Folding@Home : le Mac au service de la recherche sur le coronavirus

Mickaël Bazoge |

Votre Mac et sa puissance de calcul inutilisée pourraient prêter main forte à la recherche sur le nouveau coronavirus. Folding@Home, l’équivalent du programme SETI@Home1 pour les maladies comme le cancer du sein, les virus Zica et Ebola, Parkinson ou encore Alzheimer, a ajouté à sa panoplie le Covid-19.

Le logiciel, compatible macOS, Windows et Linux, est assez rustique mais après tout, c’est pour la bonne cause et on n’est pas obligé de l’avoir sous le nez tout le temps. Les informations obtenues par les calculs de votre ordinateur seront envoyées à plusieurs labos dans le monde, dans le cadre d’un projet collaboratif ouvert. L’objectif est de mettre au point une thérapie pour éradiquer le coronavirus.

Pour aider à la recherche sur le coronavirus, sélectionnez l’option Any dans ce menu des préférences (c’est le cas par défaut).

Le logiciel nécessite un Mac doté d’un processeur 64 bits, fonctionnant sous Mac OS X 10.6 au minimum. Il est possible de modifier la puissance de processeur CPU allouée à Folding@Home (la plus faible par défaut) ; on peut mettre les calculs sur pause à tout moment.


  1. À compter du 31 mars, le programme SETI, qui s’intéresse à la recherche de vie extraterrestre, va « entrer en hibernation » après 20 ans de bons et loyaux services : « nous avons analysé toutes les données dont nous avions besoin pour le moment », expliquent les organisateurs.  ↩

avatar razerblade | 

Ce coronavirus profite bien aux journalistes et autres blogueurs en tout cas. 😂

avatar reborn | 

@razerblade

Je crois que c’est le sujet dont ils ont rêvé depuis plusieurs dizaines d’années..
J’aime pas comment ce sujet est traité, l’on se croirait dans un film de science fiction avec tout les fils d’actualité en direct, les cartes de progressions etc...

En terme de trafic web et de clics les chiffres doivent être fous 🤑

avatar nemrod | 

@razerblade

Je plussoie 👌🏻

avatar IceWizard | 

@razerblade
"Ce coronavirus profite bien aux journalistes et autres blogueurs en tout cas."

C'est rien ça, imagine l'effervescence quand on détectera une présence extraterrestre dans l'espace ! Remarque, comme Seti est en pause pour 20 ans, on a le temps de s'y préparer.

(pour info, je fais partie des gens qui pensent que l'intelligence extraterrestre est extrêmement rare, et que les humains sont peut-être la seule forme d'intelligence dans notre galaxie).

avatar nomatechapl | 

N’importe quoi !!!
Informez-vous auprès des vrais experts comme IUH Méditerrannée Infections : https://youtu.be/TkoVFP8PX44

avatar occam | 

Attention au paramétrage :
Adepte de longue date de ce type de calcul partagé, j’ai installé le logiciel sur un Mini i7 et deux NUC équivalents, l’un sous Linux, l’autre sous W10, juste pour voir.
Sur Mini, sauf usage minimum, ça emballe assez vite le ventilateur. Sur NUC 8e gén, qui n’est pas un parangon de silence monacal, la différence est moins sensible.
C’est pour la bonne cause, mais gare à ce que vous voulez supporter.

avatar Palfie | 

@occam

Effectivement, je l’avais installé et utilisé il y a plusieurs années mais comme il était toujours près des 60-80% de CPU malgré les réglages de bridage et activait les ventilateurs, je l’ai supprimé...

avatar switch | 

Tout pareil que Palfie.
Je viens de l'installer et tester sur un Mac mini i7 4 cœurs de 2011 : en réglage "light" F@H occupe 3 threads (à plein temps) sur les 8 disponibles, et le ventilo s'emballe à fond bout d'une minute, donc désinstallation illico.
En réglage "médium" et "full" il occuperait à plein temps 7 threads sur 8 !
Dommage que l'on ne puisse pas choisir le nombre de threads à allouer au process F@H: je lui en aurais bien dédié un ou deux : c'est peu (une unité calculée tous les 2 à 3 mois) mais mon Mac mini serait resté "raisonnablement silencieux".

avatar byte_order | 

@switch
même avec un seul thread, dès lors qu'il est à plein temps, cela emballera le ventilo au bout de quelques minutes.

avatar switch | 

Merci pour l'info.
Je pourrais le laisser calculer avec 3 ou 4 threads (pour ne pas trop faire vieillir le CPU) en heures creuses durant la nuit mais je n'ai pas trouvé de planification horaire pour ce faire.

avatar hirtrey | 

@switch

Commande “nice“ sous UNIX donc sous Mac aussi

avatar jmquidet | 

Installé ce matin et désinstallé aussitôt ! (238% d’activité processeur dans le moniteur)

(iMac 27" -3,4 GHz Intel Core i5 - 32Go)

avatar cedric_cph | 

C’est open source ? On peut tout vérifier ? On pense que les ventilos tournent à fond pour séquencer alors qu’en fait ça mine du bitcoin 😁

avatar occam | 

@cedric_cph

Oui c’est Open.
Oui on peut vérifier.
Non on ne mine pas du Bitcoin.

Vous pouvez vous informer en cherchant « Berkeley Open Infrastructure for Network Computing » ou l’acronyme BOINC.

avatar occam | 

@cedric_cph

EDIT du post précédent :

À la suite d’une discussion sur ArsTechnica, des collègues me signalent que Folding@Home, malgré les similarités d’interface et de structure, n’est PAS un simple plug-in du framework BOINC, mais une app distincte.

Je n’ai pas le temps de vérifier.

Est-ce que cela changerait les choses ?
Sur le plan de la sécurité, d’après ce que je vois, non.
Sur le plan des performances par contre, si.
Cela expliquerait les rugosités de paramétrage et les disparités entre les plateformes, disparités qui ne se manifestaient pas (ou pas à tel point) lors de calculs partagés sur BOINC, p.ex. dans le cadre du projet SETI.

Une personne représentant Folding@Home s’étant manifestée plus loin sur ce fil, c’est à elle que ces questions devraient être posées.

avatar Yeux | 

Cela fait tourner le processeur et la carte graphique à 100%, est-ce vraiment adapté aux portables et aux iMac qui chauffent rapidement ?

avatar occam | 

@Yeux

Ça dépend du paramétrage.
Mais je dirais plutôt que sur ce coup, ce sont les Mac que j’ai pu tester (MBP i7 avec CG Radeon ; Mini i7) qui ne sont pas spécialement bien adaptés à ce genre de boulot, étant donné que la base code est en partie commune avec celle des autres plateformes.

Contre-test sur ThinkPad P1 (Xeon 12 coeurs, Nvidia T2000) :
— à bas régime, calme plat
— en parallèle avec du calcul matriciel en R et Fortran, l’utilisation CPU monte à 40% constant, ventilo à mi-régime
Or c’est ce que j’avais sur MBP en laissant tourner F@H tout seul, sans autres activités.

Si je n’avais pas la flemme, je referais le test sur NUC i7, mais sur OpenBSD. Là, y a rien de superflu qui gêne.

avatar ys320 | 

On dit enfin les choses, il était temps, il y a bien des virus avec le mac😂

avatar 6rill2000 | 

Si vous voulez apporter votre aide dans la recherche sur le Coronavirus et d'autres maladies, notre équipe folding@home francophone P2P-Community serait fière de vous compter parmi nous !

Le site de l'équipe est : https://www.p2p-community.org

Il contient tout ce qu'il faut (y compris sur Mac OS bien entendu ;) ) pour nous rejoindre dans la lutte et nous nous tenons à votre disposition pour de plus amples explications sur le projet.

Merci à vous !

CONNEXION UTILISATEUR