Aperçu et premiers tests du MacBook Pro 16" 2019

Anthony Nelzin-Santos |

Noël est arrivé plus tôt que prévu. Alors que les premières commandes ne devaient pas être livrées avant la fin du mois, quelques privilégiés ont reçu leur nouveaux MacBook Pro 16", et les machines sont disponibles dans quelques boutiques. Après avoir utilisé le modèle à processeur Core i7 pendant quelques heures, et attendant notre test complet, nous vous livrons nos premières conclusions.

Un processeur inchangé

Faute de processeurs Intel Core de dixième génération adaptés au MacBook Pro 16", Apple a reconduit les puces de neuvième génération que l’on trouvait dans le MacBook Pro 15"1. Des puces gravées à 14 nm, qui affichent un TDP de 45 W :

  • Intel Core i7-9750H à 2,6 GHz : six cœurs et douze threads, Turbo Boost jusqu’à 4,5 GHz ;
  • Intel Core i9-9880H à 2,3 GHz : huit cœurs et seize threads, Turbo Boost juqu’à 4,8 GHz ;
  • Intel Core i9-9880HK à 2,4 GHz : huit cœurs et seize threads, Turbo Boost jusqu’à 5 GHz.

Logiquement, les performances devraient être identiques, n’est-ce pas ? Eh bien, pas tout à fait. Nos premières mesures du MacBook Pro 16" Core i7 sont systématiquement supérieures à celles du MacBook Pro 15" Core i7, légèrement sur les tests exploitant un seul cœur, plus franchement sur les tests exploitant l’ensemble des cœurs.

Un test Geekbench CPU, qui donne une bonne idée des performances générales, à la fois dans des tâches nécessitant un seul cœur et dans des tâches exploitant tous les cœurs.

Comment l’expliquer ? La mémoire DDR4, qui passe de 2 400 MHz à 2 666 MHz, joue probablement un rôle mineur. Le système de refroidissement, censé être nettement plus efficace, joue surement un rôle majeur. Les ventilateurs se déclenchent plus tardivement, signe que le radiateur (un peu plus) massif fait son effet, et montent doucement en régime.

L’agrandissement des rotors et la multiplication des pales permettent-ils de prévenir le throttling, le bridage du processeur pour éviter la surchauffe ? Nous ne pourrons répondre à cette question qu’après avoir mené des tests rigoureux de tenue à la charge, qui nous prendront quelques jours. Mais nous pouvons déjà dire que les nouveaux ventilateurs sont plus discrets, ou moins désagréables, avec leur bruit plus sourd.

Un gros coup de boost graphique

Si le processeur n’évolue pas, tout change du côté des cartes graphiques. Non, Apple n’a pas enterré la hache de guerre avec Nvidia et adopté les derniers circuits GeForce GTX. Mais le MacBook Pro 16" intègre les nouvelles cartes graphiques AMD Radeon Pro 5000M, qui inaugurent la gravure à 7 nm et la mémoire GDDR6. À la clé, un sacré coup de boost graphique, qui devrait ravir les utilisateurs d’applications accélérées par le GPU.

Un test Geekbench Metal, qui donne une bonne idée des performances graphiques, notamment dans les usages GPGPU plus généralistes.

Non, ce n’est pas une erreur : la « petite » carte AMD Radeon Pro 5300M propose 85 % des performances de la grosse carte AMD Radeon Pro Vega 20. Autrement dit, la carte d’entrée de gamme fait presque aussi bien que la plus puissante des cartes optionnelles du début de l’année. Comme la Radeon Pro Vega 20, la Radeon Pro 5300M possède vingt unités de calcul et 4 Go de mémoire.

La comparaison s’arrête là : la carte Radeon Pro 5300M intègre de la mémoire GDDR6, nettement moins rapide que la mémoire HBM2 des cartes Vega… mais aussi moins chère. La mémoire GDDR6 est toutefois plus rapide que la mémoire GDDR5 des cartes 500M qui équipaient en série les MacBook Pro 15". Ajoutez les améliorations architecturales, et vous comprenez pourquoi les cartes Vega ne sont plus offertes en option.

Petite note au passage : Apple a musclé le chargeur, qui délivre désormais 96 W, uniquement pour recharger rapidement la batterie gargantuesque de 100 W. Le chargeur de 87 W limitait directement l’alimentation conjointe du processeur et de la carte graphique. Alors que les cartes Radeon Pro 5000M consomment jusqu’à 50 W, le système peut demander jusqu’à 95 W en pointe. Le gros chargeur n’est pas utile, il est indispensable.

Un nouveau clavier très familier

Finis les papillons, Apple revient aux ciseaux. Nous parlons des mécanismes du clavier : après trois générations et demie de mécanismes papillon souffrant de défauts rédhibitoires de fiabilité, Apple est revenu aux bons vieux mécanismes à ciseaux. La firme de Cupertino n’a pas cherché à réinventer la roue : le MacBook Pro 16" reprend les mécanismes des anciens MacBook Pro, et le nom du Magic Keyboard.

Les mécanismes à ciseau du clavier du MacBook Pro 16". Image iFixit (CC BY-NC-SA).

Pour autant, il n’est pas exactement identique au Magic Keyboard. La frappe est moins sèche, la remontée légèrement plus lente. Il n’est pas non plus identique au clavier des MacBook Pro d’avant 2015. La frappe est plus précise, les touches sont plus stables. Le son produit est moins aigu, et probablement plus discret.

Le clavier à mécanismes papillon de troisième génération révisée en 2019.
Le Magic Keyboard externe.
Et le clavier du MacBook Pro 16" 2019.

Comparé au clavier du MacBook Pro 15" 2019, celui du MacBook Pro 16" offre une course presque deux fois plus profonde, qui atteint le millimètre. Les touches sont plus hautes de 0,2 mm, légèrement plus espacées, et les touches fléchées reprennent leur configuration en T inversé. Après quelques minutes, on trouve rapidement ses repères, et l’habitude de taper sur la touche .


  1. Dell a pris la même décision lors de la révision des modèles haut de gamme de la gamme XPS, disponibles depuis le début du mois dernier.  ↩

avatar gwen | 

Mon MacBook Pro a moins de deux ans et qu’est ce que je peut rêver face à ce nouveau clavier.

Même quand il n’avait pas encore du être changé, il était déjà bien trop brouillant. Une horreur. J’ai vraiment hâte de changer de Mac portable. Mais ça n’est pas pour cette année en tout cas.

avatar trenkwill | 

@gwen

Oui pareil.

avatar Hideyasu | 

J’ai bien fait d’attendre, il a l’air vraiment top

avatar 33man | 

@Hideyasu

Et attendre le printemps pour des cpu en 7um ?

avatar Hideyasu | 

@33man

Pas sûr d’une mise à jour 6 mois après ...
Puis j’en ai marre d’attendre ☺️

avatar hirtrey | 

@33man

Faut mieux attendre 2 ans pour avoir de meilleurs processeurs. Et 5 la ca serait vraiment bcp mieux.
Sinon ...
Quoique....

avatar Benitochoco | 

@Hideyasu

Depuis la mort il y a un de mon 17" j'attendais aussi avec impatience ! Mais je vais attendre l'an prochain pour avoir une révision B :-)

avatar pn10000 | 

C'est déjà une Rev des modèles 2015 :)

avatar Star System | 

Perso j attendais un modèle avec un nouveau clavier .... mais je vais peut être attendre mars au cas où le wifi 6 arrive !

avatar armandgz123 | 

@Star System

Pareil. Mon MacBook Pro et mon iPad de 2012 sont incapable de se connecter à mon nouveau routeur car trop vieux... (bon, je crois qu’il y a des réglage à faire)

avatar jojostyle94 | 

Merci pour cet ASRM Keyboard

avatar  | 

Ce serait cool que vous parliez du rétro éclairage du clavier dans votre test. Sur les Mac actuel le fait que chaque touche soit illuminée individuellement et sans que la lumière ne dépasse sur les bords des touches donne un effet vraiment classe. Peut-être que c’est le seul point négatif du retour de l’ancien clavier (?).

avatar Saussau083 | 

@

J’attendais ce point aussi !

avatar Maitre muqueux | 

J’aime pas les frappes longues

avatar debione | 

Tu préfère les petites frappes? 😋

avatar yurt | 

Le son et la sensation du clavier papillon dans ses dernières générations 🤤🤤🤤

avatar tchek | 

Allez on signe!!

http://chng.it/bJxkT7PtvD

avatar pocketalex | 

Aperçu, plus que test

... mais c’est un bon début 😌👍🏻

Je suis étonné de lire que la 5300 est (juste) derrière la vega 20, tous les tests que j’ai lu jusqu’ici la placent devant 😳

avatar Devy57 | 

@pocketalex

Une vidéo intéressante.

https://youtu.be/cqNYmIVCfyM

A+

avatar pocketalex | 

Clairement, suivant les usages du GPU, on a des résultats différents

Le test Bruce X sous FCP, ou un rendu Blender ... la 5300m éclate, et de loin, la Vega20. Idem avec les jeux vidéo.

Sur d'autres opérations, la vega 20 égale la 5300m et parfois la dépasse

Mais majoritairement, et c'est ce que j'ai constaté dans plusieurs review du MBP16", c'est la 5300m qui est supérieure

Bon, on chipote peut-être, ce qui est sur, c'est que cette nouvelle fournée de MPB16" est dotée de GPUs qui balancent grave, il y a un réel saut en puissance, et c'est bon à prendre

J'attends de voir les tests de la 5500m 8Go et, idéalement, des comparatifs avec la Vega 48 des iMac 5K et avec la Vega 56 de mon iMac Pro.

Je m'attends pas à ce que la 5500m 8Go de mon futur MBP 16" fasse mieux que ces GPU (quoi qu'on sait jamais), mais de savoir quel écart il y a, ça peut être très intéressant.

avatar Nom d'utilisateur | 

Je l'adore, mais je preferais vraiment l'autre clavier...

avatar pocketalex | 

minute .. papillon ?

avatar Napoba12 | 

Je l’ai depuis samedi et je constate de très légers freezes du système des l’ordre de 1 seconde) toutes les 5 minutes.
Déjà !!!!

avatar pocketalex | 

@ Napoba12

c'est régulier ? même après un reboot ?

Si oui pour ces deux questions, as tu essayé un reset SMC ?

avatar Pierre H | 

Et il est bloqué sur Cacalina ? Ou on peut mettre un Mojave dessus ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR