Nikon est à la diète

Tsunamida |

Nikon fait partie, avec Canon, des deux principaux fabricants japonais d’appareils-photo haut de gamme (reflex et hybrides). L'entreprise possède un savoir-faire hors pair et de brillants ingénieurs, mais les résultats du groupe sont en déclin depuis quelques années. Si le fabricant japonais a eu des années de croissance continue de 2007 à 2013, au moment où les ventes de reflex connaissaient un véritable boom, depuis trois ans, elles sont au contraire en repli constant.

Les raisons sont variées, mais les plus souvent mises en avant sont la guerre des prix menée par des concurrents agressifs coréens (Samsung, LG…) ou japonais (Canon, Panasonic, Sony, FujiFilm) ; un manque de discernement de la direction qui n’a pas vu venir le développement de la vidéo de qualité dans les reflex et l’effondrement du marché des appareils d’entrée ou de milieu de gamme accéléré par la popularité des smartphones. Enfin, la qualité des appareils-photo Nikon semble avoir baissé au fur et à mesure que l’entreprise cherchait à faire des économies, comme différents problèmes l’ont rappelé : souci sur la mise au point des D800, poussière sur les capteurs des D600, dysfonctionnement avec le contrôle de la mise au point automatique des D3200/D4/D800E ; problèmes du viseur électronique des Nikon 1v3…

Nikon a présenté les résultats de son année fiscale [pdf], qui traditionnellement au Japon se termine en mars. La marque n’a pas réussi à réaliser le chiffre d’affaires et à atteindre les résultats prévus pourtant en mars dernier. En effet, le dernier trimestre (janvier-mars 2014) a vu une baisse importante (-25%) des ventes d’appareils-photo et d’objectifs par rapport à la même période de l’année précédente.

Cependant, tout n’est pas complètement noir, car le groupe a tout de même (légèrement) amélioré ses bénéfices. Mais parallèlement, ses dettes se sont également accrues… D’après les résultats annoncés, les appareils-photo Nikon représentent 29% des ventes totales, tout type d’appareils photo confondus. Les deux gammes principales de produits (appareils photo et semi-conducteurs) ont vu leurs ventes diminuer en 2013-2014. Le marché nippon des appareils photo se porte mieux que celui des autres pays, et la baisse des parts de marché de Nikon est la plus importante sur les marchés chinois et européens.

Le cours de l’action est désormais au plus bas, le même qu’en mars 2011, au moment où le séisme avait ravagé des sites de production de la marque dans le Tohoku. Par rapport à la même période l’année dernière, il a dévissé de plus de 42%.

Nikon a annoncé une série de mesures pour tenter de sortir de l’ornière : de nouveaux cadres exécutifs et membres du conseil administratif ont été nommés alors que d’autres étaient relégués à d’autres tâches. De plus, Nikon a annoncé une réorganisation interne dans l’espoir de retrouver les faveurs du public.

Certes, Nikon n’est pas seul dans la tourmente et les temps sont durs pour tous les autres constructeurs d’appareils photo dont Canon, le concurrent de toujours. Et l’arrivée chez Apple de l’ex-spécialiste de la photo numérique de Nokia, Ari Partinen, à qui l’on doit les qualités photographiques des Lumia, ne va sans doute pas calmer les inquiétudes des cadres de Nikon.

avatar Mactot18 | 

En même temps, on ne va pas se mentir mais le parti prit pour les pro laisse sérieusement à désirer.

- D3X vendu à l'époque une fortune en excluant Nikon NX de l'offre (mesquinerie absolue)
- D4X c'est pour quand?
- La nouvelle version de capture NX est devenue du TRES GRAND foutage de gueule.
- L'adhésion au NPS désormais réservée aux richissimes photographes qui peuvent se permettre de changer leur matos boitier/objectif tous les 2/3 ans.

C'est quoi le problème chez Nikon depuis quelques années? On ne vous intéresse plus?

Ne pas oublier que le secteur pro est aussi une source de revenu et de publicité non négligeable. On dirait que Nikon prends le chemin des agences de presse et de com qui n'ont trouvé de mieux que de se tirer une balle dans le pied en négligeant (pour ne pas dire en crachant) sur ce secteur.

avatar iRobot 5S | 

@Mactot18 :
Surtout qu'il ne leur reste que ce secteur, et aussi les gens qui vendent de très bonne photo et pas celles des smartphones (part de la population qui se réduit de plus en plus).

Et puis un appareil photo se garde très longtemps, inverser la courbe de la croissance pourrais prendre longtemps.

avatar Hasgarn | 

Laissons déjà au D4s le temps d'arrivé. ^^
Après, ça dépend ce que tu entend à propos du D4x : plus de pixel ?
Le D800 fait déjà ce qu’il faut sur ce point.

Bref, je m'accorde assez sur les griefs tenu contre Nikon. Le D600 est un four doublé d'une mauvaise blague, et je trouve qu'on ne ne dit pas assez, mais la gamme Nikon est illisible : qui est capable de placer les boitier du plus bas de gamme au plus haut de gamme ?

Nikon devrait éclaircir son offre, et arrêter ou faire franchement mieux sur ses micro 4/3.
Canon se porte moins mal, il me semble et sort moins de produit. Il y a un exemple à suivre, certainement.

avatar John Maynard Keynes | 

@Mactot18

Ce serait tellement simple si les pb des acteurs du marché se résumé aux marché anecdotique que tu évoques.

prends le chemin des agences de presse et de com qui n'ont trouvé de mieux que de se tirer une balle dans le pied en négligeant (pour ne pas dire en crachant) sur ce secteur.

En même temps qu'en on lis ce type d'explication sur la chute des agences de presse on comprend mieux qu'il ne faut pas donner trop de porté à tes propos.

avatar iSc0tty | 

Comment peut-on accroître ses bénéfices et ses dettes en même svp ?
Je pensais que le bénéfice était déduit des dettes..

avatar John Maynard Keynes | 

@iSc0tty

Le bénéfice d'une entité est issu de son compte de résultat qui est en schématisant la différence entre les produits et les charges.

Une dettes n'est pas une charge, seul les intérêts de la dette en sont une.

Les dettes apparaissent aux bilan actif/passif de la société.

Il n'y a strictement aucune corrélation entre les résultats d'une entreprise et son niveau d'endettement.

Les flux de trésorerie lié à un endettement financier sont neutre sur un compte de résultat pour ce qui concerne le principal du crédit, seul les intérêts ont un impact.

avatar iSc0tty | 

@John Maynard Keynes

Merci, c'est plus clair !

avatar Dark-Vador | 

@iSc0tty : Tu as vu ! Il est calé le Professeur John Maynard Keynes ! Moi, j'adore son vocabulaire, je me demande ou il va chercher ses expressions et ses tournures de phrases ! Je suis pantois !

avatar Le Chapelier | 

Mode schtroumpf grognon enclenché :
il est peut-être prof d'éco, mais pas de français

"Le bénéfice d'une entité est issu de son compte de résultat qui est en schématisant la différence entre les produits et les charges."
Un '"s" à résultats, peut-être ?

"Une dettes n'est pas une charge, seul les intérêts de la dette en sont une."
Ah bah tiens ! Un "s" en trop à "dettes", ce doit être celui de résultats qui s'est barré.

"Les dettes apparaissent aux bilan actif/passif de la société."
Ah bah maintenant, le prof est fâché avec les "x".

"Les flux de trésorerie lié à un endettement financier sont neutre sur un compte de résultat pour ce qui concerne le principal du crédit, seul les intérêts ont un impact."
Il a vraiment du mal avec les pluriels le prof. Vraiment du mal (sont neutre / résultat).

Mode schtroumpf grognon désenclenché.

avatar Dark-Vador | 

@Le Chapelier : J'avais également noté les fautes d'accord. Le prof n'était pas encore bien chaud, c'est un diesel attendez un peu qu'il enclenche la seconde ! Vous allez avoir besoin d'un dictionnaire pour le suivre !

avatar John Maynard Keynes | 

@Le Chapelier

Pas prof d'éco et effectivement dysorthographique en diable, je me suis mis assez tardivement à la langue française que j'adore et à mon grand désespoir je n'arrive toujours pas à en maitriser l'orthographe :-(

avatar Le Chapelier | 

Dans votre cas, il ne s'agit en aucun cas de fautes d'orthographe, mais de faute de grammaire !

(Mode schroumpf grognon enclenché / Foutue langue française, que, pour ma part, je n'adore pas, mais alors, pas du tout ! / Mode schroumpf grognon désenclenché).

avatar JLG47 | 

@iSc0tty

En empruntant.
Les dettes ne sont pas forcément des pertes, mais des investissements dont la valeur s'étale sur plusieurs années.
Les bénéfices se compte sur l'année.

avatar John Maynard Keynes | 

@JLG47

Tu n'y est pas vraiment, lis ce que j'ai écrits plus haut, tu auras les bases ;-)

avatar Più | 

"En forte croissance jusqu'en 2013, et en repli depuis 3 ans"...

Euh...l'année 2014 vient à peine de commencer, on sait déjà que jusqu'en 2016 les résultats seront en repli??

Hum hum...

avatar phm123 | 

Mettre 5 ans pour mettre le wifi dans un reflex .. Et puis toujours pas de fonction pour faire des Time-lapse ou des panorama automatique. Frustrant d'avoir un reflex moins capable sur le point logiciel qu'un iPhone. Du coup pour faire un panorama bah on sort l'iPhone alors qu'on a le reflex avec soit ..

avatar Seccotine | 

Un reflex n'est pas un jouet auquel on doit rajouter plein de fonctionnalités rapide. Avoir une fonction panorama comme celle d'un iPhone ou autre smartphone, ce serait très idiot. Tu aurais déjà un panorama de qualité suffisante pour Facebook mais c'est tout. Si tu veux faire un panorama de manière pro, tu dois le faire toit même manière pro avec tout les outils extérieur à l'appareil photo nécessaire.

Le but d'un réflex n'est pas de sortir du tout cuit que l'on ne retravaille pas après. Il y a d'autres appareils photos pour ça...

avatar daxr1der | 

@phm123 :
Pas d'ecran orientable sur les reflex les plus chere, par contre les modèles amateurs l'on... Aller comprendre. En mode video sur un 5D ca aurait ete un plus

avatar macbookeur75 | 

" Et l’arrivée chez Apple de l’ex-spécialiste de la photo numérique de Nokia, Ari Partinen, à qui l’on doit les qualités photographiques des Lumia, ne va sans doute pas calmer les inquiétudes des cadres de Nikon"

N'exagérons rien, Apple ne va pas devenir un concurrent de canon et nikon en photo

C'est certainement pas demain que l'iPhone va détrôner les reflex

avatar John Maynard Keynes | 

@macbookeur75

N'exagérons rien, Apple ne va pas devenir un concurrent de canon et nikon en photo

C'est certainement pas demain que l'iPhone va détrôner les reflex

Et pourtant ...

Tu connais mal le marché de l'APN et sa structure.

Apple et les autres fabricants de smartphone sont déjà de redoutables concurrents des fabriquant d'APN et ont asséché le très lucratif marché du compact.

Croire qu'un fabriquant d'APN vit principalement des DSLR c'est se tromper très lourdement.

avatar fosterj | 

Je suis l'heureux possesseur d'un Sony Alpha 7r (1500 € HT sur Amazon) :) :) (meme capteur que le D800e) .. Bye Bye Nikon .. et si Canon ne s'affole pas non plus ça va être pareil ..

avatar Hasgarn | 

Canon n'a pas fait les mêmes bourdes que Nikon, et sort des objectifs en priorité au boitier. Le 6D est un carton (le D600 est un désastre). Le 5D mk3 se vend très bien sans rougir face au D800...
C'est pas la fête non plus, mais on est loin de Nikon et de ses pertes.

avatar mimot13 | 

Bonjour,

totalement d'accord avec cette analyse.. Nikon n'a pas répondu à une frange importante de "son public" : où est le remplacant du D300/D300s ? Beaucoup de Nikonistes y tenaient, rester en Dx (ils ont investis en objos Dx, une gamme en Fx représente de nouveau des milliers d'Euros), avec un vrai boitier costaud et performant, pas un jouet !
D4/D4s : oui mais à quel prix ! Oups. D800/E ? Oui bien, mais pas exempt de défauts importants et à ce prix sans réaction aucune de Nikon, on peut se poser des questions. Le 5D MkIII tient la route face au D800, sans souci. Le 6D est super et les objos Canon (du moins ceux la série L) sont top aussi, souvent plus cohérents en qualité que ceux de Nikon. Il suffit d'analyser un peu les tests de J.M Sepulchre pour s'en convaincre. Et ce même si Nikon possède quelques joyaux comme le 14-24/f2.8, 200/f2 etc.. Enfin, débat sans fin évidemment.

La société est fragile car son activité principale concerne l'optique qui globalement, n'est pas au top en ce moment coté résultats. Une diversification serait la bienvenue pour sa pérennité.
Nikon a beaucoup investi ces dernières années dans l'étude et production d'APN et objectifs associés, pour se mettre à jour coté numérique (objos surtout). Le problème est qu'il n'est pas certain que Nikon puisse envisager un ROI à court terme car les ventes n'ont effectivement pas suivies comme attendu, le marché ayant beaucoup évolué entretemps et/ou les managers de Nikon Japan n'ont pas de vision réaliste du marché mondial et de ses spécificités régionales ? Savoir où on vend quoi ne suffit pas à dessiner le futur : il faut aussi anticiper les évolutions des utilisateurs et de la concurrence. Simple non..? Peut-être pas tant que ça apparemment ?

Certes un détail mais qui peut agacer bien des utilisateurs fidèles : leur logiciel Nx-D est une mouture OEMisé et pas géniale, mais gratuite de SilkyPix qui elle, à l'origine, en fait nettement plus.. à tel point que bien des "promoteurs" photo aux US encouragent les utilisateurs à passer dare-dare de NX2 à LR. Pour ceux qui utilisent encore NX2, déjà mourant, Nikon va peut-être fournir les mouchoirs ou la licence LR à terme..? Canon le fait déjà ou va le faire avec le 5D. Réalistes les gars de Canon pour booster leurs ventes.

Mais c'est sûr que le marché de la photo est en train de vivre un grand tournant, en fait un chamboulement en gestation. Celui qui ne le voit pas arriver et n'a donc pas de réponse, va couler ou se faire racheter, tout simplement..

avatar misc | 

Les capteurs de Sony sont très bien, dommage que les objectifs E-Mount sont peut nombreux et pas tous excellents. Je suis heureux possesseur d'un Alpha 6000 et espère voir venir un peut plus de prix et competition niveau objectifs.

avatar sekhmet | 

Je viens d'acheter un D5300 , c'est une tuerie totale! Toujours aussi fan de Nikon, depuis euh... 2 générations en fait !

Pages

CONNEXION UTILISATEUR