Les revenus de Google dépassent les prévisions mais Motorola ne décolle pas

Pierrick Aubert |

Alors que le géant de Mountain View avait déçu les marchés lors des deux premiers trimestres de cette année, le troisième s'annonce plutôt correct. Avec un chiffre d'affaires de 14,98 milliards de dollars, Google atteint un nouveau sommet avec un bénéfice par action de 10,47 dollars.

La part de marché de Google est stable et le numéro un des moteurs de recherche se porte plutôt bien. Après un ralentissement de sa croissance, Google relève légèrement la tête avec des revenus en hausse de 12% et un bénéfice de 36% à 2,97 milliards de dollars, contre 2,18 l'an passé. Tout va bien dans le meilleur des mondes, le chiffre d'affaires des activités internet avance de 23% pour atteindre les 10,8 milliards de dollars.

Au dernier trimestre, malgré une baisse de six cents de son coût par clic (sur une pub), la société a vu son nombre de clics rémunérés augmenter de 26%. Pas de nuage à l'horizon pour la firme, seul Motorola continue d'afficher d'importantes pertes. Bien que Google affirme le contraire, le Moto X ne semble pas avoir trouvé preneur. Le constructeur perd ainsi 248 millions de dollars au troisième trimestre, contre 192 millions il y a un an, alors que son tout nouveau smartphone a justement été lancé (aux Etats-unis seulement). Malgré tout, l'action de Google a dépassé le cap symbolique des 1000 dollars. Pour rappel, cette dernière ne valait que 100 dollars en 2004.

Moto X

En interne, Larry Page a reconnu le succès de sa société et notamment celui d'Android, qui est utilisé par plus d'un milliard d'appareils dans le monde. Le patron de Google a également qualifié les montres connectées comme étant « une opportunité passionnante de développer les bénéfices ». La voix de Page semblait toutefois à nouveau faible et fragile, commente The Verge. Le responsable de Google a par ailleurs annoncé qu'il ne serait pas présent lors des futures annonces de résultats.

[Via : The Verge]


avatar saji_sama | 

Belle perf mais Google se repose que sur son advertising, et ne pas oublier que l'introduction en bourse était de 100$ en 2004, soit 1000%, sur la même période L'action Apple a prit +4300% sans compter un split 2/1 en 2005.
La market Cap de Google n'est "que" de 338 milliards alors que celle d'Apple est de "que" 462 milliards avec une très forte augmentation possible....

avatar michaelprovence | 

Ah oui tu l'as vu dans ta boule de cristal que le potentiel de l'action d'apple est une très forte augmentation ? Faudrait déjà qu'il trouve le produit miracle c'est à dire un appareil qui se vends par camion avec des marges insolentes ce qui est loin d'être gagné

avatar oomu | 

l'iphone ?

avatar Trollolol | 

Entre une boite avec une action qui tombe à 6-7$ quand l'autre commence à 110 plus ou moins au même moment...

avatar victoria2 | 

Merci pour ces précisions. !

avatar _mabeille_ | 

bourse=?
saji_sama :-)

j'observe tjs le cours d'APPL je n'oublie pas ;-)

avatar saji_sama | 

@_mabeille_ :
Je ne t'oublies pas non plus, on se rapproche dangereusement des 525-550$ comme prévu ^^..
Concernant Google je me méfie beaucoup de cette envolée, les 1000$ sont très symboliques, mais au delà de ça rien de si exceptionnel et a la sur-évaluation, Androïd et surtout Motorola subissent de lourdes pertes, donc vouloir se diversifier est une bonne chose, y arriver correctement c'est tout une autre affaire

avatar michaelprovence | 

cet article est d'une nullité on touche le fond chez macgé !

avatar béber1 | 

explique pourquoi et développe

avatar oomu | 

ça ne dit pas ce que vous vouliez lire ?

avatar Mathias10 | 

@saji_sama :
On ne compare pas des taux sur deux valeurs dont la capitalisation boursière est totalement différente et le nombre d'action aussi.

Bien entendu on arrive à la même conclusion mais tout de même.

avatar Mathias10 | 

@ Pierrick Aubert
"Google relève légèrement la tête "

Est-ce sérieux de dire cela d'une entreprise qui ne rencontre aucune difficulté?

avatar Kennethcop | 

Peut-être que Google devrait débaucher Steve Balmer ! Il a créé quelques business rentables, chacun avec un chiffre d'affaire en milliards, même si tout n'a pas été parfait chez Microsoft.

avatar saji_sama | 

@Mathias10 :
Je compare surtout un investissement sur un temps donné, investir en 2004 sur Apple était une bien meilleure opportunité que d'investir dans Google, c'est tout, évidement les deux valeurs ne sont pas comparables en soit mais ne pas croire que Google a battu Apple parce que son cours atteints la barre symbolique de 1000$ ;)

avatar saji_sama | 

@michaelprovence :
Bah oui justement vu que l'on revient du All Time High a 705$, tout en sachant que l'action est sous évaluée, et est a 500$, les analystes commencent a réajuster leurs price target a 600$, marrant d'ailleurs comment ils changent sans arrêt d'avis et ne peuvent fixer un Price Target sur 12 mois et s'y tenir

avatar saji_sama | 

@michaelprovence :
'Faudrait déjà qu'il trouve le produit miracle c'est à dire un appareil qui se vends par camion avec des marges insolentes ce qui est loin d'être gagné'

L'iPhone, l'iPad????

avatar damiendu83600 | 

@michaelprovence

En faite tu es en train de décrire l'iPhone et l'iPad ...

avatar damiendu83600 | 

@michaelprovence

Va falloir que tu donnes des arguments pour critiquer cet article ... Parce que pour raconter des inepties ou balancer des vérités tu es forts mais pour argumenter bof ...

avatar alan63 | 

les résultats de Google et d'Apple m'indiffère complètement
je tiens à ce que cela se sache
merci

avatar patrick86 | 

@ alan63 :

T'es pas le seul.

avatar peated | 

@saji_sama

Et en langage "normal" cela donne quoi?
Le milieu de la finance à plongé le monde dans une crise dont personne ne voit l'issue, mais pour elle rien ne change.
Verbiage compris de quelques initiés, croyances et certitudes, j'en passe et des meilleurs.
Si je devais expliquer l'immunologie sur le même mode je n'emmènerai pas grand monde sur les chemins du savoir et surtout du comprendre.
Mais restez dans votre tour d'ivoire boursicoteurs de tout type, malheureusement c'est vous qui dirigez le monde.

Je vais discuter de maladies auto-immunes sur le site de BFM tiens.

avatar iJoke | 

Il a quoi comme problème Larry Page pour avoir une voix chevrotante et souffreteuse?

avatar Hari-seldon | 

@peated :
tu devrais peut être te tourner vers autre chose que bfm par ce que le niveau journalistique est au raz des pâquerettes chez eux.

avatar saji_sama | 

@Hari-seldon :
BFM bussiness a la limite, les intervenants sont quand même meilleurs ;)
Pour Peated il suffit justement de s'y intéresser et de connaître un minimum de termes et Alan, sans commentaires, que vient tu faire sur un site qui parle de l'actualité d'Apple et de Google donc forcement de leurs finances

avatar Hari-seldon | 

@saji_sama :
alors vraiment a la limite ;-)

avatar saji_sama | 

@Hari-seldon :
J'aime bien la déconne de Marc Fiorentino, et la liberté de parole d'Olivier Delamarche entre autre mais c'est vrai que c'est souvent limite :)

avatar Ziflame | 

Ils prennent 13,80% en un jour et le « journaliste » arrive encore à placer un « mais » dans le titre.

C'est du grand art, à ce stade.

Quant à Motorola, ils sont allés les chercher au fond d'un puits et ont fait un très bon téléphone pour leur coup d'essai. Il ne fallait pas s'attendre à ce qu'un seul téléphone, sorti il y a à peine deux mois, sorte miraculeusement et instantanément la tête de Motorola hors du puits. Il n'est en vente qu'aux USA, donc, difficile de juger, mais il semblerait que ce soit un téléphone moyen à haut de gamme, disposant d'un Android sans surcouche constructeur et de pas mal d'autres avantages, dont le prix.

Quant à la voix de Page, l'air d'insinuer qu'il vacillait gêné de ses produits alors qu'il a une paralysie des cordes vocales... C'est encore plutôt moyen comme journalisme.

avatar saji_sama | 

@Ziflame :
Acheter Motorola pour 12.5 milliards c'est sortir du puits ? Je crois pas justement, un mauvais investissement est un mauvais investissement quand cet investissement est très coûteux et continue de subir des pertes, donc ne pas prendre tes désir pour une réalité...

avatar Lennart | 

Pas toujours, des pertes d'une filiale peuvent faire gagner de l'argent à la maison mère.

avatar béber1 | 

Le gain obtenu par l'acquisition de Motorola Mobility est avant-tout celui de la sauvegarde et de la protection d'Android grâce surtout au portefeuille de brevets, qui a été le principal motif du rachat.

Sur ce point-là, on peut dire que c'est un gain. Mais un gain stratégique bien plus qu'économique, puisque chèrement acquis, et sans grande promotion possible.

Car le but de Google a bien été de protéger sa plateforme Android -qui connait bien plus de succès que son ChromeOS- pour pouvoir la répandre partout et le plus largement possible, si possible dans tous les appareils connectés de demain.

Donc la division Moto Mobile de Google est un placement stratégique, surtout sur le long terme, mais qui ne peut être plus developpé que ça, et qui du coup ne pourra guère être bénéficiaire.
Notamment pour ne pas faire causer de problème à l'expansion d'Android, avec l'ensemble des autres marques qui l'auront adopté dans leurs mobiles.
Cette division ne pourra qu'être maintenue en état de survie, à la fois pour ne pas faire de l'ombre aux autres marques d'androidophones, que pour fournir des modèles d'androidophones idéaux et ainsi servir d'aiguillon aux autres marques sur les directions souhaitables à prendre.
Elle peut servir aussi de labo d'expérience sponsorisé pour les projets de Brin

Elle a donc une fonction utile pour Google, celle d'une vitrine et d'un aiguillon stratégique, mais qui sera toujours volontairement limitée par des impératifs supérieurs.
Et de ce fait, elle ne pourra pas être une source de revenus, quitte même à ce qu'elle soit un boulet déficitaire.

avatar Henrifou | 

« Google relève légèrement la tête avec des revenus en hausse de 12% et un bénéfice de 36% à 2,97 milliards de dollars »

Ah bon ? Vous trouvez ça léger ? C'est vraiment n'importe quoi !

avatar saji_sama | 

@Henrifou :
C'est du Year on Year spécifiquement sur ce trimestre par sur l'ensemble de l'année fiscale

avatar saji_sama | 

@Henrifou :
A comparer aux 10 milliards de bénéfices par trimestres d'Apple, oui c'est léger ;)

avatar stephs30 | 

peu importe ces chiffres ... google et son android sont une grosse escroquerie .............

avatar iapx | 

Android ne me paraît pas si solide que ça, il y a un gros risque que Samsung veuille retrouver son indépendance de Google, vu leurs parts de marché respectifs (sur OS mobiles et en terme de ventes de téléphone/tablettes), et l'ambition de Samsung d'aller vers un modèle de service intégrés, façon Apple. D'ailleurs Android ne fait gagner de l'argent qu'à Microsoft actuellement, ce qui est plutot cocasse!

Motorola me semble sans aucun intérêt, mis à part pour la production de smartphones ou tablettes Android de référence, avec des ventes marginales. Le portefeuille de brevets de Motorola s'est révélé inexploitable contre la concurrence, Google l'a payé bien trop cher!

Il reste le marché des ads en ligne, et là-dessus Google est extrêmement solide, pour ne pas dire indélogeable. Mais pas sûr que ça mérite d'être à $1000 l'action!

avatar saji_sama | 

@iapx :
+1 Tout a fait d'accord avec ton analyse
Google a racheter Motorola pour appuyer Androïd pour ne pas se retrouver a la rue quand Samsung voudra prendre plus de libertés en matière d'OS, et que Androïd au final ne produit sur très peu de revenus avec Google Play, on voit bien que c'est pour renforcer l'intégration hardware/software maison, mais effectivement c'est marginal et on l'a vu au final ça a coûter très cher a Google (12.5 milliards) pour une rentabilité très très médiocre puisque pertes chroniques.
Les revenus publicitaires du moteur de recherche, effectivement le réel moteur de croissances et bénéfices, mais comme tu l'as dit ça ne vaut pas un cours a 1000$..

avatar manuinbangkok | 

@michaelprovence :
Tu me fais rire... Faut pas être bien fin pour comprendre les quatre futurs axes de croissance d'Apple à court terme :
- Chine
- Inde
- Renouvellement
- écosystème (apps, musique, films, livres)

Et à moyens termes :

- console de salon ( Apple TV + iPhone / iPad)
- montre connectée (santé, bien être)

avatar robrob | 

Motorola a surtout permis d'arreter les nombreuses attaques des adversaires d'Android en achetant un pool de brevets fort. Rien que pour ca c'est un excellent investissement.
Ensuite Motorola n'a pas reellement coute 12 milliards a Google vu qu'ils en ont deja revendu des bouts.

Mais voir que la production de Motorola alors que ca a ete essentiellement acquis pour les brevets c'est oublier un peu les conditions de l'acquisition.

avatar Lennart | 

Les jours se suivent mais ne se ressemblent pas. Il n'y a pas encore si longtemps c'est AAPL que certains voyaient déjà crever le plafond de 1000$.
Comme quoi rien n'est acquis surtout dans les secteurs de la haute technologie.

avatar Lennart | 

"Google relève légèrement la tête avec des revenus en hausse de 12%"

Vous écrivez vraiment pour "informer" ?

avatar saji_sama | 

@béber1 :
Oui je suis d'accord mais la question c'est surtout est ce que ça valait 12.5 milliards? Apres tout pourquoi pas si ils ont autant d'argent a claquer mais quand on voit qu'Apple rechigne a racheter des boîtes pour quelques centaines de millions alors qu'ils disposent de 150 milliards, on se dit que vraiment il y a deux stratégies différentes en matière d'achats qu'ils soient hautement stratégiques ou non....

avatar béber1 | 

ben, c'est-à-dire que les circonstances étaient très particulières là.
Il faut voir que si on fait un petit bilan rétrospectif, Google n'avait guère le choix.
Car Android est bien la pierre angulaire de son developpement futur, qui va lui permettre de passer du web (externe) au cœur (interne) des foyers des utilisateurs, et ainsi de s'installer partout en lui donnant une place incontournable demain.

D'où un rachat plus que prohibitif
parce que Motorola savait que Google était coincé aux entournures, et que dans l'urgence, si MountainView voulait assurer la pérennité de son Android en pleine croissance et saisir une conjoncture plus que favorable (une atonie incroyable et historique de MS, Nokia et RIM), en étant en même temps coincé par des procès avec Apple d'un côté et Oracle de l'autre...
Google était prêt à payer au prix fort une police d'assurance ultra-nécessaire.
Dans ce contexte, Moto a dû fait monter le prix sachant que Google était quasiment contraint de plier.

Donc c'est fou, un prix fort quasiment hors de proportion, si ce n'est ce détail incontournable pour un géant américain... c'est qu'il était le prix à payer, le sacrifice nécessaire à son developpement sur le long terme.
Dans ces conditions, difficile de chipoter

La question est : y avait-il d'autres solutions, d'autres choix plus crédibles possibles?

avatar saji_sama | 

@béber1 :
Oue c'est pas faut mais c'est vraiment très particulier, effectivement il fallait qu'ils renforcent leurs positions d'Android quoi qu'il en coûte car comme on l'a vu Google ne tire de revenus que via son moteur de recherche et son système d'advertising, vouloir le développer sur mobile via Androïd semble une priorité a cause de l'essoufflement des ventes PC au profit des tablettes et smartphones, mais c'est un peu tout leurs bussiness model qui devient a la ramasse, a voir la monétarisation de la pub sur les mobiles, pour cette raison aussi que les constructeurs sont poussés a faire des smartphones/phablettes toujours plus grandes, car il y aura toujours plus d'espaces pour la pub que sur un 5" ^^

CONNEXION UTILISATEUR