Craig Federighi admet que le Mac a un problème de malware

Mickaël Bazoge |

Après Phil Schiller, c'est au tour de Craig Federighi d'être interrogé dans le cadre du procès opposant Epic Games à Apple. Le vice-président en charge de l'ingénierie logicielle s'est attaché à défendre le « jardin fermé » d'iOS. En dégommant au passage Android… et le Mac.

Pour Apple, l'iPhone et iOS ont représenté une opportunité unique de repenser la sécurité informatique. « Les utilisateurs d'iPhone sont plus prompts à télécharger des applications que les utilisateurs de Mac ou de PC », soutient-il. La mentalité « il y a une app pour ça » se traduit par une hausse des vecteurs d'attaque, ce d'autant qu'iOS représente une cible très populaire.

« Le Mac est un produit à succès et je l'aime énormément, mais il y a dix fois moins d'utilisateurs Mac que d'utilisateurs iOS », révèle Federighi. Ce qui donne à la louche une centaine de millions de Mac dans le monde. Pour les malandrins, iOS est donc un marché très attractif…

Avec iOS, Apple a voulu créer quelque chose de beaucoup plus sécurisé qu'Android, qui en prend d'ailleurs pour son rhume : « Dans la communauté de la sécurité informatique, il est reconnu qu'Android a un problème de malware qu'iOS est parvenu jusqu'à présent à éviter ». iOS est aussi mieux sécurisé que macOS, à lire entre les lignes de la déposition de Federighi : « Aujourd'hui, nous avons un niveau de malware sur Mac que nous ne trouvons pas acceptable ».

« Malheureusement, nous avons un problème de malware significativement plus important sur Mac », ajoute-t-il en s'appuyant sur des données internes d'Apple. Est-ce à dire qu'il faut s'attendre à ce que le constructeur serre encore plus la vis sécuritaire de macOS, après Gatekeeper, la signature des logiciels, la notarisation ?

Cette menace logicielle explique la position d'Apple sur les boutiques alternatives (interdites) dans iOS et l'installation d'apps en dehors du canal officiel (sideloading). Une telle ouverture mettrait les utilisateurs iOS dans une « très très mauvaise situation », assure-t-il. Federighi file la métaphore automobile :

« Le Mac, c'est comme une voiture avec laquelle vous pouvez faire du hors piste et conduire où vous voulez. Si vous conduisez correctement et si vous obéissez au code de la route et si vous êtes très prudent, oui [un Mac c'est très bien]. Mais sinon, je connais des membres de ma famille qui ont eu des malwares sur leur Mac ».

Cette déclaration concernant la sécurité (toute relative si on comprend bien ?) du Mac risque de hanter Apple pendant longtemps. « Dans l'ensemble, je pense que le Mac peut être utilisé en toute sécurité », tente de rassurer Federighi. Avec l'iPhone et iOS, c'est différent. « Nous avons été capable de créer quelque chose que même les enfants sont capables d'utiliser en toute sécurité. C'est vraiment un produit différent ». On pourrait rétorquer que beaucoup d'utilisateurs iOS ne sont pas des enfants et qu'il ne serait pas hors de propos de leur laisser un peu plus de liberté, en toute connaissance de cause bien sûr.


avatar Ecrapince | 

@Florent Morin
> (On peut débattre sans s’insulter)

Pas avec des gens qui pensent que l'informatique est le seul domaine dans tous l'univers où les utilisateurs devraient y avoir accès en ayant mis leur cerveau au grenier chaque fois qu'ils se retrouvent avec cet outil dans les mains...

> Par contre, pour se copier, ils le font mutuellement.

Non c'est vrai ? Oh bah ça alors. Heureusement que tu le dis parce que j'étais à 2 doigts de croire que le copitage en informatique remontait à, au mieux, une dizaine d'année et seulement sur les appareils mobiles.
Tu viens de nous apprendre quelques chose d'énorme la. Qui l'eût cru quand même.

avatar YetOneOtherGit | 

Un titre un rien racoleur en transformant un propos relatif en un propos absolu : « Malheureusement, nous avons un problème de malware significativement plus important sur Mac » 😉

avatar Applesoft | 

Pour ma part, je ne serais pas opposé à un serrage de vis, à une cage dorée MacOS à l’image d’iOS.

Pour avoir eu mon premier malware il y a un mois sur mon MacBook en 15 ans avec plusieurs heures consacrées à essayer de comprendre pour finalement dégager la cochonnerie, j’accorde une importance à être tranquille sur mon Mac.

Si le prix à payer, c’est moins de bidouillage possible, aucun problème. Ça marche très bien avec iOS. Pour les gens qui aiment bidouiller (minorité très active, miroir déformant du marché), la concurrence existe.

avatar huexley | 

Ca se passe comment pour tout les softs scientifique, de maths, qui requièrent une forme de bidouillage comme l'exécution de scripts shell ?

avatar Ecrapince | 

Ya plus besoin de gens intelligent qui font de la promo gratuite donc il va te dire que les softs étant souvent dispo sur windows et/ou linux, qu'ils aillent voir ailleurs maintenant qu'ils ont donné une bonne image des produits apple.

Et puis restera toujours les intellos sur pc apple dans les films et les séries pour maintenir l'illusion. :)

avatar fte | 

Je me demandais combien de temps ça prendrait pour en arriver au arguments FUD et à la fucking sécurité justifiant tous les dérapages.

On y est.

En qualifiant l’état du Mac d’"inacceptable" ? Celle-là je ne l’ai pas vue venir. Wow.

Et dans quelques semaines il y a une votation sur une loi anti-terroriste et je crains le pire.

Cet amoncellement de conneries est à pleurer.

avatar abalem | 

@fte

Ce n’est que le début malheureusement, les consciences sont prêtes 😵‍💫☠️💩

avatar occam | 

« Craig Federighi admet que le Mac a un problème de malware »

Le président de la Flat Earth Society admet que la Terre est en fait un sphéroïde.
« Mais soyez sans crainte, on va l'applatir. »

avatar Moonwalker | 

C'est lui le malware du Mac.

avatar abalem | 

A lire certains commentaires ici, je comprends maintenant pourquoi les mecs de Macbidouille, ils pleurent ! Je n’avais pas conscience du fossé, je n’avais pas idée de la propension des utilisateurs Apple aujourd’hui à vouloir se retrouver ligotés dans « l’écosystème » Apple et s’en repaître 🤤. Ils sont forts les gars quand même, non seulement ils ont transformé leurs utilisateurs en Lemmings, mais qui en plus en redemandent : on veut être « sécurisés » sur Mac aussi ! Incroyable 😵‍💫
Le Mac fait presque figure de pirate du coup dans ce Gattaca d’Apple, où on peut installer des applications sans demander l’autorisation à Papa, ou on peut (attention les yeux)… entrer une ligne de code, ou lancer un script ! 😵😱 On peut créer des fichiers, modifier leurs extensions, créer des programmes destinés a la petite communauté des lecteurs d’un site sans avoir a passer par les fourches caudines de l’AppStore Picsou🤑, et le partager sans refiler un Kopek à Papa ☠️
Sérieusement, ils me font flipper chez Apple, on dirait des robots, avec leurs brushing impec et leur sourire collé et leur discours d’Endormeuse. Mais ça marche apparemment…
Ça m’étonnerait pas que je finisse moi aussi au cimetières des Bidouilleurs un de ces quat’…

avatar jcp25 | 

@abalem

Ça m’étonnerait pas que je finisse moi aussi au cimetières des Bidouilleurs un de ces quat’…
--
C'est bien possible !
Mais, tu n'y seras pas le seul !
C'est un peu comme "le paradis, c'est bien beau, mais qu'est-ce qu'on s'y emmerde avec des gens tristes, alors qu'en enfer..."
🐈🐈🐈🐾🐾🐾

avatar mat16963 | 

@abalem

Oui je tombe des nues aussi !!!

avatar Nesus | 

@abalem

Le jailbreak, c’est pour qui ?

avatar abalem | 

@Nesus

Ce fut pour Bibi… Mais je rongerais les ongles d’avoir à jailbreaker… un Mac, que diable !
IOS a beaucoup évolué, et si je m’amusais à modifier mon IPhone 3 avec le jailbreak, c’est devenu petit a petit inutile à mesure qu’Apple implémentait par défaut les meilleures idées de la communauté. Cela dit, mon iPhone reste un téléphone : j’écris des messages, des mails, je regarde des vidéos, des mails, d’autres trucs, mais je ne bosse pas avec, je peut faire avec les limitations du système, puisque je sais que je peut faire autre chose sur l’ordi, avec un écran plus grand. Mais le même système ferme sur Mac ? Je n’ose même pas y penser… Ça s’appelle un IPad, et … franchement ? C’est beau, c’est de plus en plus grand, tellement puissant qu’on ne sait même pas ce qu’on peut faire avec et … si on n’est pas graphiste ou architecte, c’est pas non plus (encore) un truc qui va remplacer l’ordi, quoiqu’on en dise, en tout cas pour des phases de production.

avatar Nesus | 

@abalem

J’sais y mal à vous suivre. Pourquoi le jailbreak ne servirait qu’à bidouiller ? Perso, le seul vrai intérêt du jailbreak est d’avoir un accès ssh à root… mais bon pourquoi pas.

Quand à l’iPad qui ne peut être en production, je trouve ça très drôle, vu que je viens justement de faire le choix de ne plus travailler qu’annexe l’iPad. Enfin presque, je garde le 27” pour les gros tableur. Tout le reste sera fait sur l’iPad 12”. Avant de faire ce choix, j’ai passé plusieurs semaines à tester avec l’iPad 9” que j’utilisais jusqu’ici quasi uniquement pour signer les documents. Même si les premiers jours on été difficiles car la logique est absolument pas la même, je ne vois pas ce qui aujourd’hui manque à l’iPad. Sauf xcode, mais je ne l’utilise pas pour le travail.

M’enfin, de toute manière cette idée n’a pas de sens, puisqu’apple ne fermera jamais totalement le Mac. Il faut des systèmes pour les utilisateurs avancés et le Mac répond à ce besoin.

avatar MachuPicchu | 

À mon sens un compromis serait d’implémenter une option « opt in » pour le sideloading. Avec une fenêtre qui explique clairement les risques, et qui demande explicitement à l’utilisateur qu’il a compris ces risques. Après personnellement le sideloading ne m’intéresserait pas, mais bon, si ça peut satisfaire quelques uns.

avatar Ecrapince | 

Comme sur android quand on active les sources externes et qu'ya un message qui prévient que les applications installés par ce biais peuvent être dangereuses car non vérifié par qui que ce soit.

avatar shoyu | 

On trouve quand même pas mal de cochonneries payantes sur l'App Store qui est loin d'être un gage de qualité (malheureusement).

avatar denisnone | 

Je suis prêt à signer un document dans l'Apple Store que je suis pas un enfant et que je prends tout le risque de sideloading. Après quoi ils me débloqueraient cette possibilité.
Ça se serait honnête de la part d'Apple. Et pas tout ces excuses bidons à seul but de gagner plus avec la commission 30% de l'App Store.

avatar Florent Morin | 

@denisnone

Ça s’appelait le contrat Apple Developer Enterprise : distribution sans contrainte. Il fallait juste justifier d’être une grosse entreprise.

Résultat : Facebook l’a utilisé pour concevoir un VPN rémunérateur en échange de données personnelles. (En gros, toute la vie privée)

Fin de l’expérimentation. Maintenant, c’est beaucoup plus contrôlé.

avatar byte_order | 

@Florent Morin
> Résultat : Facebook l’a utilisé pour concevoir un VPN rémunérateur en échange de données
> personnelles. (En gros, toute la vie privée)

Avec l'accord préalable de l'utilisateur.
Qui le faisait pour en tirer une rémunération.

En quoi cela concerne Apple qu'un utilisateur soit d'accord de vendre sa vie privée contre de l'argent !?

> Fin de l’expérimentation. Maintenant, c’est beaucoup plus contrôlé.

Pas par l'utilisateur.
Par Apple, toujours et encore.
Qui se comporte comme si elle était la mère de ces (et non pas *ses*, nuance importante) utilisateurs "enfants".

En tout cas, merci à Craig d'avoir de facto officialisé la stratégie commerciale de dumbification de sa clientèle.

avatar ohmydog | 

Ça ne va hanter personne ! Tout ça est répété pleins de fois avec des avocats pour sortir exactement ce qui doit assurer la defense d’Apple

avatar fredsoo | 

Il doit être pote avec Castex et la clique….

avatar inumerix | 

Ce désir à n’importe quel prix de sécurité.
Je préfère la liberté à inconditionnelle.
Ce monde est fou…

avatar webHAL1 | 

Je pense que ça n'étonnera que peu de monde de découvrir qu'Apple considère les utilisateurs de ses produits comme des enfants et qu'ils se donnent comme belle et noble mission de les protéger de tous les affreux dangers que recèle notre monde sombre et inquiétant. Après tout, l'argument sécuritaire fonctionne toujours très bien. Vous voulez installer des caméras de sécurité dans tous les recoins d'un endroit ? Dites que c'est pour protéger nos enfants. Vous désirez faire passer des lois restreignant de façon permanente les libertés individuelles ? Affirmez que cela permettra de faire diminuer l'insécurité/le terrorisme/la violence/l'incivilité/etc. Les exemples sont légion.

Ce qui est sans doute plus inquiétant, c'est le nombre de personnes qui semblent ravies d'être considérées comme des enfants et qui ne rêvent que d'une chose : qu'Apple referme encore davantage iOS et qu'elle fasse subir le même sort à macOS. On a là une belle démonstration à quel point le marketing de la peur fonctionne, c'est d'autant plus frappant quand on lit les témoignages de ceux qui sont persuadés qu'Android consiste en une sorte de Far West où les utilisateurs risque leur vie et leurs données privées à chaque seconde.

Ça n'incite pas à l'optimisme quant à la vision du monde qu'ont ces gens... -_-

avatar YetOneOtherGit | 

@webHAL1

"Je pense que ça n'étonnera que peu de monde de découvrir qu'Apple considère les utilisateurs de ses produits comme des enfants et qu'ils se donnent comme belle et noble mission de les protéger de tous les affreux dangers que recèle notre monde sombre et inquiétant."

Ne pas avoir le désir de s’approprier des connaissances et des savoir-faire qui ne vous intéresse pas c’est être un enfant ?

Ce qui est amusant c’est que l’on entendait exactement le même type de stigmatisation quand les interface utilisateur graphique sont apparues : c’est une infantilisation des utilisateurs, une paupérisation…

La démocratisation de la chose informatique passe par la libération des utilisateurs de bien des enjeux dont ils ne veulent surtout pas avoir à s’occuper !

C’est le credo d’Apple et de SJ et iOS est une grande réussite sur cet aspect.

L’immense succès des produits Apple vient aussi du fait que pour une écrasante part des cibles c’est une garantie de ne pas avoir à perdre son temps avec des questions qu’on ne veut surtout pas avoir à gérer.

La pression du microcosme à vouloir imposer ses vues et ses pratiques au plus grand nombre sous un fallacieux prétexte de libération est un pseudo élitisme détestable, passant en plus par une stigmatisation de ceux qui ne veulent surtout pas s’encombrer de questions techniques.

Non ce n’est pas être un enfant que de vouloir juste jouir de ses outils sans comprendre grand chose de leur fonctionnement et sans contrôle sur ce qui ne nous intéresse pas.

avatar Ecrapince | 

> Non ce n’est pas être un enfant que de vouloir juste jouir de ses outils sans comprendre grand chose de leur fonctionnement et sans contrôle sur ce qui ne nous intéresse pas.

Donc plus besoin de permis ou d'autorisation pour quoique se soit et chacun fait ce qu'il veut ? :)

Attend j'ai un appel à passer, j'veux une centrale nucléaire dans mon jardin, fuck les rageux qui sont contre et puis le recyclage des déchets balec ça finira dans le jardin du voisin c'est pas mon problème ça.

Et puis j'veux un monster truck dans comme les émissions US pour aller acheter mon pain à la boulangerie ou faire mes courses. Oh oui trop bien. *-*

Mes envies, mes ouin ouin.

avatar YetOneOtherGit | 

@Ecrapince

"Donc plus besoin de permis ou d'autorisation pour quoique se soit et chacun fait ce qu'il veut ? :)"

On a un beau cas de mal-comprenant assez rare là 😳👏👏👏👏

avatar byte_order | 

@YetOneOtherGit
> Ne pas avoir le désir de s’approprier des connaissances et des savoir-faire qui ne
> vous intéresse pas c’est être un enfant ?

Oui, assurément. C'est exactement ce que tout enseignant a déjà rencontré comme situation face à des élèves mineurs : cela ne les intéressent pas.

> La démocratisation de la chose informatique passe par la libération des utilisateurs
> de bien des enjeux dont ils ne veulent surtout pas avoir à s’occuper !

Y'a une différence entre déléguer et être sous tutelle.

> L’immense succès des produits Apple vient aussi du fait que pour une écrasante part des
> cibles c’est une garantie de ne pas avoir à perdre son temps avec des questions qu’on
> ne veut surtout pas avoir à gérer.

Comme par exemple ne pas se poser la question de qui contrôle celui qui contrôle mes usages informatiques...

> La pression du microcosme à vouloir imposer ses vues et ses pratiques
> au plus grand nombre sous un fallacieux prétexte de libération est un
> pseudo élitisme détestable, passant en plus par une stigmatisation
> de ceux qui ne veulent surtout pas s’encombrer de questions techniques.

Où avez-vous qu'une minorité veut imposer à tous ses pratiques !?
Ce qu'elle veut c'est défendre ses intérêts à elle, que sa liberté à elle ne soit pas sacrifié parce qu'une majorité estime que ce qui ui va bien à elle doit aller à tout le monde.

On est pas loin des arguments de la manif pour tous, c'est assez pathétique.

> Non ce n’est pas être un enfant que de vouloir juste jouir de ses outils sans comprendre
> grand chose de leur fonctionnement et sans contrôle sur ce qui ne nous intéresse pas.

Par contre refuser de donner ce contrôle à celui qui le veut alors qu'il est adulte, c'est bien le traiter comme si c'était un enfant et qu'il était donc sous tutelle légale.

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"Oui, assurément. C'est exactement ce que tout enseignant a déjà rencontré comme situation face à des élèves mineurs : cela ne les intéressent pas."

Carrément il y a une injonction à devoir s’intéresser à tous et le fait de dire « Je me fout totalement de comprendre l’informatique, je veux que ça fonctionne en me demandant le moins d’efforts possibles » est un comportement infantile 😳😳😳

On en est quand même là 🤯

Les masques tombent.

avatar byte_order | 

@YetOneOtherGit

Vous êtes en pleine démagogie aujourd'hui. Et que l'on transforme mon désir de redonner des droits volés par Apple en volonté de retirer quoi que ce soit à ceux qui n'en auront pas l'usage, et que l'on transforme ma réaction au refus d'apprendre des trucs qui n'intéressent pas facilement observable chez les élèves mineurs en une injonction de ma part de les y contraindre, non mais oh, c'est bon la transformation de mes propos.

> le fait de dire « Je me fout totalement de comprendre l’informatique, je veux que ça fonctionne en me demandant le moins d’efforts possibles » est un comportement infantile

Non.

Par contre le fait de dire "vous n'avez pas besoin ni la possibilité de le faire car il vous suffit d'utiliser les usages que l'on vous a préparer pour vous", c'est traiter l'utilisateur comme un enfant, oui.

En lui volant son droit, si cela l'intéresse, de faire ses propres expériences et ses propres apprentissages, y compris de ses propres erreurs souvent nettement plus formateur que des succès, surtout si ceux-ci sont pré-formatés par autrui.

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"Par contre refuser de donner ce contrôle à celui qui le veut "

Celui qui veut à des écosystèmes correspondants à ses désirs ce n’est justement pas l’uniformité que tu fantasmes.

Tu veux le contrôle : tu vas sur Android.

Le beurre, l’argent du beurre et le cul de la crémière 🙄🙄🙄

Les parts de mes usages informatiques où je veux le contrôle j’ai la cohérence de les exercer dans les environs GNU\Linux ou BSD.

Et je ne rêve pas d’imposer ce type d’usages à tout un chacun sous prétexte d’une plus grande liberté comme le fît un temps avec le succès que l’ont ses la secte de la FSF.

Les utilisateurs sont fort peu nombreux à réclamer cette liberté dont ils ne veulent pas.

Ce qui est bon pour toi est loin d’être bon pour tous.

avatar byte_order | 

@YetOneOtherGit
> Celui qui veut à des écosystèmes correspondants à ses désirs ce n’est justement pas
> l’uniformité que tu fantasmes.

Je suis pro-diversité. C'est vous qui parlez d'uniformité. Y compris des besoins de *tous* les utilisateurs de la même plateforme que vous.

> Tu veux le contrôle : tu vas sur Android.

Mais pourquoi diable le droit au contrôle de ses propres usages n'est exerçable que lors d'un achat désormais !?
Donc si demain un constructeur de voiture dit "cette voiture ne peut rouler que sur mes autoroutes à moi" et que le véhicule est *vendue* (pas louée, vendue), et bien le droit des usages de véhicule acheté sont définitivement décidés lors de l'achat !?

> Et je ne rêve pas d’imposer ce type d’usages à tout un chacun sous prétexte d’une plus grande liberté comme le fît un temps avec le succès que l’ont ses la secte de la FSF.

Moi non plus. Je ne rêve pas d'imposer, je rêve que l'on empêche quiconque d'imposer sa vision des usages à un propriétaire de tout type d'ordinateur. Et j'insiste sur le mot propriétaire.

> Les utilisateurs sont fort peu nombreux à réclamer cette liberté dont ils ne veulent pas.

Tient pas debout cette phrase. Ils sont peu nombreux à le vouloir ce qu'ils ne veulent pas !?!
Et depuis quand on peut piétiner des droits d'une minorité parce qu'elle est une minorité !?

> Ce qui est bon pour toi est loin d’être bon pour tous.

Et encore une fois cette affirmation, jamais défendue sur le fond, que ce qui peut être bon pour quelqu'un est forcément au détriment d'autrui.

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"Je suis pro-diversité. C'est vous qui parlez d'uniformité."

Dans ce cas tolères une plateforme marginale ne correspondant pas à ta philosophie 😎

avatar YetOneOtherGit | 

Ce qui ne cesse de me surprendre sur les usages de la chose informatique c’est cette étrange injonction de maitrise qui elle seule serait légitime.

C’est le seul secteur des usages de la technologie où il ne semble pas admissible pour certain que l’utilisateur veuille jouir des usages sans avoir à faire l’efforts de s’approprier la connaissance et la maitrise des enjeux techniques sous-jacent.

Une écrasante part du marché veut simplement que cela fonctionne le mieux possible sans avoir de choix à faire sans en comprendre les enjeux, de question à se poser, de peur de faire des bêtises, de difficulté de configuration …

La petite communauté technophile s’arroge le droit de mépriser ceux qui veulent simplement être des utilisateurs disposant du plus de confort possible avec le minimum d’effort.

On ne trouve cette injonction et cette stigmatisation de ceux qui n’y adhèrent pas que pour la chose informatique.

Et bien que faisant parti de ceux qui ont la formation et l’expérience permettant une maitrise éclairée à assez haut niveau de tout cela, je trouve absolument indéfendable de mépriser le commun et de s’ériger en libérateur sous prétexte d’imposer ses pratiques personnelles.

avatar Ecrapince | 

> C’est le seul secteur des usages de la technologie où il ne semble pas admissible pour certain que l’utilisateur veuille jouir des usages sans avoir à faire l’efforts de s’approprier la connaissance et la maitrise des enjeux techniques sous-jacent.

Tu réduits un mot qui a plusieurs siècles aux dernières décennies et des domaines récent ? Etrange pour un mec qui étale souvent le peu de confiture qu'il a en voulant se la jouer ultra calé dans tout.

Pourtant c'est la même chose dans beaucoup d'autres domaines. Que les érudits ne veulent pas vouloir donner au 1ier crétin venu la possibilité de faire n'importe quoi sans se soucier des conséquences parssekeCtrokompliké, ça se limite pas à l'informatique au sens large.

Tu dois donc être aussi pour la suppression de tous les manuels d'utilisations, même ceux qui indiquent qu'un chat, un bébé, un hamster ou autre être vivant ne se met pas au micro-onde pour le faire sécher ? Parce qu'il ne faudrait pas rendre les adultes responsable de leur actes et de leur conneries, ça serait pas gentil hein... :)

> je trouve absolument indéfendable de mépriser le commun et de s’ériger en libérateur sous prétexte d’imposer ses pratiques personnelles.

Et pourtant le commun des mortels accepte ce fait pour une multitude de domaine où il n'y comprend rien et ne cherche pas à s'instruire comme pour la construction, l'électricité, l'automobile, la cuisine, la peinture, la musique, la santé, la mode, la politique, etc etc.
Quand ils ne savent pas ils demander conseils à des, vont regarder des vidéos de ou font appel à des spécialistes. Parce que quand ils tente par eux-même en partant de 0 ça fini parfois en drame humain...

T'as passé les 5 dernières années où pour ne pas connaître le phénomènes des influenceurs et des "vulgarisateurs" ?
Tu sais ces gens qui se veulent spécialiste de et qui sont suivi par des millions de personnes qui reproduisent, voir ce font carrément manipuler, ce que l'influenceur dit ou fait parce qu'à la base les followers ne connaissent rien sur le sujet et prennent ça pour parole d'évangile ?

Puis même apple fait ça en expliquant que l'utilisateur doit faire comme si et pas autrement, ou que si on a un soucis de réception c'est parce qu'on tient mal son smartphone. Rappel toi que même saint steve jobs méprisait le commun. :)

avatar YetOneOtherGit | 

@Ecrapince

Il semble bien que tu n’as strictement rien compris à mon propos 😳😳😳

C’est impressionnant à ce niveau là de percevoir l’exact contraire du message que je porte et qui me semble relativement peu ambigüe 🤯

Pour le reste c’est principalement un charabia énervé sans structure ni logique 🤢

avatar Ecrapince | 

Ou t'as même pas compris toi-même ce que t'as écrit. Ya de forte chance que ça soit plutôt ça. :)

Quand on en est à réduire "la technologie" à l'informatique c'est déjà qu'on a pas compris un truc...

avatar YetOneOtherGit | 

@Ecrapince

"Quand on en est à réduire "la technologie" à l'informatique c'est déjà qu'on a pas compris un truc..."

C’est bien ça tu n’as strictement rien compris 🤣🤣🤣🤣

avatar byte_order | 

@YetOneOtherGit
> je trouve absolument indéfendable de mépriser le commun
> et de s’ériger en libérateur sous prétexte d’imposer ses pratiques personnelles.

Ce que je trouve indéfendable, c'est votre mensonge de faire croire que quelqu'un veut imposer quoi que ce soit à ceux qui ne veulent que rien ne change dans leurs pratiques à eux !

Ce qui est demandé, c'est que la pratique personnelle d'une majorité ne s'impose pas à la minorité, c'est tout.

Là encore, on croirait entendre des slogans de la manif pour tous !
Ce n'est pas parce qu'on défend la liberté de se marier avec des personnes du même sexe que l'on cherche à imposer cette pratique à tout le monde !
Et je revendique que défendre cette liberté, c'est pas mépriser les pratiques faites par le, je vous cite, "commun".

C'est assez incroyable de penser que (re)donner un nouveau droit supprimera forcément quelque chose à ceux qui n'en n'auront pas usage.

A croire que pour sentir en sécurité chez vous, il vous faut absolument savoir que l'on a imposé que la même alarme soit installée de force partout chez les autres domiciles...

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"Ce qui est demandé, c'est que la pratique personnelle d'une majorité ne s'impose pas à la minorité, c'est tout."

La minorité à des plateformes pour ces pratiques qu’elle arrête de faire chier la majorité 😈

avatar byte_order | 

@YetOneOtherGit
> La minorité à des plateformes pour ces pratiques qu’elle arrête de faire chier la majorité

Et toujours pas d'argumentation pour prouver que permettre plus de liberté sur iOS à ceux qui le veulent va forcément se faire au détriment de ceux qui n'en veulent pas.

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"Et toujours pas d'argumentation"

L’argumentation je l’ai déjà donnée et elle est évidente.

Croire que céder ne serait-ce qu’un pouce sur le contrôle est sans conséquences est un fantasme.

Le contrôle est total ou il n’est pas.

C’est un changement de paradigme avec de multiples conséquences et prétendre que ce ne sera qu’une ouverture du champ des possibles sans effet de bord est une plaisanterie douteuse.

avatar fte | 

@YetOneOtherGit

"Le contrôle est total ou il n’est pas."

Uh uh. Let’s agree to disagree, violently.

avatar YetOneOtherGit | 

@fte

"Uh uh. Let’s agree to disagree, violently."

La dictature éclairée ou l’anarchie 🥳

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"Ce n'est pas parce qu'on défend la liberté de se marier avec des personnes du même sexe que l'on cherche à imposer cette pratique à tout le monde !"

Analogie foireuse comme souvent.

Tu parles d’une pratique interdite qui devient autorisée.

Nous ne sommes absolument pas dans cette situation ici.

Une offre très marginale en PDM interdit les pratique que tu désires mais que tu peux vivre sur la plateforme la plus largement diffusée.

Ce que tu réclame ce n’est pas la liberté d’exercer tes désirs impossibles, mais l’uniformité ce qui est absolument différent.

Strictement rien ne t’interdit de vivre ta vision et tes désirs sur Android.

avatar byte_order | 

@YetOneOtherGit
> Tu parles d’une pratique interdite qui devient autorisée.
> Nous ne sommes absolument pas dans cette situation ici.

Ah ouais ?
Donc je peux installer un autre store d'apps sur iOS ?
Puisque ce n'est pas interdit, c'est que c'est permis ?

> Une offre très marginale en PDM interdit les pratique
> que tu désires mais que tu peux vivre sur la plateforme la plus largement diffusée.

Traduit dans l'analogie cela devient : d'autres pays autorisaient déjà le mariage gay, vous n'aviez qu'à immigrer, faites pas chier.

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"Ah ouais ?
Donc je peux installer un autre store d'apps sur iOS ?
Puisque ce n'est pas interdit, c'est que c'est permis ?"

La pratique du mariage pour tous était totalement interdite.

Ta comparaison est comme toujours foireuses

Les pratiques que tu désires sont possibles dès aujourd’hui sur la plateforme dominante

La pratique du mariage pour tous était impossible

Tu ne cesse de nier qu’iOS n’est qu’un acteur minoritaire du marché et que nous ne sommes pas sur une volonté de changement global mes de changement global.

Pour reprendre malgré tout ton analogie : Nous sommes dans une situation où le mariage pour tous est possible sur la majorité du territoire sauf une region et où les habitants de cette région peuvent aller se marier dans les autres régions

Ce qui est fort différent, malgré toutes les limites de l’exécrable usage des comparaisons douteuses

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"Traduit dans l'analogie cela devient : d'autres pays autorisaient déjà le mariage gay, vous n'aviez qu'à immigrer, faites pas chier.
"

Une des limites de ton analogie : choisir un pays de résidence et de vie n’a que fort peu à voir dans ses contraintes et ses conséquences avec le choix d’un écosystème mobile.

D’ailleurs pourquoi vous restez sous le joug de l’immonde dictature d’Apple ? Si jamais vous y êtes et si au final ce qui vous insuporte n’est pas simplement qu’il existe autre chose en marge de ce que vous utilisez ?

Tu es un client iOS, ByteOrder ?

Ou c’est juste l’existence d’une alternative ne correspondant pas à tes dogmes qui t’est intolérable 🤔?

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"A croire que pour sentir en sécurité chez vous, il vous faut absolument savoir que l'on a imposé que la même alarme soit installée de force partout chez les autres domiciles..."

Nope ça c’est ce que tu veux imposer : que tes désirs soient accessibles sur toutes les plateresque.

Tu ne milites pas pour la diversité mais pour une uniformité correspondant à tes vue s’imposant à tous !!!!

Pages

CONNEXION UTILISATEUR