L'éditeur d'apps musicales MWM se rêve en Adobe des applications créatives grand public

Sabrina Fekih |

On ne connait pas forcément l'éditeur français MWM (Music World Media), mais ses applications sont populaires auprès des musiciens en herbe (Guitare et Piano permettent par exemple d'apprendre à jouer de ces instruments) et des DJ : edjing Mix a même eu l'honneur d'un coup de projecteur durant le lancement de l'iPhone 7. L'entreprise passe la vitesse supérieure via un tour de table qui lui a permis de lever 50 millions d'euros. MWM accueille dans son capital de nouveaux investisseurs, dont Bpifrance et un certain Xavier Niel.

Jean-Baptiste Hironde, le patron de MWM.

Depuis 2012 et la création de la société, elle a levé 60 millions d'euros. Cet argent frais va permettre d'embaucher 50 personnes supplémentaires, qui vont muscler des effectifs de 70 forts en thème répartis entre Paris et Bordeaux. Et aussi d'acquérir des apps existantes, car le studio a l'intention d'accélérer significativement son développement en s'intéressant à la création de manière plus générale, au-delà de la musique.

« Aujourd’hui, nous souhaitons aller plus loin en nous positionnant dans le domaine plus vaste de la création pour offrir la première suite d’applications créatives à destination du grand public », explique Jean-Baptiste Hironde, le PDG et fondateur, dans le communiqué. MWM ne part pas de nulle part : ses applications ont dépassé les 400 millions de téléchargements dans le monde, une base solide pour élargir l'horizon de l'entreprise à de nouveaux utilisateurs. Pour le premier éditeur mondial d'apps musicales, l'ambition est tout simplement de devenir le « Adobe des apps créatives grand public ».

Tags
#MWM
avatar pim | 

Ils pourraient commencer par racheter Serif et leur suite Affinity. Ils ont déjà trois app assez géniales, Affinity Photo, Affinity Publisher et Affinity Designer, ces trois apps sont présentes sur les trois systèmes (macOS, Windows et iPadOS), et ont leur adeptes. Ça a pris pas mal de temps à Serif de construire tout cela, donc s’ils veulent aller chatouiller Adobe ils peuvent accélérer en commençant par s’offrir ces trois apps là.

Ou alors ils se payent QuarkXPress, qui a encore et toujours ses aficionados et reste dans la course.

Parce que sinon tout le monde peut annoncer vouloir créer la prochaine Creative Suite, mais faut juste ne pas être trop pressé. Ça a pris quoi, vingt ans à Adobe pour gagner cette position hégémonique enviable ?!

avatar occam | 

@pim

"Ça a pris quoi, vingt ans à Adobe pour gagner cette position hégémonique enviable ?!"

Ça a pris surtout le raz-le-bol de John Warnock, Chuck Gerschke et Dan Putman chez Xerox PARC.
Ça a pris leur culot formidable d’aller fonder leur propre boîte et la vision de faire de PostScript un produit commercial fini, portable et universel.

Parce qu’au départ, Adobe, c’était ça.
Ils avaient un marché à perdre, et un monde mûr pour être conquis, s’ils ne rataient pas leur coup.
Alors que tout autour, des produits sur les mêmes bases étaient soit trop ciblées, soit trop cloisonnées.
PostScript, c’était la promesse de TeX et Metafont, moins le génie de Don Knuth, mais immédiatement utilisable là, sur votre bureau.

Ils ont eu le mérite de ne pas rater cette fenêtre de tir fantastique.
Les manoeuvres monopolistes, les manigances, la cupidité des Picsou sont venues après, au fur et à mesure.

Comme chez Apple, comme pour le Mac.
Il y avait au départ ce diamant brut, immense, rare.
Quand vous partez en pole-position, c’est à vous de perdre ou non la course. Mais vous partez favori.

avatar marc_os | 

@pim

Quel rapport entre Affinity et les "apps musicales" ?

Aucun.
Si ce n'est l'avidité capitaliste de vouloir grossir, croitre, manger les petits à tous prix.
Je vois que vous êtes adepte de ce jeu macabre et destructif pour la planète.
Espérons que les dirigeants et actionnaires de MWM ne soient pas aussi cupides que vous !

avatar brunowajskop3 | 

Pour commencer, leur site web est rudimentaire. Aucune démo, rien. Ensuite, c'est la jungle des abonnements. Abonnements hebdomadaires hors de prix, ou annuels à des prix différents sans explication. Support inexistant. Il y a du chemin avant de devenir un Adobe…

avatar marc_os | 

@macg

Où avez-vous mis le lien vers le site web de MWM ?
À part ceux vers l'app store, je ne l'ai pas trouvé, ni dans cet article, ni dans les anciens que vous citez sur igen.
Dommage de devoir le chercher via Google.

avatar iPop | 

@marc_os

Sur l’AppStore il y a le lien du site de l’éditeur

avatar iPop | 

I y en a qui s’embête pas, une de leur application (lecteur musique) propose 8,49 euro par semaine, ça revient cher à l’année. Adobe pourrait les envier.

CONNEXION UTILISATEUR