Vous pouvez désormais acheter un clavier AZERTY amélioré

Nicolas Furno |

Le nouveau clavier AZERTY « amélioré », celui qui respecte la norme NF Z71-300, peut désormais être acheté, si vous l’attendiez. C’est LDLC qui propose un clavier avec une disposition de touches différente pour répondre à la norme. Cela vous coûtera 13 € pour un clavier filaire par ailleurs très classique et optimisé pour Windows, mais qui pourra aussi servir sur macOS ou GNU/Linux.

Pour rappel, cette nouvelle norme créée depuis plusieurs années vise à simplifier l’usage de certains caractères utilisés en français et difficiles d’accès sur le clavier AZERTY de base. Il s’agit notamment des œ et æ, mais aussi des guillemets français « » ou encore des majuscules accentuées. Autant de lettres qui étaient déjà assez faciles d’accès sur la variante créée par Apple du clavier, mais pas sur les modèles standards intégrés aux PC.

Quoi qu’il en soit, cette nouvelle norme est désormais entérinée et tous les constructeurs de PC et de clavier sont incités à l’utiliser. LDLC sera probablement suivi par d’autres acteurs, mais il faut noter qu’il y a aussi un travail à faire du côté du logiciel. Pour l’heure, aucun système d’exploitation ne gère cette disposition par défaut et il faut systématiquement installer un outil ou une configuration supplémentaires.

LDLC fournit un pilote Windows 10 pour son clavier avec les instructions pour l’installer à cette adresse. Pour macOS, une configuration est proposée sur ce projet et il existe aussi un pilote pour les distributions Linux.

avatar tamu | 

Eh bien ! Pas convaincu par la nouvelle disposition. Je bascule souvent entre la version France et Suisse-Romand, c’est clair que les habitudes sont difficile à changer mais un très bon point sur le clavier Suisse-Romand, c’est que tous est sous les doigts sans combinaison de touches : tous les chiffres + é + à + è ! Vivement un seul clavier pratique pour la langue Française !

avatar SLV17000 | 

@tamu

C’est sur il y’a autant de variantes du clavier que de pays francophone...
Une fois mémorisés les raccourcis ou en utilisant la table de caractères c’est pourtant simple.
Même avec un clavier QWERTY ça ne pose pas spécialement de problèmes tout est question d’habitude

avatar Gilles Devillers | 

C’est justement ce que vise à faire l’Azerty normé. Après si on veut un seul clavier intelligent il y a le Bépo, vraiment génial, mais les gens ne sont pas prêts à changer leurs habitudes…

avatar PacmanJones | 

Parcontre amelioré mais pas assez pour ne pas mettre @ sans combinaison. Dans un monde de mail et de twitter et de @ en permanence comment ce fait qu’il n y ai qu’apple qui y pense ?

A l’inverse Apple oblige de switché en Numerique sur un Smartphone de 6,5 pouce alors qu’il y a la place 🤷‍♂️

avatar Star System | 

@PacmanJones

Ben la la touche @ semble accessible sans combinaison justement

avatar PacmanJones | 

@Star System

Tu as raison j avais confondu @ et ®️ ca m apprendra a pas être attentif

avatar fousfous | 

Bof de remplacer les " par «

avatar Shralldam | 

@fousfous

Non, pas bof. Les guillemets typographiques sont la norme en Français. Et sont bien plus élégants que les double quote. Bien souvent, je préférerais qu’ils soient le glyphe par défaut sur la touche, plutôt que de laisser le logiciel détecter les préférences pour substituer dynamiquement les caractères.

avatar marc_os | 

Ah bon, c’est difficile d’accéder à œ sur Mac ??? Eh on n’est pas sous Windows ! Pour accéder à Ç, pas besoin de taper AltGr suivi d’un code numérique !
Vous ne connaissez pas la touche option ?
Au lieu d’écrire n’importe quoi,(et faire de la Pub) vous qui par ailleurs écrivez des bouquins, ne pourriez-vous pas expliquer la logique de l’utilisation de cette touche dont l’association avec telle ou telle lettre n’est pas due au hasard mais suit une certaine logique ?
Vous le savez, j’espère.
Vous devez aussi connaître le visualisateur de clavier pour aider quand on a un doute, non ?

avatar YuYu | 

@marc_os

« Autant de lettres qui étaient déjà assez faciles d’accès sur la variante créée par Apple du clavier »

Allez, on souffle un coup !

avatar marc_os | 

@YuYu

« qui ÉTAIENT » sous-entend qu’elles ne le seraient plus !

avatar Nicolas Furno | 

@marc_os 

Hein ? Mais dans quel univers ?

Le passé indique juste que c'était déjà le cas. Il faut arrêter de lire ce que je n'ai pas écrit.

avatar hirtrey | 

@marc_os

Le monde ne tourne pas autour d'Apple.

avatar Nicolas Furno | 

@marc_os

Oula… 😳

J'ai pourtant mis le lien au milieu de l'article, bien visible, pas caché ni rien. Mais apparemment votre lecture attentive n'a pas suffi à le repérer…

Donc : https://www.macg.co/ailleurs/2016/01/le-gouvernement-pas-azerty-des-capacites-du-clavier-actuel-92622

avatar marc_os | 

@nicolasf

Désolé,
Mais le titre n’indique en rien que ça parle des claviers Apple. « Gouvernement (????) des... »

avatar macinoe | 

Vous êtes tendu.

Vous voudriez que le clavier Apple deviennent le standard sur PC ?
C'est ça ?
Vous ne voudriez tout de même pas vous retirer un prétexte de détestation des PC ?

avatar YAZombie | 

Commentaire mal avisé.

avatar occam | 

@YAZombie

"toujours pas rencontré ton Jiminy Cricket"

Puisque l’on fait assaut de français sur ce fil, il n’est pas inutile de rappeler que le caractère nommé Jiminy Cricket dans le Pinocchio de Disney est en fait le « Grillon Parlant » dans la traduction française de l’oeuvre de Carlo Collodi.
Bien entendu, Disney étant Disney, le destin de Jiminy Cricket dans le dessin animé diffère de celui, tragique et poignant, surtout pour les enfants lecteurs, du Grillon Parlant de l’original.

À noter que Jiminy Cricket était à l’origine un juron : un euphémisme pour dire « Jesus, Christ ! », attesté depuis au moins le milieu du XIXe siècle, et toujours courant dans certaines régions. À vouloir über-euphémiser, Disney s’est tiré une belle balle dans le pied. Il n’est pas certain que cette référence serve vraiment votre propos.

avatar YAZombie | 

@ occam:
"À vouloir über-euphémiser, Disney s’est tiré une belle balle dans le pied":
J'essaye de comprendre, ça m'échappe.
Une histoire - ici celle de Disney - se comprenant comme un système (en tout cas c'est comme ça qu'on me l'a enseigné de l'école au doctorat, je veux bien qu'il y ait des théories convaincantes différentes mais je ne les connais pas), si la référence à une autre - celle de Collodi - peut informer l'interprétation, elle n'est pas la source de compréhension ultime des situations, des personnages et de leurs actions. Ceux-ci doivent se comprendre dans le contexte qui est le leur. Après tout c'est leur monde, et le monde de Pinocchio Disney n'a rien à voir avec le monde de Pinocchio Collodi. Chez Disney Jiminy Cricket incarne la conscience de Pinocchio - un peu à l'image des dæmons de His Dark Materials. Si c'est différent chez Collodi, ça ne dit qu'une chose: c'est différent chez Collodi.
Quant à Jiminy Cricket portant un nom correspond à un minced oath assez proche de "oh sucre!", un "juron" enfantin qu'on entend dans Blanche-Neige ou dans The Wizard of Oz et qu'on peut l'imaginer sans gros problème proférer face au manque de réflexion découlant de l'immaturité de Pinocchio, ça n'a rien de choquant. Encore moins de "balle dans le pied".
Décidément je ne vois pas.

avatar macinoe | 

Ah bon ?
J'avais pris ça pour une manière empreinte de cuistrerie de me traiter de pantin.
Pardon, mais Pinocchio, même transformé en petit garçon reste par définition immature.
Alors je ne sais pas s'il y a balle dans le pied ou pied dans le tapis, mais la prochaine fois faites plus direct et moins pompeux, au moins ça vous évitera les fausses références d'une fausse culture.

avatar YAZombie | 

Commentaire mal avisé.

avatar macinoe | 

Et vous pouvez détailler en quoi consiste le mensonge dont vous m'accusez ?
Je me moquais des petites détestations obsessionnelles et de l'agressivité chronique de notre cher marc_os. Ce n'est peut-être pas très charitable, mais ça n'a aucun rapport avec ce que vous prétendez.

"je vois que tu t'acharnes donc à confirmer mes propos."

Peut-être que l'impression lamentable que vous donnez ne correspond pas à l'image que vous avez de vous même et que pour un esprit malade qui se considère comme infaillible cette contradiction peut passer pour un mensonge, mais je vous assure qu'il n'en est rien. C'est bien vous qui deconnez à plein tube, mon cher.

avatar YAZombie | 

"Je me moquais des petites détestations obsessionnelles et de l'agressivité chronique de notre cher marc_os"
Alors je t'invite à utiliser les mêmes méthodes que la plupart des autres, à savoir nommer et/ou citer les gens à qui tu réponds. Telle quelle, ta réponse est à Nicolas Furno, pas à marc_os.
Donc, pour cette fois: je te présente mes excuses pour la teneur de mes messages 🙏️ Souviens-toi que je suis capable de faire cela, ce n'est pas souvent, que ce soit ici ou ailleurs.
Je me déclare donc coupable, mais en m'accordant tout de même quelques circonstances atténuantes au vu d'un passif que je suis tout à fait près à oublier dès maintenant, et tout de même au manque de clarté quant à ta cible (ce que je t'invite à reconnaître, ce serait cool).
J'ai aussi édité mes messages précédents, qui s'avèrent du coup mal avisés.

avatar macinoe | 

L'indentation des commentaires est faite pour identifier à qui on réponds.

Etre capable de reconnaitre que tu as cru à tort sue je te répondais ?
Oui, que faire d'autre une fois le quiproquo découvert ? Tu n'allais tout de même pas persister.

Ta circonstance atténuante serait un esprit de vengeance contre je ne sais quoi ?

Bon admettons,

avatar YAZombie | 

"L'indentation des commentaires est faite pour identifier à qui on réponds."
Et dans le cas présent l'indentation fait que ta réponse est exactement au même niveau que celle de marc_os. Sans indication explicite de ta part elle semble donc bien une réponse à la même personne que lui. 2+2=4. On se demande vraiment pourquoi ça te coûte de reconnaître une évidence, à part une volonté de poursuivre l'acrimonie [et non l'alacrité comme j'avais précédemment écrit par erreur] même après mes gestes , plus que de bonne volonté.
Sinon, tu pouvais dire "ok, pas de problème". Mais non, surtout pas hein. Tu chercherais à montrer que, finalement, j'avais raison dès le départ tu ne ferais pas mieux.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR