Intel : cap sur le 10 nm, puis le 7 nm et la fin du silicium

Stéphane Moussie |

Lors de la conférence ISSCC, Intel a dévoilé quelques informations sur les prochaines étapes clés de son process de fabrication. La dernière génération de processeurs, Broadwell, est gravée en 14 nm, contre 22 nm pour la génération précédente, Haswell. Cette gravure plus fine n’a pas été sans poser de problèmes de fabrication qui ont entraîné un retard de plusieurs mois.

Le fondeur s’est dit confiant dans sa capacité à passer au 10 nm sans embûche. Il a appris de ses erreurs et mis en place plus d'étapes de vérifications et des tests plus efficaces. Les processeurs gravés en 10 nm, qui promettent d’être plus économes à performances égales, arriveront fin 2016 ou début 2017, si tout se déroule bien, donc.

Intel a également évoqué l’étape d’après, à savoir le 7 nm. Il s’agira d’un palier particulièrement important, puisque le fondeur projette d’abandonner le silicium pour un autre matériau afin d’y parvenir. L’arséniure de gallium-indium (InGaAs) ou le Phosphure d'Indium (InP) font partie des prétendants, note Hardware.fr, mais Intel n’en a pas dit plus pour le moment. Le 7 nm pourrait également impliquer un changement de la forme des structures (c’est le procédé FinFET qui est employé actuellement).


avatar malcolmZ07 | 

J'ai hâte d'y être en tout cas

avatar fromdisco | 

pourquoi tu dis ça ??? Je ne vois pas très bien ce que ça apportera (à part peut-être de gagner 15 minutes d'autonomie sur nos MBA qui tiennent déjà une journée de travail sans devoir être rechargé)

avatar misterbrown | 

je pense que c'etait ironique. On s'en fout de savoir si dedans c'est du 14/16/12 ou 17,5 nm !

avatar Ginger bread | 

@misterbrown :
Cela augmentera ton autonomie pour une même puissance.
Et si la technique FinFlet est améliorée tu changeras vite d'avis.

Imagine un mac qui tient 15h en veille?
Tu pourras aisément travailler au boulot ou en fac sans te balader avec ton cable d'alimentation.

avatar Mark Twang | 

Si on pouvait déjà arrêter de courir après des besoins artificiels comme le 4K ou le 8K, histoire de profiter pleinement de la puissance disponible aujourd'hui.

avatar Berechit | 

En fait, 7nm, c'est quand même très petit et ça permet aussi de mettre plus de trucs par mm carré ou d'avoir des bidules bien plus petits (ça divise par 9 par rapport à Haswell et par4 par rapport à Broadwell). De la place donc ou de la puissance pour des machins compacts ;)

avatar joneskind | 

La fin du silicone ?
Ce serait pas plutôt la fin du silicium ?

CONNEXION UTILISATEUR