Mac Pro 2019 : le Mac parfait pour quelques pros

Nicolas Furno |

Comme chaque année, la WWDC 2019 a été l’occasion pour Apple de présenter ses nouveautés en matière de logiciel. Mais au milieu des annonces concernant ses systèmes maison, la firme a glissé un segment consacré au Mac Pro. Quoi de mieux pour cette annonce qu’une salle pleine de développeurs, l’une des cibles traditionnelles de cette machine ? C’est d’ailleurs à l’occasion de la WWDC 2013 que le précédent Mac Pro avait été dévoilé et c’est pendant la WWDC 2006 que le tout premier Mac Pro avait été présenté.

Photo The Verge

Le Mac Pro 2019 suit ainsi une tradition de plusieurs années… sauf que les développeurs dans la salle ont été sérieusement refroidis à l’annonce du prix. À partir de 5 999 $ pour la configuration de base qui n’est pas folle et jusqu’où ? Des sommets probablement, nous y reviendrons, mais d’ici là, jugez l’écart avec ses prédécesseurs. Le Mac Pro de 2006 débutait à 2 499 $ et c’était un Mac surpuissant que vous aviez pour ce prix. Quant au Mac Pro de 2013, la gamme commençait à 2 999 $, loin derrière le nouveau tarif d’entrée de gamme.

Comment justifier et expliquer un tel écart ? C’est ce que nous allons voir…

Programme


avatar zemuhel | 

Alors nous on fait de la post-production intensive (www.label42.com) et pour les projets très gourmands, genre étalonnage de films tournés en RED 8K, même avec un PC monté sur mesure avec les derniers processeurs AMD Threadripper, c’était tres difficile d’avoir une config fluide, en full frame. ce mac cible clairement la post-production et malheureusement il n’y a pour l’instant pas beaucoup d’alternatives sérieuses à beaucoup moins cher. ( une carte RED coute 5000 euros ;-) )

avatar cv21 | 

Je vois ça sur votre site des mac pro 2013 : Mac Pro 6×3.5 Ghz (64Go Ram) et des "supers" PC.

Effectivement, ce mac pro 2019 semble taillé pour vos usages. C'est plutôt encourageant de lire que ce mac pourrait correspondre à vos besoins.

Je lis la présence d'Avid, premiere, resolve et même FCPX.
La plupart tournent sur mac et pc, pourquoi ce choix d'avoir les deux plateformes ?

avatar zemuhel | 

@cv21

il nous faut les 2 plateformes parce que pour des taches complexes, il faut parfois qu’on teste les 2, comme le mixage pour la VR, plus optimisé sur pc pour l’instant. On aurait d’ailleurs pas pu étalonner en 8K sur le mac 2013 alors que nos etalonneurs préfèrent etre sur mac (notamment pour la gestion du PRORES)

avatar Yo83 | 

Le modèle précédent en forme de tube sera t’il en promo ?

avatar marc_os | 

« Apple a choisi de favoriser la fonction plutôt que la forme »

Le principe du Bauhaus, pour moi LA référence en matière de design.

avatar cv21 | 

Je trouve l'armature en tubes inattendue et a priori bien pensée. Les fabricants de pc vont peut-être copier (oh la belle jambe).

avatar ForzaDesmo | 

@cv21
Je trouve l'armature en tubes inattendue et a priori bien pensée. Les fabricants de pc vont peut-être copier (oh la belle jambe).

Moi je suis étonné qu'ils aient pris de l'acier et pas de l'aluminium pour cette armature, eux qui sont d'habitudes toujours à la chasse au poids. Sûrement pour le coût, car à grande échelle (tout est relatif pour le MacPro) l'acier est plus économique que l'aluminium.

avatar cv21 | 

@ForzaDesmo

Je n'y connais rien en matériaux. Si le tube se tord, il devient impossible de faire glisser le capot qui semble hyper ajusté, peut-être que l'acier convient mieux. Sinon, l'acier même inox ça fini toujours par rouiller! (désolé, je n'ai pas pu m'empêcher d'y penser) Pour le poids, j'ai du mal à imaginer des conteneurs de mac pro à la différence des autres machines.

avatar Yves SG | 

@cv21

Ça dépend de la qualité de l’inox !
C’est un terme qui ne veut pas dire grand chose.

avatar ForzaDesmo | 

@cv21 @Yves SG

Pour ce genre d'objet on ne peut pas dire qu'il faille un matériaux ultra-résistant vu les contraintes. L'alu suffisait largement, surtout qu'il y a différents type d'aluminium. On fait même des cadres de moto avec l'aluminium c'est pour dire. Quand à l'inox c'est un mélange de minerais donc suivant les pourcentages (suivant pourquoi c'est fait) il sera plus ou moins "inoxydable" (c'est d'ailleurs pour ça que trop d'acier dans la composition et cela rouillera, mais c'est moins cher à fabriquer ? que le "vrai" inox qui ne rouillera pas).
Non, l'acier (surtout pour sa fonction ici sur le MacPro) est nettement moins cher que de l'aluminium. D'ailleurs ils ont bien gardé l'aluminium pour le capot (partie mobile) plus adapté au design (sa fonction).

avatar outmen | 

Les développeurs, cibles du MacPro ?? Ben je ne suis pas d’accord du tout.

avatar ritchi_paris | 

il est moche ce mac …

avatar cv21 | 

Article agréable à lire, merci.

Ce type de machine n'existait plus chez Apple. Même si je ne sais pas trop à quoi sert ce type d'ordinateur (pc ou mac), je suis donc très heureux que ce créneau soit occupé par Apple.

N'étant pas tenté par le hackintosh, le mac modulaire serait donc le mac mini voire l'imac 27 avec des extensions externes : disques, carte graphique, boitiers d'extensions, lecteurs divers,... En fait, c'est déjà le cas mais j'ai du mal à concevoir la modularité de cette manière. Etape suivante, s'y faire, enfin. Pas simple, car cela me semble au départ plus couteux, les normes changent firewire, usb truc, thunderbolt machin. Avec la présentation de ce mac pro, hormis tout ce qui a déjà été écrit, c'est aussi ce que je retiens. Bref, je partage la conclusion de l'article sans faux espoir ou colère.

avatar Bigdidou | 

On a tendance à ne parler que des (gros) professionnels de la vidéo et du cinéma.

Est-ce que ce Mac a des chances d’intéresser d’autres consommateurs de puissance (des architectes, des scientifique pour du gros calcul statistique ou de la modélisation 3D, voire même des radiologues) ou c’est mort ?

Est-ce qu’il y a ici des gens qui ont des métiers particuliers (autres que dans la production cinéma ou apparenté) ou des scientifiques qui pourraient parler de leur intérêt éventuel pour cette machine ?

avatar BingoBob | 

Si j’ai bien compris, ce Mac Pro 2019 est pour les super pro (de l’image ou de Hollywood)

Beaucoup de posts ont fait remarquer qu’il manque une gamme pour les pro qu’on pourrait appeler « normaux ».

Je n’y connais pas grand chose mais est-ce le Mac Pro 2013 ne s’adresse pas à ce genre de pro..?

avatar Waterfront | 

Nope… Sauf pour les collectionneurs.
Acheter aujourd'hui un Mac de 2013 avec ses composants de l'époque n'a pas vraiment de sens. A fortiori s'il est impossible de les mettre à jour.
Or à budget égal, entre un MacPro de 2013 et un iMac de 2019, il n'y a pas photo, en faveur de l'iMac.

avatar alushta | 

Cool si cela tombe en panne, l asistance nous dit qu'il faut le prendre sous le bras, l amener dans un store et mettre 2 semaines de vacances à l employe pour le réparer..
Pro.. très pro....

avatar BeePotato | 

@ alushta : Il faut prendre, avec la machine, un contrat de garantie à la hauteur des contraintes qu’on a pour ce poste de travail.

avatar alushta | 

@BeePotato
Et que propose Apple sur 3 ou 5 ans?

avatar BeePotato | 

@ alushta : « Et que propose Apple sur 3 ou 5 ans? »

Rien de bien probant directement, il faut donc passer par un revendeur spécialisé qui propose ce type de contrat.

avatar alushta | 

@BeePotato
Perso, je vois mal proposer une machine de ce prix à un de mes clients en ne pouvant pas garantir la même machine fonctionnelle à j+1 sur 5 ans comme HP, Lenovo, Dell.

Car faut clair, il faut un sacré revendeur spécialisée qui va se lancer dans ce type de garantie à peut-être 2-3 heures de route et du matos de rechange...

C'est plus que prioritaire ce service... Peu importe la machine, je conseille exclusivement des 3 ans sur site (avec option 5 ans). Il faut quand même que le client puissent être sûr de rentabiliser son investissement.

avatar BeePotato | 

@ alushta : « Car faut clair, il faut un sacré revendeur spécialisée qui va se lancer dans ce type de garantie à peut-être 2-3 heures de route et du matos de rechange... »

Oui, il faut une boîte avec un peu d’envergure (mais qui peut avoir des locaux à plus de 3h de route, pour du J+1).

avatar alushta | 

Tout le monde n'habite pas en plein centre d'une grande ville! Dans ma région à moins de 1.50 heures, je ne connais pas de boîte qui peut me garantir le J+1, 5 ans (avec ordi fonctionnel) pour un iMac, MacBook, MacPro pour une carte mère défectueuse (et bien sur avec les données de l'ordi).
Ce service est pour moi, le point n°1, passe avant tout...

avatar BeePotato | 

@ alushta : « Tout le monde n'habite pas en plein centre d'une grande ville! »

En effet, mais je ne vois pas le rapport, vu que c’est le technicien qui se déplace, et qu’il peut aller à plus de 3h de route pour du J+1. Ne confonds pas avec du H+4.

« Dans ma région à moins de 1.50 heures, je ne connais pas de boîte qui peut me garantir le J+1, 5 ans (avec ordi fonctionnel) pour un iMac, MacBook, MacPro pour une carte mère défectueuse (et bien sur avec les données de l'ordi). »

Pour les données, généralement c’est à toi de te débrouiller pour avoir une sauvegarde.

« Ce service est pour moi, le point n°1, passe avant tout... »

Notons toutefois que, pour des entreprises suffisamment grosses, il y a aussi des approches complémentaires à ce type de garantie, comme d’avoir une ou deux machines en plus pour assurer un minimum de redondance.

avatar Domiino9 | 

On sait maintenant comment sont recyclés nos capsules de canettes!!! dégueulasse ce design...

avatar Minitoy | 

Je m'immisce dans cette discussion entre mega spécialistes spécialisés de la spécialité… pour poser une question peut-être naïve. Mais si je comprends bien, il ne sera pas possible de faire tourner le Mac Pro sans son capot. Toujours utilisateur d'un antique Mac Pro 2009, je sais que le fait de pouvoir faire tourner ma machine ouverte m'a parfois rendu de fiers services. Un exemple ? Les petites diodes rouges qui permettent de détecter une barrette de RAM défectueuse. J'imagine que d'autres dysfonctionnements peuvent être détectés de la même manière. Ce nouveau fonctionnement m'inquiète donc un peu. Ma remarque est-elle idiote ?

avatar Waterfront | 

Apple s'est plantée sur le MacPro 2013 parce qu'elle l'a fermé et soudé.

Quand tu as attendu autant d'années qu'un nouveau modèle voit le jour et qu'en 2019 on te sort un truc dont le prix de base a été multiplié par 2,5 au minimum, forcément t'es déçu. Peu importent son design ou ses caractéristiques techniques.

Le prix du 2019 rend la machine accessible à une catégorie encore plus restreinte d'utilisateurs. C'est le choix d'Apple. Mais ma conviction est que ça va constituer un plantage de plus pour ce modèle de Mac, parce que Apple n'a, de mon point de vue, pas écouté les attentes des utilisateurs de MacPro. Elle a fait le choix de mettre au point une "super" machine, qui va répondre aux besoins d'une (toute petite) niche d'utilisateurs. Mais pas à ceux de la majorité des acheteurs potentiels de MacPro, sur la base de ce qu'était un MacPro entre la fin des années 90 et 2013.

Au-delà de l'excitation ou du plaisir que l'on peut éprouver lors de la sortie d'un nouveau matériel Apple, qui peut sincèrement et décemment estimer qu'une configuration basique d'un MacPro contenant 256 Go de stockage et une carte graphique milieu (très moyen) de gamme vaut 6000 € ?

Sinon, je rejoins certaines remarques : être "Pro", ça ne veut pas dire avoir les moyens financiers de s'offrir le MacPro 2019. Faire cet amalgame est réducteur en plus d'être totalement infondé.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR