MacBook Pro 13'' sans Touch Bar : Apple lance un programme de remplacement de batteries

Mickaël Bazoge |

Apple a lancé un programme de remplacement de batterie pour les MacBook Pro 13 pouces (sans Touch Bar). Le constructeur a déterminé que pour « un nombre limité d'ordinateurs », une défaillance pouvait provoquer une « expansion de la batterie » de certains modèles. Apple précise qu'il ne s'agit pas d'un problème de sécurité ; néanmoins, la Pomme s'engage à remplacer gratuitement les batteries éligibles.

Image iFixit.

Les modèles concernés sont sortis des lignes de production entre octobre 2016 et octobre 2017. Sur cette page du site Support d'Apple, il faut saisir le numéro de série du Mac, ce qui permettra de déterminer si la machine a droit à une nouvelle batterie.

Si c'est le cas, on pourra s'adresser à un Apple Store ou à un centre de services agréé pour l'opération. Attention, le remplacement peut immobiliser l'ordinateur de 3 à 5 jours. Si vous avez remplacé à vos frais la batterie gonflée de votre MacBook Pro 13'' sans Touch Bar, vous pouvez demander un remboursement à Apple. Ce programme couvre les machines concernées pendant les cinq années suivant leur première vente.

avatar tbr | 

Vivement le programme de remplacement des claviers MBP touchbar 2016 et + !

On peut rêver...

avatar  | 

@tbr

+1

avatar GtnDns | 

@tbr

Pourquoi, si le clavier a des problèmes, un remplacement n’est pas possible ? Tu es encore en garantie ?

avatar tbr | 

@GtnDns

Oui, mais c’est le design, sa conception qui est à revoir totalement. Je trouve son touché particulièrement désagréable aussi bien sous mes doigts que dans mes oreilles. Je ne suis pas une fée de la dactylographie mais là, c’est une catastrophe ! Je dois retaper chaque mot au mot 3 ou 4 fois.

Bref, réviser mon clavier ne résoudra pas le problème. Tout juste il sera repoussé jusquà la panne suivante : i.e quand la garantie tombera (comme par hasard !) et donc que je devrai casquer 700€ à cause d’une foutue touche qui coince parce qu’une poussière grosse comme un poil de cul s’est immiscée là où c’est à présent impossible de nettoyer.

C’est en tout cas ma pire expérience sur Mac depuis que j’en ai... avec les souris Apple.
Ça et High Sierra (ses plantage de Finder, de Safari...), mais c’est hors sujet.

avatar airmax95 | 

Bien dit :)

avatar GtnDns | 

@tbr

Ah ouais.. c’est vraiment chaud 😱

avatar Malouin | 

@tbr

Perso, je ne rencontre pas ces problèmes mémé s’il est vrai que je préfère le clavier de mon MacBook 2017 à celui de mon MacBook Pro 2016

avatar françois bayrou | 

T'en as de la chance dis donc !...
Reste plus qu'à relier ce clavier génial à un système capable de ne pas remplacer "même" par "mémé" et tu seras au top des tendances de 2018

avatar Doctomac | 

1) Je n’ai pas une si mauvaise expérience avec les nouveaux claviers. J’ai le MacBook 12 pouces depuis 3 ans et je n’ai pas eu de problème de poussière qui bloque une touche. Le seul grief que je pourrais avoir est qu’ils sont plus bruyants que les précédents.

2) Je n’ai évidement pas de problème avec la souris Magic Mouse, c’est un bonheur de l’utiliser. Par ailleurs, la souris peut-être remplacée par un modèle tiers, personne n’est obligé d’utiliser la souris Apple comme tu dis.

3) J’ai encore moins de problème avec Safari et le Finder de High Sierra. Tu dois avoir un problème de config., ce comportement de plantage n’est pas normal et n’est pas lié à la conception de l’OS.

avatar tbr | 

La mauvaise expérience que j'ai avec ce clavier — je précise que j'ai la version MacBook Pro Touch Bar de fin 2016, donc celle qui n'a pas eu de révision du clavier — est relative à plusieurs choses, que d'autres peuvent aussi subir :

1/ je fais une comparaison (... n'est pas raison) avec le clavier de mon ancien MacBook Pro de 2012, avec une course plus haute, un touché plus doux, un son moins bruyant (subjectivement)

2/ je fais également référence à l'utilisation que j'ai des claviers de PC quand je suis au travail, ces claviers aux touches mécaniques très hautes, pas souples et qui demandent des doigts "musclés"

3/ J'en viens aussi à ma dextérité très médiocre et au fait que je dois carrément être catalogué dans les piètres dactylographes.

4/...

Et donc, même si j'en oublie, hormis les problèmes intrinsèques de design, le faire réparer ne servirait pas à grand choses car cela vient très certainement de moi-même : je ne l'utilise pas bien car j'ai pris de mauvaise habitudes... ou tout du moins, je dois me réhabituer à "taper" moins fort car ce ne sont pas des touches "musclées" de clavier PC ni non plus de clavier ancien MacBook Pro.

D'ailleurs, mon fils m'a dit qu'il était étonné que je n'aime pas mon clavier, que lui le trouvait agréable.

Il faut donc que je me corrige...

Quant à la souris, j'ai résolu mon problème et il s'appelle trackpad. Tout simplement.

Et pour ce qui est des bugs Finder ou Safari — on n'est largement hors sujet —, si ce n'est que de parler de Safari, je subis les ralentissements et les attentes interminables (soldées parfois par des Time Out) depuis quelques temps, pas nécessairement depuis que j'ai mon MPB de 2016. J'ai cherché , ce n'est pas dû à un plugins foireux ajouté dans Safari. Ce n'est pas non plus à cause de « ceci ou cela » qui ralentirait ma config. Tout ce qui est proposé dans les divers sites anglophones et francophones ne résolvent pas ce qui arrive : les pages qui mettent un temps fou à s'ouvrir > la barre bleue avance de quelques centimètre puis s'arrête, la page reste blanche et au bout des 30 secondes au minimum, elle apparait enfin... quand elle apparait.
Je lance la meme page sur FF, sur Chrome ou autres, cette même page s'ouvre quasi instantanément .

Et Finder...
High Sierra finit au moins une fois dans la journée par figer. La roue colorée tourne sans s'arrêter et je vais pour killer l'application fautive (cmd+alt+Esc) — Finder en l'occurence qui s'est mis en "ne répond plus" — je "relance" Finder qui ne se relance pas mais disparait carrément ! Hop ! Plus de Finder, plus de menu supérieur, de Dock... Que dalle !
Je suis obligé de redémarrer mon ordi et, encore un grief, je ne sais même pas quand il est vraiment redémarré car il n'y a aucun signe avant coureur. Il n'y a plus de "bong" ou équivalent. Je sais donc qu'il l'est... que quand il est allumé. Pas aisé donc de faire des manip' de clavier pour des trucs tels que des vidages de cache (ou autres cmd+alt+P+R), etc . On ne sait tout simplement pas quand l'ordi se remet à vivre tellement il est silencieux et parce que l'écran reste noir.

Voilà, désolé d'avoir été long.

:-)

avatar Link1993 | 

@tbr

Finder est une merde quand il s'agit d'accès disque... (Windows explorer, mais tout ne fige pas dans ce cas)
Si tu as un disque réseau, que tu y accède ou nom, Finder peut se figer à cause de celui ci, ainsi que parce que tu un disque dure (mécanique) qui était à l'arrêt, et qui prends du temps à se relancer.

Mais honnêtement, les gros ralentissements que j'ai du Finder, c'est très souvent une histoire d'accès à un disque réseau...

avatar tbr | 

@Link1993

Salut,

C’est vrai, je l’avoue... J’ai une config de dingue à la maison, mais je ne crois pas faire exception.
Bref, je cumule à peu près tous les modes rencontrés en informatiques, entre mon Synology, les SSD externes et celui du MBP, les disques à plateaux externes, les ordis en réseau dans la maison, le partage Wifi et Ethernet, Phillips Hue, ses détecteurs de mouvements et six ampoules, la PS4 de mon fils, les iPhone... j’en passe et des meilleures.

Bref, ça totalise un sacré nombre d’appareils qui se parlent mais cela ne devrait pas rendre Finder plus crétin qu’il n’est. Depuis que j’ai ce Mac, il se met à planter un peu trop souvent, même au boulot, non connecté au réseau et encore moins au mien, en mode Outline. Un peu comme s’il n’arrivait plus à suivre parce que les 16 go de ram étaient remplis, qu’il n’arrivait plus à respirer...

Je dois lui en demander un peu trop que mon vieux mac de 2012 supportait.

avatar Link1993 | 

@tbr

J'ai high Sierra sur un vieux MacBook blanc avec 4go de ram, et je n'ai vu que quelques trucs dans Safari. La lenteur sur les disques réseaux, ça date pas d'hier, et même mon vieux powermac sur léopard le fait aussi...

Je fais tourner HS (version serveur) sur un Xserve aussi, mais dans une machine virtuelle (dans ESXI) avec 4Go (Windows server avec exchange, faut taper dans 14Go minimum... 😒)aussi, sans trop de problèmes a par un temps de démarrage de fou...
c'est dingue de voir le changement d'optimisation d'accès aux disques reculer depuis l'arrivée des SSD...

avatar pat3 | 

@tbr

Regardes les apps lancées au démarrage: il se peut que tu en ai beaucoup (est-ce que ta barre de menus est pleine?), et qu’elles phagocytent ta RAM. Un démarrage sans les extensions te permettra n’y voir clair.
Après, faut savoir renoncer à ces apps qu’on pense indispensables; c’est une autre paires de manches 😬

avatar suuf | 

@tbr

Le clavier des MacBook Pro touch bar 2016 est le même que celui d’aujourd’hui c’est sur les MacBook qu’il a été révisé..

avatar iPop | 

@tbr

Il y en a toujours un pour râler.

avatar tbr | 

@iPop

Je ne râle pas. Je constate.
Les faits sont tels que je les décris; ne t’en déplaise...

Et quand on paie son ordi 3800€, on est en droit d’avoir un truc qui fonctionne, pas un truc qui fait penser qu’on a acheté du Microsoft Windows... genre PC sous Vista.
Ou comme celui que mon boulot me confie pour télétravailler (Lenovo X-270 😱🙈).

😎

avatar asheden | 

@tbr

Le clavier de mon Mbp TB fin 2016 est probablement le meilleur clavier laptop que j’ai pu utilisé dans ma vie et j’en ai vu passer des portables ! En dehors du bruit qu’il génère, je n’ai jamais tapé aussi vite et sans erreur. Pour moi, c’est une réussite. Je n’ai aucun problème avec le Finder et j’ai des disques réseaux car tout comme toi j’ai un NAS. Aucun problème de lenteur a l’ouverture. Je t’invite à faire une réinstallation complète de macOS. C’est ce que j’ai fais à la sortie de High Sierra. Ça pourra peut être t’aider et au pire tu ne perd rien. Tu repartira dans tous les cas sur une base propre

avatar tbr | 

@asheden

La réinstallation de High Sierra me semble en effet la solution (?) pour laquelle je vais opter, tout en sachent qu’elle ne résoudra rien à la longue car le clavier restera inadapté à mes doigts « patatoïdesques » et le système redeviendra lourd.
J’ai déjà expérimenté.

Mais bon, ça donne l’impression passagère qu’on a fait avancer le schmillblick.
« Quelle différence y a-t-il entre pigeon ? »

avatar asheden | 

@tbr

Ça fait quelques mois que j’ai fais cette réinstallation et je suis vraiment satisfait en tout point. Après je viens de Windows donc je ne regarde peut être pas les choses de la même façon qu’un Mac user de longue date

avatar tbr | 

@asheden

Justement. Ce genre de plantage du Finder qui disparaît pertes et fracas me donne le sentiment de me retrouver avec du Windows, rajouté à ça les ralentissements non résolus de Safari et le clavier n’est pas franchement la meilleure expérience MAIS que l’on se rassure... Mon ordi retrouvera certainement ses marques avec la prochaine version de macOS, je devrai être plus « doux » avec mon clavier en priant qu’il ne se bloque pas (ou qu’il y ait un rappel) et c’est de loin bien mieux de bosser avec que l’ordi de mon boulot.
Espérons que je sois optimiste le jour où mon clavier sera bloqué à cause d’une poussière (ironie).

avatar asheden | 

@tbr

Tu as essayé de le ramener en Apple Store pour qu’ils jettent un œil à ton clavier ? Je tape dessus quand même de façon assez prononcée et jamais aucune touche ne s’est bloqué. En ce qui me concerne, prochaine update de macOS : réinstallation complète ! Je pense faire ça chaque année

avatar tbr | 

@asheden

Pas encore nécessaire. Je touche du clavier en bwa...

Si je vais à l’Apple Store ce sont mes doigts qu’ils voudront changer. 😎

avatar albatro | 

Perso pour ce qui est de mon clavier, j'ai eu deux touches de défectueuses Apple ma tout changer gratuitement, car j'ai rapporté dans la deuxième année de garantie vendeur. Donc si vous avez un problème faut pas hésiter à l'apporter.

avatar Issou la chancla | 

Made in China.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR