iMac 27" 2020 : les SSD arrivent soudés 🆕

Florian Innocente |

Parmi les changements apportés à l'iMac de 27" 2020 il en est un qui ne se voit pas mais n'est pas sans conséquences : le support de stockage SSD est soudé à la carte-mère.

Sur la génération précédente du gros monobloc, on peut extraire le SSD installé d'origine (de même que celui qui accompagne le disque dur dans les configurations Fusion Drive) et le remplacer par un de plus grosse capacité et/ou plus rapide. On le fait soit en récupérant quelque part un SSD NVMe d'origine Apple, soit avec un SSD M.2 couplé à un adaptateur.

Ce genre d'opération n'est pas à la portée de tout le monde — quoi qu'avec un peu de patience et de précautions… — mais pour une personne rompue à cet exercice, il y a moyen de gonfler cette partie dans un iMac 5K d'ancienne génération.

SSD d'un iMac 5K 2019 Fusion Drive. Image : iFixit

Cette année, ces iMac 5K arrivent donc avec un SSD soudé, comme cela a été fait sur les Mac mini… mais pas sur les iMac Pro et Mac Pro 2019. Pour le Mac Pro, Apple a une offre de mise à jour de la partie stockage (lire Apple vend des kits pour changer soi-même le SSD du Mac Pro). Cette manipulation de changer le SSD du Mac Pro peut être faite à l'identique sur l'iMac Pro qui utilise aussi ces modules.

Les deux SSD amovibles sur l'iMac Pro. Image : iFixit

Cette absence d'évolutivité sur la partie stockage doit donc être gardée en tête à l'achat, du moins chez ceux assez téméraires pour envisager un jour d'augmenter le coffre de leur iMac.

Cette fois, tout — ou presque — est figé sur cette machine maintenant qu'elle est dotée en plus d'une puce T2. Parmi diverses choses, ce composant complique la vie des réparateurs. Chez Apple et au sein de son circuit de SAV, et tant que la machine est prise en charge, on peut changer la carte mère sans changer l'écran en même temps (la T2 associe les deux). Mais hors Apple Store, revendeurs ou centres agrées et/ou quand la machine ne sera plus suivie, c'est impossible (lire aussi Test de l’iMac Pro 2017 : tout ce que vous n’avez jamais voulu savoir sur la puce T2 et Secure Boot & Les Mac verrouillés par la puce T2 ne font pas les affaires des reconditionneurs).

À l'inverse, les capacités d'évolution sur la RAM sont préservées. Un utilisateur lambda peut encore ouvrir facilement la trappe au dos de l'iMac 27" 2020 afin de changer lui-même les barrettes. La nouveauté est qu'à l'achat, on peut faire installer directement 128 Go au lieu de 64 Go maximum sur l'ancienne gamme (3 250 € l'option tout de même). Un doublement de la RAM qui, officieusement, était déjà possible.

La prochaine étape, avec les Mac Arm sera peut-être de voir leurs processeurs soudés. On ne le sait pas forcément, mais le remplacement d'une puce Intel dans un Mac Pro 2013 ou des Mac mini et iMac se fait au sein d'un certain public, restreint mais intéressé par ce genre d'opération.

Mise à jour 7/08 — Les configurations 4 et 8 To des iMac 27 pouces intègrent une carte d'extension de stockage branchée à un connecteur sur leur carte-mère, d'après des documents internes révélés par MacRumors. Cet élément n'est pas présent sur les configs' précédentes.

Tags
#iMac #SSD
avatar Ron Dex | 

On peut toujours ajouter en USB C un SSD M2 externe
C’est moins problématique sur un iMac que sur un MacBook Pro

avatar Mrleblanc101 | 

@RonDex

C'est loins d'être les meme performance et ça force à utiliser deux support de stockage au lieu d'un seul

avatar Ron Dex | 

@Mrleblanc101

On est d’accord. Mais ça reste toujours une solution. Les SSD M2 ont quand même des performances très honorable.
Par contre, j’espère que la ram pourra toujours être changé. Mais je me fais sûrement des illusions à moyen terme…

avatar Bounty23 | 

@Mrleblanc101

Au contraire certains sont même plus performant, on trouve des adaptateurs et des disques externes avec des débits de 3 Go/s là où certains mac soudés sont à 1 ou 1,5 Go, ce qui est déjà largement supérieur au SATA mais loin d’être fou, tous les Mac ne sont pas logés à la même enseigne.

avatar marenostrum | 

ça coute moins cher d'acheter chez eux direct l'option +, que des adaptateurs etc externes.
je viens de recevoir en ce moment même un HDD 8To et il n'est pas initialisé (ne monte pas) et le macOS Big Sur en beta, peut pas le faire, il me marque une erreur d'une table de partition, et même provoque un kernel panic si je persiste avec l'utilitaire de disque. imagine les soucis qui se présentent quand on cherche nous même bidouiller.

avatar raoolito | 

@Bounty23

ouhh je ne m’avancerais pas trop là-dessus.
les ssd dans les macs sont connus pour etre dans le haut du panier. maintenant oui mais en tapant dans du assez cher. à ce prix je conseille d’ailleurs d epasser en Thunderbold3, quitte à profiter à fond de ses ssd

avatar gaurejac | 

@Bounty23 : il n'y a que les MacBook Air 2020 qui sont limités à 1,5 Go/s, pour des raisons d'économie d'énergie ils sont en PCIe 3.0 2 lanes.

Autrement il n'y a pas d'information officielle là dessus mais tous les tests montrent qu'Apple n'a à priori jamais utilisé de TLC dans ces SSD mais de la MLC (voire SLC pour les fusion drive).
Donc jusqu'à preuve du contraire les SSD internes Apple soudés sont très supérieurs tant en vitesse qu'en durée de vie que des SSD externes qui sont aujourd'hui soit TLC ou pire QLC, et qui n'offrent pas le trim sauf à être en TB3 (mais où là on a des problèmes de chauffe).

De toutes façons, mettre ses données sur un SSD externe, à part chez soi (et encore) c'est pas safe du tout : un SSD externe peut se déconnecter accidentellement, peut se faire voler par des indélicats (valable pour tout poste de travail dans un openspace ou dans un établissement ouvert au public).
A contrario un iMac 27" est un peu moins discret et facile à embarquer par des indélicats...
(et croyez moi, ça arrive).

Bref, des bonnes raisons pour avoir un stockage interne, il y en a plein : vitesse, fiabilité, sécurité.

Et je dirais que les raisons de souder le SSD interne et obliger d'en avoir un externe ne sont que des mauvaises raisons :
- économie de bout de chandelle sur des connecteurs (qui sont très fiables dans le cas des M.2)
- volonté de gagner beaucoup d'argent sur des options obligatoires à l'achat
- ou encore rendre obligatoire l'achat d'une nouvelle machine en empêchant l'upgradabilité d'une machine après sa vente

Rien ici n'est justifiable, rien, à part des considérations marketing.
L'iMac Pro a un stockage propriétaire mais upgradable, le Mac Pro aussi, l'iMac 27" aurait largement la possibilité d'être upgradable aussi, l'article a tout-à-fait raison là dessus.

avatar 0MiguelAnge0 | 

@RonDex

Il vaut mieux opter pour un disk en THB3, qui autorise des vitesses de 1.5G~2.0GB/s et le trim est fonctionnel.
De plus en desactivant certaibes securités, l’iMac peut booter dessus.
J’ai cette config sur un Mini 2018 où j’ai mis Mojave sur le disque: aucun ralentissement hormis le boot un poil plus long.

Autant pour un laptop, devoir se colltiner un disque externe est pénible, autant pour un poste fixe, cela est plus naturelle. Et pour changer la capacité, j’enlève 2 vis et puis c’est fait.

avatar DoomFightPro | 

Qui dirige le marketing produit chez Apple ? Des pièges à débilité. Sincèrement pourquoi ? Pourquoi ne pas proposer de les changer au moins avec les ssd Apple.

avatar marenostrum | 

parce que personne va le faire (vu les prix appliqués par eux pour les options) et pour eux ça ne vaut pas la peine. ils gagneront rien dessus. les écrans des iMac sont collés déjà, on peut pas les ouvrir sans des outils pros, et du temps.

avatar Navareus | 

@marenostrum

L’ouverture d’un écran d’iMac n’a rien de bien compliqué. En revanche, pour ce qui est de le refermer sans mettre de poussière sur la caméra iSight... Bon courage.

avatar YetOneOtherGit | 

@DoomFightPro

"Qui dirige le marketing produit chez Apple ? "

Des personnes qui ont fait du Mac la seule activité réellement profitable de toute l’industrie de l’ordinateur individuel et qui sont unanimement reconnus par leurs pairs pour ça , pourquoi ? 🤑

avatar lll | 

Attention, prouesse d'ingénierie ne rime pas forcément avec intérêt de l'utilisateur. Par contre les actionnaires applaudissent vivement !

Quelqu'un sait si un tableau objectif des pour et des contre du tout soudé existe ?

avatar YetOneOtherGit | 

@lll

"intérêt de l'utilisateur"

Le potentiel client a parfaitement le droit de détester, aucun pb.

Par contre de là à considérer que c’est une erreur d’Apple il y a un pas.

Ils enchaînent depuis des décennies des choix qui en défrisent certains et pourtant ils ont fait du Mac la référence économique de toute l’industrie 😎

Déplaire à un microcosme ce n’est pas faire des erreurs stratégiques 😎

avatar gaurejac | 

Dans les avantages du tout soudé :
- c'est honnêtement réellement plus fiable (connecteur = peut être abimé mécaniquement, les contacts peuvent s'oxyder), à condition d'utiliser des puces de qualité (là dessus, Apple ne met pas n'importe quoi)
- meilleur propagation des signaux électriques (on est sur des hautes fréquences)
- coût moins élevé

Inconvénients :
- ça oblige à gérer une quantité invraisemblable de références (plus de 70 références de cartes mères sur l'iMac 27" 2020...), du coup plus de difficultés à garantir l'approvisionnement des pièces détachées dans le temps..
- c'est soudé... tu veux upgrader, mettre à jour pour prolonger la durée de vie ? nope. Personne n'est capable de changer les puces NAND soudées.
tu jettes et tu rachètes...
- récupération de données en cas de dégât important sur la carte mère totalement impossible (il existe une possibilité de récupération de données en cas de dommages légers)

il y a déjà eu de nombreux cas de pertes de données dus à la puce T2 directement (corruption de son OS), ou des cas où la puce T2 en empêchant l'extraction du SSD d'une carte mère HS rend toute récup de données virtuellement impossible (on pourrait imaginer faire une récup de données en dessoudant la puce T2 et les puces nand et les ressoudant sur une carte mère neuve... ça semble très compliqué, j'ai encore vu personne faire ça).

Est-ce qu'il y a plus de pertes de données que du temps où Apple utilisait des HDD tiers de mauvaise qualité (série des seagate 3To sur iMac, série de SSD défectueux sur le MBA 2012) ? Personne ne sait...

avatar pehache | 

YetOneOtherGit : "Des personnes qui ont fait du Mac la seule activité réellement profitable de toute l’industrie de l’ordinateur individuel"

C'est juste de la propagande et c'est totalement faux. Les gammes pro chez les fabricants de PC sont tout à fait rentables.

avatar YetOneOtherGit | 

@pehache

"C'est juste de la propagande et c'est totalement faux. »

Les chiffres sont extraits des bilans annuels d’Apple, HP, Dell et Lenovo en 2017.

Tu peux très facilement les vérifier et ils n’ont que marginalement changé depuis :

Et pour rappel :

Sur l’exercice 2017 l’activité Mac d’Apple a généré un CA de 25 850 M$, soit 11,3% du CA de l’entreprise en vendant 19,25 M d’unités soit un CA/Unité de 1 342 $.

En comparaison :

• La division Personal System d’HP c-à-d celle vendant des PC et assimilés à un CA de 33 374 M$, en vendant 55,2 M d’unités soit un CA/Unité de 605 $.
o Apple fait 77% du CA de l’activité PC d’HP avec ses Mac.
o Apple réalise un EBIT 5,7 fois supérieur à celui de l’activité PC d’HP avec ses Mac.

• La division PCSD de Lenovo c-à-d celle vendant des PC et assimilés à un CA de 32 378 M$, en vendant 54,7 M d’unités soit un CA/Unité de 590 $.
o Apple fait 79% du CA de l’activité PC de Lenovo avec ses Mac.
o Apple réalise un EBIT 13,7 fois supérieur à celui de l’activité PC de Lenovo avec ses Mac. (L'activité est à peine rentable avec un ratio d'EBIT de 1,6%)

• La division CSG de Dell c-à-d celle vendant des PC et assimilés à un CA de 36 754 M$, en vendant 39,8 M d’unités soit un CA/Unité de 923 $.
o Apple fait 70% du CA de l’activité PC de Dell avec ses Mac.
o Apple réalise un EBIT 3,7 fois supérieur à celui de l’activité PC de Dell avec ses Mac.

L’EBIT cumulé d’HP, Lenovo et Dell sur les activité ordinateur individuel est quasiment deux fois moindre que celui généré par le Mac !

Désolé mais Dell, Hp et Lenovo ne tirent plus depuis longtemps leur rentabilité de l’activité ordinateur personnel et Apple est le seul acteur majeur à a voir une activité économiquement saine sur ce segment 😎

avatar YetOneOtherGit | 

@pehache

"Les gammes pro chez les fabricants de PC sont tout à fait rentables."

Je prenais en considération l’activité « ordinateur individuel »

C’est quoi pour toi une gamme pro ?

C’est quoi un ordinateur Pro en dehors d’une dénomination marketing ?

En terme de segmention du marché cela n’existe pas et tu ne retrouveras ça dans aucun rapport d’activité.

Tu peux parler de la niche de marché de la station de travail éventuellement mais rien d’autre.

Pour le reste mon assertion : « Apple est le seul acteur majeur de l’industrie de l’ordinateur individuel à y avoir une activité économiquement saine  » est étayée et vérifiable comme tu peux le voir plus haut.

C’est juste factuel, largement connu dans l’industrie et vérifiable.

L’ordinateur individuel est devenu un produit à faible valeur ajouté sauf pour Apple qui a réussi à ne pas rentrer dans une classique bataille sur les seuls tarifs une fois la phase de croissance du marché terminée, contrairement aux autres acteurs.

C’est remarquable en terme de business.

avatar melaure | 

Pro c'est ce qui inclut un service Pro, le truc qu'on ne connait pas chez Apple, parce que n'importe quel pro reste un client banal qui doit venir faire réparer son ordi en Apple Store ...

S'il y a bien une marque ou le mot Pro est bidon, c'est Apple ! Ca sert juste à vendre plus cher !

avatar YetOneOtherGit | 

@melaure

"Pro c'est ce qui inclut un service Pro"

C’est recevable mais ce n’est pas une segmentation que tu trouveras dans les analyse économique du secteur ou dans la segmentation d’activité des rapports annuels des entreprises du secteur.

après on peut être surpris que cette absence de « service pro » n’est strictement aucun impact aussi bien sur la forte profitabilité d’Apple qui n’offre pas ce service que sur la faible profitabilité de ses concurrents qui eux offrent ce type de services.

Comme quoi on ne fait visiblement pas du bon business dans le secteur de l’informatique individuel avec les visions de Malaure. 🤑

avatar YetOneOtherGit | 

@melaure

"S'il y a bien une marque ou le mot Pro"

C’est il me semble un des rare acteur du secteur à utiliser le terme pour sa segmentation marketing.

Après c’est la nature de l’acheteur qui fait que le machine est professionnel ou pas, non sa fiche technique.

Un MacBook Air est une machine professionnel accompagnant beaucoup de professionnel dans leur création de valeur pour leur employeur.

Un pro ce n’est pas quelqu’un qui fait le même type de métier que toi 😀

avatar YetOneOtherGit | 

@melaure

"parce que n'importe quel pro reste un client banal qui doit venir faire réparer son ordi en Apple Store ..."

Apple Care entreprise tu connais ?

avatar YetOneOtherGit | 

@melaure

C’est impressionnant quand même, tu ne te remettras jamais que toi et ton type d’activité ne sois plus du tout essentiel à Apple.

Et tu regretteras toujours un « âge d’or » où les macs se vendez finalement assez mal.

Il aura fallut attendre l'exercice 2010 pour cumuler un peu plus de 100 millions de Mac vendus depuis l'exercice 1984 soit 27 exercices.

En sept exercices de 2011 à 2017 ce sont 128 millions de Mac qui ont été vendus.

En trois exercices de 2015 à 2017 ce sont 58 millions de Mac qui ont été vendus

L’âge d’or du Mac c’est Cook 🤣🤣🤣🤣🤣💪

avatar pagaupa | 

@melaure

N’insiste pas avec le rescapé, c’est peine perdue!
Je te soutiens complétement dans ta vision du sav Mac, ainsi que de celui assuré par les revendeurs agréés. On n’a jamais été autant emmerdé chez nous qu’avec les stations Mac justement à cause de la complexité du sav.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR