Astuce : récupérer les touches pour la luminosité du clavier sur le MacBook Air M1

Nicolas Furno |

Le clavier du MacBook Air M1 modifie légèrement la disposition des touches de fonction. Sur ce modèle, Apple a choisi de mettre en avant la dictée et le mode Ne pas déranger, avec deux touches dédiées, F5 et F6. Sur les anciens MacBook Air, ces deux touches servaient à contrôler la luminosité du rétro éclairage du clavier lui-même.

Les touches de fonction sur le nouveau MacBook Air M1, sans touches dédiées au rétro-éclairage du clavier.

Cette fonction n’est ainsi plus disponible directement, il faut passer par le centre de contrôle de macOS pour ajuster ce paramètre. Apple sait peut-être que peu d’utilisateurs modifient ce réglage au quotidien, mais si c’est votre cas, passer par le système d’exploitation n’est pas aussi pratique. Fort heureusement, il existe des solutions pour restaurer l’ancien rôle des touches de fonctions F5 et F6.

Plusieurs propositions sont recensées dans ce fil Reddit, notamment en utilisant une app tierce comme Karabiner-Elements. Si vous ne voulez pas installer une app pour cela, il est aussi possible de créer un fichier de configuration dont le seul rôle est d’associer les touches F5 et F6 au contrôle de la luminosité du clavier.

Créez un fichier dans le dossier ~/Library/LaunchAgents nommé com.local.KeyRemapping.plist et collez le code suivant dans ce fichier.

Vous pouvez le faire entièrement avec une interface graphique, en utilisant la fonction « Aller à » du Finder (⌘⇧G) et avec n’importe quel éditeur de texte brut, même TextEdit. Toutefois, comme il faut faire attention à bien conserver le nom de fichier complet avec son extension et à ne pas ajouter de caractères spéciaux dans le document, je vous recommande de tout faire au terminal.

  • Créez le fichier :

    nano ~/Library/LaunchAgents/com.local.KeyRemapping.plist

  • Copiez le code et collez-le dans la fenêtre de terminal ;

  • Enregistrez le fichier en appuyant sur ctrl X puis Y pour valider les changements.

Dans les deux cas, terminez en redémarrant votre MacBook Air. Les touches F5 et F6 ne devraient plus activer la dictée ou le mode Ne pas déranger, mais faire varier la luminosité du rétro éclairage du clavier. Si vous voulez restaurer le comportement de base du Mac, supprimez tout simplement le fichier créé ici et redémarrez.

avatar sebhug | 

Vous ne voulez pas faire un tutoriel avec Vim plutôt que Nano 😈

avatar draco1544 | 

@sebhug

"Vous ne voulez pas faire un tutoriel avec Vim plutôt que Nano 😈"

Nano est bien plus simple que Vim

avatar oomu | 

@draco1544

je n'ai pas passé des années à enfin maîtriser Vim pour ringardiser tout ça au nom de la "simplicité" de nano... remettez moi Vi, et vivite !

;)

avatar marc_os | 

@ oomu
> remettez moi Vi, et vivite
😳
Mais vi n'a jamais disparu du Mac !?

avatar jt_69.V | 

vi est bien plus simple que vim

avatar Bozzo | 

Vi vi !

avatar marc_os | 

Ah qu'elle est belle cette barre de boutons !
Bien plus pratique que la TouchBar.

🤠😀😃😆😅😂🤣😇

avatar Tibimac | 

Oh non pas les débats complètement obscurs entre nano vim et vi PLEASE !
Utilisez un vrai IDE ou à minima un truc dans le même genre mais coder avec ces trucs dans le Terminal mais quel ENFER !

avatar marc_os | 

@ Tibimac
> Utilisez un vrai IDE

Mais on utilise ce qu'on veut !

avatar kitetrip | 

Sinon un Apple Cinema Display d'occasion est toujours superbe

avatar marc_os | 

@ kitetrip
> un Apple Cinema Display d'occasion est toujours superbe

Quel model ?
J'ai trouvé l'Apple LED Cinema Display que j'utilise au boulot pendant longtemps superbe, sauf que...
Je me suis rendu compte récemment qu'à droite de l'écran il y a comme des tâches, ou plutôt, c'est un peu comme si l'écran était en papier avec le fond blanc maculé sur deux à trois cm de largeur, de haut en bas. Ça fait un peu comme du papier qui aurait été mouillé et aurait séché... Pourtant, cet écran a toujours fonctionné bien au sec. 🙃 Déçu je suis.

avatar pagaupa | 

La simplicité n’est plus chez Apple...

avatar BeePotato | 

« en utilisant la fonction « Aller à » du Finder (⌘⇧G) »

Un petit rappel : même pas besoin de passer par le Finder ; utiliser ce raccourci clavier dans le dialogue d’enregistrement de fichier de l’éditeur qu’on aura utilisé permettra de saisir le chemin du dossier de destination de la même façon que la fonction « Aller au dossier… » du Finder (avec, là aussi, la complétion automatique via tab).

« Toutefois, comme il faut faire attention à bien conserver le nom de fichier complet avec son extension et à ne pas ajouter de caractères spéciaux dans le document, je vous recommande de tout faire au terminal. »

J’avoue que je ne vois pas bien en quoi ces deux contraintes devraient inciter à travailler en ligne de commande plutôt que simplement avec TextEdit. Et surtout :

« Dans les deux cas, terminez en redémarrant votre MacBook Air. »

Il est un peu dommage, après avoir recommandé de tout faire dans le terminal, de conclure la manipulation par un redémarrage bien bourrin au lieu d’utiliser launchctl pour activer le service nouvellement créé. ;-)

avatar Nicolas Furno | 

@BeePotato

L’avantage de l’approche terminal, c’est qu’un copier/coller est possible. Mais TextEdit marche aussi, c’est juste qu’il va pas utiliser la bonne extension par défaut.

Pas bête sinon pour la fin. J’y ai pas pensé pour être honnête, mais si ça se trouve, un redémarrage est vraiment nécessaire ?

avatar BeePotato | 

@ Nicolas Furno : « L’avantage de l’approche terminal, c’est qu’un copier/coller est possible. »

Certes, mais le gain est minime dans ce cas précis : le code passera par un copier-coller dans les deux cas, un copier-coller est utilisable aussi pour le nom de fichier en utilisant TextEdit, et même pour le déplacement jusqu’au bon dossier. On ne gagne finalement qu’une opération de copier-coller.
Je chipote, mais c’est juste que, bien que passant mes journées le nez collé dans un terminal, j’essaye d’éviter de le recommander quand il ne représente pas un gain significatif (en sachant bien que ceux qui ont l’habitude de cette approche n’attendront de toute façon pas une recommandation pour l’utiliser).

« Mais TextEdit marche aussi, c’est juste qu’il va pas utiliser la bonne extension par défaut. »

Oh, il n’est pas bien embêtant avec ça : une fois le nom du fichier saisi (ou collé) avec la bonne extension, il va juste demander confirmation que c’est bien ce qu’on veut utiliser.

« mais si ça se trouve, un redémarrage est vraiment nécessaire ? »

Vu que c’est un service créé au niveau de l’utilisateur (dans ~/Library/LaunchAgents et non dans /Library/LaunchAgents), c’est qu’il n’a pas besoin d’un redémarrage pour être lancé. Il est lancé à l’ouverture de session pour cet utilisateur.
Et quand on regarde ce qu’il fait (lancer une fois la commande hidutil avec les arguments qui vont bien), on voit que c’est quelque chose qui peut être fait à n’importe quel moment. Donc pour l’activation, pas besoin de redémarrage ou de fermeture/réouverture de session.

Cependant pour ce qui est de le désactiver, il faut être capable de revenir à l’état précédent. S’il n’y a pas d’autre mapping personnalisé que celui-ci, on peut se contenter d’un appel à hidutil mettant la valeur de la propriété UserKeyMapping à null. Sinon, il faut récupérer la valeur, en supprimer les deux lignes ajoutées et faire un nouveau set. Du coup, là, le plus simple est de relancer la session.
Enfin, ça dépend des cas : pour quelqu’un comme moi qui garde une tonne de trucs ouverts en permanence, un passage par hidutil est l’approche la plus simple. :-)

CONNEXION UTILISATEUR