcade cette vaste blague).

Bref, je ne suis pas inquiet pour MS, ni pour Apple, ni pour aucun des Gafam à vrai dire.

avatar fte | 

@iNitZer0

"la seule vraie réussite de MS, c’est la Xbox."

Tu ne connais pas le quart des activités de Microsoft on dirait.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR