Swift 5.3 sera aussi disponible sur CentOS et Amazon Linux

Nicolas Furno |

Comme promis sur la feuille de route vers Swift 6, le langage de développement créé par Apple continue de s’ouvrir à de nouvelles plateformes. Après Windows, ajouté officiellement en mars dernier, le blog officiel de Swift annonce les prochains ajouts. On revient du côté de Linux cette fois, avec une prise en charge de deux autres distributions.

Jusque-là, Swift sur le serveur nécessitait Ubuntu 16.04 ou Ubuntu 18.04. On pouvait l’utiliser sur d’autres distributions, mais ce n’était pas une prise en charge officielle et maintenue par Apple. Swift 5.3 fonctionnera aussi officiellement sur Ubuntu 20.04, la dernière version « LTS » (Long Term Support) de la distribution de Canonical qui est sortie récemment. Et surtout, elle sera proposée pour CentOS 8 et Amazon Linux 2, la distribution maison d’Amazon qui fonctionne sur AWS, le plus gros hébergeur au monde.

Cet ajout a nécessité plusieurs modifications dans le projet Swift, puisque ces distributions reposent sur une base différente. Ubuntu est dérivée de Debian, tandis que CentOS comme Amazon Linux sont basées sur Red Hat à la base : elles reposent sur deux bases techniques différentes, ce qui explique les travaux d’adaptation nécessaires. La bonne nouvelle, c’est qu’en gérant les distributions Debian et Red Hat/Fedora, les concepteurs de Swift couvrent désormais la majorité des distributions disponibles sur les serveurs.

D’autres ajouts peuvent ainsi être attendus dans les prochains mois, avec probablement CentOS 7 qui reste très populaire dans le monde des serveurs, ainsi que les dernières versions de Debian et Fedora. Toutes les distributions dérivées de ces systèmes en bénéficieront presque automatiquement, même si elles ne seront pas prises en charge officiellement.

Swift 5.2.3, la dernière version stable du langage, reste réservée aux deux versions d’Ubuntu LTS gérées jusque-là, mais vous pouvez tester dès maintenant Swift 5.3 sur les plateformes qui viennent d’être ajoutées. Tous les détails sont disponibles sur cette page, avec notamment la description des deux méthodes pour installer le langage (installation par téléchargement, ou via Docker).

Tags
avatar Monsieur Saucisse | 

Je crois qu’il y a une erreur dans le titre : il s’agit de CentOS, pas CoreOS.

avatar mszy | 

Je me suis pas posé la même question, et effectivement je suppose que c’est bien CentOS, ça a beaucoup plus de sens :)

avatar Nicolas Furno | 

@Monsieur Saucisse

🤦‍♂️

J'aurais mieux fait de prendre deux cafés ce matin… 🙄

Merci, c'est corrigé !

avatar melaure | 

Bonne nouvelle, et CentOS 7 est três utilisé ...

avatar Bak Mei | 

Très bonne nouvelle. Hâte de voir quelles possibilités offre ce langage côté serveur!

avatar cv21 | 

Je suis un peu court en argumentaires, je trouve tout de même qu'il s'agit d'une excellente nouvelle.

avatar lepoulpebaleine | 

Purée, il existe un « Amazon Linux » !!!

avatar Cclleemm | 

Avez vous des news que un éventuel SwiftUI 2 ?

CONNEXION UTILISATEUR