Caching Server Utility : un utilitaire pour déboguer les serveurs de cache macOS

Anthony Nelzin-Santos |

L’application Server, qui transforme macOS en macOS Server, n’est plus que l’ombre d’elle-même. Apple part du principe que les administrateurs savent installer et configurer les utilitaires en ligne de commande, et que les bidouilleurs sauront utiliser les utilitaires intégrés à macOS. Sauf que le serveur de cache, pour ne citer qu’un exemple, fonctionne parfois comme une boite noire.

Avec cette fonction, un Mac peut remplacer l’infrastructure d’Apple à l’échelle d’un réseau local. Le serveur de cache conserve les mises à jour des systèmes d’exploitation, les applications et mises à jour distribuées par le biais de l’App Store, les composants téléchargeables de GarageBand et Xcode, les ressources à la demande des applications iOS et tvOS, les livres achetés dans Apple Books, ou encore les photos et documents iCloud.

Plutôt que de télécharger ces données chez Apple, chacun de leur côté, les ordinateurs sur le réseau peuvent les récupérer sur le serveur de cache. Dans la plupart des cas, il suffit de cocher une case dans les Préférences Système pour profiter du serveur de cache, qui fait ses affaires en arrière-plan. Mais en cas de problème, il faut jouer avec l’utilitaire en ligne de commande AssetCacheManagerUtil, fourni par Apple.

Timo Perfitt, développeur des outils d’administration Winclone et Boot Runner, préfère utiliser l’interface graphique. Son petit utilitaire open source Caching Server Utility présente les données fournies par AssetCacheManagerUtil d’une manière plus digeste. Voilà qui devrait aider à diagnostiquer les pannes du serveur de cache, et débloquer les situations épineuses à la maison et dans les petites entreprises.


avatar Amaczing | 

🙏🏻

avatar AirForceThree | 

Reste à trouver une entreprise qui utilise un Mac comme serveur.

avatar pat3 | 

En perso, ça me tenterait bien, j’ai un Mac mini dispo pour ça.

CONNEXION UTILISATEUR