L'« indice de réparabilité » des produits en cours d'élaboration

Stéphane Moussie |

L’indice de réparabilité des produits électroniques, une des mesures phares du gouvernement annoncées au printemps pour développer l’économie circulaire, est entré en phase de gestation.

Un groupe de travail a commencé à plancher sur cet indice qui apportera aux consommateurs une information « utile et pragmatique » sur le degré et les modalités de réparation des produits, selon la secrétaire d’État à l’écologie. L’indice se veut incitatif pour les fabricants, sans pour autant créer une nouvelle « norme absurde », a ajouté Brune Poirson.

Indice de réparabilité de LaboFnac pour les ordinateurs.

Les conclusions du groupe de travail, dont fait partie LaboFnac, qui vient de lancer son propre indice de réparabilité des ordinateurs, sont attendues pour la fin de l’année. On sait d’ores et déjà que l’indice devrait reposer sur dix critères et donnera lieu à une note sur dix.

L’indice sera mis en place à partir du 1er janvier 2020. « S’il ne fonctionne pas, nous passerons aux sanctions et aux mesures contraignantes », a averti la secrétaire d’État.

avatar oomu | 

"L’indice se veut incitatif pour les fabricants, sans pour autant créer une nouvelle « norme absurde », a ajouté Brune Poirson."

ha.

bon ben un truc inutile alors.

qu'est ce qu'ils appellent une "norme absurde" ? La note de consommation des réfrigérateurs avec une signalétique UNIQUE, c'est absurde ?

Les normes imposées aux voitures, c'est absurde ?

et mon cul il est ABSURDE ?!

Qu'ils précisent leur pensée : s'ils veulent pas bosser, qu'ils le disent !

"Les conclusions du groupe de travail, dont fait partie LaboFnac, qui vient de lancer son propre indice de réparabilité des ordinateurs, sont attendues pour la fin de l’année. "

boarf, un vendeur pour nous dire "nope m'sieur, ce produit là est pas réparable et vous le jetterez vite, achetez po"

-
« S’il ne fonctionne pas, nous passerons aux sanctions et aux mesures contraignantes », a averti la secrétaire d’État.

ha quand même, ça se rappelle à quoi un politique est censé servir : réguler et mener à la bonne marche de l'industrie vers un but (lequel de but, ça...)

avatar povpom | 

@oomu

Vous êtes un peu lourd cher ami.

avatar CorbeilleNews | 

@povpom

Et vous un peu léger dans votre critique peut-être, non ? Hein, si si quand même ???

avatar oomu | 

“Vous êtes un peu lourd cher ami.”

Comme vous avez raison inconnu pour qui je n’ai qu’une absence de sentiment.

avatar victoireviclaux | 

@oomu

Euh calme ?
Je pense qu'il faut mettre tout le monde sur la table.
N'oublie pas que tant qu'il y aura de la demande sur les produits non réparables, il y aura toujours des appareils qui ne se démonte pas vraiment, et qui ne facilite pas la vie des bricoleurs.

avatar postman94801 | 

Nouvelle norme absurde, il faut prendre en compte les efforts fait pour le recyclage. Mais là cela devient beaucoup moins médiatique...

avatar debione | 

Non, il y a une différence notoire entre la reparabilité d'un objet ( puis je changer la batterie de mon smartphone, changer ma RAM dans mon ordi etc... ) , et sa capacité à être recyclé... D'autant plus que ce n'est pas parce qu'un objet est recyclable à 90% qu'il le sera effectivement, loin de la... Genre quels sont les efforts d'Apple pour récupérer le maximum d'appareil pour être recyclé ? Perso, j'ai jamais rien vu, les appareils Apple finissent dans la même benne que les Huawei, et in fine dans la même décharge africaine ou indienne....

avatar YAZombie | 

Perso, j'ai jamais rien vu, les appareils Apple finissent dans la même benne que les Huawei, et in fine dans la même décharge africaine ou indienne
Oui, enfin, bon, faudrait peut-être pas non plus déconner non? Il suffit d'apporter son appareil chez Apple pour qu'ils le prennent en charge pour le recyclage. Et on peut même y apporter une machine à laver (dixit employé Apple du marché Saint-Germain), ils sont obligés de la prendre en charge.
Bref: c'est peut-être aussi un peu au consommateur de bouger son cul de temps en temps.

avatar debione | 

ah ouais, je vais faire 4H de voiture pour aller reporter mon appareil dans l'Apple store le plus proche.

NB: les appareils qui sont récupérer dans les bennes ne sont pas triés par le magasin. Ils ont des contrats avec des sous-traitant qui pour la plupart emmènent ces bennes... en Inde et en Afrique pour qu'ils soient triés (je te laisse imaginer le nombre de robot super incroyable que possède ces décharges pour recycler un iPhone de manière optimal et sans trop polluer)... La seule manière de pouvoir avoir un effet, c'est qu'il faudrait que Apple par exemple rachète les iPhones foutu (plus cher que ce qu'ils peuvent rapporter dans une décharge lambda), pour qu'ils puissent les recycler.

avatar fousfous | 

@debione

Tu peux aussi faire à distance il me semble pour rapporter les vieux iphone et avoir un bon d'achat, à vérifier.

avatar YAZombie | 

@debione: ah ouais, je vais faire 4H de voiture pour aller reporter mon appareil dans l'Apple store le plus proche
De https://www.apple.com/fr/trade-in/: "vous choisissez de nous l’envoyer, nous vous fournissons un kit de reprise prépayé ou une étiquette d’expédition prépayée"
Honnêtement, j'ai du mal à voir ce qu'ils pourraient faire de plus. Mais je suis prêt à entendre tes idées. Je suis le seul autour de moi à mettre toutes mes piles et batteries en conteneur de recyclage, et mon moto c'est que l'écologie ça me fait chier. Alors les autres… Bref, en l'état j'en reste à la notion que le consommateur pourrait se bouger un minimum le cul (par exemple s'informer) et prendre ses responsabilités au lieu d'essayer de faire croire que tout est entre les mains des entreprises.
Edit: désolé, mais je n'ai vraiment rien compris à ton NB. Tu parles de bennes, donc pas d'appareils envoyés ou apportés pour recyclage, n'est-ce pas? Ça va aussi être la responsabilité d'Apple ça? Tu sembles imaginer un modèle où chaque appareil de chaque marque récupéré en benne serait renvoyé pour recyclage à la marque en question? Tu crois vraiment que ça tient la route?

avatar debione | 

Le coup de la benne, c'est réel. On met en place un truc (récupération des appareils électriques), les gens font l'effort de rapporter le truc à la benne... Sauf que la benne n'est pas gérée correctement, le tout en sachant que l'on une taxe (en tout cas ici en Suisse) sur justement le recyclage. On le paye à chaque fois que l'on achète un produit.

Et je suis comme toi, je trie mes déchets (alu, verre, papier, carton, pile etc) et j'ai appris il n'y a pas longtemps qu'en fait une bonne partie du carton trié partait en usine d'incinération, car cela coute trop cher de le recycler :/

Oui, il faut que les gens se bouge le cul, mais in fine, c'est bien les entreprises qui ont le dernier mot (et les politiques). Si tu rapportes tes piles et qu'elles finissent quand même dans une décharge tu ne peux plus rien faire... C'est pour cette raison que je verrais d'un bon oeil, l'obligation pour chaque entreprise de reprendre l'entièreté de leurs productions une fois obsolète. Quitte a ce qu'elles augmentent les prix, mais au moins il serait plus facile de contrôler le réel recyclage, et de fait on pourrait l'imposer. C'est bien plus facile et pertinent de forcer une entreprise comme Apple à cela, plutôt que de compté sur les 500 Millions d'individus qui possède de l'Apple (je dis Apple mais remplaçable par n'importe quoi). Une taxe de 100€ qui serait restituée quand on rapporte l'objet me semble une très bonne idée. Parce que l'incitation, et la bonne volonté, on a essayé cela ne marche pas.

avatar YAZombie | 

@debione, "C'est pour cette raison que je verrais d'un bon oeil, l'obligation pour chaque entreprise de reprendre l'entièreté de leurs productions une fois obsolète"
?️
Mais… tu t'es posé la question du bilan écologique d'une telle mesure? Je doute très fortement que ce soit positif… En revanche on pourrait imaginer une sorte de consigne, où on paierait un pro rata de l'appareil qu'on récupérerait si on le rapporte pour recyclage. Mais alors bonjour les problèmes de trésorerie! L'enfer absolu!
Pour moi au vu de ce qui a déjà été mis en place du côté du législateur et des entreprises, il ne reste que le bug habituel, celui entre l'écran et la chaise ?‍♂️️

avatar debione | 

@YaZombie:
Pour le bilan écologique, cela dépend de comment c'est fait... Le circuit court est évidement le meilleur moyen, et en circuit court le bilan écologique serait je pense largement favorable... Si par contre on reprends l'idée actuelle de l'industrie, que l'on concentre en un seul point de la planète la collecte, c'est déjà un peu moins pertinent, si c'est pour que ce point de la planète ne recycle pas mais met en décharge on arrive à un malus écologique.

Pour le bug d'entre l'écran et la chaise (bon je me fais un peu l'avocat du diable), mais quel est l'intérêt pour un particulier d'aller jeter son portable dans un magasin Apple, plutôt que dans une benne prévue à cet effet, ou plutôt que dans sa propre poubelle? Aucun autre intérêt que celui de la philosophie... C'est pour cette raison que la taxe au sac poubelle est une bonne chose: moins tu tries, plus tu payes. Mais ce n'est pas suffisant, il faudrait faire plus d'incitation.
Par contre, du côté du législateur et encore plus de l'entreprise, cette notion de recyclage a un effet sur le marketing. Il suffit de voir comment à été couvert le robot d'Apple pour le recyclage (ce n'est pas par philanthropie qu'Apple l'a créé, mais parce qu'en terme d'image donc de vente c'est que du bénéfice). La même pour le législateur, il tire un bénéfice (la possible réélection) de ce genre de mesure: "Regardez, comme je l'ai promis, je me suis occupé d'écologie". Le consommateur, à part une bonne conscience, ne retire rien du recyclage, pire même, alors que ces déchets sont pour certain très valorisé et permette de faire du gros business, le consommateur n'a aucune incitation.

avatar YAZombie | 

@debione:
Certes, circuit court… mais je ne comprends toujours pas comment tu mets ça en place si les consos ne se bougent pas le cul.
La collecte "en un seul point de la planète", désolé, je ne comprends pas du tout. En France c'est à peu près dans n'importe quel magasin, et en tout cas n'importe quel magasin vendant de l'électronique.
Quel est l'intérêt, c'est bien le cœur du problème. Son pendant étant que c'est les mêmes qui vont venir râler que les entreprises ne font rien alors qu'elles ont mis en place des programmes demandant à peu près 5 min.
Désolé, pour moi ces histoires de marketing et profits, c'est le fil à couper l'eau tiède épistémologique. Oui, une entreprise est faite pour, en gros, maximiser son profit, et parfois ça passe par des dépenses répondant à des considérations éthiques pour satisfaire des consos qui râlent mais ne se servent même pas des programmes mis en place. Bon. Ok. On n'a pas dit grand-chose d'intéressant… ou j'ai raté quelque chose?

In fine je crois qu'on est tous les deux d'accord sur le diagnostic. Mais j'ai proposé quelque chose, qui ressemble furieusement je l'admets à une usine à gaz. je ne comprends toujours pas ce que tu proposes?

avatar debione | 

@YaZombie

Par un seul point de la planète j'entends qu'il n'est pas pertinent de renvoyer tout ce matériel en Chine qui se chargerait du reclyclage. Le recyclage doit se faire la ou est consommé la marchandise, sinon c'est comme manger des bananes bio du Brésil... C'est mieux mais les bénéfices sont quand même plus que tenu.

NOn, ce que je pense qu'il pourrait être intéressant c'est un ensemble de chose. Une taxe incitative à l'achat qui ne serait rendue qu'une fois l'appareil rendu dans un point spécialisé ( l'effort du client), la mise en place de centre de recyclage pouvant absorber la consommation sur place, s'entendre, un centre européen pour les smartphones par exemple, un autre pour les machines à laver ( l'effort d'état que l'on pourrait pousser jusqu'à l'interdiction de sortir des déchets du territoire européen), une mise à niveau technologique tant dans la construction que dans la facilité de recyclage des produits (l'effort des entreprises)...
C'est pas simple, et cette solution NOn plus, ce n'est pas la seule...

avatar YAZombie | 

Ben dis donc, et moi qui disais que ma proposition était une usine à gaz, toi tu n'as pas peur! ?️
Je vais être honnête: pour moi tes propositions sont à 100% irréalistes ?‍♂️️ C'est le problème des idéologies si je puis me permettre: il vaut mieux 1 mesure relativement satisfaisante mais réellement applicable que 5 qui finissent à la poubelle…
Tu remarqueras que "recycler" sur place n'a probablement pas du tout un bilan écologique meilleur: plus petites structures, moins bonne rentabilité énergétique des installations, j'en passe et des pas mûres. Surtout si en plus chaque constructeur doit gérer ça chacun de son côté.
La vraie gestion écologique, c'est vraiment très très complexe. C'est d'ailleurs pour ça que ça n'est jamais le fait des écologistes, qui sont par définition des idéologues.

PS: manger des bananes "bio" ("bio" si c'est ce qu'on va chercher dans le produit, en fait), en soi c'est de toute façon une sottise, qu'elles soient du Brésil ou pas (accessoirement si tu es en Suisse je me demande bien d'où viennent tes bananes écologiquement vertueuses ?️)

avatar debione | 

J'aime pas les bananes... ;) et justement mon exemple était pour montrer la contradiction (vu le trajet que subit la banane, le fait du bio ou non n'entre finalement qu'a la marge, ce qui est gagné d'un côté est perdu de l'autre). Et un centre qui récupérerait pour l'Europe tous les smartphones, ça ne ferait un petit centre, mais un mega machin. Au constructeur de construire de façon facilement recyclable ,même si on doit avoir un peut moins de design, il y a des priorités, et celle-là est urgente.

Oui c'est usine à gaz, je te le concède, c'était pour impliquer tous les acteurs.

Alors je garde la proposition 1, taxe incitative, disons 5% pour tous les produits électronique de disons plus de 50€... pour récupérer, il faut ramener l'objet.

avatar Bigdidou | 

@debione

"Alors je garde la proposition 1, taxe incitative"

Je n'aime pas du tout cette idée qui est en fait une autorisation pour les riches à continuer à faire n'importe quoi, pire, qui est une une punition pour les moins aisés.
L'écologie, ça doit pas être que pour les pauvres.

avatar debione | 

Il n'y a pas de solution parfaite, Mais la situation est bien plus qu'urgente... une taxe au % (disent 5)permettrait oui pour les plus pauvres de devoir payer leurs smartphones 157€ au lieu de 150... je n'estime pas cela scandaleux. Les pauvres ne sont pas plus honnête que les riches, dans le recyclage non plus. Pour un acheteur de smartphone à 1000€, 50 n'est pas scandaleux non plus. ( sinon il prend celui à 950, fait pas deconner)

Le simple principe du pollueur payeur, si tu as les moyens de mettre 50 € dans un bidule électronique, tu es tout à fait capable de mettre 52.50, sachant que cette somme sera restituée in fine.

On ne parle pas de taxer la bouffe ou les assurances sociales non plus...

avatar Bigdidou | 

@debione

"Mais la situation est bien plus qu'urgente... "

Je suis d'accord, et c'est bien pour ça que je rêve de solutions bien plus contraignantes que de payer pour avoir le droit de polluer.
Mais ce sont des rêve, je suis d'accord aussi.

avatar huexley | 

J'ai eu travaillé avec des entreprises de recyclages électronique en Suisse ;-) Comme Ménatronic à Lausanne qui aident les gens a se réinsérer.

Sinon oui mon papier / carton trié aussi sur Neuchâtel fini en feu de joie aussi…

avatar YAZombie | 

@huexley, "Sinon oui mon papier / carton trié aussi sur Neuchâtel fini en feu de joie aussi":
C'est marrant cette obsession avec le papier. Vous savez que le recyclage du papier et du carton c'est pas nécessairement (j'insiste sur le terme) la panacée non plus hein… certes on utilise moins d'agents azurants que par le passé, mais l'usage en eau par exemple c'est pas glop pas glop. Tout est question de rentabilité, mais aussi de pertinence.

avatar debione | 

@Huexley:

Ah ben j'habite la Chaux-de-Fonds, ceci explique ce même genre de problèmes... ;)

avatar melaure | 

@debione

+1 debione, l'upgrdabilité/réparation simple d'abord, le recyclage après (une longue vie)

J'espère qu'ils ont prévu des notes négatives pour le jetable de luxe de la pomme ...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR