Comment tester macOS Big Sur sans abandonner macOS Catalina

Anthony Nelzin-Santos |

Avec sa nouvelle apparence colorée, macOS Big Sur vous fait de l’œil. Sauf que vous n’avez pas envie de compromettre la stabilité de votre machine. Au contraire, vous voudriez anticiper les futures instabilités et incompatibilités, en testant les applications qui vous sont indispensables. Comment tester macOS Big Sur sans abandonner macOS Catalina ? Suivez le guide !

Les avertissements d’usage

Nous ne vous reprocherons pas de vouloir installer une version bêta de macOS, surtout quand elle contient autant de nouveautés visuelles. Mais nous continuons à vous déconseiller de l’installer à tout prix, en confiant des identifiants à des sites plus ou moins douteux, pour obtenir le précieux profil de configuration. Nous vous recommandons, si vous n’êtes pas développeur, d’attendre encore quelques jours la première bêta publique.

Dans l’état actuel des choses, vous ne pourrez peut-être pas installer macOS Big Sur. Apple explique :

  • qu’il faut d’abord installer macOS High Sierra 10.13.6 ou plus récent, avant d’installer macOS Big Sur 11.0b1, sur l’iMac Pro 2017 ;
  • que vous ne pourrez peut-être pas installer macOS Big Sur sur des volumes externes ;
  • que vous ne pourrez pas installer macOS Big Sur sur un volume Fusion Drive lorsque FileVault est activé.

Enfin, si le même conteneur APFS contient une installation de macOS Big Sur et une installation d’une version antérieure de macOS, vous ne pourrez plus installer de mises à jour sur cette ancienne version de macOS. La cohabitation de deux systèmes n’est jamais aisée, et peut tourner au cauchemar en cas de mise à jour du programme interne. Ne procédez jamais – jamais – sans sauvegarde.

Partager le disque interne

Première possibilité, votre disque est suffisamment spacieux pour être partagé, et vous voulez installer macOS Big Sur aux côtés de macOS Catalina. Ou plutôt, vous pensez que votre disque est suffisamment spacieux, ce qui ne sera pas forcément l’avis du système. Ouvrez l’Utilitaire de disque, que vous trouverez dans le dossier /Applications/Utilitaires, sélectionnez le disque Macintosh HD, et cliquez sur le bouton Partitionner.

Oui, je veux vraiment partitionner mon disque.

L’Utilitaire de disque vous rappellera qu’avec le système de fichiers APFS, vous pouvez créer un nouveau volume dans le conteneur existant, plutôt que modifier la table de partition. Cliquez sur Partitionner. La partition système est entièrement rayée, et vous ne pouvez pas cliquer sur le bouton + ? Même si le Finder vous assurait qu’il restait des centaines de gigaoctets libres, le disque est plein.

Dans cette situation, impossible de partitionner.

Vous pourriez libérer de l’espace plus ou moins facilement avec tel ou tel utilitaire, mais rien n’est aussi efficace que de lancer… l’Assistant Boot Camp. Cela peut sembler saugrenu, mais au premier lancement, il nettoie les instantanés Time Machine et les fichiers iCloud mis en cache pour pouvoir se tailler une partition. Lancez-le, laissez-le nettoyer les fichiers, puis quittez-le et retournez à l’Utilitaire de disque.

Après avoir lancé l’Assistant Boot Camp pour faire le ménage…

Vous pouvez maintenant cliquer sur le bouton + pour créer une nouvelle partition. Nommez-la et donnez-lui une taille suffisante, une bonne centaine de gigaoctets si vous comptez installer quelques applications professionnelles. Cliquez sur Appliquer, puis confirmez en cliquant sur Partitionner et Continuer. L’opération dure quelques minutes à quelques heures, pendant laquelle vous ne pouvez pas utiliser votre machine.

Création d’une nouvelle partition.

À l’issue du partitionnement, vous pourrez installer le profil de configuration, depuis le portail développeurs (bêta privée) ou la page du « programme de logiciels bêta d’Apple » (bêta publique). Vous pourrez alors télécharger le programme d’installation de macOS Big Sur depuis la rubrique Mise à jour de logiciels des Préférences Système. Choisissez tout simplement votre nouvelle partition pour installer macOS Big Sur aux côtés de macOS Catalina.

Utiliser un disque externe

Deuxième possibilité, votre disque est trop étriqué, ou vous souhaitez maintenir un cordon sanitaire entre la version stable et la version de développement. Vous voulez donc installer la bêta sur un disque externe, une manipulation comparativement plus simple, tant que le disque est formaté au format Mac OS étendu journalisé.

Choix d’une partition où installer macOS Big Sur.

Nous vous recommandons d’utiliser un SSD plutôt qu’un disque dur, en privilégiant les modèles NVMe dotés d’une interface USB 3 (Crucial X8, SanDisk Extreme Pro, Samsung T7…) voire Thunderbolt 3 (Samsung X5). Ces disques assureront des débits supérieurs au gigaoctet par seconde, pour une utilisation parfaitement fluide, même avec les applications les plus complexes.

Démarrer sur macOS Big Sur

Que vous ayez installé macOS Big Sur sur le disque interne ou sur un disque externe, rendez-vous dans la rubrique Disque de démarrage des Préférences Système pour choisir le système sur lequel votre Mac démarrera automatiquement par défaut. Maintenez la touche au démarrage pour choisir l’autre système de manière ponctuelle.

Si vous démarrez sur macOS Catalina, ne vous inquiétez pas du message d’erreur au sujet d’un « disque incompatible ». C’est l’un des petits effets de bord de la cohabitation des deux systèmes, macOS Catalina ne comprenant pas les nouvelles fonctions d’APFS intégrées à macOS Big Sur. Ce message est sans conséquence sur le fonctionnement des deux partitions.

avatar nik75011 | 

On peut essayer Big Sur sans être développeur ? Et sans le télécharger en torrent sur un site pas sûr ? 😁

avatar r e m y | 

@nik75011

"... Nous vous recommandons, si vous n’êtes pas développeur, d’attendre encore quelques jours la première bêta publique."

avatar nik75011 | 

@r e m y

C’est juste pour tester dans une vm

avatar Xap | 

@nik75011

Oui: https://betaprofiles.com

Comprends pas pourquoi MacG parle de donner ses identifiants, cela n’est pas du tout le cas ici.

Par contre oui, autant iOS14 j’ai installé direct, autant MacOS je vais attendre un moment avant de l’installer sur ma machine principale.

avatar nik75011 | 

@Xap

Merci 🙏

avatar Nebukad | 

@Xap

Tu ne les donnes pas au site mais Apple peut faire le rapprochement entre le profile et ton compte Apple et le suspendre il me semble

avatar Xap | 

@Nebukad

Suspendre le compte Apple, non. Le profil de configuration voire l’Apple ID du développeur, peut être mais ça ne me concerne pas.

avatar Max1000du35 | 

@Xap

j’ai installé les Bêtas sur iPhone, iPad Pro, iPad mini, MacBook Pro, Apple Watch, pas de problèmes dommageables

avatar Nixam | 

@Max1000du35

Pareil sauf iPad mini, parce que j'en ai pas 😂

Je vais même dire que je trouve ces 4 OS vraiment très fluide et à l'utilisation je n'ai pas constaté encore de soucis qui gênent l'utilisation globale (2-3 trucs dans mails sur iPad qui sont résolus si on ferme l'app, et l'iPhone qui a eu un ralentissement une fois et a subi un redémarrage puis est reparti !)
Dans l'ensemble je trouve que c'est assez bluffant pour des b1, et pour la première fois de ma vie, l'autonomie de mon MacBook Pro à doublée

avatar Max1000du35 | 

@Nixam

C’est dommage que la montre n’ait plus le force touch, c’est même incompréhensible

avatar karl59000 | 

@nik75011

Bien sur les comptes développeurs permettent d’offrir des licences officielles venant d apple est non d’un site chinois donc oui tu peux avoir facilement le vrai profil apple bêta

avatar h-de-pierre | 

J’ai installé Big Sur sur un SSD externe sans aucun problème.

avatar nik75011 | 

@h-de-pierre

On peut le télécharger sans être identifié comme développeur ?

avatar h-de-pierre | 

@nik75011

Oui. Le lien a été donné dans un post précédent.

avatar nik75011 | 

@h-de-pierre

Vu. 🙏

avatar Naoned09 | 

Et en virtualisé ?

avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@Naoned09 : le problème de la virtualisation, au moins pour les premières semaines, c'est souvent l'accélération graphique. Pour tester certaines applications, ça peut être problématique.
avatar Léopold FEZEU | 

Ce n’est pas avec les 256 Go de base de l’extrême majorité des ordinateurs portables vendus par Apple (dont le mien) qu’il sera possible de faire un partage de disque dur !

avatar MrTom | 

@DrStrange

Peut être parce qu’une bêta n’est pas faite pour être installée par des utilisateurs de base ?

avatar Léopold FEZEU | 

@MrTom

Ç’aurait été la version finale que cela n’y changerait rien, au vu de la problématique posée par l’article (tester avant d’adopter)

avatar Maxime A. | 

Mes 256 Go sont devenus 2 To récemment sur mon MBP de 2013 : une époque où Apple ne soudait pas l'entièreté de l'ordinateur

avatar MarcMame | 

« La cohabitation de deux systèmes n’est jamais aisée »
————-
Pardon de faire mon vieux con mais il fut une époque où c’était extrêmement simple et indolore.
La merde, c’est iCloud (le minitel 2.0) qui fout une merde pas croyable.

avatar bonnepoire | 

Si t’es allergique au Minitel 2.0 tu peux désactiver...
Pour du test ça ne devrait pas être dommageable.

avatar Cactaceae | 

@bonnepoire

Le terme « Minitel 2.0 » vient de vieux Linuxiens barbus, caricaturant ainsi les systèmes centralisés vs les systèmes individuels. Par exemple, posséder et héberger son mail, dns, fichiers, enfin tout.
iCloud donc peut être vu par ces vieux barbus comme un Minitel 2.0.
J’avoue que ça faisait longtemps que je n’avais pas lu ce terme.

avatar MarcMame | 

@bonnepoire

"Si t’es allergique au Minitel 2.0 tu peux désactiver...
Pour du test ça ne devrait pas être dommageable."

Je ne suis pas allergique et j’utilise iCloud. C’est juste qu’il n’apprécie guère l’alternance des versions d’OS.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR