Mac : Apple envisagerait de quitter Intel

Nicolas Furno |
Selon Bloomberg, Apple envisagerait de remplacer les processeurs Intel de ses Mac par des puces conçues en interne. Profitant de l'expérience gagnée sur les terminaux iOS, le constructeur préparerait des processeurs dérivés des puces mobiles des iPhone et iPad, mais suffisamment puissants pour un ordinateur.



À dire vrai, l'information n'est pas vraiment nouvelle (d'ailleurs, début octobre, les mêmes journalistes de Bloomberg avait déjà eu vent de discussions internes à Apple sur ce sujet) . Depuis qu'Apple a abandonné les processeurs PowerPC au profit des puces Intel, fin 2005, on a régulièrement prêté au constructeur des désirs d'aller voir ailleurs. Si le nom d'AMD a beaucoup tourné les premières années (lire : AMD aurait été envisagé pour le MacBook Air), cette hypothèse n'est aujourd'hui plus crédible, alors que le fondeur s'enfonce dans la crise et semble toujours plus incapable de s'en sortir.

À l'inverse, Apple conçoit maintenant ses propres puces ARM pour ses terminaux, et le résultat est plutôt impressionnant. L'Apple A6 qui équipe les iPhone 5 et l'iPad avec écran Retina atteint des performances impressionnantes pour un terminal mobile, et parfois meilleures que celles d'un ordinateur traditionnel. La conclusion logique est que les Mac finissent par adopter cette architecture, même si, comme le rappelle le site, cela ne surviendrait pas avant quelques années. Les sources du site posent même une hypothèse : 2017, soit dans 4 ou 5 ans et une douzaine d'années après le passage à Intel.

Bloomberg indique que les signes en faveur d'un rapprochement du Mac et des terminaux iOS se multiplient. Après le départ de Scott Forstall, qui serait resté très attaché à une division, la nouvelle équipe dirigeante d'Apple semble conçue pour ce rapprochement (lire : Apple : Tim Cook fait sa révolution). Craig Federighi s'occupe à la fois d'OS X et d'iOS, tandis que Bob Mansfield resté en place serait un fervent partisan du rapprochement depuis quelques années et Forstall parti, il aurait maintenant la voie libre.



Passer d'Intel à ARM reviendrait en effet à répéter la transition des processeurs PPC à Intel. Apple a l'expérience de ce genre de transitions et les règles assez strictes de ses App Store faciliteraient incontestablement le travail pour les développeurs et, in fine, pour les consommateurs.

Dans l'affaire, c'est Intel qui a le plus à perdre. Microsoft a déjà commencé à emprunter la voie ARM avec une version de Windows 8 spécifique à ces processeurs. Si Apple, un gros client pour le fondeur, suit cette voie, cela représentera sans nul doute une perte importante de ses ventes et de ses revenus. L'entreprise met en attendant toutes les chances de son côté et a multiplié les investissements pour essayer de réduire la consommation électrique de ses puces. Est-ce que ce sera suffisant pour garder Apple et les autres ? L'avenir nous le dira…
Tags
avatar pepes003 | 

2017... la vache ils se mouillent pas... Qu'ils ont tords ou raison, dans 5 ans la news sera oubliées.

Sinon, c'est facile de pronostiquer la fin des CPU x86 actuels quand on voit l'essort du cloud. On peut facilement imaginer des serveurs distants ultra puissants dispo pour le traitement des fichiers lourds et le jeu.
Coté client: des terminaux simple, léger, autonome et connecté H24 (en fibre, vDsl2 at home et 4G en nomade... D'ici 5 ans c'est jouable) comme le voyait Jobs.

avatar electarus | 

quand est ce que tout le monde sera d'accord, que toute les machines aient la même architecture? Perso je prefererais x86 pour tous pour la compatibilité des vieux ligiciels.

avatar Mabeille | 

@shenmue tu supposes ce que tu veux je m'en tape. relis ce que j'ai écris avant de faire ta pucelle.

avatar elamapi | 

Oui enfin, vous oubliez qu'Intel produit également des processeurs ARM. Donc, si vraiment le mode ARM venait à supplanter les x86, ça ne devrait pas trop poser de soucis a Intel.

En plus ... 2017 .... voila quoi ....

avatar Mabeille | 

@shenmue bien sur c'est une rumeur il n'y a aucun fait mais toi tu sais que ça va être le top... en fait t'en sais pas plus que moi et je n'ai donné aucun argument ... mais tu sais. En fait tu ne sais rien de plus que quiconque ici mais tu fais ton kakou comme d'hab. Bref du Shenmue...

avatar osx31 | 

Le passage de l'architecture x86 à ARM serait une occasion rêvée pour rendre obligatoire le Mac App Store (comme sur iOS) et verrouiller encore un peu plus les utilisateurs.
Je suis sur Mac depuis le passage au x86 (le switch en douceur a été rendu possible grâce à bootcamp notamment, le temps de s'adapter), et je n'ai pas envie que le Mac se transforme en iBidule (même si je ne reproche rien a ces derniers, sauf leur fermeture excessive).
Apple risque de perdre pas mal de clients (en plus des pros qui sont déjà un peu délaissés) si ce changement d'architecture a bien lieu.
Mais vu le nombre d'utilisateurs iphone/ipad (j'en suis un également), ils pourront sans doute en récupérer par ce biais là (un peu comme microsoft qui essaie de faire l'inverse, du PC vers le smartphone et la tablette, mais pas dit que ça marche).
C'est plus ça qui m'inquiète que les performances, qu'on ne peut pas juger actuellement (2017 c'est dans 5 ans) même si intel est en avance dans ce domaine en 2012.

avatar melaure | 

@pepes003 : génial pour être complètement dépendant de ces services. Je suis complètement opposé au Cloud, c'est une perte d'autonomie et de liberté considérable ... un super piège à pigeons ! Continuez comme ça et vous serez vraiment dans 1984 ...

@electarus, parce qu'on ne se limite pas tous à un succès commercial qu'il faut reconnaitre. Certains d'entre nous ont connu des dizaines de plateformes et de nombreuses familles de processeurs (dont pas mal de "vrais" RISC). Et désolé mais techniquement parlant le x86 était et restera une abomination pour moi ... mais comme Microsoft ils ont parfaitement su imposer leur camelote ...

avatar nogui | 

@Mabeille

"ARM est équivalent à la vague de fond qu'est Linux pour le logiciel.
misère 10 ans qu'on nous annonce que linux va bouffer windows le résultat?"

Moooon dieu ! :-)
Comparer du software à du hardware et faire une corrélation dans la raison du succès ou de l'échec face au grand public , fallait le faire .. et tu l'as fait .. clap clap !

Quels sont les raisons de l'échec de Linux dans l'adoption par le grand public face à Windows ? Ses performances inférieures ?
La bonne blague !

avatar Oliange | 

@lord danone "Euh lol à consommation égale les arm d'aujourd'hui sont largement aussi puissants que des procs x86, vos histoires de pas assez puissant pour du toshop c'est nawak"

Tu ferais mieux de te renseigner...
A consommation égale, ça ne veut rien dire sachant que les produits sont dans des segments différents :
ARM : faible conso, faible perf mais qui monte
Intel : Perf énorme, conso importante mais qui diminue

Il n'existe aucun ARM aussi puissant qu'un simple Core i3.
Donc de là à parler de conso équivalente et de puissance similaire...

avatar XiliX | 

[quote]Frodon [06/11/2012 07:48]

@hyrock
FAUX!

Justement ARM fourni un design de référence et un jeu d'instruction de référence qui doit être respecté par tous les fabricants.

... [/quote]

Je suis tout à fait d'accord avec toi et Oomu. Je crois que hyrock a confondu un SOC et un processeur. Effectivement un SOC ARM peut avoir des caratéristiques différentes. Mais un SOC contient un processeur, en l'occurrence ici c'est ARM, dont les jeux d'instructions sont les mêmes. Que ce soit SnapDragon, Tegra ou A6, les jeux d'instructions niveau processeur sont exactement les mêmes.

Personnellement je vois deux options qui s'offrent à Apple.

1. La voie actuelle avec l'architecture ARM. Apple a montré avec A6 sa capacité à concevoir un processeur hyper optimisé sur le modèle de l'arhitecture ARM. Effectivement pour quoi ne pas continuer dans cette voie. Et puisque ce processeur sera plus destiné pour les portables et desktops, ils peuvent concevoir juste un "processeur" et non pas un SOC. Car pour un portable ou desktop, on n'a pas besoin d'un tel niveau d'intégration. Auquel cas, sa compatibilité sera plus ouverte.
Or, Microsoft a ouvert la voie dans ce sens en rendant leurs logiciels productifs compatibles ARM. J'en suis sur que d'autres grosses boites comme Adobe vont s'y mettre aussi. Une voie toute tracée donc pour Apple qui peut pour une fois dire merci à Microsoft.

2. Pourquoi, à l'instar de l'architecture ARM, Apple ne prendrait pas une licence de l'architecture core iX ou autres Y, et concevoir un processeur "hyper" optimisé maison pour ses machines. Ce qui ne change rien au niveau des jeux d'instructions. Et vu la relation qu'il y a entre Apple et Intel, cette possibilité mérite d'être envisagé. Il me semble que Apple a participé très activement dans l'élaboration de la primière version ulv des proc "cores" avec intel pour leur premier MBA. Donc...

avatar Oliange | 

@shenmue : "l'équipe d'Intel ne sont pas des ânes, mais Anandtech a testé la consommation de l'Atom qu'ils ont foutu dans le dernier Razr i de Moto et celle du A6 et le A6 consomme moins. Pour des gars qui sont dans cete industrie depuis des années face au petit nouveau Apple, ça la fout mal."

On parle de Mac là.
L'A6 est moins puissant que l'intel du RAZR mais consomme plus.

Pour un smartphone, l'A6 est mieux mais pour un Mac, oui oui c'est le sujet, l'A6 sera une daube.
Lis les benchs anandtech justement entre un A6 et le reste des proc tels que les proc laptop.

Façon, on sait que tu défendras toujours Apple même quand ils ont tort.
A l'heure actuelle, il n'y a rien chez ARM qui pourra concurrencer un Core i3 d'aujourd'hui.
Et les roadmaps d'Intel et d'ARM sur 3 ans sont alignés avec ce constat.
Ce qui signifie que sur 2 ans ARM va tout casser, oui on y croit, enfin Shenmue y croit. C'est bon je suis rassuré.

avatar Scalp | 

@shenmue/monsterkill/ishen/tous tes autres multis
"Pourtant les liens existent, mais je supposes que tu préfères juste regarder les perfs brutes Geekbench qui sont pourtant loin de tout dire : parce qu'à vrai dire, voir aujourd'hui des geeks et autres tristes sires se palucher sur le fait que des proco S4 sur base A15 quadri-coeurs font mieux (mais sans atomiser) un proco double coeur 1,3 ghz, tandis que leur consommation est 30% au dessus de celle du bijou d'Apple, c'est sûr que ça c'est impressionnant...mais peut-être pas dans le sens où tu l'aurais souhaité."

Le S4 n'est pas basé sur l'A15, il n'en reprend que quelques concepts, comme l'A6. D'ailleurs le S4 se retrouve tout le temps en dual-core.
Bref, il va falloir retourner réviser.

avatar Oliange | 

@nogui : "Quels sont les raisons de l'échec de Linux dans l'adoption par le grand public face à Windows ? Ses performances inférieures ?
La bonne blague !"

Il fait une analogie...
Tout ça pour dire que la multitude de possibilités n'est pas forcément un gage de réussite.

Mais bon, tu n'as simplement rien compris à son message.

avatar maclovin | 

@ oomu

ARM = RISC
RISC = Instruction câblée merdique et lourde. Je te fais un dessin ? Ma boîte était chargée de lisser les adressages sur le jeu Shadow Of Rome de Capcom pour son passage au format PAL. Un vrai parcours Japonais, utiliser les pipelines pour les instructions de l'Emotion Engine était juste illusoire. Il nous a fallu 4 jours pour faire entrer un code complexe comme une tête qui saute sous le glaive d'Agrippa. Sans parler des Codages/décodages à chaque cycle d'horloge.

Alors tes arguments en faveur de l'ARM sont ptetre mignons pour un iBidule qui pond de l'Objective-C façon Angry Birds ou encore un mirage de Multi-tâches sauce iOS (Appli en pause et non active je le répète), mais pour gérer CoreOS et des Threads ramifiés : Ciao.

avatar Corsaire01 | 

@hyrok
toi tu es vraiment stupide...

on est sur un site pro-mac déjà alors si ça te défrise qu'on parle mac la porte est ouverte.

Le passage à ARM sera une catastrophe ? Accroches toi bien la catastrophe a déjà eu lieu, le nombre de devices avec de l'ARM dedans dépasse ce que tu peux apparemment imaginer, et oui c'est de l'informatique.
Si pour toi informatique = le truc rectangulaire avec un écran + clavier que tu as sur un bureau alors le concept même t’échappe totalement.

le x86 a surtout fait un nivellement par le bas, tout devait répondre à un seul concept souvent mal adapté, d’après toi pourquoi certains ordinateurs étaient très bon dans des domaines comme le calcul massif (MIPS surtout) ?
Le PC et le x86 est une version bas de gammes pour pouvoir faire des machines qu'on pouvait mettre partout avec des composants pas cher dans des boites en plastique... rappelles toi que IBM qui est l'inventeur du PC n'était même pas capable de créer un système basique pour le faire marcher, d'où l'arrivée de Microsoft, la suite sur Wikipedia.

Le consommateur veut des bécanes qui fucking marchent, la complexité ça gave tout le monde, mes parents pour commencer. Il n'y a pas que les geeks comme toi dans le monde, pire tu es même une exception, le public visé de l'ordinateur ce n'est pas toi, c'est monsieur tout le monde et il faut des machines taillées à la serpe pour ne pas être compliquées.

Intel a de l'avance sur son terrain c'est sûr, mais Intel ne développe que du Intel.
L’échec d'AMD avec son Bulldozer est une catastrophe, Intel a dû déployer des trésors ingénierie pour sortir de l'ornière P4 et ne pas se faire tailler des croupières et ça a été payant.
Mais comme ils sont seuls désormais, les nouveautés à venir sont limitées et les tarifs explosent (seuls maitres à bord).
AMD était en avance avec le Athlon et pourtant... tu vois ça ne fait pas tout.

avatar nogui | 

@oliange

"Il fait une analogie...
Tout ça pour dire que la multitude de possibilités n'est pas forcément un gage de réussite."

T'es sûr qu'il a voulu dire çà ? ha ?

"Mais bon, tu n'as simplement rien compris à son message. "

ET toi tu as compris dans les sens qui t'intéresse..
Quand on dit "est équivalent à" c'est plus qu'une analogie, ça implique que les causes sont les mêmes, alors que ce n'est pas le cas ...

avatar Mabeille | 

@nogui

"ARM est équivalent à la vague de fond qu'est Linux pour le logiciel.
misère 10 ans qu'on nous annonce que linux va bouffer windows le résultat?"

Moooon dieu ! :-)
Comparer du software à du hardware et faire une corrélation dans la raison du succès ou de l'échec face au grand public , fallait le faire .. et tu l'as fait .. clap clap !

tu tapes sur le mauvais là ... c'est oomu qui apporté cet élément de discussion je ne fais que retorqué que l'argument de la vague de fond est caduque.. si on regarde les scores de linux sur x86 et x64 c'est nul ... alors qu'on nous promettait un windows moribond.

alors le reste de ton commentaire envoi lui en pm. il ne me concerne pas.

Quels sont les raisons de l'échec de Linux dans l'adoption par le grand public face à Windows ? Ses performances inférieures ?
La bonne blague !

tu fais les questions et les réponses et tu ris de ta réponse qui est sensée être la mienne. drôle non?

tu comprendras que j'ai fait l'effort de te lire et que je suis une fois de plus très déçu. Tu ne montres une fois de plus que de la vengeance et de l'arrogance. Je n'ai pas de temps a perdre, je ne lirais donc plus tes réponses sur cette news.

avatar zorg2000 | 

La chose la plus claire est quand même que les proc ARM trainent la patte derrière les intels, et dans 5 ans ils seront mieux qu'aujourd'hui mais intel aussi.

Derrière intel il y a la puissance de developpement pour 350 millions de PC (minimum) vendu chaque année et demandant encore plus de puissance alors que les ARM sont recherchés pour leur faible consommation (rarement pour de la puissance).

Bref, votre calcul 3D prendra quelques secondes sur Intel et des années sur ARM.
Il y a quelques années j'avais un client qui faisait de la 3D sur Amiga (68060+PAR) il a testé un proc Cyrix (166mz) 1er prix un jour, bilan 5 fois la vitesse de son Amiga haut de gamme. Il est passé full PC après sur des proc intel haut de gamme, on est passé d'une semaine de calcul à quelques heures en changeant de proc.

Jamais ARM ne sera en état de rattraper intel la dessus.

avatar Mabeille | 

zorg2000 [06/11/2012 11:37]

La chose la plus claire est quand même que les proc ARM trainent la patte derrière les intels, et dans 5 ans ils seront mieux qu'aujourd'hui mais intel aussi.

il ne faut non plus oublié qu'intel va venir chasser sur les terres d'ARM avec des atoms très basse consommation.

avatar Corsaire01 | 

@zorg2000
ne compte pas trop là dessus, souviens toi que la tendance actuelle dans le calcul massif ne se tourne pas vers les CPU mais les GPU, Intel et NVidia vendent déjà des cartes spécialement conçues avec des processeurs dédiés.
Et déjà les suites logiciels comme Adobe CS sont compatibles CUDA, ce n'est plus le CPU qui fait le boulot, plus ta carte graphique est puissante mieux c'est.

Donc imaginons une minute un CPU ARM (présupposé moins performant) couplé à un GPU Cuda et les logiciels en tirant partie, ton argument de puissance du CPU ne tient plus.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR