La bêta d'Office 2019 pour les Mac M1 est disponible

Florian Innocente |

Comme annoncé hier, Microsoft a mis en ligne une version universelle bêta de sa suite Office pour la tester sur des Mac à processeur M1. Cette version bêta peut être obtenue après inscription au programme ad-hoc et il faut disposer d'un abonnement Microsoft 365.

Erik Schwiebert, l'un des responsables de ce développement, donne 2 ou 3 détails sur ces versions capable de fonctionner de manière native sur Intel et sur M1.

La nature universelle de ces apps fait qu'elles sont un peu plus grosses, quand bien même leur contenu n'est pas non plus complètement dupliqué. « Les binaires exécutables sont environ 50% plus gros » écrit Schwiebert, « L'ensemble des applications pèse moins de 25% plus lourd (les ressources ne sont pas dupliquées) et le programme d'installation de la suite est environ 12% plus gros ».

Teams, l'application de communication collaborative n'est pas encore universelle, ni OneDrive mais ces deux logiciels sont gérés par une autre équipe et le travail d'adaptation a commencé.

Comme cela avait été expliqué hier, Microsoft n'a pas de date de sortie d'une version finale à communiquer mais avec l'arrivée la semaine prochaines des premières commandes de Mac M1, cet Office pourra être mis à l'épreuve.

avatar octopoulpe | 

Une chose me semble encore flou... Dans l'idée ou microsoft n'aurait pas encore porté sa suite Office sur Apple silicon, rosetta 2 aurait quand même rendu le soft utilisable non ? Ou je suis à la ramasse ?

avatar jul69 | 

@octopoulpe

Moi aussi je ne comprends pas bien. Une app universelle au niveau performance est moins bien qu’une app développé uniquement pour Apple Silicon ou c’est la même chose ?

avatar Jymini | 

@jul69
Une app universelle intègre les binaires pour Intel & Apple Silicon.

Si l’app n’intègre pas les binaires pour Apple Silicon, elle tournera via Rosetta 2.

avatar banabap | 

@jul69

Une app non modifiée (Intel) aura de grandes chances de fonctionner et d’avoir des performances honorables sur Apple silicon.

Une app universelle, pèsera à peine plus lourd, sera optimisée pour Apple silicon et aura de grandes performances (mais fonctionnera toujours sur Intel, nos ordinateurs actuels).

Pour l’instant et probablement pour les prochaines années à venir il n’y a pas d’applications uniquement Apple silicon.

avatar rolmeyer | 

@octopoulpe

Oui ça fonctionne sous Rosetta. Mais c’est sympa de voir qu’ils sont en train de mettre le soft en natif, sans traîner.
Ils étaient loin d’être les premiers lors du passage powerpc vers intel me semble t il.
Pour Office iOs le support trackpad final (non beta) vient juste d’être officialisé il y a qq semaines.

avatar YetOneOtherGit | 

@octopoulpe

Rosetta 2 est un produit remarquable d’efficacité, mais une application native aura toujours de meilleurs performances.

avatar pga78 | 

j'ai acheté Office365 dans l'Applestore.....je ne vois aucun moyen de m'inscrire à la beta. Comment dois je faire??? merci

avatar dodomu | 

@pga78

La manip est donnée dans l’un des premiers liens dans l’article 😉
Ça se passe dans les préférences du logiciel.

avatar pga78 | 

@dodomu

Non c’est valable pour les achats en dehors de l’Applestore...les updates sont faits par l’Applestore dans mon cas pas par Microsoft donc je n’ai pas d’update dans l’onglet aide ...

avatar Dwigt | 

En fait, tu n'"achètes" pas Office 365, tu t'y abonnes. À partir du moment où tu as un numéro de licence Microsoft, tu peux ensuite installer les composants Office soit via le Mac App Store, soit en les téléchargeant auprès de Microsoft (avec une mise à jour automatique ensuite).

Via le MAS, tu as la dernière version stable. Via Microsoft AutoUpdate, tu as soit la dernière version stable, soit des versions légèrement plus avancées et plus buggées, la version qui en est au stade des derniers correctifs semaine après semaine (plus ou moins la release candidate ou la préversion) jusqu'à l'arrivée de la version stable à la fin du mois (le programme lent) et la version un peu plus expérimentale (le programme rapide) qui n'arriverait à maturité que le mois suivant (donc des bêtas dans leur nouvelle terminologie). Par exemple, aujourd'hui Office 2019 en est à la version 16.42. Avec le programme lent, on a déjà la 16.43, et à la fin du mois tous ces utilisateurs auront la 16.43 finale. En revanche, les utilisateurs Insider Fast tournent déjà sous la bêta de la 16.44, et ils auront le mois prochain la bêta de la 16.45, etc.

Si tu as un identifiant utilisateur Microsoft 365 et que tu viens de te prendre un Mac M1, tu pourras donc mettre à la corbeille les versions MAS des différents maillons de la suite Office, les re-télécharger et les réinstaller depuis le site de Microsoft, et ensuite choisir le programme rapide/bêta sur Microsoft AutoUpdate.

avatar pga78 | 

Merci beaucoup je suis donc paré quand j'aurai reçu le MacBook Air M1 !!

avatar Hideyasu | 

@pga78

Après je veux pas m’avancer mais sans Mac M1, qu’elle utilité de la bêta ?

avatar pga78 | 

@Hideyasu

J’en aurai besoin bientôt ...

avatar YetOneOtherGit | 

@Hideyasu

"Après je veux pas m’avancer mais sans Mac M1, qu’elle utilité de la bêta ?"

Ça tourne très bien sur le DTK 😜

avatar free00 | 

Hello,

Et pour Office 2019 en version perpétuelle, ça serait porté sur ARM ou il faut obligatoirement Microsoft 365?

avatar jrmy21 | 

Mais pourquoi elle est 25% plus lourde ?! Parce qu’elle n’est pas native ? C’est dommage d’avoir une application plus lourde du coup ça va faire ralentir le Mac !?!

avatar gel_hydroalcoolique | 

Pourquoi ça ralentirait ton mac ?

CONNEXION UTILISATEUR