Le marché PC recule de 12,8% en Europe de l'Ouest au troisième trimestre

Pierrick Aubert |

Le temps reste mauvais pour les ordinateurs en Europe occidentale avec -12,8% dans les volumes distribués sur le dernier trimestre comparé à celui de 2012. Le dernier rapport Gartner indique à nouveau un fort ralentissement. D'une année sur l'autre on est passé de 13,6 millions de PC à 11,8 millions écoulés. Alors que dans l'ensemble les ventes sont dans le rouge, seuls Dell et surtout le chinois Lenovo affichent des résultats positifs. Cette baisse soutenue dans les livraisons de matériels n'a épargné ni les PC de bureaux, ni les portables.

Chez les distributeurs, explique le cabinet, il y a eu une volonté de purger les stocks et de les gérer au plus près alors que les tablettes continuent de concurrencer les PC, que les modèles Haswell arrivaient sur le marché ainsi que Windows 8.1 et de nouveaux équipements lancés avec cette mise à jour.

ThinkPad de Lenovo

Le classement européen des constructeurs place Apple en 5ième position, avec 996 000 Mac écoulés. C'est un recul de 3,1% sur le même trimestre de 2012. Deux fabricants tirent leur épingle du jeu : Dell avec un modeste +1% (1,2 million de PC) et surtout le chinois Lenovo avec un +16,3%. La plus belle gamelle revient à Acer avec un -28%. Un Acer dont le PDG a annoncé sa démission cette semaine au vu d'une succession de résultats en berne. HP reste premier mais sans véritable croissance d'une année sur l'autre (-0,2%) et Lenovo l'a délogé de la première place au niveau mondial.

Il faut préciser que ces chiffres englobent les livraisons de PC et de tablettes sur puces Intel avec Windows 8, mais pas les autres types de tablettes ni les Chromebooks.

Les fabricants de PC ont déplacé leurs investissements des modèles grand public vers les tablettes et autres appareils hybrides, commente Meike Escherich de Gartner. Désormais, les acteurs du marché doivent s'efforcer de tenir leurs positions actuelles pour mettre fin à ce recul général du marché PC. Un défi qui semble difficile à relever.

Et en France alors ?

Bien que les résultats soient aussi alarmants, l'hexagone n'est pas dans la pire des situations, constate Gartner. Il s'agit là du pays où les meilleures performances ont été enregistrées. La situation est plus brutale en Allemagne (-14,4% sur un an) et en Angleterre (-21,2%).

Ce sont les produits les plus mobiles qui se vendent le mieux en France, par opposition aux machines sédentaires. 2,3 millions de PC ont été distribués (-10,4% sur un an) et 66% d'entre eux ont été des portables. Les envois de modèles de bureau ont baissé de 13,1%, les portables de 8,9% et il n'y a que les Ultraportables pour inverser cette tendance avec un +17,6%.

Apple, en France, est passée de la 7e à la 6e place (via MacPlus) avec une baisse des livraisons de 3,5% et une part de marché de 6,4%. Ce sont les MacBook qui s'en sont le mieux sortis avec un +1,3% contre un -17,3% sur les postes fixes. Avec 114 000 portables vendus sur ce trimestre, les 39 712 Mac de bureau ont pesé assez peu dans le total.

« La transition du PC aux tablettes continue de réduire les ventes d'ordinateurs, explique l'analyste Meike Escherich, le déploiement de Windows 8.1 ne sera pas suffisant pour assurer une croissance au prochain trimestre ».


Tags
avatar fritz67 | 

Pas prêt de remplacer mon MacBook Pro pour une tablette....

avatar USB09 | 

@fritz67

Jusqu'au jour ou...
Mais je ne crains que cela arrive, si Apple passe à l'ARM, les vieux éditeurs ne suivront certainement pas (SAGE par exemple). Sans aucun doute que MS fera le transfert.
Apple a les fesses entre deux chaises : l'une vieillissante mais accompli et une autre promettant plein d'avenir.

avatar daxr1der | 
avatar daxr1der | 
avatar kikou24 | 

Apple vient de renouveler ses MacBook Pro, ça aura sûrement une influence pour les prochains mois sur sa PDM.

avatar gg | 

Comment donner du crédit à ces stats qui incluent les tablettes Windows et pas les autres tablettes ?

Certains me diront qu'avec les tablettes Windows on peut faire plus : je ne suis pas d'accord car je ne pense pas qu'au niveau professionnel, on puisse tenir avec seulement une tablette Windows 8.

Par contre au niveau familial, je n'utilise plus que mon iPad depuis trois ans et beaucoup de gens autour de moi font de même.

La seule limite, c'est le stockage des photos et des vidéos familiales car, même un iPad de 128 Go n'est pas suffisant (encore qu'un disque NAS et une app liée à ce disque tend à résoudre ce problème). Mais avec une tablette Windows 8, il y a le même problème. Même avec 256 Go, je ne pourrais stocker mes photos et vidéos familiales. Le minimum serait 500 Go.

Donc, on fait la même chose avec nos iPad et les tablettes Windows, il n'est donc pas juste d'inclure, dans ces stats, les tablettes Windows et pas les autres.

Et qu'on ne me sorte pas la rengaine selon laquelle on fait plus avec Windows car, depuis 1984, je fais tout (travail et famille) sur Mac. Donc si on me sort cette rengaine, cela voudrait dire que les Macs ne sont pas des ordinateurs...ce serait...surréaliste, non ?

avatar joneskind | 

@GG

Je vois bien où tu veux en venir. Mais je crois que l'idée de l'étude c'est de parler simplement des PC classiques. Avec ou sans écran tactile.

Si on mettait toutes les tablettes là dedans, on verrai sûrement un marché de l'informatique en croissance, sans doute Apple dans une bien meilleure position, mais ça ne nous apprendrait rien sur l'évolution du marché du PC traditionnel.

Il faut savoir extraire certaine données d'une étude pour mettre en exergue certains éléments.

Un exemple simple: Prenons une situation hypothétique. T'as le marché des voitures, les voitures électriques et les voitures à essence. En admettant que le marché des voitures électriques explose au détriment du marché des voitures à essence mais que le marché global soit en croissance, ça ne serait pas du tout pertinent de parler du marché global si l'élément que tu veux mettre en évidence c'est la chute des voitures à essence. Tu comprends ce que je veux dire ou c'est pas clair ?

avatar alushta | 

Tout simplement que les tablettes Windows 8 Pro possède un OS complet sans aucune restriction. Pas d'app Store, logiciel de développement dispo, tous les périphériques dispo...

Ensuite, 512Go pour une tablette, regarde le Yoga2 de Lenovo et tu trouveras 512Go et au format mSATA (donc tu pourras le changer plus tard), c'est 1300€ mais tu ne peux pas comparer avec une tablette!

avatar nicolas | 

@USB09 :
Apple va continuer à vendre des Macs, pour des tas de raisons.
La clientèle est globalement socialement plus aisée, et souffre moins de la crise.
La clientèle est plutôt fidèle, car elle loue les qualités d'OSX.
Il n'y a jamais eu autant d'applications dispo sur OSX, grâce au Mac App Store, car il n'y a jamais eu autant de développeurs Mac.

Le développement pour iPhone et iPad nécessite un Mac (XCode), créant un effet "Halo" chez les dev.

Perso, je ne me fais pas de soucis.

avatar SIMOMAX1512 | 

Évidement que Apple vendra tjs des Mac d'ailleurs c'est pas innocent si ils ont enfin sortie de nouveaux Mac Pro, peut être que l'iMac devra se réinventer pour continuer d'exister mais les MacBook ont encore des années devant eux, sur quoi on développerait les appli et autres gros fichiers ? Sur tablettes certainement pas.

avatar Orus | 

Des chiffres, des chiffres. Et dans quelques années quand tout le monde aura une tablette, les ventes baisseront aussi. Tout cela ne veut dire qu'une seule chose : Pas assez de véritables avancées technologiques pour changer son PC.

avatar patrick86 | 

"Il faut préciser que ces chiffres englobent les livraisons de PC et de tablettes sur puces Intel avec Windows 8, mais pas les autres types de tablettes ni les Chromebooks."

Les "tablettes" avec CPU Intel sous Windows, sont très souvent des tablet-PC, donc des PC.
Les Chromebooks sont une forme plus moderne et puissante de minitel, donc pas des PERSONNALS Computers.

avatar joneskind | 

@patrick86

"Les "tablettes" avec CPU Intel sous Windows, sont très souvent des tablet-PC, donc des PC.
Les Chromebooks sont une forme plus moderne et puissante de minitel, donc pas des PERSONNALS Computers."

Je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi. Je pense au contraire que le Chromebook est un PC taillé pour des besoins moins importants, mais un PC quand même. Et tant qu'il sera possible d'installer Linux dessus, il faudra les considérer comme de vrais PC. Parce qu'il n'y a pas de différence fondamentale de fonctionnement entre un Chromebook et un PC classique. C'est toujours Ecran-Clavier-Souris avec l'interface qui va avec.

Mais à force de se tirer la nouille pour savoir qui fait quoi et si tel bidule entre dans les stats ou pas, on finit par ne plus trop savoir quelles conclusions tirer.

Une donnée qui m'intéresse personnellement, et qui t'intéressera aussi sûrement, c'est l'évolution des ventes de licence Windows. Qu'elles soient OEM, Pro ou liées ou quoi que ce soit. J'aimerai bien savoir où en sont les activations Windows x86. Est-ce qu'elles chutent aussi ?

[Edit] En fait oui, elles chutent. Et d'ailleurs, alors qu'il n'avait pas fallu plus de 6 mois à Vista pour atteindre le 6% de PDM, Windows 8 atteignait péniblement 5,6% en 9 mois. Alors même que le budget marketing de 8 est supérieur à celui de Vista.

avatar patrick86 | 

@ joneskind :

Chrome OS est clairement destiné à pousser au stockage des données sur les serveurs de Google. Ce qui a pour conséquence de rendre l'appareil dépend de ces serveurs. On en revient donc à la logique du Minitel : le terminal est réduis à la fonction d'affichage des données traitées et stockées par un système central.

Effectivement, si tu installe un autre OS, autonome, sur le Chromebook, tu te retrouves avec un PC. Mais ce n'est, à priori, pas le but majoritaire chez les acheteurs des ces appareils.
Et c'est comme si on mettait un OS desktop sur iPad. On se retrouverait avec un tablet-PC.

La chute de la suprématie de Windows m'intéresse en effet. Ça ne peut avoir que du bon pour l'informatique personnelle, que ce soit en entreprise ou chez le particulier !

"Alors même que le budget marketing de 8 est supérieur à celui de Vista."

J'ai l'impression qu'ils ont un peu de mal à le vendre…

avatar Silverscreen | 

L'iPad n'en n'est qu'à ses balbutiements : le système va probablement évoluer en profondeur, brique par brique, pour gagner en souplesse et se rapprocher des possibilités d'un OS classique.

Apple fait le pari de faire table rase en matière d'interface pour amener, progressivement, un écosystème neuf et moderne, vers des fonctionnalités plus complexes.

À l'inverse, Microsoft fait le pari de s'appuyer sur son OS Desktop actuel et l'écosystème existant pour satisfaire les usages plus complexes, au risque, comme sur les PCs, de voir tout une partie de cet écosystème se trainer lamentablement en refusant d'adopter les innovations logicielles et ergonomiques.

L'iPad a 5 ans et déjà la puissance d'un PowerMac d'il y a 7-8 ans. Sa puissance double quasiment chaque année.

Projetez vous dans 5 ans :

512 Go en option, des tablettes 8 à 13" avec un couple CPU/GPU plus puissant que les MBA actuels, 700 000 applications optimisées iPad, très peu de fragmentation sur la plateforme, un marché des accessoires (docks, claviers, stylets graphiques, supports de stockage, manettes et écrans sans fil) bouillonnant et rendant caduque les histoires de ports propriétaires ou de synchronisation filaire des données.

Ajoutez-y une infrastructure serveurs/cloud arrivée à maturité pour le stockage de données conséquentes, un OS pourvu d'un vrai système de gestion de fichiers communiquant avec les apps et des jeux de plusieurs dizaines de Go servis sur un écran Retina, une connexion internet sans fil présente partout et à des débits proches de la fibre et là, les PC classiques auront nettement perdu de leur attrait…

Le phénomène ne va faire que se renforcer, c'est une évidence pour tous les acteurs du marché des tablettes. Ceux qui tardent à y entrer risquent de finir comme les Tandy, Bull, Olivetti, Amstrad et Amiga…

avatar joneskind | 

@Silverscreen

"L'iPad a 5 ans"

L'iPad est sorti le 28 mai 2010. Il n'a donc que 3 ans et demi !

Et ce n'est que le début.

avatar Nesus | 

Oui enfin chers commentateurs dans vos discours vous oubliez le plus important. Celui qui est responsable de la mort du PC et l'ère des tablettes, c'est Apple. Comme d'hab, Apple tue un marché où elle était très bien pour ne pas que quelqu'un d'autre ne le fasse à sa place. Ça fonctionne encore une fois. Alors oui Apple vend moins d'ordi. Cela va continuer, mais c'est une stratégie minutieusement réfléchie qui au final continue de lui être favorable. Jusqu'à la prochaine révolution, sauf si encore une fois Apple en est le moteur !

avatar daxr1der | 

Enfin je voudrais pas dire mais les stats sont fausses, beaucoup de gens achètent les pièces séparées pour se monter une config sur mesure.

avatar joneskind | 

@daxr1der

Ils sont dans "Others"

Si tu regardes les ventes de Intel ou nVidia par exemple, elles accusent la même chute. Ça veut bien dire que le marché au détail est lui aussi en baisse.

avatar otop | 

@silverscreen :

"Ajoutez-y une infrastructure serveurs/cloud arrivée à maturité pour le stockage de données conséquentes, un OS pourvu d'un vrai système de gestion de fichiers communiquant avec les apps et des jeux de plusieurs dizaines de Go servis sur un écran Retina, une connexion internet sans fil présente partout et à des débits proches de la fibre et là, les PC classiques auront nettement perdu de leur attrait…"

c'est très beau tout ce que tu dis et j'espère que ça se développeras comme ça , mais le transfert de fichier il faut arrêter de croire au pere noel , apple a tout fait tout pour faire disparaitre tout ce qui touchait au fichier sur iOS. Il suffit juste de voir comment l'ipad est enfermé dans ce fichu itunes. Et pourtant il y'a moult applications qui peuvent gérer le fichier. Donc ce que tu proposes existent déjà , apple veut enfermer ses utilisateurs sans qu'ils n'aient un moyen de manipulés les fichiers. Il faut acheter sa musique sur l'itms , pareille pour ses films , sortir un fichier d'icloud relève du parcours du combattant. Le jour ou les utilisateurs lambada sentiront la quenelle un peu trop profonde , on verra ce qu'il se passeras pour apple.

avatar Ducletho | 

On peut aussi interpréter différemment ces chiffres :

Intel et les fabricants, sur le PC ont dû mal à innover sur les puces. On avait atteint la limite sur les fréquences il y a quelques années, on est arriver à la limite gain cores/performances.
Même les éditeurs des OS ont anticipés les choses : Avant chaque version de Windows demandait plus de puissance. Win 7 et win 8 sont des optimisations. Maverick normalement une optimisation de ML...

Sur un marché où les produits n'évoluent que très peu (cosmétiques), les volumes ne peuvent être en progression.
De là à tirer la conclusion que c'est la fin des PC, cela relève plus du fantasme.
Un ex : La TV est un marché en plus forte régression que l'informatique : -60% sur une année -40% sur une autre, - 20% encore cette année : En tirez vous la conclusion que c'est la fin des écrans TV ? Non
Maintenant, je pense savoir pourquoi certains brandissent très vite la théorie de la fin du PC (ça n'engage que moi) :
La frustation de la faible part de marché Apple, et inconsciemment vous souhaitez que la tablette remplace le PC pour qu'enfin Apple devienne dominant (votre désir secret) : Alors vous direz que les volumes de TV en régression c'est normal, mais quand il y aura une évolution, les gens changeront leurs écrans, mais pour les PC, voir vision n'est pas la même.
> Alors oui je vous dis que la tablette est un second équipement, c'est une bonne liseuse, et pour faire des choses simples.
Au quotidien, elle peut prendre la place de votre PC, mais vous aurez toujours besoin d'un vrai PC à portée de main :
Un système peut être réinitialisé (clean install pour ceux qui ont des TOC) sur un PC, une tablette aura toujours besoin d'un système tiers (vous allez chez votre voisin équipé pour résoudre votre pb?).
Même s'il y avait un système de fichier intégré, le copier coller ? la sélection multiple ? Une retouche ? Taper un long texte comme celui que je tape ?
Là un vrai clavier s'impose, une souris ou un bon track pad, mais le multitouch a ses limites.
Si la tablette remplace le PC, elle devra en prendre les caractéristiques (machine hybride ?), donc ça ne sera ni tablette, ni PC.
Après c'est mon avis, je pense que c'est la tablette qui va être menacée : Car l'effet de mode va passer, et c'est le PC qui va finalement mieux s'adapter à la mobilité (ce qui explique en partie l'abandon des écrans 17 pouces non?) : On le voit avec les macbook plus fin, légers et plus autonomes (Intel fait de très gros progrès dans ce domaine)
Finalement, la tablette finira coincée entre un téléphone avec un écran plus grand, et un PC portable fin, qui s'allume aussi vite qu'une tablette (gros argument !), et une autonomie proche.
Je vois bien que la tablette m'a fait délaisser le PC, mais le macbook pro retira SSD de l'année dernière a repris le dessus, et la tablette est reléguée à un simple agenda. Mon tél fait le reste si je ne peux sortir mon PC....
> Alors oui la tablette only chez les gens sont ceux qui de toute manière ne se seraient jamais tournés vers l'informatique.

Soyez francs, 100% des lecteurs ici bas, vous avez tous un PC, et s'il tombe en panne, vous le changerez sans hésitation et vous ne resterez pas qu'avec votre tablette...donc vous avez la réponse du devenir des vrais ordinateurs (plus mobiles, allumage instantané, écran tactile et taille d'écran adaptée? Autonomie..).
Mais évidemment le souci pour les fabricants et de pouvoir faire de l'obsolescence programmé, mais là pour eux pas moyen en ce moment. Un nouveau système s'installe sans trop de problème sur des PC vieux de 3 à 4 ans voire plus.
Voilà le vrai souci sur ce marché.
Pour les écrans TV, ils ont essayé la 3D, mais c'est une innovation tellement futile, que les clients ne changeront pas leur TV full HD pour ça.
Sur PC, ils savent que la 4K fera un même flop.

Le jour où, votre PC vieux d'un an sera complètement dépassé, alors le PC retrouvera ses volumes de vente.
La tablette ? C'est pas la cause de la chute des ventes : C'est parce que les gens ne savent plus trop quoi acheter alors en tournant et virant autour du produit, ils se disent que ça doit être utile. Et c'est qu'après que le produit est en leur possession qu'ils en trouvent l'utilité...
Faites un test tout simple, faites la déclaration d'impôt sur une tablette...(à moins d'avoir rien à déclarer !), et là vous savez que sans PC vous retournez au papier...

Des applications des communications peuvent être simplifiées, de loisirs, mais quand ça devient sérieux, un logiciel spécialisé restera toujours complexe et ce n'est pas dans l'ADN de la tablette.
Par contre on peut mettre de l'interface tablette dans un PC...windows l'a tenté, OSX en prend le chemin...

PS :
FOUFOUS
> La prochaine fois que tu écris que la carte Iris Pro met une branlée à une NVIDIA 680, renseignes toi d'abord sur des sites techniques de gamer (fais au moins semblant de t'y intéresser), tu donneras au moins un côté moins superficiel et beau parleur. Je sais que le vernis ne coûte pas cher mais quand même
> Pour la résistance des matériaux, tu devrais lire quelques bouquins (il y doit en avoir au format Pages), car pour prétendre que les coques unibody plus fines, (faites dans les mêmes matériaux que les anciennes soi dit en passant)
sont plus solides que les coques plus épaisses...La coque reste solide, mais c'est fort de café ce que tu as annoncé dans un des sujets macbook air.

Et la palisse :

"Une donnée qui m'intéresse personnellement, et qui t'intéressera aussi sûrement, c'est l'évolution des ventes de licence Windows. Qu'elles soient OEM, Pro ou liées ou quoi que ce soit. J'aimerai bien savoir où en sont les activations Windows x86. Est-ce qu'elles chutent aussi ?"

Moins de ventes de PC, donc moins de vente de licences ?
Quand les ventes PC étaient en progression à 2 chiffres sous Vista / à une régression PC à deux chiffres sous Win 8 : Devines qui progresse le plus en part de marché ? Tu peux UP si tu réussis la quête

Le budget marketing a été nécessaire à cause du changement d'interface.

avatar joneskind | 

"renseignes toi d'abord sur des sites techniques de gamer"

Tu veux parler de ça ?

http://www.game-debate.com/gpu/index.php?gid=1784&gid2=689&compare=iris-pro-graphics-5200-desktop-vs-geforce-gt-650m

Tu ne sais visiblement pas à qui tu t'adresses.

avatar Ducletho | 

Effectivement, je en fait c'est pas à toi pour le commentaire en particulier, c'était pour foufous

Erreur de routage

avatar joneskind | 

@Ducletho

"Intel et les fabricants, sur le PC ont dû mal à innover sur les puces. On avait atteint la limite sur les fréquences il y a quelques années, on est arriver à la limite gain cores/performances."

Bof. L'Iris Pro est un vrai gain de performances pour les portables, l'architecture Haswell est très économe. On peut encore graver en 14nm. Et chaque année les puces gagnent performances.

Non, ce qui a changé ce n'est pas l'innovation des constructeurs mais les besoins des consommateurs. Y a que les jeux qui continuent d'en demander plus dans le marché grand publique, et encore. Quand on voit ce qu'une vieille Xbox est encore capable de donner 7 ans après sa sortie, on se dit que si les devs faisaient mieux leur boulot on aurait sans doute moins besoin de puissance.

On arrive au point où la bagnole a dépassé les 130Km/h. Y a que les pilotes professionnels qui en ont besoin. Donc normal que les clients n'investissent pas dans des moteurs hyper puissants. Il n'en ont tout simplement pas besoin. C'est la même chose pour le PC.

Tant que mon Mac sera capable de lire le 1080p, qu'il sera réactif comme aujourd'hui sur internet et que je pourrai faire tourner mes programmes, je n'aurai pas besoin d'une autre machine. Le seul truc qui me fait envie c'est l'écran rétina. Mais clairement pas la puissance. C'est pas que je trouve les grosses machines super puissantes sans intérêt, bien au contraire. C'est juste que je n'ai pas besoin de plus que ce que j'ai actuellement. Et je ne dois pas être le seul.

Les priorités ont changé. Plus d'autonomie, plus de légèreté, plus de design aussi sans doute... Mais l'époque où on gagnait réellement en confort au quotidien avec une machine plus rapide est révolue depuis le SSD. Maintenant le seul goulet d'étranglement c'est la connexion internet.

avatar joneskind | 

@Ducletho

"Maintenant, je pense savoir pourquoi certains brandissent très vite la théorie de la fin du PC (ça n'engage que moi) :
La frustation de la faible part de marché Apple, et inconsciemment vous souhaitez que la tablette remplace le PC pour qu'enfin Apple devienne dominant (votre désir secret)"

T'es bien un pote de Mabeille toi.

Non, je ne pense pas que le désir secret des Apple users soit de voir Apple dominer. Ça n'a aucune espèce d'importance. OSX n'a même pas 10% de parts de marché et on y trouve quand même toutes les apps qu'on veut. Donc ça ne changera rien.

Par contre, ce qui est vrai, c'est que personnellement j'ai envie de voir la part de marché de Windows descendre. Si possible au profit de Linux.

Et oui, ça me fait plaisir de voir que finalement les gens se mettent un peu à réfléchir à leurs besoins réels, et qu'ils sortent du tout Windows. Et à ce niveau là ça n'a rien à voir avec les qualités de Windows. Simplement je me réjouis que le monde du PC connaisse enfin sa première remise en question.

Le Mac a échoué à provoquer une remise en question de Microsoft parce que le Mac a toujours été trop cher. Mais aujourd'hui iOS et Android offrent des alternatives valables dans bien des cas. Et les ChromeBooks aussi, malgré leurs apparentes limites.

Windows 8 n'est pas arrivé par hasard. Microsoft a senti le vent tourner, et c'est très bien pour tout le monde, parce qu'elle va devoir se remettre à la planche à dessin.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR