Apple, on veut un MacBook Air SE !

Mickaël Bazoge |

Les ordinateurs finalement, c’est comme la vie : ils naissent et ils meurent, et cela prend plus ou moins de temps. Le vénérable MacBook Pro 13 pouces avec son lecteur SuperDrive est toujours au catalogue, sans aucune mise à jour depuis plus de 4 ans… et pourtant il est toujours vendu par Apple. Le MacBook Air n’est pas encore sur cette voie de garage, même si le lancement l’an dernier du MacBook 12’’ Retina le pousse inexorablement vers la sortie.

En 2008, Steve Jobs venait de sortir le MacBook Air de son enveloppe — Cliquer pour agrandir

Le MacBook Air a encore quelques belles années à vivre. L’ordinateur lancé en 2008 a connu bien des itérations pour devenir ce qu’il est aujourd’hui : une machine polyvalente, raisonnablement puissante (suffisante en tout cas pour la majorité des tâches du quotidien), silencieuse, avec une bonne autonomie et surtout, relativement abordable. On peut même dénicher des modèles reconditionnés récents à partir de 839 €.

C’est la somme de tous ces atouts qui fait du MacBook Air le Mac le plus vendu actuellement, une couronne qu’il conserve trimestre après trimestre (bien aidé, il est vrai, par l’apathie d’Apple pour renouveler ses ordinateurs). Et il ne faudrait pas grand chose pour que l’ultra-portable continue de trôner en tête des ventes pendant encore plusieurs années si la Pomme se donnait un tout petit peu de mal.

Plus beaucoup d’amour pour le MacBook Air

La dernière mise à jour du MacBook Air a été l’occasion de quelques sueurs froides chez les nombreux fans de cet ordinateur : 8 Go de RAM sur le 13 pouces, et… c’est tout. Le 11 pouces devra se contenter d’une mémoire vive de 4 Go pour le même prix (hors option). Difficile dans ces conditions de ne pas parler de déclassement, ce qui était déjà le cas depuis quelques temps, Apple se contentant d’améliorations à la marge.

Alors qu’on s’était presque résolu à accepter la fin inéluctable de cette gamme, une lueur d’espoir est apparue par l’intermédiaire de la plume du toujours bien renseigné Mark Gurman : en plus de tout le reste (nouveaux MacBook Pro à ruban OLED, nouvel écran, iMac rafraîchis, n’en jetez plus), Apple mettrait aussi à jour ses MacBook Air en octobre — et on ne parle pas d’un simple speed bump, mais d’une nouveauté inattendue : l’intégration d’un port USB-C "multi-fonctions".

Cet ajout, s’il s’avère, aurait deux vertus : d’une part, cela indique qu’Apple croit en l’USB-C, ce qui est une bonne nouvelle pour ce connecteur et son écosystème. D’autre part, cela démontre que le constructeur en a encore sous la pédale pour son best-seller.

Apple a besoin d’un ordinateur performant et "bon marché" : les ventes de Mac piquent du nez faute de nouveautés. Et les produits censés sortir en octobre, comme les MacBook Pro et les écrans, ne seront sans doute pas des produits destinés au grand public (comprendre : le compte en banque va en prendre un coup).

Les parts de marché, ce n’est pas la première des préoccupations pour Apple (qui préfère capter un maximum des profits comme on le voit avec l’iPhone). Mais tout de même, il s’agit de ne pas disparaitre complètement des radars. Et quand Apple veut, Apple peut : même si l’iPhone SE est le produit d’un certain pragmatisme, c’est d’abord et avant tout un très bon smartphone qui n’a pas grand chose à envier à l’iPhone 6s, comme nous avons eu l’occasion de le souligner dans notre Timeline consacrée au petit téléphone.

Est-ce qu’Apple a l’envie et la volonté de lancer cette année une sorte de MacBook Air SE ? C’est ce que nous appelons de nos vœux, tout comme bon nombre d’utilisateurs qui recherchent le meilleur rapport qualité/prix/performances. À quoi pourrait ressembler un tel ordinateur ? Rêvons un peu.

Un écran plus moderne ?

La plus grande faiblesse du MacBook Air, c’est son écran. La dalle exploite la technologie TN qui accuse le poids de ses faiblesses : angles de vision médiocres et un rendu qui n’est plus au niveau de ce qu’on est en droit d’attendre d’Apple. La comparaison fait particulièrement mal quand on compare l’écran d’un MacBook Air avec celui d’un MacBook 12" Retina…

MacBook 12“ et MacBook Air 13”.

Si d’aventure Apple se décidait à faire cet effort, il ne faudra pas s’attendre à du Retina, au risque de faire flamber la petite note. La Pomme a toujours profité de la multiplication des pixels dans les dalles de ses Mac pour en augmenter les prix.

Mais si déjà le constructeur voulait bien passer à une dalle IPS, qui offre un bon rendu des couleurs et des angles de vision très larges, on serait déjà bien heureux. Et puis ce serait finalement logique, puisque tous les ordinateurs d’Apple — à l’exception des MacBook Air, donc — carburent à l’IPS.

Cliquer pour agrandir

Quant à la définition, elle aussi pourrait s’améliorer : on se sent vite à l’étroit, en particulier sur l’écran 11" du MacBook Air d’entrée de gamme (1 366 x 768). Même en plein écran, certains logiciels demandent beaucoup de manipulations à la souris (au hasard, iTunes et la nouvelle interface Apple Music de macOS). Certes, cette définition est devenue un standard, mais on trouve des portables de même taille en 1 920 x 1 080 comme Aspire Switch 11 V d’Acer ou le ThinkPad Helix de Lenovo.

Un trackpad Force Touch et un clavier retouché ?

Sur le versant logiciel, Apple n’a pas forcé son talent pour imposer définitivement Force Touch, et macOS Sierra n’apporte rien de neuf dans ce domaine malheureusement. Malgré tout, la technologie de reconnaissance de la pression est présente sur tous les MacBook et MacBook Pro (à l’exception du modèle SuperDrive), et bien sûr dans le Magic Trackpad.

Le MacBook Air sera-t-il le prochain ordinateur à bénéficier de Force Touch ? Ce n’est peut-être pas la fonction la plus attendue, mais son intégration dans le trackpad du MacBook Air témoignerait clairement de l’intérêt renouvelé d’Apple dans son ultra-portable (et cela rassurerait les clients).

Si on peut éventuellement parier sur l’intégration de Force Touch dans le MacBook Air, on ne mettrait pas une pièce sur un changement de clavier. Apple a beaucoup expérimenté ces derniers temps (clavier "papillon" du MacBook 12’’ Retina, Magic Keyboard, Smart Keyboard de l’iPad Pro), mais on imagine mal un nouveau clavier pour l’ultra-portable.

Les exemples récents montrent que le constructeur ne modifie ses claviers que pour de nouveaux produits. Et puis celui du MacBook Air offre toujours une très bonne ergonomie, pourquoi vouloir en changer ?

Un effort sur le processeur et le stockage ?

Les MacBook Air carburent à un processeur Core i5 de génération Broadwell, lancée par Intel en 2014. Les gains de performance relativement minimes obtenus depuis par le fondeur ne pénalisent pas réellement l’ordinateur, mais avec Kaby Lake à l’horizon, les différences de génération vont commencer à se voir.

La gamme “U” de Kaby Lake, celle qui pourrait être employée dans les MacBook Air, promet un gain de 12% dans les applications de productivité, et de 19% pour le web par rapport à Skylake, la génération qui a suivi Broadwell. Cette hausse des performances est surtout obtenue grâce à la hausse des fréquences (de 2,4 à 2,7 GHz).

Apple est passée à Skylake avec l’iMac 5K, puis sur le MacBook 12" Retina sorti au printemps. On verra ce qu’Apple fera avec Kaby Lake, dont la production a débuté au deuxième semestre. Mais on sent instinctivement que si les MacBook Air devaient passer à cette casserole, ils seraient les derniers servis.

Apple pourrait néanmoins profiter de Skylake, qui intègre une meilleure répartition des rôles entre le CPU et OS X pour optimiser la batterie, un domaine dans lequel la Pomme est experte et qui profite déjà aux MacBook Air actuels. On est toujours preneur d’une heure ou deux supplémentaires.

À l’intérieur du MacBook Air 2015 — Image iFixitCliquer pour agrandir

Quant au stockage, et à l’heure où l’iPad (et bientôt l’iPhone ?) propose 256 Go de stockage, la dotation du MacBook Air (128 Go en entrée de gamme) parait bien chiche. Surtout en face du MacBook 12" Retina qui, lui, offre 256 Go par défaut… Pour le MacBook Air, Apple propose une option pour passer à 512 Go facturée au prix fort (360 €) et qui ne concerne de toutes les façons que les modèles de 256 Go de base.

On voit mal Apple faire un effort dans ce domaine (par exemple passer tous les modèles de MacBook Air à 256 Go), alors que le MacBook Pro 13" à 1 499 € n’emporte que 128 Go…

Pour conclure

Il ne manque pas grand chose au MacBook Air pour revenir faire le beau dans la cour des ultra-portables. Rien qu’un écran IPS ferait une grande différence, même sans en changer la définition. Ensuite, on peut toujours rêver à de meilleurs processeurs, au Force Touch, à 8 Go de RAM dans toutes les configurations de base, … Si on ajoute à cela le port USB-C annoncé par la rumeur, le MacBook Air retrouverait beaucoup de sa superbe.

Mais Apple le souhaite-t-elle réellement ? Rien n’est moins sûr en effet, alors que le constructeur privilégie clairement son petit MacBook Retina. Mais comme on l’a vu avec l’iPhone SE, peut-être que la Pomme voudra offrir à son best-seller un mémorable baroud d’honneur…

Image une : Matthew Yohe, CC


avatar Manubzh | 

ah merci ! tu sais que c'est de ça entre autre que je parle depuis le début mon cher ><

allez allez, dans mes bras

avatar Salutmat | 

Mr le créateur Apple, merci de prendre en souhait, une tablette tactile avec votre dernier OS Mac.
Une tablette qui servirait partout à faire TOUT dans un minimum de place. Tel un iPad PRO mais vraiment avec OS Mac

avatar patrick86 | 

«Mr le créateur Apple, merci de prendre en souhait, une tablette tactile avec votre dernier OS Mac.
Une tablette qui servirait partout à faire TOUT dans un minimum de place. Tel un iPad PRO mais vraiment avec OS Mac»

→ ModBook.

avatar pocketalex | 

@Salutmat : si OS X était la solution universelle pour les tablettes, ça se saurait.

OS X est comme windows, c'est un OS de bureau prévu pour être utilisé avec une souris et un clavier. Le mettre sur une tablette serait tout sauf une solution universelle. Ce serait surtout un merdier pas possible pour faire en 5 minutes ce que l'on fait en 30 secondes

Il est vrai que si l'ipad était équipé d'un étui clavier/trackpad comme la surface pro, je dirais pas non, car cela me permettrait "quand je prends en commande à distance mes machines" de gagner en productivité, mais en utilisation tablette, l'étui est rabattu au dos et c'est le doigt qui commande, et heureusement qu'il commande iOS :)

Si c'est pour avoir une utilisation régulière du clavier et du trackpad, alors la solution s'appelle Macbook, j'ai essayé, et ça marche super bien :)

avatar frankm | 

Dream on

avatar kevinledanseur1 | 

Quant à moi, je suis très satisfait de mon MacBook 12 haut de gamme. En effet, celui-ci rempli très bien toutes les tâches que je lii demande. Mon MacBook Pro 15 et mon MacBook Air 13 sont laissés de côté. En dehors du tarif, je ne vois plus aucun avantage envers ce MacBook Air.

avatar inumerix | 

@kevinledanseur1 :
Plus de puissance quand même. La c'est un peu faiblard. Sinon j'aime énormément cette petit machine.

avatar pocketalex | 

@inumerix : en même temps, ça fait 4/5 mois que je l'ai, et j'ai toujours pas vu le moindre lag. Mais bon, si c'est possible qu'un ordi dépote plus, on va pas refuser non plus

avatar dragao13 | 

Un port de plus et un processeur plus puissant et on est presque d'accord.

avatar inumerix | 

C'est vrai, une surface Microsoft à la sauce MacOS ça serait vraiment le top. Mais bon Apple veut pas...

avatar r e m y | 

@pocketalex
Je te suis dans ton argumentaire, mais jusqu'à un certain point. Je suis assez ok avec toi, quand tout fonctionne sur le Mac. Le drame du "tout collé, tout soudé" c'est quand un élément lâché au-delà de la période de garantie.
Auparavant, il était simple de remplacer un disque dur ou une barrette RAM défaillants, y compris pour celui qui ne veut pas "mettre les mains dans le cambouis".
Aujourd'hui ca nécessite un passage en centre de réparation agrée et ça coûte une blinde!

avatar Eltigrou | 

On s'en fout des gadgets ! On veut le même avec un écran Retina !
Bon, je parle pour moi hein ! Pas de malentendu ....

avatar harisson | 

J'aime bien la photo de S. Jobs avec son sourire de satisfaction. Avec le temps on voit bien qu'Apple a réussi, à l'époque, à s'arracher pour concevoir et produire ce mba et faire durer la gamme. Tous les concurrents de l'époque n'ont pas eu la même fortune (Asus avec son eeepc en tête).

"Les parts de marché, ce n’est pas la première des préoccupations pour Apple"

Je pense que c'est le seul gros soucis d'Apple, comme elle évolue seule face aux wintel, elle devrait axée une partie de sa stratégie sur la conquête de pdm (une pdm trop faible du mac, à mon sens, ne permet pas de faire vivre suffisamment l'écosystème tiers).

avatar reborn | 

@Manubzh :
Cpu et ram amovible dans les copies du macbook 12" ? Je ne pense pas..

J'ai un toshiba tecra z50 et le cpu est soudé. La ram ne l'est pas mais j'ai déjà 8 go donc suffisant.

Du collé soudé en PC ça existe va falloir t'y faire.

avatar Manubzh | 

ah parce que les concurrent font que des copies du macbook ?
c'est nouveau ça !
et puis arrêtez de penser qu'apple à tout inventé, j'ai l'impression de revenir 10 ans en arrière là ...

avatar VanZoo | 

Ah non, il faut simplifier la gamme ! Virer le Macbook Air en 2017 quand le prochain Macbook sera plus puissant et surement plus abordable

avatar ArchiArchibald | 

Non pitié que le MacBook Air disparaisse

avatar dragao13 | 

Un macbook air avec la dernière version des processeurs intel (optimisation de la batterie), un écran amélioré (et encore c'est pas une nécessité absolue, un 13 pouces avec retina, je m'en fous, je passe mon temps à le brancher sur des grands écrans externes), deux port usb-c et un usb 3, le maintien de thunderbolt (magsafe va disparaitre) et j'en rachète un !

Surtout vraiment rien à foutre qu'  le rende plus fin (il l'est bien assez comme ça), si c'est pour supprimer le ventilo, pas la peine !

Cas contraire, ce sera le MBPr, le macbook 12 est une farce à ce prix là et surement pas une machine principale comme le MBA peut l' être!

avatar pocketalex | 

@dragao13 : j'ai acheté en 2013 le MBP-mi 2012 non retina plutôt que le tout nouveau modèle retina mais sans Ethernet, ram soudée et SSD sur barette

Que n'ai-je pas pesté à l'époque sur l'inutilité du retina et sur l'imbécilité d'Apple de supprimer des ports très utiles et de la RAM et du SSD non upgradables

Et pourtant, il ne m'a pas fallu longtemps pour comprendre que j'avais fait une lamentable erreur.
Je me suis fadé pendant les 4 années suivantes une machine épaisse, relativement lourde, et, surtout, avec un écran 1280x800 qui est très bien sur un desktop, comme toi je le branche à un écran externe, mais au final super pas pratique à utiliser en déplacement. Manque de place énorme, inutilisable avec Photoshop, dev HTML, office (PPT, excel notamment)

J'ai mis en place des outils pour simuler une résolution plus élevée, mais tout était flou.

Depuis le début de cette année, je suis sur mon Macbook avec écran rétina, je l'utilise principalement en déplamcement, et quel bonheur de taffer avec de la place ! Quand je pilote ma station de travail à distance, j'ai un 1920x1080 qui s'affiche parfaitement. C'est petit, mais c'est nickel. Parfait pour de la dépanne et une baisse de productivité négligeable, vs sur mon MBP en 1280x800 ou je perdais un temps de malade

Bref, je suis bien plus confortable et productif avec les modèles récents de chez Apple qu'avec les gammes 2012. Le retina sur un laptop, c'est une énorme évolution.

avatar patrick86 | 

"Bref, je suis bien plus confortable et productif avec les modèles récents de chez Apple qu'avec les gammes 2012. Le retina sur un laptop, c'est une énorme évolution."

Sur tous les écrans en général, le Retina apporte un confort visuel indéniable, plus de précision pour divers travaux qui en bénéficient et une souplesse supplémentaire dans les réglages de l'affichage.

avatar pocketalex | 

oui, mais les écrans de bureau 4K sont encore un peu cher à mon goût, je trouve

Et vu la distance que l'on a avec l'écran ... je trouve qu'un écran non retina c'est "pas dramatique"

Alors que sur un iphone, un ipad ou un laptop, c'est "indispensable"

D'ici peu, les écrans desktop vont baisser en prix et je militerai pour du retina partout, mais au jour d'aujourd'hui, je préfère un bon écran classique avec une bonne dalle (IPS, MVA, ...) et un grande surface de travail en 72dpi, plutôt qu'un écran 4K, plus cher, qui m'offrira un équivalent de fullHD en retina
Sinon un 5K qui réunit le meilleur des deux mondes (retina et grande surface de travail), mais c'est très, très cher et faut la machine derrière pour bien faire tourner ça

Tout ce que je dit est bien sur lié à la taille de la dalle, un 4K en 22-24" c'est normal, un 4K en 27-28" c'est un peu n'importe quoi (tout comme un full HD en 27-28" c'est n'importe quoi)

avatar Lemon19 | 

Le mot Pro est vraiment artificiel. C'est l'usage qui compte, pas la machine. J'utilise un MB 12 retina pour mon travail (avec de l'Excel bien complexe entre autres). C'est un usage pro. On peut avoir un MBP et ne l'utiliser qu'à titre de loisir.
Le Pro ne sert qu'à définir des machines puissantes, ou en tous les cas plus puissantes, pas autre chose.

avatar Lemon19 | 

J'ajoute qu'un nouveau MBA sans écran retina serait totalement ridicule.

avatar remids | 

J'utilise mon MacBook 12 pouces dans un contexte professionnel, personnel, mobile, sédentaire, je n'ai jamais eu un seul ralentissement. Je ne comprends pas l'hostilité générale vis-à-vis de cette machine. Elle est exactement ce qu'Apple dit qu'elle est: puissante, rapide, autonomie d'enfer et encombrement très très très limité, ce qui est mon critère principal. Si cette machine ne vous convient pas, merci de ne pas dénigrer ceux à qui elle convient.

avatar BeePotato | 

« Quant à la définition, elle aussi pourrait s’améliorer […] Certes, cette définition est devenue un standard, mais on trouve des portables de même taille en 1 920 x 1 080 comme Aspire Switch 11 V d’Acer ou le ThinkPad Helix de Lenovo. »

Ce n’est pas pour rien si cette définition est devenue un standard sur cette taille d’écran.
Il serait idiot de passer à une définition juste un peu plus élevée (comme le 1920x1080 cité), car on aurait alors une résolution à la fois trop faible pour faire du retina et trop élevée pour être confortable en mode « normal » (non-retina, quoi).

Plusieurs constructeurs de PC n’hésitent pas à commettre cette erreur parce qu’ils savent qu’ils vendent principalement grâce à des nombres alignés sur une fiche technique. Mais on peut espérer qu’Apple ne se laisserait pas aller à ce genre de délire.

avatar patrick86 | 

"Il serait idiot de passer à une définition juste un peu plus élevée (comme le 1920x1080 cité), car on aurait alors une résolution à la fois trop faible pour faire du retina et trop élevée pour être confortable en mode « normal » (non-retina, quoi)."

D'autant que les MacBook Air ont déjà un affichage plus petit que les autres Mac. Certes ça permet d'afficher, sur le 11", quasiment autant de contenu que sur un MacBook Pro 13", mais c'est petit et difficile à lire pour pas mal d'utilisateurs.

avatar BeePotato | 

@ patrick86 : « D'autant que les MacBook Air ont déjà un affichage plus petit que les autres Mac. »

Tout à fait. On atteint déjà les limites de l’agréable.

avatar dragao13 | 

Le port unique et son processeur du macbook 12 le rend rédhibitoire à mes yeux.
Mais tant mieux pour ceux qui en sont satisfaits.

En ce moment même, je travaille sur mon MBA et j'ai un écran de 23 pouces, une souris filaire et un DD externe branchés dessus.
Certes, il y a les adaptateurs pour les MB12 (à un prix sympathique encore !!!)mais ça n'est pas ce que j'appelle la portabilité qu'offre le MBA.

Hâte de voir ce qu'  compte faire du MBA...
En sachant que le MBPr est annoncé plus fin encore, je ne m'inquiète pas trop, au pire c'est lui qui remplacera mon bon vieux MBA de mi 2012.

avatar patrick86 | 

"En ce moment même, je travaille sur mon MBA et j'ai un écran de 23 pouces, une souris filaire et un DD externe branchés dessus.
Certes, il y a les adaptateurs pour les MB12 (à un prix sympathique encore !!!)mais ça n'est pas ce que j'appelle la portabilité qu'offre le MacBook Air."

Vous trimballez tous cos accessoires en déplacement, ou le laissez sur le bureau ? Dans le 2e cas, à votre place, je ferait en sorte d'avoir le moins de connecteurs à brancher quand j'arrive à mon bureau et à débrancher quand j'en pars, avec une station d'accueil par exemple. Dans une telle situation, avoir plein de ports sur la machine ne sert du coup plus vraiment à grand chose. ?

C'est d'ailleurs le propos d'Apple depuis plusieurs années avec le Thunderbolt, les écrans LED Cinema Display puis Thunderbolt Display (incluant HUB, chargeur et autres ports auxiliaires) et maintenant le MacBook avec son unique USB-C, auquel on peut connecter des stations d'accueil pour y raccorder d'un coup tous les périphériques qu'on utilise sur le bureau.

avatar dragao13 | 

Tout dépend des usages encore une fois...

Je me déplace de très nombreuses fois chez des clients où il faut connecter une imprimante en usb pour imprimer un plan à leur demande, brancher une clé ou un DD externe à eux, nombreux sont ceux à posséder un écran en HDMI ce qui permet de se mettre à plusieurs sur des vues de plans à grand écran etc ...

Avec le MBA, je ne me trimbale rien d'autre que l'ordi dans une pochette, et l'adaptateur thunderbolt/hmi qui est franchement petit (il tient aisément dans la pochette ou n'importe quelle poche au contraire des adaptateurs multi ports du MB12) et me laisse 2 ports usb de libre.

MBA (machine idéale)ou MBPr sont la machine pour mon activité (surtout s'il s'allège).

avatar patrick86 | 

"Tout dépend des usages encore une fois..."

Bien entendu ?

Je ne soutiens pas moi-même l'idée d'un connecteur unique si on peut en mettre plusieurs mais, au contraire, qui peut le plus peu le moins.

Le problèmes des adapteurs avec l'USB-C tient aussi du fait que ce nouveau standard est encore peu répandu pour le moment. Et comme on ne pas jeter tous nos périphériques actuels à la poubelle, on utilisera des adaptateurs ou des câbles mixtes durant encore "quelques" années.

avatar diegue | 

OK pour l' IPS qui serait le bien venu !
Quant à l' USB-C : oui à condition qu'il y ait toujours 2 ports et non pas 1 seul comme le MacBook 12"

avatar poulpe63 | 

Pour ceux qui ne comprennent pas l'avantage de pouvoir mettre à jour son macbook pro.
Je viens de le faire récemment sur un Macbook Pro 15 pouce qui ramait avec son HDD 5400tr (mid-2012, i7 quad) de mon frère
La machine est passé de 4 Go (2x Go) à 8 Go (2x 4Go) (34€) , à un SSD de 480Go (117€, Sandisk Plus), et l'ancien disque est passé dans un boitier externe(13€) (sauvegarde TimeMachine).

Coût de l'opération ? 185€ - et la machine a une nouvelle vie :D (clean install de El Capitan, dernière version - clé USB Flash Voyager32 Go (20€) pour l'installation).

avatar macinoe | 

Heureusement Apple a pris des mesure pour que ce genre de diablerie ne soit plus possible.

Quelques soudures, quelques collages et hop, les 185 € que tu donnais à la concurrence se transforment en 1850 € que tu redonnes à Apple pour te racheter une machine neuve.

avatar poulpe63 | 

plutôt 2249€, et c'est le prix planché. Et pour avoir 480/512 Go de SSD, c'est 2609 € !!, donc, on est hyper loin de l'upgrade à 185€ pour des perf assez proche (à 10% près) (écran rétina en bonus...)

avatar Manubzh | 

mon dieu mais quelle infamie, tu vas te faire traiter de tous les noms, non tout le monde ici te dira qu'il faut tout racheter, parce que ce que fait apple c'est bien ! :)

avatar patrick86 | 

"Pour ceux qui ne comprennent pas l'avantage de pouvoir mettre à jour son macbook pro.
Je viens de le faire récemment sur un Macbook Pro 15 pouce qui ramait avec son HDD 5400tr (mid-2012, i7 quad) de mon frère
La machine est passé de 4 Go (2x Go) à 8 Go (2x 4Go) (34€) , à un SSD de 480Go (117€, Sandisk Plus), et l'ancien disque est passé dans un boitier externe(13€) (sauvegarde TimeMachine)."

Voilà le fond du problème : vous observez et jugez les machines actuelles, sur les critères d'usages et configurations du passé.

Les MacBook Pro actuels sont livrés avec des SSD très rapides, de base. La question de changer un disque dur poussif ne se pose plus. Quand à la RAM, les 13" sont livrés avec 8 ou 16 Go, et les 15" avec 16 Gon de base.

L'argument de remplacer un disque dur lent par un SSD rapide n'a pas de sens, quand on a déjà un SSD très rapide. ?

avatar poulpe63 | 

oui, si c'est une machine très récente.... (un an ou deux, max) ; ça peut être utile pour augmenter la capacité (c'est ce que j'avais fait sur mon MBA en passant de 120 à 240 Go). Maintenant, le scénario serait de passer de 240 à 480, voire 960 Go... sauf si c'est soudé :p

Quant la mémoire, Apple ne propose pas de config MBA avec plus de 8 Go... et c'est soudé... donc impasse :(

avatar patrick86 | 

"passant de 120 à 240 Go). Maintenant, le scénario serait de passer de 240 à 480, voire 960 Go... sauf si c'est soudé ?"

Pour les premiers MacBook Air équipés de barrettes Flash (ceux d'avant 2013), on trouve des barattes à prix corrects sur le marché. Pour les suivant, équipés de barrettes PCIe, c'est plus compliqué, donc plus cher. ?

"Quant la mémoire, Apple ne propose pas de config MBA avec plus de 8 Go... et c'est soudé... donc impasse ?"

Là, oui, effectivement.

avatar BeePotato | 

@ poulpe63 : « Maintenant, le scénario serait de passer de 240 à 480, voire 960 Go... sauf si c'est soudé :p »

Ce n’est pas soudé… mais c’est presque pire, en fait, puisque ça utilise un connecteur spécial alors qu’il existe maintenant un connecteur standardisé qui pourrait remplir les mêmes fonctions tout en facilitant l’évolution. :-(

avatar françois bayrou | 

Tu oublies le delta temps
Oui aujourd'hui ces machines sont rapides, mais celles du passé l'étaient aussi... dans le passé :)
On en reparle dans 5 ans ...
On verra si l'OSX de 2021 peut tourner sur les machines d'aujourd'hui, et si on peut y faire tourner WOW, ... :)

avatar Kappy | 

@ Manubzh
"tu sais le monde ne tourne pas autour de ta vision complètement décalée de la réalité avec apple"

http://www.computerworld.com/article/2998315/apple-mac/every-mac-we-buy-is-making-and-saving-ibm-money-ibm.html

avatar Manubzh | 

et si on faisait une étude avec durée de vie des mac avant 2013 et après 2013 ? je suis sur qu'on aurait des surprises

avatar BeePotato | 

@ Manubzh : « et si on faisait une étude avec durée de vie des mac avant 2013 et après 2013 ? je suis sur qu'on aurait des surprises »

On devrait assez vite conclure que les modèles post-2013 ont une durée de vie de trois ans au maximum. ;-)

Bien sûr, si on refait cette étude dans 5 ans, avec cette fois le minimum de recul nécessaire, le résultat sera peut-être différent…

avatar Manubzh | 

ahah oui bon tu as vu où je voulais en venir ;)
Nan sans rire, j'ai encore mon macbook pro de 2007 avec un SSD que j'ai mis moi-m^me et un core2duo
Bah écoute, il est sous elcappitan, est long à démarrer, et un peu lent quand j'ai beaucoup de fenêtres, bah je suis pratiquement sur qu'en dehors des transferts de données (à cause de PCI express des SSD), je suis pas beaucoup plus lent qu'un MBr et j'ai autant de disque dur ...

avatar alushta | 

Pas mal d'avis sur un PC dit pro!

Tout ce que l'on peut dire c'est que toutes les machines Apple pour moi sont pas très pro.

Pour moi, la taille et le poids sont absolument pas des critères de pro ou pas (prendre l'exemple de des Toughbook 302 mm x 73,5 mm x 292 mm, Env. 3,72 kg)!

Pour moi le côté pro est :
* changer de SSD
* Garantie sur site de 3 ans de base, extensible à 5 ans j+1
* pièce trouvable sur plusieurs années
* docking (et oui)

avatar harisson | 

@alushta :

Même si je te rejoinds sur les points que tu as énoncés, il y a d'autres critères à prendre en compte quand même :

- connectique (firewire 800, thunderbolt, ethernet, etc),
- autonomie,
- expérience utilisateur (qui n'est pas forcement lié aux benchmarks),
- fiabilité (court terme et long terme),
- segmentation, choix, équilibre et fiabilité des composants internes (proc différents, dotation ram/taille du disque dans la configuration de base, etc),
- finitions (claviers rétro-éclairés, compatibilités étendus avec écran externe, etc),
- poids (quand tu es souvent en déplacement),
- choix des matériaux,
- réactivité du sav (il y a des options pro en sus),
- maintenance administration (y compris dans une logique parc en réseau),
- qualité du système d'exploitation

avatar alushta | 

Je te rejoints sur quasi tout!

Mais quasi toutes tes remarques sont liées à une utilisation dédiée (connectique, poids, autonomie, taille, matériaux,...).

Par contre, perso j'appuie beaucoup plus sur le matériel ( et changement de pièce) et la garantie qui est à mon sens plus important et Apple est totalement absent sur ces points.

Pour tes autres points, un policier n'aura pas les mêmes demande qu'un journaliste...

Pour la qualité de l'OS, dès que tu as une application métier, ton OS est choisi!!

avatar BeePotato | 

@ alushta : « Tout ce que l'on peut dire c'est que toutes les machines Apple pour moi sont pas très pro. Pour moi, la taille et le poids sont absolument pas des critères de pro ou pas (prendre l'exemple de des Toughbook 302 mm x 73,5 mm x 292 mm, Env. 3,72 kg)!
Pour moi le côté pro est : […] »

Pour moi, le côté pro est : une machine adaptée au métier du professionnel l'utilisant.
Ce qui, vu la grande variété de professions et des usages et besoins correspondants, amène vite à conclure qu'il est assez vain de donner une liste de critères « pro » ou « pas pro ».

Pages

CONNEXION UTILISATEUR