Les applications préférées de la rédaction de MacGeneration

Stéphane Moussie |

À MacGeneration, nous écrivons à longueur de journée sur les applications, que ce soit pour vous en faire découvrir de nouvelles ou signaler des mises à jour significatives. Mais quelles sont les applications que nous utilisons, nous, au quotidien, à MacG ? La question vous titille puisque c’est le sujet au choix pour les membres du Club iGen qui a été le plus réclamé.

Dans ce premier article, nous allons vous présenter les outils des journalistes de MacGeneration. Nous vous exposerons ensuite ceux de notre équipe de développement et enfin nos services en commun.

Si le workflow est le même pour tous les rédacteurs, de la recherche et la vérification de l’information jusqu’à sa publication, les outils utilisés diffèrent sensiblement. Chacun a son application favorite dans chaque domaine, ce qui donne parfois lieu à de petites querelles de chapelles — mais on sait bien que le meilleur navigateur est Firefox, n’est-ce pas mes chers collègues ?

Le Mac est notre plateforme de « productivité » principale, mais l’iPad trouve peu à peu sa place dans notre quotidien, comme Nicolas l’a détaillé dans un article publié il y a un an. C’est pourquoi vous trouverez non seulement des applications Mac dans cette compilation, mais aussi des apps iPad et même iPhone, en bons journalistes connectés que nous sommes.


Tags
avatar Rémygrec | 

Le bon vieux temps des concerts... 😎

avatar ecatomb (non vérifié) | 

BetterSnapTool est bien pratique aussi ;)

avatar chriseg | 

Merci pour Nuzzel

avatar zypic | 

@Anthony « En attendant de pouvoir transcrire automatiquement en local (j'ai essayé l'importation de fichiers dans Dragon Dictate, on n'est pas loin, mais ce n'est pas prêt)… »

Le problème c’est que Dragon Dictate en Français n’existe plus sur Mac…

Ma femme qui est avocate, galère, et j’attends avec impatience que la dictée vocale d’Apple telle qu’on l’a vu dans les vidéos de la WWDC pour l’accessibilité avec « contrôle vocal » puisse fonctionner en Français et aussi bien…
Pour le moment, c’est inutilisable pour gagner en productivité…

En plus, il manque comme d’habitude un mode d’emploi complet.

avatar pat3 | 

Je suis étonné que si peu d’entre vous utilisent Firefox, d’autant qu’avec Firefox connect on peut envoyer l’onglet qu’on veut vers n’importe quel appareil?

D’autre part, je suis aussi surpris de l’usage quasi unifié d’iA Writer, malgré ses hoquets au moment de la création de la version Pro, ou de l’usage d’Ulysses après son passage à l’abonnement. En tout cas, je comprends mieux certaines préférences dans les articles (après tout, on parle mieux de ce que l’on utilise).

Enfin, j’ai été incroyablement surpris que vous n’indiquiez pas un outil de prise de notes sens vos outils d’écriture, en markdown il en existe des tonnes. Pour ma part, après avoir utilisé très intensivement MWeb (dont je n’ai jamais pu obtenir la reconnaissance de mes identifiants après un crash), je suis passé au libre : [Joplin](https://joplinapp.org) et son WebClipper pour le privé, [FSNotes](https://fsnot.es) (qui reprend et améliore les fonctionnalités de NValt) pour le pro. Les deux sont bien sûr synchronisés entre le mac, l’iPad et l’iPhone.

Et quand je passe à l’écriture de long articles ou plus, je passe à Zettlr, hyper puissant et versatile, permettant de gérer les articles comme des projets. Là je travaille exclusivement sur Mac.

Ma dernière decouverte en markdown est le formidable [codiMD](https://demo.codimd.org), qui est la version open source de hackMD, un éditeur markdown online et collaboratif ultra complet (vraiment si vous utilisez le markdown, jetée y un œil, c’est juste excellent.

L’étape suivante, pour moi, serait d’utiliser git pour des projets d’écriture d’envergure (aussi pour me donner une raison d’apprendre git - autre que le plaisir d’apprendre), mais je n’ai pas encore franchi le pas - pas sur du gain, pour mon usage actuel…

Est-ce que l’un d’entre vous a essayé Git (et github ou git lab) comme outil d’écriture ?

avatar Anthony Nelzin-Santos | 

@pat3 : « Je suis étonné que si peu d’entre vous utilisent Firefox » : j'utilise aussi Firefox, y compris sur iOS.

« ou de l’usage d’Ulysses après son passage à l’abonnement » : pourquoi diable ? C'est un outil que j'utilise tous les jours, plusieurs heures par jour, et je devrais être étonné de payer 40 balles par an ? J'utilise BBEdit depuis des années et des années, je repasse régulièrement à la caisse, ce n'est pas vraiment différent.

« j’ai été incroyablement surpris que vous n’indiquiez pas un outil de prise de notes sens vos outils d’écriture » : je cite Drafts. (Et avant, j'aurais cité Simplenote, ou Notational Velocity, ou d'autres.)

« Est-ce que l’un d’entre vous a essayé Git (et github ou git lab) comme outil d’écriture ? » : tous mes fichiers destinés à la publication, chez MacG et ailleurs, sont Gités. Tous nos bouquins le sont. Tous nos sites statiques le sont.

avatar pat3 | 

@Anthony

Oui, c'est vrai, mais tu as l'air d'être le seul à la rédac, ce qui m'a sincèrement étonné. En fait, je lis depuis des années des reproches sur Firefox (y compris de lenteur) que je ne comprends pas ; mais il est vrai que j'ai depuis des années au moins 16go de ram sur mon macbook, ceci explique peut-être cela ?
Et aussi, en matière de sécurisation du navigateur, rien (hors Tor, mais c'est une autre histoire) n'arrive à la cheville de Firefox, parmi les trois navigateurs principaux et leurs clones; le système d'extension est optimal, malgré la refonte totale qu'a été Firefox Quantum, qui a fait perdre quantité d'extensions spécialisées.
En revanche, Safari a toujours quelque chose de bloqué: ici une extension, là une incompatibilité, et je trouve même qu'il est redevenu le paria qu'il avait cessé d'être sur Mac. Si ce n'était iOS, je ne l'utiliserais plus.

Pour Ulysses, c'est vrai que j'ai une dent particulière contre l'abonnement, et les pseudo justifications des développeurs et des éditeurs qui y passent en arguant de développement futurs… après qu'on ait déjà casqué pour acheter leur app plein pot. Mais le boulot ne me paie pas mes apps, je me permets donc de choisir précautionneusement où je mets mes deniers…
Et autant j'ai dû subir le modèle économique changeant des apps payantes depuis trois ou quatre ans, autant je n'ai pas de problème, ni évidemment d'argent, ni de stabilité, ni de défection, avec les applications libres que j'ai adopté. Mais je comprends évidemment que nous ne sommes pas dans la même problématique.

C'est vrai que tu cites Drafts, mais lui seul, et, si je ne m'abuse, tu es le seul; je m'attendais à ce que toute l'équipe prennent des tonnes de notes tout le temps et ait optimisé un workflow au petit oignon depuis le preneur de notes jusqu'à l'outil de publication…

Sur Git, si un jour ça te prend de raconter l'expérience, voire d'en faire un bouquin, je prendrais avec plaisir…

Merci en tout cas pour l'article et les réponses, c'est vraiment là que vous surclassez les autres sites mac français…

avatar Anthony Nelzin-Santos | 

@pat3 : « mais tu as l'air d'être le seul à la rédac » : non non, Stéphane est un utilisateur de longue date de Firefox, alors que j’avais lâché autour de la v5.

« je m'attendais à ce que toute l'équipe prennent des tonnes de notes tout le temps et ait optimisé un workflow au petit oignon depuis le preneur de notes jusqu'à l'outil de publication… » : on bosse tous différemment, certains écrivent sans filet, d'autres (moi) en sont incapables. Et on simplifie un peu le processus d'écriture : pour certains papiers, on passe des heures à discuter en conférence de rédac' virtuelle, et ce sont les points saillants de nos discussions qui forment la trame des papiers. On reviendra sur les outils que l'on utilise dans ce cadre dans un autre papier.

avatar pat3 | 

@Anthony

"@pat3 : « mais tu as l'air d'être le seul à la rédac » : non non, Stéphane est un utilisateur de longue date de Firefox, alors que j’avais lâché autour de la v5.

Ok, j’ai mal lu. Au premier abord, j’ai eu l’impression que FF était le mal aimé de la rédaction. Le fait que vous n’ayez pas besoin d’uniformité sur cet outil assez essentiel est par ailleurs une très bonne chose.

« je m'attendais à ce que toute l'équipe prennent des tonnes de notes tout le temps et ait optimisé un workflow au petit oignon depuis le preneur de notes jusqu'à l'outil de publication… » : on bosse tous différemment, certains écrivent sans filet, d'autres (moi) en sont incapables. Et on simplifie un peu le processus d'écriture : pour certains papiers, on passe des heures à discuter en conférence de rédac' virtuelle, et ce sont les points saillants de nos discussions qui forment la trame des papiers. On reviendra sur les outils que l'on utilise dans ce cadre dans un autre papier."

Super, j’adore ce genre de papier.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR