Le programme d'Apple pour les réparateurs indépendants étendu au Mac 🆕

Stéphane Moussie |

Le programme d'Apple à destination des réparateurs indépendants s'ouvre au Mac, rapporte Reuters. Ce programme, qui permet aux réparateurs tiers d'avoir les mêmes pièces, outils et documentations que les réparateurs agréés et les Apple Store, était jusqu'à présent limité à l'iPhone.

Image Allan Ferguson (CC BY)

Depuis son lancement il y a un an, plus de 140 réparateurs tiers ont rejoint l'Independent Repair Provider aux États-Unis. Le programme a été étendu au début de l'été au Canada et à l'Europe.

Bien qu'il soit plus facile de participer à ce programme que de devenir un réparateur agréé, Apple impose tout de même des conditions qui rebutent certains réparateurs. Pour l'heure, la page d'inscription mentionne toujours uniquement l'iPhone comme appareil faisant partie du programme : « Les entreprises remplissant les conditions requises peuvent avoir accès à des pièces d’origine, des outils, des formations, des guides de service, des diagnostics et des ressources Apple pour exécuter diverses réparations d’iPhone hors garantie, notamment des remplacements d’écran et de batterie. »

Mise à jour 18/08 — On s'attendait à une communication officielle, mais non il faut toujours se contenter de fuites pour en savoir davantage sur ce programme ouvert aux réparateurs indépendants. Un mémo intercepté par MacRumors précise ainsi que ce programme couvre tous les modèles de Mac, qu'il se limite aux réparations de Mac hors garantie, qu'il concerne l'écran, la carte-mère, le top case (clavier, trackpad, batterie, haut-parleur). Les réparations doivent être effectuées par des techniciens certifiés. Les réparateurs indépendants ne doivent pas proposer des remplacements complets du Mac, ni livrer de Mac à un centre de réparation agréé. Enfin, les livraisons de pièces, d'outils et de documents ont débuté hier.


avatar pagaupa | 

Trop de boulot pour les Apple Store? 😂

avatar Sindanárië | 

@pagaupa

Le syndrome Castorama
Trop de vendeurs, pas assez de connaisseurs dans les Apple Store 😈

avatar pagaupa | 

@Sindanárië

Trop de pannes oui! Apple est débordée 😂

avatar pacolapo | 

Y a jamais eu autant de produits apple en circulation donc proportionnellement plus de demande.

Et c’est un moyen pour les utilisateurs d’avoir plus facilement accès à un service, permettant la fidélisation.

avatar Sindanárië | 

💭(... ça y’est, les grands analystes arrivent...🍿)

avatar pagaupa | 

@Sindanárië

😂😂 les diplomés tu veux dire! 😂

avatar switch | 

Crise de croissance ?
Apple n'a pas assez de relais "locaux" pour assurer le SAV.
Elle va d'abord s'appuyer sur des tiers "agréés" et en évaluer le potentiel et la rentabilité, puis elle va se constituer son propre réseau entièrement rattaché à la maison-mère en forçant certains réparateurs à passer sous la bannière pommée et abandonnera les petits réparateurs "pas assez rentables" en ne renouvelant pas leurs contrats.
L'histoire se répète: Apple à déjà fait le coup avec la vente des Macs avant se se constituer son réseau d'AppleStore et d'APR.

avatar huexley | 

"L'histoire se répète" oh que oui, et c'est pas les coups de couteau dans le dos qui manquent…

avatar occam | 

@huexley

Convenez tout de même que le massacre était annoncé et à chaque fois prévisible pour ceux qui connaissent le genre de la maison.

C’est la fable du scorpion et de la grenouille : le scorpion ne peut tout simplement pas s’empêcher de piquer la grenouille qui le porte, c’est dans sa nature.

Il existe une variante hindoue de cette fable, moins connue de nos jours : le scorpion se fait porter par une tortue, qu’il ne peut s’empêcher de piquer, mais dont la carapace est impénétrable.
Avec Apple, il faut avoir une sacrée carapace.

avatar huexley | 

Oh oui j'ai fait mon temps en APR et Genius Bar et je connais bien la musique.

avatar pagaupa | 

@switch

Très bien vu! Apple n’a même pas la reconnaissance du ventre 😜

avatar YetOneOtherGit | 

Quand Apple monopolise le SAV : bronca
Quand Apple ouvre le SAV : bronca

🙄

avatar huexley | 

Le problème ce n'est pas l'ouverture mais les conditions de

avatar YetOneOtherGit | 

@huexley

C’est déjà mieux qu’une fin de non recevoir, non ?

C’est un pas dans la bonne direction, même si cela ne satisfait pas toutes les attentes de certains, non ?

Après qu’une major veuille contrôler son SAV c’est extrêmement banal et nullement propre à Apple.

avatar occam | 

@YetOneOtherGit

"C’est un pas dans la bonne direction"

Ce pourrait être un pas dans dans une bonne direction, si l’expérience — encore elle ! — ne nous avait pas enseigné qu’un pas en avant, chez Apple, était généralement suivi de deux ou plusieurs pas en arrière.

Le scepticisme est de mise.

avatar YetOneOtherGit | 

@occam

Ils ont vraiment réussi à te dégoûter 😖

avatar pagaupa | 

@YetOneOtherGit

Eh oui! Même lui...

avatar pagaupa | 

@occam

« Le scepticisme est de mise. »
👍

avatar huexley | 

"C’est déjà mieux qu’une fin de non recevoir, non ?"

Alors j'aurai envie de dire oui, mais connaissant plutôt bien la boîte (service en APR et Genius Bar), je dirais que j'ai plutôt des grosses réserve et l'impression que c'est pour se donner le beau rôle vu les tractations aux US sur le droit à la réparation. La chaîne de Luis Rossman (on aime ou pas c'est pas le point) éclaire quand même bien sûr les arguments des lobbys et des fois c'est plutôt terrifiant (de bêtise cela va sans dire).

Donc pour en revenir au fond de la question, on sent que Apple à parfois des vilains travers : https://www.vice.com/en_us/article/qjdjnv/apples-independent-repair-prog...

avatar YetOneOtherGit | 

@huexley

Je comprends parfaitement et ces le lot de bien des majors de l’industrie que de vouloir contrôler le plus possible distribution et SAV.

CONNEXION UTILISATEUR