On n'a jamais été aussi proches du lancement de nouveaux MacBook Pro

Mickaël Bazoge |

Vous avez aimé la première vague de nouveautés Apple de l'automne ? Vous allez adorer la deuxième fournée ! Le constructeur cache en effet dans son grand chapeau des nouveautés supplémentaires qui vont se charger d'assécher définitivement les comptes en banque, à commencer (probablement) par de nouveaux MacBook Pro.

La rumeur provient de DigiTimes, dont on connait la fiabilité toute relative. Néanmoins, ces indiscrétions s'ajoutent à celles déjà entendues ici et qui tablent sur une présentation de ces portables dans les prochaines semaines. Le site parle à son tour du quatrième trimestre.

Et pourquoi pas dès octobre ? Il se murmure en effet qu'un second special event le mois prochain pourrait être l'occasion pour Apple de lancer non seulement de nouveaux MacBook Pro, mais aussi des iPad Pro. Et voyez comme ça tombe bien, macOS Ventura et iPadOS 16 (16.1 en réalité) sont officiellement prévus pour octobre.

Ces deux gammes pourraient d'ailleurs avoir comme point en commun la puce M2. Pour le reste, les nouveautés pourraient être plus limitées mais Apple a parfois le chic pour surprendre.


avatar fte | 

@MacGyver

"vous pensez que ca vaut le coup d'attendre?"

Comme toujours en informatique, si tu n’as pas un besoin impératif, incompressible, attendre est toujours le bon choix. Impact écologique repoussé, technologie plus à jour, durée de vie augmentée du matériel actuel donc coût total réduit…

Ta question laisse penser que tu peux attendre. Donc oui. Attends. Jusqu’à ce que ce ne soit plus une option.

En sus, les MBP actuels ont grand besoin d’un rafraîchissement.

avatar yasuo87 | 

@MacGyver

Même l’ancien modèle peut monter de prix c’est arrivé avec le MacBook Air M1

avatar TotOOntHeMooN | 

J'ai profité d'une promo pour acheter le M1 Pro 14" car pour mon usage, il était important d'avoir 16Go de RAM et 512Go de SSD. La puissance et l'autonomie de ces machines est déjà exceptionelle et je n'ai pas besoin de plus. C'est donc un choix prix/fonctionnalités qui m'a décidé. Le MBA M2 était mon attente et il est, pour moi, décevant sur bien trop de points.

Il ne faut pas croire par exemple qu'un M2 Pro sera plus puissant et moins cher qu'un M1 Max. Il faut s'attendre au même genre d'évolution qu'entre M2 et M1 et le prix qui va avec.

avatar Dr. Kifelkloun | 

"On n'a jamais été aussi proches du lancement de nouveaux MacBook Pro"
Enorme le titre... Grosse prise de risque. Et vous savez quoi ? Demain, on en sera encore un peu plus proches !

avatar r e m y | 

Sauf que ce titre est totalement faux!
On a déjà été plusieurs fois beaucoup plus proche du lancement de nouveaux MacBook Pro!
A chacun des lancements précédents même... 😌

avatar OuaisVoilaQuoi | 

Ah ouais ? Eh ben moi je m'appelle H.G. Wells et je vous nargue depuis le futur, je sais TOUT ce qui va arriver, tous les nouveaux lancements, les stocks, les retards, les prix, les parts de marché, tout, tout, toutou et ratatouille... mais je vous dirais rien !!!

(Ben oui, j'ai pas le droit de mettre le dawa dans la flèche du temps et dans la Grande Toile du hasard, des choix et des causalités, sinon... BOUM !)

Source d'inspi : une série à (re)voir absolument si c'est pas déjà fait : « Time After Time », juste énaaauuurrrme !

https://www.tvmaze.com/shows/3533/time-after-time

avatar airmac | 

@Dr. Kifelkloun

+1

avatar BitNic | 

Moi je garde mes rotors pour payer l'électricité cette hiver quand il fera -40°c.... Na !

avatar iPop | 

@BitNic

Le problème ce ne sera pas de payer l’électricité mais de subir les coupures à répétition.

avatar Khrys | 

@BitNic

Achète un des derniers Mac Intel! Il pourra te servir de chaufferette pendant les longs mois d'hiver rigoureux en France! 😅

avatar jinglow | 

On n’a jamais été aussi proche d’un nouveau mac … certes mais on peut dire ça f’a peu près tout :D

avatar roccoyop | 

Pas de Mac mini M2 en vue ?

avatar rnov | 

@roccoyop

J’attends un mini M2 pro 😁

avatar airmac | 

@rnov

Tu risque d’âtre longtemps tu sais.
C’est le Mac Studio en Pro c’est tout.

avatar rnov | 

@airmac

Il commence à 2300€ avec une puce Max…
Il reste un trou dans la gamme fixe entre eux et les M1 de base à 800€, je garde espoir 😌

avatar Irong | 

Je prédis le futur MacBook Pro 14 M2 à partir de 2599€ et le 16" à partir de 3199€ au vu du taux de change actuel…

avatar pagaupa | 

J’imagine déjà les tarifs😂 sous couvert d’inflation, de guerre ou je ne sais quoi encore…

avatar airmac | 

@pagaupa

Et ?
Si c’est ton seul kif c’est pathétique

avatar pagaupa | 

@airmac

Ce qui est pathétique, ce sont ces entreprises qui sautent sur la moindre raison d’augmenter les tarifs… et encore chez Apple, on a de la chance, ce n’est ni vendu au kilo ni au volume…
La sagesse du capitalisme n’est toujours pas d’actualité…

avatar Dimemas | 

en fait tu sers à rien, à part prendre les gens pour des cons

avatar Cyrille50 | 

Je sais de source sûre qu'à chaque jour qui passe, nous nous rapprochons de 24 heures très exactement de la sortie de ces nouveaux modèles ! Ma source est très fiable.

avatar occam | 

@Cyrille50

> "à chaque jour qui passe, nous nous rapprochons de 24 heures très exactement de la sortie"

Vision angéliste.
En vérité, le lancement risque de n’avoir jamais été aussi lointain. Infiniment lointain.
Le temps local avance de 1 s/s vers le jour j, mais à condition que les observateurs se trouvent dans un cadre relativiste commun, suffisamment restreint pour que l’on n’observe pas de dilatation temporelle mesurable.

Et c’est encore sans compter avec les coupures d’électricité.
Sans électricité, pas de lumière, donc pas de photons.
Or les photons avancent à la vitesse de 5.39×10E−44 s par unité de Planck (616255[±18]×10E−35 m). Ce « temps de Planck » étant le seuil inférieur du domaine de validité des lois de la physique.
Sans photons qui avancent, l’espace-temps à cette échelle va probablement dégénérer en « mousse quantique » fluctuante (Wheeler 1955), telle qu’on en suppose au bord d’un trou noir. Vous voyez le tableau. Ou plutôt : pas.

avatar mahdiassiqilli | 

@occam

Sheldon ?

avatar IceWizard | 

@occam

Donc la flèche ne touchera jamais la cible, dans l’obscurité ?

avatar occam | 

@IceWizard

À l’échelle microscopique, dans le noir, le principe d’indétermination (inégalité de Heisenberg) indique qu’il est impossible de dire si la flèche touche la cible, ou pas. Ni même de savoir si la cible existe. Pour la flèche, son trajet est la cible. Ou plutôt, la résultante de tous ses trajets possibles.

Sans compter avec l’interprétation d’Everett, selon laquelle la flèche touche la cible dans un univers, mais pas dans l’autre.

Il y a des physiciens zen. Il y a des champions de tir à l’arc. Les deux se superposent rarement, et ils risquent de se faire mal dans le noir.

Mais l’issue la plus intéressante serait celle de la double réduction du paquet d’onde de Schrödinger : avant décohérence — avant d’ouvrir la boîte — nous ne saurions pas si elle contient un chat vivant ou un MBP mort, ou vice-versa.

avatar IceWizard | 

@occam

« À l’échelle microscopique, dans le noir, le principe d’indétermination (inégalité de Heisenberg) indique qu’il est impossible de dire si la flèche touche la cible, ou pas. Ni même de savoir si la cible existe. »

Le cri d’horreur de la cible transpercée par la flèche est généralement un bon indice !

avatar IceWizard | 

@occam

« Sans compter avec l’interprétation d’Everett, selon laquelle la flèche touche la cible dans un univers, mais pas dans l’autre. »

J’ai toujours trouvé cette hypothèse fascinante. Mais la duplication de l’univers en deux clones à chaque choix possible me laisse dubitatif, pour la loi de conservation de la masse et de l’énergie.

avatar fte | 

@IceWizard

"Mais la duplication de l’univers en deux clones à chaque choix possible me laisse dubitatif, pour la loi de conservation de la masse et de l’énergie."

Il n’y a pas clonage d’univers, ce n’est pas l’idée.

L’idée est qu’il existe une grande infinité d’univers, donc une petite infinité a une évolution absolument identique jusqu’à un point de divergence. La mesure ne crée ainsi pas d’univers, elle permet juste de déterminer dans lequel on se trouve : celui qui a divergé dans le sens de la mesure. Mais une infinité a divergé d’une autre infinité, et à la mesure suivante, à la divergence suivante, on saura dans quelle autre infinité on se trouve.

Les lois de conservations ne sont ainsi pas rompues. Le nombre d’univers n’augmente pas, ni l’énergie ou la masse qu’ils contiennent.

Je ne suis pas non plus séduit par cette interprétation. Je n’aime en général pas les infinis en physique. Je doute qu’il y ait une singularité dans un trou noir, je doute que l’univers soit infini, et je doute que si multivers il y a, il y ait une infinité d’univers. L’infini est un truc de mathématicien, pas de physicien.

avatar IceWizard | 

@fte

« L’infini est un truc de mathématicien, pas de physicien. »

Depuis que la prof de math m’a expliqué que l’ensemble des nombres pairs était infini, mais quand même deux fois plus petit que l’ensemble infini des nombres entiers, je me dis qu’il y a quelque chose qui cloche dans la notion d’infinité des mathématiciens !

avatar fte | 

@IceWizard

Ça ne me choque pas qu’il y ait des infinis de tailles différentes.

Ça me semble assez raisonnable qu’il y ait plus de nombres réels que de nombres entiers par exemple.

Ce qui est plus surprenant est qu’il est possible de séparer un infini en deux infinis de même taille que l’original, comme l’exemple que tu proposes, les nombres entiers et les nombres pairs / impairs.

Une chose est sûre, les maths de l’infini sont super bizarres. Et possiblement fausses par endroits, on ne sait pas avec certitude.

avatar fte | 

@IceWizard

"mais quand même deux fois plus petit que l’ensemble infini des nombres entiers"

En fait ces deux ont la même taille. Aleph nought.

avatar IceWizard | 

@fte

« En fait ces deux ont la même taille. »

Bah oui, ils sont ♾ tous les deux !

Ceci dis, si l’univers n’est pas matériel comme le suggère certaines théories récentes, mais composé uniquement d’un océan d’informations, comme un super jeu vidéo, on peut envisager une duplication sans création de matière, ni d’énergie.

Le multitâche ultime pour le MacBookPro transcendantal faisant tourner l’infinité du multivers.

avatar fte | 

@IceWizard

"Bah oui, ils sont ♾ tous les deux !"

Oui, mais non. 😂

avatar IceWizard | 

@fte

« Oui, mais non. 😂 »

Si, j’ai compté. Tu peux refaire les calculs, si tu veux. Mais attention, l’♾ c’est très long, surtout à la fin !

avatar Cyrille50 | 

@occam

Ah ah excellent. Le temps de Planck, les débuts de l'univers... celle-là je ne m'y attendais pas lol. On parle de MacBook hein 😂

avatar oomu | 

@Cyrille50

et leur prix nous donnera un aperçu des dimensions du vide entre deux galaxies. ;)

avatar Sheishei | 

Et un iMac 27 c’est pour quand bordel ?

avatar fte | 

J’ai reçu une pile de nouveaux MBAir, je "joue" avec ces machines depuis quelques semaines… ce sont d’excellentes machines, top. Parfaites, non, en tout cas pas selon mes critères, mais très confortables. Pas de ventilateur est sa plus grande qualité à l’usage en ce qui me concerne.

Les actuels MBP ne sont pas, toujours selon mes critères très spécifiques, au même niveau. Ils ont besoin d’un refresh.

Ça ne réglera cependant pas leur défaut majeur, pour moi, à savoir macOS, qui en est arrivé au point d’irritation continuelle. macOS m’énerve.

Je continue de préférer mon "vieux" Lenovo de 3 ans.

avatar Ghaleon111 | 

@fte
Par curiosité, tu reproche quoi aux MBP et Mac OS qui soit tellement irritant ?

avatar fte | 

@Ghaleon111

Hardware… je déteste les écrans brillants, je déteste les claviers Apple, or ce sont les deux éléments en face de ma gueule que j’utilise 100% du temps. La touchbar morte mais encore là, la connectique médiocre… le trackpad Force Touch est méga chiant, et les MBP sont hideux (subjectif).

macOS, le pire est la gestion de fenêtre. Des efforts ont été faits, mais ça reste juste excessivement pénible et très inférieur à Windows. Je me suis habitué à mieux, c’est dur de revenir à ça. Le Force Touch vraiment pas terrible et les réglages par défaut tres irritants (en particulier avec le drag and drop). Le Finder est mauvais. L’Explorateur de Windows aussi, mais moins. Les transferts réseau deux à trois fois plus lents qu’avec Windows. Et les notifications épouvantables. Et tellement de réglages que l’on ne peut pas refuser, seulement remettre à plus tard, encore et encore, Siri par exemple. Dark patterns. Le mode plein écran. Oh god quelle plaie. Ça s’est un peu amélioré avec l’option de garder la barre de menus, mais ça reste miséreux.

Enfin bref, mon intention n’était pas de cracher sur macOS initialement, j’arrête là. Il m’irrite continuellement, c’est ainsi, c’est personnel.

avatar Seb_nck | 

Je commence à désespérer de la sortie d'une nouvelle Apple TV, plus aucune rumeur n'en parle... 🥲

avatar cecemf | 

Moi j’attend iMac 🖥️ M2. J’espère qu’il sortiras cette année

Pages

CONNEXION UTILISATEUR