Celui qui a porté Linux sur PS4 et Switch s'attaque à Linux sur Apple Silicon

Stéphane Moussie |

Qu'à cela ne tienne, si Linus Torvald ne veut pas porter Linux sur Apple Silicon en dépit de son intérêt pour le MacBook Air M1, c'est un autre développeur qui le fera. Hector Martin, dont le passe-temps avec son équipe fail0verflow est de faire tourner des distributions Linux complètes sur toutes sortes d'appareils, comme la PlayStation 4 et la Switch, veut faire de même sur la nouvelle architecture d'Apple.

Ubuntu 20.04 virtualisé sur un Mac mini M1 grâce à Simple VM : ça marche, mais ce n'est pas optimal.

On peut d'ores et déjà virtualiser Linux sur les Mac M1 — et même Windows 10 ARM —, mais le hacker de renom a un objectif plus ambitieux : « rendre Linux compatible au-delà d'une simple démo technique, jusqu'au point où vous voudriez utiliser ce système au quotidien sur un Mac Apple Silicon. » Un objectif qui nécessite selon lui énormément de travail, car « si faire tourner Linux sur différents trucs est facile, le faire tourner de manière convenable est une autre paire de manches. »

Pour pouvoir se consacrer comme il se doit à ce projet, il a ouvert une campagne de financement participatif sur Patreon dont le palier essentiel a d'ores et déjà été atteint. Il est néanmoins toujours possible de le soutenir financièrement à partir de 3 $/mois pour qu'il s'y consacre à plein temps et pour suivre son avancée.

À partir du mois de janvier, Hector « marcan » Martin va donc commencer à écrire des pilotes Linux compatibles Apple Silicon, à s'intéresser à la gestion de l'alimentation, et tout le toutim. Le développeur va d'abord concentrer le portage sur le Mac mini M1, mais les autres Mac sont aussi dans le viseur. Son projet sera open source, permettant ainsi à chaque développeur d'apporter sa pierre. Hector Martin a l'ambition de jouer le rôle de chef d'orchestre dans la naissance d'un Linux idéal sur Apple Silicon.

avatar DamienLT | 

On parle toujours de virtualisation ou d’un boot direct ? (Je sais pas si je suis très clair 🤔).

avatar YetOneOtherGit | 

@DamienLT

Boot si non c’est trop simple pour lui 😎

avatar DamienLT | 

@YetOneOtherGit

Ben oui où avais-je la tête 🤦🏼‍♂️ (merci pour la réponse au passage ☺️).

avatar iftwst | 

Bravo à ce gars qui a les kiwis de se lancer dans un tel chantier !

avatar Jimmy MAIZEROI | 

C'est judicieux car on trouve toujours, et heureusement, des étudiants en informatique qui font leurs dents sur Linux, pour développer mais pas que, les réseaux, le serveur, etc...
Moi j'aimerai plutôt bien un *BSD sur ces machines...

avatar Un Type Vrai | 

+1 pour un *BSD...

avatar mika944 | 

Pour rappel, Darwin qui est le noyaux Unix de Mac OS X est un FreeBSD à la base ;-)

avatar YetOneOtherGit | 

@mika944

"FreeBSD"

Mach, NeXTStep et MacOS ne repose pas sur ce fork de BSD. 😉

avatar Scooby-Doo | 

@mika944,

« Pour rappel, Darwin qui est le noyaux Unix de Mac OS X est un FreeBSD à la base »

😲

Vous avez un gros problème de mémoire !

Pour rappel, NeXTstep était basé sur le noyau Mach qui servit de base à XNU, pas FreeBSD !

Mais où allez-vous chercher des trucs pareils ?

😁

avatar pacou | 

@Scooby-Doo

C’était plutôt un « compatible » BSD, avec une compatibilité Posix, proche de freeBSD dans son architecture mais que proche, et encore, de loin seulement.

Avouons que parfois Apple (avec un coeur de SJ battant en elle) aime réinventer la roue à sa manière, c’est pour cela qu’on l’aime.

avatar YetOneOtherGit | 

@pacou

"C’était plutôt un « compatible » BSD, avec une compatibilité Posix, proche de freeBSD dans son architecture mais que proche, et encore, de loin seulement."

Que ce soit OpenStep ou MacOS ils s’inscrivent clairement dans l’héritage BSD au sein de la complexe généalogie des très nombreux héritiers de l’Unix orignal.

avatar YetOneOtherGit | 

@pacou

"Avouons que parfois Apple (avec un coeur de SJ battant en elle) aime réinventer la roue à sa manière, c’est pour cela qu’on l’aime."

Au niveau des héritiers d’Unix cette « réinvention » de la roue comme tu dis n’est en rien le propre d’Apple.

Ce n’est pas pour rien qu’il y eu des tentatives de normalisation via POSIX.

Rien que dans ma petite existence j’ai bossé sur : SunOs puis Solaris, AIX, HP-UX, IRIX, OpenStep pour les principaux, tous issus des deux branches mères système V et BSD. Un beau bordel 🤩

avatar marc_os | 

C'est tellement génial de réinventer la roue !

avatar CorbeilleNews | 

Chapeau, même si je préfère de loin le faire tourner sur autre chose qu’un mac : pourquoi dépenser autant dans une telle machine, le seul intérêt qui reste de mon point de vu au mac est son OS, même si de plus en plus verrouillé.

Il n’a même plus pour lui l’évolutivité et la possibilité d’installer deux ssd pour faire un dual boot séparé.

Rien que ces quelques points sont devenus pour moi rédhibitoires, au point ou les macs sont devenus des machines secondaires chez nous : pour faire tourner un soft qui n’existe pas sous d’autres OS et dont on a des fichiers de prod.

Quand ils lâcheront plus question de les remplacer, on trouvera des passerelles pour ouvrir nos fichiers sur des programmes multi OS, vive la liberté 😀

avatar wataru | 

@CorbeilleNews

Mais c’est indispensable de virtualiser Linux pour bosser 😅

avatar trouaz | 

Une Linux idéal, ça laisse rêveur :)
Le noyau dur de la communauté Linux s'en cogne tellement des fonctionnalités à implémenter dans le noyau pour arriver à un usage raisonné de la batterie et de l'accélération matérielle sur un portable.
Je lui souhaite bon courage en tout cas.

avatar Scooby-Doo | 

@trouaz,

« Une Linux idéal, ça laisse rêveur :) »

C'est vrai que mettre Linux et idéal dans la même phrase, c'est osé tout de même !

Bon, faut bien que jeunesse se passe et que le petit gars se fasse les dents sur un OS à ronger !!!

😁

avatar redchou | 

Concrètement, quelle utilité?

Vu les spécificités du M1, on pourra juste faire tourner du code ARM classique, donc sans utiliser la partie graphique, le neural engine, etc...
On va retrouver avec un Linux castré moins rapide que sur un raspberry pi.

avatar fredsoo | 

@redchou

Quand même pas ;)
Car sur un Pi4, hormis Raspbian, le reste ça tourne au ralenti 😌

avatar redchou | 

@fredsoo

C’est l’idée que j’ai voulu développer ici, sur M1, hormis macOS, le reste tournera au ralenti...

(En natif, vu que la puce ne sera pas du tout exploité correctement en l’absence de driver, par contre en virtualization, il peut y avoir un intérêt.. )

avatar fredsoo | 

C’est clair que ça va être simple, Apple faisant tout comme à son habitude pour bloquer tout autre boot ...

avatar marc_os | 

@ fredsoo
La comparaison a déjà été faite mille fois, mais elle reste valable :
Aucun constructeur de voiture en France ne facilite la vie des personnes qui voudraient mettre un moteur d'une autre marque. Et l'obligation de passer aux mines après un tel changement fait que c'est quasiment mission impossible.
Mais visiblement, ça ne gène personne.
Un grand classique du deux poids, deux mesures...

avatar Dr Troy | 

Ne pas se fader les mouchards de Big Sur ?
Avoir le contrôle de ce qu'on achète ?

Vouloir utiliser Linux est autant politique que de vouloir consommer local.
Concernant le neural engine, ça va un peu contre la philosophie Linux. Ça sert surtout à alimenter Siri (et Apple sur tes habitudes).

avatar IceWizard | 

@Dr Troy

« Concernant le neural engine, ça va un peu contre la philosophie Linux. Ça sert surtout à alimenter Siri (et Apple sur tes habitudes). »

?????

avatar redchou | 

@Dr Troy

Ne pas se fader les mouchards de Big Sur ?
Avoir le contrôle de ce qu'on achète ?
- Autant utiliser un ordinateur supporté par Linux officiellement...

Vouloir utiliser Linux est autant politique que de vouloir consommer local.
- Je ne suis pas "anti-Linux", je dis juste qu’utiliser Linux dans ces conditions n’est pas souhaitable, voir l’avis de Linus Torvalds...

Concernant le neural engine, ça va un peu contre la philosophie Linux. Ça sert surtout à alimenter Siri (et Apple sur tes habitudes).
- Ce n’est pas juste pour Siri... Ça accélère pas mal de traitement, l’apprentissage de modèle, etc...
Et le Neural Engine n’est qu’une partie de ce que je voulais exprimer, il y a le GPU, l’ISP, etc...
Bref, tout ce qui fait le M1 un processeur ARM intéressant comparativement aux autres qui existent déjà...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR