Quand l'écran de l'iPhone se mêle à celui du Mac

Stéphane Moussie |

« Nous vivons dans un monde de plus en plus numérique, mais ce monde est fracturé entre divers écrans et interfaces. » Pour répondre à cette problématique, le MIT Media Lab a imaginé THAW, une technologie qui « combine ces interfaces et ces écrans en une seule utilisation limpide », explique le chercheur Philipp Schoessler à Fast Co.

Avec THAW, quand on pose son iPhone sur l'écran de son Mac (ou qu'on le pointe vers l'écran jusqu'à 15 cm de distance), de multiples interactions deviennent possibles. Si l'on veut transférer des fichiers, il suffit de les glisser littéralement à l'intérieur de son mobile. Pour transférer une page web vers son iPhone, on tapote sur l'écran et la page est alors capturée. On imagine bien cette interaction dans le cadre d'Handoff : plutôt que de passer par des menus ou de cliquer sur des icônes, on aurait un contact plus direct avec le contenu.

THAW ouvre également la voie à de nouvelles mécaniques de gameplay. Dans les jeux, l'iPhone peut agir comme un élément extérieur, comme une plateforme sur laquelle le personnage peut marcher, ou bien s'intégrer graphiquement à l'univers. Dans la démonstration, les capacités tactiles de l'iPhone sont utilisées pour modifier le personnage. Les changements sont appliqués instantanément au jeu sur Mac.

Le système utilise la caméra arrière du smartphone pour détecter un motif de couleurs particulier affiché à l'écran afin de déterminer sa position. Il n'y a pas besoin de matériel supplémentaire, THAW fonctionne simplement avec un MacBook et un iPhone. En exploitant le gyroscope et l'accéléromètre du mobile, la technologie est capable de suivre l'iPhone dans plusieurs dimensions.

« J'adorerai que ça devienne le prochain Bump », s'enthousiasme Schoessler qui fait référence à la technologie de transferts de fichiers par entrechoquement qui a été achetée par Google.

avatar amiga500 | 

super concept, tellement de choses à faire avec ça !

avatar johnios | 

Techno intéressante... il faut juste espérer que les écran deviennent anti-rayure car ils ne feront pas long feu avec des frottements intempestifs sur l'écran.

avatar Perc3val | 

Impressionnant !

avatar Hideyasu | 

Ah oui j'adhère la ^^

avatar Sébastien Royer | 

Ahhh! Comme dans les films ! On arrive dans le futur des films de plus en plus ! Pressé d'être dans 10/15 ans pour voir ce que ça donne

avatar Loustik | 

Excellentissime.
Tout simplement génial

avatar Pierre Hubert | 

Je suis surpris par les commentaires !
Bien qu'il y ai un gros travail sur ce projet et qu'il soit innovant je ne trouve pas ça ergonomique DU TOUT ^^
Et je n'oserai pas frotter mon iPhone 6 et son objectif protubérant de peur de détruire mon écran...

avatar Pierre Hubert | 

Ceci dit pour du transfert de fichier c'est vrai que c'est super même si j'aurai toujours peur d'abîmer mon écran :)

avatar Gunpad | 

Très bonne idée ! Cependant, il faudrait que les interactions restent courtes car c'est fatiguant pour le bras de tendre son iPhone sur l'écran et de le déplacer pendant 5min !

avatar françois bayrou | 

Je ne vois vraiment pas l'intérêt à part pour du jeu vidéo. C'est ludique mais pas pratique, surtout pour le transfert de fichiers.
D'ailleurs ils ne parlent pas des soucis de débit : si on a 100Mb ou plus de volume, il faut donc rester le bras tendu ? ou alors une fois le transfert démarré on peut éloigner l'iphone de l'écran ?
Ou alors la présence des fichiers est simulée mais ils ne sont disponibles qu'au bout de 3h de transfert ? Parce que dans la vraie vie, l'utilisateur voudra balancer 4Go de photos de famille et un film HD, pas un fichier texte !
Bref, avec des technos comme AirDrop on fait déjà tout ca, et la présence du smartphone n'est même pas indispensable...

avatar 1uo | 

Il n'y a pas de soucis de débit : c'est un concept d'interface machine-machine.
Ce qui est donné en exemple ce ne sont que des démos, mal pensées d'ailleurs. (quel intérêt de drag'n droper avec le smartphone alors que ça va plus vite avec le trackpad, on le voit dans la vidéo).

Les usages sont à créer mais les possibilités sont là, et au plus vite les outils seront disponible, au plus vite les designers et ingénieurs pourront mettre en place des usages utiles, dans le jeu vidéo, dans la protection des données, la prévisualisation de liens, la publicité (et oui...).

C'est une extension tactile au clavier en somme, mais qui réagit en fonction de et avec l'écran de l'ordinateur

avatar zoubi2 | 

Intéressant et prometteur AMHA.

avatar JLG01 | 

Le concept est génial, l'interaction entre les appareils a de l'avenir, c'est une forme de réalité augmentée.
Les usages viendront avec la fonction.
- échanger un dossier entre deux appareils (+)
- travailler sur des objets en 3D (+)
- jouer (!) On peut imaginer que l'écang du mobile représente l'intérieur d'un engin qui se déplace (que l'on déplace) à l'écran.
- pour aller plus loin, visionner un objet connecté pour agir dessus.

avatar macbookintel | 

Pas convaincu.
Ok pour passer un fichier, mais alors simplement une icône "iphone" sur le mac c'est suffisant.
La démo montre seulement une techno pas encore aboutie et ne sais pas montrer une réelle plus value.
Allez tester la réalité augmenté sur une 2DS ou 3DS et vous serez bluffés, c'est beaucoup plus amusant que ça.
Il faudrait que l'iphone soit, dans un jeu vidéo FPS, le viseur d'une arme par exemple. On tiens l'iphone et vise pour tirer alors que l'écran du mac montre la vue globale du joueur ou le vue depuis l'intérieur d'un véhicule.
Il y a peut-être des choses à faire dans un jeu multi-joueur - 1 mac (base du jeu) et plusieurs iphones (action des joueurs).
En usage pro je ne vois pas.

CONNEXION UTILISATEUR