Fermer le menu
 

iMac Retina 4k : le détail qui gâche tout

Christophe Laporte | | 17:27 |  340

À la rédaction, les machines de test se succèdent tout au long de l’année (enfin surtout à la fin de l’année). Certaines ne suscitent plus une grande curiosité sauf de la part du testeur (c’est le cas du MacBook Pro 15” par exemple), d’autres au contraire ont ce petit plus qui fait qu’on n’hésite pas à faire joujou avec dès que le testeur a le dos tourné.

Ce fut le cas pour le MacBook et incontestablement, l’iMac 21,5 pouces avec écran Retina 4K appartient aussi à cette seconde catégorie. Cette machine a quasiment tout pour elle : un design très mignon (nettement moins imposant que le 27”), un écran Retina de très grande qualité, un processeur qui satisfera le commun des mortels…

Malheureusement, un point vient tout gâcher : le disque dur. Comme indiqué dans notre test, celui-ci se révèle moins rapide qu’un disque dur présent sur un iMac de 2011. Comment Apple peut-elle faire cela ? On ne parle pas d’une machine d’entrée de gamme (sur laquelle on aurait « toléré » une telle pingrerie), mais d’une machine vendue 1699 €, et qui représente le haut de gamme en 21,5”.

La stratégie d’Apple est claire et nous a été parfaitement résumée récemment par un revendeur : pousser à tout prix le consommateur à prendre au moins l’option Fusion Drive 1 To facturée 120 €.

Apple a toujours poussé les utilisateurs à monter en gamme. Cela fait partie du jeu, sauf que ces dernières années, certaines configurations sont de plus en plus des faire-valoir. Et là où Apple incitait le client à prendre des options supplémentaires sur une configuration, elle le force presque désormais. C’est d’autant plus vrai que ces machines sont fermées comme jamais et ne pourront pas connaître une seconde vie grâce à des ajouts ou remplacements d’éléments internes.

Dans les réactions, un lecteur affirmait récemment que son iMac 24“ acheté il y a quelques années connaissait une seconde jeunesse depuis qu’il l’avait doté d’un SSD et de 8 Go de RAM. Rien de cela n’est possible sur cet iMac 4K, il faut tenter d’évaluer, dès la commande, ses besoins futurs.

En début de semaine, nous évoquions les lenteurs de certaines transitions sur Mac comme le passage au Retina, ou l’homogénéisation de la connectique. On aurait pu évoquer la question du stockage. Les portables d’Apple, à l’exception du MacBook Pro 13" SuperDrive, affichent des débits en lecture/écriture qui sont sans commune mesure avec l’iMac et le Mac mini. D’ailleurs, sur les portables, c’est l’un des secteurs où les gains sont les plus importants d’une génération sur l’autre.

Alors oui, il est difficile de proposer à des coûts raisonnables des SSD de 1 ou 2 To sur les iMac. Par contre, le Fusion Drive est un excellent compromis. Trois ans après son introduction, on s’étonne qu’Apple n’ait pas davantage généralisé cette idée. Il commence seulement à être proposé de série à partir de l’iMac 27” de milieu de gamme, lequel coûte la bagatelle de 2 299 €. C’est d’autant plus frustrant qu’Apple est parvenue à réaliser des économies sur le Fusion Drive 1 To, lequel n’embarque plus que 24 Go de mémoire flash, contre 128 Go précédemment. Et justement, ce Fusion Drive rachitique aurait été parfait pour des configurations d’entrée / milieu de gamme.

Au passage, on s’étonne de manière générale d’une certaine clémence à ce sujet de la presse high-tech notamment aux États-Unis. Ce test de Macworld en est un parfait exemple. La liste des défauts (et pas des moindres) est beaucoup plus longue que celle des qualités, le problème du disque dur est reconnu, mais cela n’empêche pas le testeur de lui accorder un très bon 4/5. Si après cela Apple ne se sent pas confortée dans ses choix…

Alors, l’argument que certains emploient souvent pour défendre Apple sur le sujet, c’est que cela convient parfaitement au commun des mortels. Le problème, c’est que le « commun des mortels » utilise depuis des années déjà des smartphones ou des tablettes qui offrent un niveau de réactivité sans rapport avec cet iMac.

Comment expliquer qu’un ordinateur qui coûte 1 700 € soit moins réactif qu’un iPad qui coûte trois fois moins cher ? D’autre part, on entend à longueur de journée chez les dirigeants d’Apple, que la technologie doit être transparente… Pas certain que l’utilisateur qui doit attendre plus d’une minute le démarrage de son ordinateur, chèrement payé, fraîchement installé et pas encore alourdi de logiciels supplémentaires, trouve la technologie de cet iMac très transparente.

D’où cette énorme déception, au lieu de faire de cet iMac 4K une machine incroyablement séduisante, Apple en a fait une machine frustrante. Frustrant !

Catégories: 
Tags : 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


340 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar EBLIS 23/10/2015 - 00:40

Aaah oui le bon vieux temps, pas si lointain :-) des grappes de 10k ou de 15k dans les stations de montage, dans les serveurs. Quand on avait reçu pour la première fois ces disques, à leur sortie, on était excité comme des puces à l'idée de les comparer à nos grappes scsi.
Il y a 2 ans, dans une grande boutique informatique, il y avait tout un tas de 10k bradés sur un comptoir et personne ne s'y intéressait. J'avoue m'être mis devant à les contempler et j'ai eu un pincement au coeur en me disant "encore une page d'une époque qui se tourne.".
Cela me rappelle aussi, quantden 1992, j'étais le seul à des 10aines de kilomètres à la ronde à avoir un disque de 220 Mégas octets : et oui je connaissais quasi tout ceux qui possédaient des pc car à l'époque, là ou je vivais, l'informatique était rare et on se connaissaient tous. Le bon vieux temps :-)

avatar Lopokova Lydia 23/10/2015 - 00:54

@EBLIS

tant que nous sommes dans l'evoquation des souvenir je me souvient encore de notre premier achat d'un DD de 1Go qui était tout juste disponible.

Nous étions les rois de la boutique, dans le genre "Poussez vous, ces messieurs achétent un DD de 1Go" et le gars nous presentant la bête avec déférence.

En poussant plus loin mon premier disque faisait 10Mo et coutait un rein :-)

L'informatique est donnée de nos jours :-)

avatar EBLIS 23/10/2015 - 08:03

:-D cela me rappelle aussi quand j'ai dépensé une fortune en 2000 je crois, encore l'époque du francs, pour avoir en avance le fameux IBM 75gxp DTLA307045. Si je me souviens bien c'était le premier HD 7200 tours avec des plateaux d'une densité de 15Go. Au boulot tout le monde voulait le toucher comme le saint graal :-) je l'ai encore dans un coin, mais je crois qu'il est en panne.



avatar ataredg 22/10/2015 - 17:40

C'est la raison pour laquelle je déconseille à tout mon entourage d'acheter un mac de bureau en ce moment. Ce qui est étonnant est que le discours visant à dénigrer les machines d'Apple est assez courant en ce moment.

avatar nicoplanet 22/10/2015 - 17:45 via iGeneration pour iOS

@ataredg :
Le Apple Bashing est très courant de manière générale en ce moment ! C'est de bon ton d'allumer Apple sur les iPhone, iPad ou Mac. C'est flagrant et à tous les niveaux.

avatar bonnepoire 22/10/2015 - 18:27

Les pauvres et les radins sont insupportables. Il faudrait les mettre sur un île où ils pourraient boire de la bière en critiquant Apple à partir de leur smartphone android samsoule.

Le pire c'est que mcc joue ce jeu de la médiocrité.

avatar ataredg 22/10/2015 - 19:12

Ils ont déjà des Samsoul. Pourquoi les accabler davantage? ;)

avatar bonnepoire 22/10/2015 - 20:03

C'est vrai. Je m'excuse auprès de cette communauté de syndicalistes.

avatar Lopokova Lydia 22/10/2015 - 20:46

@bonnepoire

"Les pauvres et les radins sont insupportables."

Etrange que tu associe ces deux qualités !

Radinerie et capacité financière sont deux choses fort différente.

Il y a des personnes aux gros moyen qui sont des pinces et des personnes désargentée qui crâne leur faible moyen.

Tout comme il y a des riches qui peuvent flamber et vivre au dessus de leurs moyens même s'ils sont très conséquent.

Après il y a ceux qui ne peuvent vraiment pas faire autrement que de compter chaque centimes ce qui est terrible à vivre :-(

avatar bonnepoire 22/10/2015 - 21:14 (edité)

J'ai pas écrit que les pauvres étaient radins. Je cite deux catégories distinctes que je lie ici parce qu'elles sont la majorité des haters.

avatar Lopokova Lydia 22/10/2015 - 21:34

@bonnepoire

Il n'y avait pas dans mon propos de procès d'intention ;-)

"que je lie ici parce qu'elles sont la majorité des haters."

Tu crois vraiment ?

Cela me surprend que la pierre de touche soit si simple.

avatar laurrent-m 22/10/2015 - 20:11 via iGeneration pour iOS

@nicoplanet :
En même temps si tu as une autre marque qui fait ça elle se fait pilonner.
Apple c'est bien, mais leur place de leader est dangereuse. Soit c'est le client qui casque, et Apple peut maintenir et améliorer les points qui nous ont poussé à acheter cette marque. Soit les clients se détourne de la marque et elle ne fournira plus le niveau de services qui a fait qu'on achète leur produits

avatar Lopokova Lydia 22/10/2015 - 20:47

@laurrent-m

Et oui soit sa marche soit sa marche pas :-)

avatar daxr1der 22/10/2015 - 21:44 via iGeneration pour iOS

@nicoplanet :
Normal vu les prix, et microsoft et son windows 10 qui tourne super bien avec un bon pc plus puissant revient bien moins chère. Apple est devenue une marque fashionista

avatar EBLIS 23/10/2015 - 00:10 (edité)

Il y a peut être une vraie raison à cela et tout le monde n'est pas capable de la voir. Mais j'avoue qu'il y a aussi du basing gratuit.

avatar Mémoire Cache 22/10/2015 - 18:15

"Ce qui est étonnant est que le discours visant à dénigrer les machines d'Apple est assez courant en ce moment"

Tout simplement parce que les machines de merdes chez Apple sont de plus en plus courant. Si les spécifications délivrées n'étaient pas aussi outdated, il aura beaucoup moins de raison de les critiquer.

avatar Lopokova Lydia 22/10/2015 - 20:47

@Mémoire Cache

" que les machines de merdes "

Tu ne verse pas ici un rien dans l'outrance ?

avatar Malvik2 22/10/2015 - 17:40 via iGeneration pour iOS

C'est la même "demi-escroquerie" qui consiste à vendre un iPhone 6S 750€ avec 12 Giggs utilisable...le pauvre bougre qui ne se tient pas au fait de tout ca aura une très mauvaise surprise dans très peu de temps. Je ne comprends pas Apple, avec le succès monumental qu'elle connaît depuis plusieurs années elle fait montre d'une mesquinerie de plus en plus malsaine.
Franchement même en tant que fan tu te dis que la pomme ne respecte pas ses fidèles clients comme elle devrait.

avatar lkaritoo 22/10/2015 - 17:49 via iGeneration pour iOS

@Malvik2 :
j'ai toujours pris des 16 go et je ne pense pas être un bougre ou autre.
chacun fait avec ses moyens et besoins.
avec des services de stockage en ligne et les streaming tout va pour le mieux pour mon cas.
ceux qui veulent installer des gros jeux de plusieurs go ont le choix de prendre un grand modèle. on leur interdit pas.

avatar Malvik2 22/10/2015 - 18:24 via iGeneration pour iOS

@lkaritoo :
La n'est pas la question lkaritoo; 750€ pour du 12 gigas en 2015 je le répète c'est honteux,

avatar Malvik2 22/10/2015 - 18:27 via iGeneration pour iOS

@malvik2 :
Je disais c'est honteux, ça fait 5 ans que l'entrée de gamme est à 16gigas ! Cela coûte quoi à Apple de passer à 32? Quasiment rien faut arrêter...d'autant que le cloud ne regle pas 100% des problèmes liés à un tout petit disque dur, loin de la même...

Perso ils commencent à me gonfler avec leurs mesquinerie qui s'aggrave d'année en année; et le pompon proposer sur une bécane à presque 2000€ un disque dur lent comme un veau mort...
Ridicule. Reste l'excellence de leurs produits sur bien des aspects mais je le répète, ce n'est pas une raison pour nous prendre pour des cons.

avatar patrick86 22/10/2015 - 19:00

"Je disais c'est honteux, ça fait 5 ans que l'entrée de gamme est à 16gigas ! Cela coûte quoi à Apple de passer à 32?"

ça a été largement expliqué à plusieurs reprises : ce sont des produits d'appel.

C'est pas que ça coûterait trop cher à Apple de mettre 32 Go au lieu de 16.
Ça sert à renforcer l'effet de gamme et à pousser les clients pour qui 32 Go serait suffisant à mettre 100€ de plus pour la version 64 Go.

C'est ni plus ni moins qu'une stratégie commerciale.

avatar iBaby 22/10/2015 - 20:18

Chaque message est délectable et appelle une réponse sur ce sujet si crucial, mais au lieu de "produits d'appel", il vaudrait mieux dire "des produits d'apple", ça revient au même pour l'acheteur et c'est tellement plus juste.

Et puis on comprend bien.

En tout cas la stratégie de @patrick86 du commentaire qui en appelle un autre gratis est remarquable et délectable.

avatar Lopokova Lydia 22/10/2015 - 20:50

@iBaby

Apple n'a pas de produit d'appel :-)

Jamais.

Un produit d'appel est un produit vendu sans marge pour attirer des clients potentiels dans un commerce et se réfère sur ces autres achats.

Un des principes de la grande distribution qui se résume ainsi "Une goutte de perte dans un océan de profits"

avatar patrick86 22/10/2015 - 21:17

"Un produit d'appel est un produit vendu sans marge pour attirer des clients potentiels dans un commerce et se réfère sur ces autres achats."

Merci pour la précision.

Pages