DisplayHDR True Black : un nouvel indicateur pour les écrans au noir très profond

Stéphane Moussie |

Une nouvelle mention va fleurir sur les fiches produits de certains smartphones et écrans. Si vous vous demandiez déjà ce que voulait dire « DisplayHDR 400 », vous serez encore plus pantois devant « DisplayHDR 500 True Black ».

Pour rappel, les labels DisplayHDR 400/600/1 000 introduits fin 2017 signifient que les écrans ont une luminosité maximale de 400, 600 ou donc 1 000 nits. Évidemment, plus le chiffre est grand, mieux c’est. Le consortium VESA vient d’ailleurs d’ajouter la certification DisplayHDR 500, auquel le MacBook Pro pourrait sans doute prétendre.

Et maintenant, il faut aussi compter sur la mention « True Black ». Les bilingues en anglais auront compris qu’il s’agit de désigner les écrans qui proposent un « vrai noir », à savoir les écrans OLED. Contrairement au LCD qui nécessite un rétroéclairage illuminant toujours un peu les zones normalement sombres, l’OLED permet un noir extrêmement profond, pour ne pas dire infini, car les pixels, qui émettent leur propre lumière, s’éteignent totalement quand il le faut.

Il y a deux certifications True Black : DisplayHDR 400 True Black et DisplayHDR 500 True Black. Pourquoi n’y a-t-il pas de True Black au-dessus de 500 nits ? Parce que les écrans OLED ne peuvent pas offrir un tel niveau de luminosité aussi longtemps que les écrans LCD.

Les caractérisques précises pour chaque niveau de certification sont détaillées dans les tableaux ci-dessous.

Source
avatar Sacha12 | 

“Et maintenant, il faut aussi compter sur la mention « True Black ». Les bilingues en anglais auront compris qu’il s’agit de désigner les écrans qui proposent un « vrai noir »” les bilingues 😂 oh c’est gentil 👍 mais pas forcément besoin d’être bilingue pour comprendre ces deux mots 🙃

avatar Alberto8 | 

J’attend avec impatience le MICRO LED ! Qui va dégainées le premier ?

avatar Yohmi | 

@ Alberto8
Probablement Samsung sur des grandes tailles. Je n'ai jamais vu de µLED en vrai, je me demande si la technologie est déjà bonne (et n'attend plus que la production de masse pour baisser les coûts) ou si c'est encore largement perfectible en terme de rendu visuel. En tout cas, l'OLED est pour l'instant bloqué, niveau luminosité, consommation, et puis il y a aussi le « banding », le marquage (et ce ne sont pas des rumeurs, c'est bel et bien le cas). Du coup, je me demande, est-ce qu'au final, l'OLED va beaucoup évoluer, ou rapidement (d'ici 3-4 ans par exemple) laisser sa place au µLED… voire à du LCD évolué (il me semble que la technologie, grâce notamment aux "points quantiques", a encore de la marge d'évolution).

avatar malcolmZ07 | 

@Yohmi

Curieux de voir aussi les microled. S'ils sont moins chère qu'un oled a qualité équivalent , c'est tout bon.

avatar ForzaDesmo | 

@Yohmi

«En tout cas, l'OLED est pour l'instant bloqué, niveau luminosité, consommation, et puis il y a aussi le « banding », le marquage (et ce ne sont pas des rumeurs, c'est bel et bien le cas). Du coup, je me demande, est-ce qu'au final, l'OLED va beaucoup évoluer, ou rapidement (d'ici 3-4 ans par exemple) laisser sa place au µLED… voire à du LCD évolué...»
Complètement d'accord, c'est pourquoi je fais toujours l'impasse sur l'OLED.

avatar Yohmi | 

@ForzaDesmo
Un autre effet néfaste dont j’espère que cette technologie nous débarrassera, c’est le flou de mouvement résultant du mode d’affichage « sample and hold ». Ça crée un flou de mouvement qui n’est pas censé exister, que l’on n’avait pas sur les technologies plasma ou CRT (ni en projection pellicule), mais qui existe sur LCD et qui perdure sur l’OLED. Et le procédé censé palier à ça (Black Frame Insertion) n’est vraiment pas une solution optimale, en tout cas dans sa forme actuelle (clignotement visible, nausées)…
De ce que j’ai pu comprendre, il y a deux possibilités, soit des taux de rafraîchissement beaucoup plus élevés afin que le BFI soit imperceptible, soit un BFI qui ne soit pas juste une image noire mais un fondu savamment dosé (c’est ce qu’il se passait sur les anciennes technologies). J’ignore si le µLED permettra de dépasser ces limitations.

En tout cas, la bonne nouvelle c’est que la qualité des écrans ne cesse d’augmenter, après une période un peu bizarre où la 3D prenait le dessus sur la fidélité.

avatar irep | 

Tout de même, est-il bien raisonnable, alors que la science n'en connait que très peu les propriétés, d'aller inclure dans ces écrans des trous noirs ?

Je pose la question.

avatar bonnepoire | 

La poser c’est y répondre.

avatar ForzaDesmo | 

A t'on encore le droit en 2019 de dire «vrai noir» sans que l'on nous taxe de propos raciste ? 😌

CONNEXION UTILISATEUR