Apple Store : flambée des prix et de nouveaux iMac / MacBook Pro

Nicolas Furno |

Apple a mis à jour l’Apple Store sans prévenir et avec quelques nouveautés sur les iMac et les MacBook Pro 15 pouces comme prévu. En revanche, en matière d’augmentation des tarifs, on est servi. Jusqu’à 600 € sur les Mac et les accessoires ne sont pas en reste, avec entre 2 € et 20 € d’augmentation selon les cas. La boutique en ligne est pleine de nouveaux tarifs, on fait le point.

Ces hausses de prix sont probablement liées aux variations entre le dollar et l’euro, même si la monnaie européenne est légèrement remontée ces dernières semaines. D’ailleurs, ce n’est pas la première de l’année : en mars dernier, le constructeur avait déjà augmenté les prix de quelques Mac et de quelques accessoires. Certains produits avaient été oubliés à cette occasion, c’est désormais chose faite…

iMac Retina et MacBook Pro 15 pouces mis à jour

Un nouvel iMac Retina moins puissant

L’iMac Retina est le seul produit qui baisse de prix, du moins en apparence. La gamme commence maintenant à 2299 € au lieu de 2599 € à sa sortie à l’automne, mais pour ce tarif, on a un processeur et une carte graphique moins puissants, ainsi qu’un disque dur standard au lieu d’un Fusion Drive.

Cliquer pour agrandir

Quand on sait que la carte graphique de base était synonyme de lenteurs uniquement en utilisant OS X, ce nouveau modèle ne semble pas constituer une bonne affaire. Sans compter que le disque dur ralentira nécessairement les opérations… Fort heureusement, le modèle sorti à l’origine est toujours vendu 2599 € et il n’a pas changé : la gamme s’est ainsi ouverte vers le bas, ce qui n’est pas forcément une bonne nouvelle.

Les options augmentent aussi : les 16 Go de RAM coûtent maintenant 240 € au lieu de 200 € et les 32 Go sont passés de 600 à 720 €. Augmentation aussi sur les supports de stockage de cette machine : 180 € pour le Fusion Drive 3 To au lieu de 150 € ; 360 € pour 512 Go de SSD au lieu de 300 € et 960 € pour 1 To de SSD au lieu de 800 €.

L'option carte graphique AMD Radeon R9 M295X est vendue 300€ au lieu de 250 €. Enfin, le choix d'un Core i7 à 4 GHz gagne 50 € à 300 €.

Pour en savoir plus :

Le MacBook Pro 15" ajoute Force Touch

Léger changement pour le MacBook Pro Retina 15 pouces, qui adopte un trackpad Force Touch et un SSD plus rapide (2 Go/s au mieux), quelques semaines après les 13 pouces. En revanche, la gamme ne bénéficie pas de nouveaux processeurs Broadwell, le portable conserve les mêmes processeurs qu’avant.

À défaut d’autres nouveautés, au-delà du trackpad qui est déjà un gros avantage, on peut se consoler avec des prix maintenus (il faut dire qu’ils avaient déjà augmenté en mars) et surtout une heure d’autonomie annoncée en plus. Le constructeur a opté pour une batterie légèrement plus grosse pour y parvenir. C’est toujours bon à prendre et l’augmentation de poids est insignifiante (20 grammes).

Pour en savoir plus

iMac, Mac Pro et Mac mini : pareil, pour plus cher

iMac standard

Une augmentation conséquente des prix est appliquée aux modèles standard déjà existants. Les trois modèles de 21,5" coûtent respectivement 1249, 1499 et 1699 €, c'est une augmentation de 150 à 200 €. Pour les 27 pouces non Retina, il ne reste plus que le modèle d’entrée de gamme, le haut de gamme a été retiré. Et ce modèle-là augmente aussi, passant de 1799 € à 2099 €.

Cliquer pour agrandir

Sur les options de stockage, les augmentations vont de 10 à 200 € selon que l'on parle de disques durs ou de SSD. Pour la RAM, la hausse est de 40 à 120 € sur les options 16 et 32 Go. Au passage, on peut noter que l’on perd l’option en faveur d’une carte graphique plus puissante : il faut se tourner vers les modèles Retina pour avoir mieux que la GeForce GT775M de Nvidia avec 1 Go de mémoire dédiée.

Mac Pro

Les Mac Pro ont, eux aussi, été mis à jour… mais uniquement pour changer leur prix. Apple n’a pas touché à la configuration du Mac le plus puissant de la gamme, mais les tarifs augmentent, et pas qu’un peu. Le modèle d’entrée de gamme était encore facturé 2999 € il y a quelques heures, il nécessite maintenant 3399 € ; quant au haut de gamme, il passe de 3999 € à 4599 €. Soit la modique somme de 400 voire 600 € de plus… sans aucune nouveauté sur le plan matériel.

Cliquer pour agrandir

Les options du Mac Pro d'entrée de gamme suivent cette inflation. Pour changer son processeur parmi les 3 proposés il faudra payer 100, 400 ou 700 € de plus, à respectivement 600, 2400 et 4200 €.

Les capacités mémoire de 16, 32 et 64 Go coûtent 20, 100 et 260 € de plus à respectivement 120, 600 et 1560 €. Pour le stockage sur SSD en 512 Go et 1 To, on a 60 et 160 € de plus à 360 et 960 €.

Enfin les deux options de processeurs graphiques prennent 80 et 200 € pour s'afficher à 480 (AMD FirePro D500) et 1200 € (AMD FirePro D700).

Pour le Mac Pro haut de gamme de base, les deux options processeurs augmentent de 300 et 600 € à 1800 et 3600 €. Pour les deux choix de RAM cela coûte 80 et 240 € de plus. Les deux options SSD augmentent de 60 et 160 €. Enfin, les processeurs graphiques AMD FirePro D700 prennent 120 €.

Mac mini

Même scénario pour le Mac mini, qui n’évolue pas du tout sur le plan technique, mais qui prend entre 50 et 100 euros de plus selon le modèle. L’entrée de gamme était sous les 500 €, il coûte désormais 549 €. Les deux autres modèles sont respectivement affichés à 799 € et 1099 €, au lieu de 699 € et 999 €.

Cliquer pour agrandir

On n’attendait pas de mise à jour pour les Mac mini, mis à jour à l’automne dernier. En revanche, les iMac et le Mac Pro avaient bien besoin d’une mise à jour : le tout-en-un n’a pas évolué depuis un an et c’est encore pire pour le Mac Pro. L’ordinateur a reçu un tout nouveau design à la fin de l’année 2013, mais plus rien depuis, alors même qu’Apple pourrait facilement adopter de nouveaux processeurs et de nouvelles cartes graphiques.

Options en hausse

On a déjà évoqué quelques hausses sur les tarifs des options pour certains Mac, mais ces augmentations de prix sont généralisées. Même le tout nouveau MacBook n’y échappe pas, alors qu’il est encore impossible de l’acheter sans attendre quelques mois. L’option pour passer l’ordinateur au processeur 1,3 GHz prend 50 € de plus sur l’entrée de gamme (250 €) et 30 € sur le haut de gamme (180 €).

Cliquer pour agrandir

Toutes les options de SSD augmentent de prix, sur un MacBook Air par exemple, il faut compter 360 € pour doubler le SSD et obtenir 512 Go, contre 300 € auparavant. Sur cette gamme, passer de 4 à 8 Go de RAM prend 20 € de plus et coûte 120 €. En revanche, bonne surprise sur le processeur avec une baisse de prix (comme quoi, tout arrive) : l’option Core i7 n’est plus facturée que 120 €, contre 200 € jusque-là.

Accessoires

Apple n’a pas oublié son SuperDrive USB. La preuve, il a lui aussi augmenté ! Vendu jusque-là 79 €, il est désormais facturé 89 €. Et ne comptez pas sur un passage à l’USB 3.0, c’est exactement le même modèle qu’avant.

Ce n’est pas le seul accessoire concerné, loin de là. Voici une liste de toutes les augmentations de prix que nous avons repérées jusque-là, mais il en manque probablement :

Ces augmentations de prix permettent de se rappeler que l’on trouve beaucoup de choses sur l’Apple Store, même des accessoires d’un autre temps…

Où acheter un Mac moins cher ?

Si vous vouliez acheter un Mac, vous avez un petit peu de temps (sans doute assez court) pour trouver un modèle à son ancien tarif. On en trouve encore chez Amazon, ou à la Fnac et vous trouverez tous les détails dans cet autre article !

Florian Innocente a contribué à cet article

avatar Lonesome Boy | 

@RoboisDesBins :

Ça sent les bonnes vieilles théories du complot... Alors que les explications les plus simples ont le plus de chances d'être les bonnes.

En fait, les politiques ont simplement la soif du pouvoir (et de l'argent) et ils vont dans le sens de leur clientèle électorale pour l'obtenir.

De leur côté, les grandes entreprises essaient d'obtenir divers avantages fiscaux ou légaux en draguant, en manipulant, en corrompant (légalement ou illégalement) les politiques, qui n'y trouvent rien à redire tant que cela ne leur fait pas perdre, ou encore mieux gagner, de la clientèle électorale.

Faut pas chercher plus loin, il n'y a pas de complot ourdi dans l'ombre par quelque puissant machiavélique le cigare à la bouche en haut d'un building."Mieux" tout se fait au grand jour et personne ne dit rien.

avatar Lonesome Boy | 

"tant que cela ne leur fait pas perdre, ou encore mieux gagner, de la clientèle électorale." Ou que cela leur fait gagner du pognon ou autres avantages, bien sûr ;)

avatar phoenixback | 

@Lonesome Boy :
Coeur pour toi <3

avatar jipeca | 

"...obtenir divers avantages fiscaux ou légaux en draguant, en manipulant, en corrompant (légalement ou illégalement) les politiques, qui n'y trouvent rien à redire tant que cela ne leur fait pas perdre, ou encore mieux gagner, de la clientèle électorale..."

Si ça ce n'est pas déjà complot, on ne sait pas ce qu'est un complot... Dès lors que les 2 s'entendent pour gruger, il y a complot.

avatar belrock | 

en fait, je crois qu'apple arrive aux limites de production/distribution possible.
s'ils veulent continuer à se concentrer à faire de bons produits, ils ne peuvent continuer d'investir toujours plus dans leurs outils de production et payer des sommes mirobolantes à des dieux vivants du management de la vente et du branding.

ça doit être leur raison d'augmenter les prix; il ne peut en avoir pour tous!

avatar Lonesome Boy | 

Si vous avez une calculette et que vous savez faire une division et une soustraction, vous verrez qu'entre le plus bas (1,05$/€) et le plus haut de l'euro (1,37$/€) sur ces 12 derniers mois, ça fait une différence de plus de 1000€ TTC sur un produit à 3999$ HT.

avatar Wise | 

L'augmentation est liée à la baisse de l'euros point barre.

Si apple voulait baisser ses prix elle devrait rogner ses marges et vu la bande de bouffes cailloux qui compose le conseil d'administration ça n'arrivera pas.

Si on veut du Mac moins cher ça s'appelle hackintosh...

avatar Lonesome Boy | 

+1
T'as tout dit.

avatar Goliath | 

… bon il temps de se mettre au hackintosh...

avatar Almux | 

Si cela devient une grande vague de fond, Apple devra pour de simple raison commerciales, baisser ses prix. Mais, à mon avis, le hackintosh restera une voie marginale réservée à un marché insignifiant.

avatar SugarWater | 

Du moment que l'Europe répercute les impôts sur Apple...

avatar comass | 

Tous ceux qui en arrivent encore à trouver des excuses bidon. Pourquoi Apple à laisser les mêmes tarifs sur les iDevice ?

avatar Lonesome Boy | 

@comass

Quand la baisse de l'euro fait qu'un produit X valant 3999$ HT subit mathématiquement une hausse de 1000€ TTC entre le plus haut et le plus bas sur les 12 derniers mois, tu appelles ça une excuse bidon???

Apple ne réduit jamais ses marges, mettez-vous ça dans la tête!

avatar Cowboy Funcky | 

Mdr les pleureuses sont de sorties ...

Il est vrai que cette augmentation de prix n'est pas une bonne nouvelle mais ils ne sont pas les seuls...

A priori La FNAC et Boulanger sont en discutions serrées avec la plupart des fournisseurs d'électronique sur fond de restriction de gammes et d'augmentation des tarifs...

La demande 2015 va exploser sur les PC ! Depuis 3-4 ans les entreprises freinent dur sur le renouvellement du matériel. Certaines sociétés font également marché arrière sur les organisations avec des platines et la virtualisation.Les solutions hybrides ont le vent en poupe...

Bref, la demande de composants est croissante. Même si la vente de pC a fortement baissé, on a jamais eu autant de matériels électronique chez soi!

avatar Jswat | 

le renouvellement trop rapide se confirmera dès la sortie du iphone 6S.
Beaucoup de personnes ayant le 6 vont changer pour le 6s alors qu'il va y avoir peu d'évolution.

La raison : avoir le dernier modèle en matériel électronique.

avatar melaure | 

Maintenant qu'ils ont bien verrouillé le hardware, ils peuvent en profiter à fond et nous flinguer sur toutes les options qui ne sont plus possible ailleurs ... bravo à tous les bobos et fanboys qui en moins d'une demi-décennie ont conduit à ça en acceptant sans broncher toutes les mesquineries et bridages juste parce qu'il y a une pomme dessus.

Bon il est maintenant clair qu'il faut faire un gros atelier Hackintosh dans notre groupe d'utilisateurs.

@tyga tiger, ce ne sont pas des commerciaux, mais des fanboys. C'est différent car lié à un comportement de secte (même si les employés des stores ont aussi droit à leur lavage de cerveau, pardon leur formation "corporate" ;) )

avatar patrick86 | 

@melaure :

Remercions plutôt les aigris qui depuis quelques années, nous prédisent du "tout collé-soudé" pour les Mac. Voila : ça devient réalité.

avatar RoboisDesBins (non vérifié) | 

@melaure
Le commun des mortels ne voit pas plus loin que le bout de son nez et nous entraîne tous à subir les conséquences de sa non-réflexion.
J'ai la soixantaine et à ce titre ai connu l'époque où on pouvait fumer dans les avions (l'exemple est peut être mal choisi mais ce n'est qu'une illustration de ce que je dis ci-dessus). Petit à petit j'ai commencé à voir les compagnies d'aviation faire de plus en plus de sondages à bord pour savoir si la possibilité de fumer à bord était vraiment essentielle ou non. Parallèlement, j'ai vu de plus en plus de gens qui prenaient des billets non fumeurs et venaient plusieurs fois par vol dans notre coin fumeur pour s'en griller une petite. Il ne fallait pas être grand clerc pour savoir que les compagnies savaient manier les feuilles Excel et faisaient des statistiques sur leurs vols. Résultat des courses, les feuilles Excel montrant une désaffection des sièges fumeurs, fumer est devenu interdit à bord (à l'époque j'étais un très gros fumeurs et cela me mettait les boules, maintenant j'ai arrêté, oui, ils m'ont eu.., donc je m'en fous. Il faut savoir que nettoyer la nicotine déposée dans un avion leur coutait une fortune, notre santé n'est pour rien dans leur décision d'interdire de fumer en vol))
Un autre exemple sur un autre sujet, mais des exemples il y en a pleins : juste avant le premier choc pétrolier de 1974 (Giscard), il y eut une floraison de sondages qui demandaient aux français jusqu'à quel prix ils étaient prêts à payer l'essence et ces c..s, désolé mais il n'y a pas d'autres mots, répondaient la bouche en coeur : "5 francs". Et bien devine quoi ? l'essence est rapidement passée à 5 francs. CQFD
C'est pour cela que j'ai coutume de dire que chaque action individuelle n'implique pas uniquement celui ou celle qui la conduit, mais tout le monde si cette action est suffisamment répétée par un certain nombre d'individus. L'individu engage le collectif.

avatar phoenixback | 

@RoboisDesBins :
C'est drole c'est que tout le monde me crache a la gueule constamment je suis soit disant un rebelle immature alors qu'en fait j'ai le niveau intellectuel d'un homme de 60 ans plein d'expérience merci robin je m'aime encore plus qu'avant grace a toi. Coeur sur toi <3

avatar RoboisDesBins (non vérifié) | 

@phoenixback
Je n'avais pas remarqué que les autres te traitaient avec mépris mais en tout cas si ma modeste vie à pu t'être un peu utile en t'apportant du bonheur, tu m'en vois sincèrement (vraiment, ce n'est pas de l'humour) ravi :-)
EDIT : certains vont me prendre pour un fou en disant ce que je vais dire mais tant pis, je suis arrivé à un âge où on n'a plus peur du jugement des autres : l'âge, le physique, tout cela ce sont des paramètres terrestres. Personnellement, je ne regarde jamais un enfant comme un enfant mais comme une personne à part entière. Je pense que tout se joue sur notre niveau de conscience du monde (monde au sens large, univers) et que notre niveau de conscience ne peut s'élever qu'en expérimentant un certain nombre de vies nous mettant dans des situations diverses, en subissant des épreuves qui aident non seulement à grandir et ainsi à mieux comprendre le monde (par exemple, on ne peut comprendre la pauvreté qu'en l'ayant expérimenté).
Mais nous n'avons pas tous vécu le même nombre de vies et certaines âmes sont plus jeunes que d'autres, quel que soit leur "âge" terrestre, ici et maintenant. Je ne peux m'étendre ici. Tu devrais lire Patricia Darré.

avatar rikki finefleur | 

Faut bien payer angela et son fabuleux circuit de distribution..
:p :p Une perle.
Pensez donc a remplir son sac à mains.

avatar Eurylaime | 

Rien de nouveau, que la monnaie baisse ou monte, Apple nique des clients pour augmenter ses marges, chacun est libre de suivre la recommandation de Steve et de voter avec son porte-feuille en achetant autre chose.

Et c'est d'autant plus fort de monter les prix que le dollar US est une monnaie de singe.

avatar Lonesome Boy | 

@comass

Quand la baisse de l'euro fait qu'un produit X valant 3999$ HT subit mathématiquement une hausse de 1000€ TTC entre le plus haut et le plus bas sur les 12 derniers mois, tu appelles ça une excuse bidon???

Apple ne réduit jamais ses marges, mettez-vous ça dans la tête!

avatar Ipader | 

@Lonesome Boy :
Tu oublies de préciser que depuis la sortie des ces Mac les composants ont baissé, donc la marge devrait bien se porter face à l'euro.
Et comme je te disais, la hausse n'a pas eu lieu sur les idevices , ça met donc ton argumentation à terre ...

avatar Lonesome Boy | 

S'il y a bien une chose dont j'ai horreur c'est la mauvaise foi, ne fait pas comme si tu n'avais pas lu ma réponse à laquelle tu as répondu. Je la copie-colle:
"Peut-être parce qu'Apple attend le renouvellement de la gamme d'ici la fin de l'été?
Est-ce que tu veux parier avec moi que les tarifs européens de ces produits vont également augmenter d'ici septembre-octobre?"

Deuxièmement, peux-tu me dire quels composants ont vu leur prix baisser, et de combien, histoire que l'on se base sur du concret pour faire les calculs? Il me semble que par exemple le prix de la RAM a augmenté.

Troisièmement je suis presque sûr qu'Apple, comme ses concurrents, négocie le prix d'achat de ses composants à l'avance et pour longtemps (question de volume, et donc de négociation du prix). Donc à mon avis, cela n'a pas d'impact.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR