Airmail 4 passe à l'abonnement sur Mac aussi

Stéphane Moussie |

Airmail, l'un des clients mail les plus complets sur iOS et macOS, achève sa transition vers le modèle de l'abonnement. L'application l'avait entamée l'année dernière en soumettant sa version iOS à un abonnement, mais la version Mac restait disponible en licence perpétuelle. Ce n'est plus le cas désormais ; sur iOS comme sur Mac, pour profiter de l'intégralité d'Airmail 4, il faut payer 3,49 €/mois ou 10,99 €/an (abonnement valable pour les deux plateformes). En comparaison, il y a un an, l'application coûtait 9,99 € sur Mac et 4,99 € sur iOS.

Airmail 4

Airmail 4.0 (en cours de déploiement sur l'App Store, elle sera disponible partout dans quelques dizaines de minutes) peut s'utiliser gratuitement, mais avec des fonctions limitées. L'abonnement Airmail Pro est nécessaire pour débloquer toutes les fonctionnalités (3 jours d'essai offerts).

Les anciens clients ne perdent pas les fonctionnalités auxquelles ils avaient accès. Ils peuvent les restaurer, sans prendre l'abonnement, en sélectionnant Préférences > Général > Airmail Legacy. Ce sont en fait deux applications qui vivent en une, puisqu'en choisissant cette option, on bascule sur l'ancienne interface.

Par ailleurs, Airmail Pro est accessible à tous ceux qui avaient pris un abonnement sur iOS ou qui ont acheté Airmail 3 à partir du 1er janvier 2019. Le concurrent Postbox était passé lui aussi à l'abonnement l'année dernière avant de réintrodure une licence perpétuelle face à la bronca.

Voilà pour ce qui est du modèle économique. Et les nouveautés, alors ? Toutes réservées aux abonnés « Pro », elles comprennent un nouveau design (un peu plus aéré), une nouvelle boîte de réception intelligente, un moteur de recherche amélioré, des thèmes supplémentaires et des actions personnalisées. Ces dernières sont intéressantes, puisqu'elles permettent de réaliser plusieurs actions en un clic, comme appliquer une étiquette, faire suivre et archiver un mail.

avatar Bigdidou | 

Ça tourne au running gag.

avatar 8enoit | 

@Bigdidou

C’est l’hiver. Les mauvaises idées circulent tels virus et bactéries.

avatar deb76 | 

Ce passage à l'abonnement est très détestable. Et j'avoue ma lassitude...

avatar Eyquem | 

L’abonnement, c’est fantastique !

avatar Ali Ibn Bachir Le Gros | 

Au revoir. Je change de crèmerie.

avatar JohnS2B | 

Ça devient hilarant ces abonnements pour tout et n’importe quoi.

Je suis inquiet pour l’avenir.
A terme il est probable que tous les éditeurs passent à l’abonnement, prenant ainsi en otage les utilisateurs qui sont réfractaires à l’abonnement (comme moi)

Si on refuse les abonnements mais que c’est le seul modèle qui existe, comment fera-t-on pour travailler avec l’outil informatique ?

Désolant cette situation.

avatar Biking Dutch Man | 

@JohnS2B

Linux!

avatar Phiphi | 

@JohnS2B

"Si on refuse les abonnements mais que c’est le seul modèle qui existe, comment fera-t-on pour travailler avec l’outil informatique ?"

Catalogue framasoft.org !
Autant pour les logiciels spécialisés à certaines professions il faut souvent passer par des fournisseurs ayant pignon sur rue, autant pour tout ce qui est bureautique et informatique, on trouve absolument tout sous licence libre, soutenu par des communautés vivantes et réactives. À la rigueur on passera sous Linux et basta.
Un particulier ou une famille peuvent absolument trouver leur bonheur sans jamais payer rien d’autre que le matériel et la connexion au réseau.
Mon ordi perso reste un Mac parce c’est pratique mais je n’y utilise absolument rien de payant, et pas grand chose de propriétaire en dehors de ce qui est fourni par Apple. Pour mon iPhone je paye iCloud, mais c’est parce que j’ai vraiment la flemme de faire du ménage.
Dès que je serais à la retraite, je ne changerai plus mon MacBook, un jour quand l’os sera trop vieux je repasserai sous Linux. Un iPhone et l’accès à iCloud.com, je suis tranquille, ça me suffira jusqu’à la sénilité ou la mort.

avatar Phiphi | 

@JohnS2B

"Je suis inquiet pour l’avenir"

Et pour ceux qui ont des hobbys un peu techniques, les clubs et associations auront encore plus envie de développer sous licence libre les outils qui vont bien. Les aéromodélistes trouvent sans problème tout ce dont ils on besoin pour faire des développements 3D, gérer la découpe au fil chaud ou l’impression en 3D. Les pilotes grandeur trouvent tout ce qu’il faut pour gérer leur plans de vols, check-lists et journaux de bord... etc. Pour la photo et la vidéo, nul doute que les logiciels propriétaires devenant de plus en plus onéreux, leurs équivalents libres vont devenir plus performants.
Touts ceux qui développent des outils pour favoriser leurs passions auront plaisir à partager, et ne voudront souvent pas perdre du temps à en gérer la commercialisation.

avatar showmehowtolive | 

@JohnS2B

L’abonnement se tuera de lui même sauf pour les gros trucs pro genre Office ou Adobe.

Personne ne peut payer pour autant d’applications en abonnement. Les gens ne suivront plus.

avatar Simeon | 

Je n'en suis malheureusement pas certain.
Ces développeurs vont évidemment perdre beaucoup d'utilisateurs. Mais compte tenu des hausses tarifaires, un nombre réduit de fidèles clients suffit probablement pour que l'affaire soit rentable et que les revenus soient lissés sur le temps. Cela permet aussi de faire certaines économies en réduisant le nombre de configurations logicielles (seuls les plus fortunés vont prendre des abonnement, ces clients ont tendance a utiliser les matériels les plus récents), les coûts liés au SAV, etc.

avatar showmehowtolive | 

@Simeon

Tu as sans doute raison. C’est comme les jeux Fortnite est hyper rentable...

Enfin tout dépend du prix de l’abonnement et de la
valeur ajoutée par rapport aux apps du système.

avatar oomu | 

"Si on refuse les abonnements mais que c’est le seul modèle qui existe, comment fera-t-on pour travailler avec l’outil informatique ? "

comme le font la grande majorité : les outils de bases (qui sont pas basique) tel que Mail.app d'Apple, les outils web tels gmail ou de leur FAI, des alternatives telles Thunderbird (qui bouffe des dizaines de go de mail peinard)

et pour les professionnels, cela consacre juste l'avènement final et total de Microsoft 365, Adobe CC et autres Slack.

Le grand public ne va pa suivre, les petits outils vont donc soit mourir, soit revenir à des prix fixes par versions mais y en aura nettement moins sur le marché.

En gros, l'appel d'air de la création des "app stores" est en train de s'épuiser.

-
Pour les budgets les plus serrés (y a pas que ça à foutre que de payer de l'informatique) y aussi des outils communautaires et gratuit tels Libreoffice, Krita, etc. pour divers besoins plus lourds qu'on ne pourrait l'imaginer à priori.

-
mais oui, vous allez devoir faire des choix. Est-ce que vous aviez tant besoin de ce client de messagerie à peine plus soigné que Mail ?

Vous payez déjà via un produit Apple une tonne de logiciels (plus ou moins régulièrement au grès des rachats de matériel), aviez vous besoin d'en acheter encore pour le même usage ?

avatar Ielvin | 

@JohnS2B

On pourrait alors avoir (forcer par la loi (ahahah) une interoperabilitee des données. comme ça on peut librement changer de crémerie .

avatar Shralldam | 

Les créateurs d’Airmail m’ont déçu bien avant le passage à l’abonnement. Ils n’auront plus jamais mon argent, peu importe la formule.

avatar Virginie-chan | 

Il se prennent pour Adobe ou quoi :D ?

avatar Norandy | 

A mon avis, la plupart des gens vont retourner aux app natives de la plateforme sauf pour certains cas spécifiques ou besoins (voir pour des besoins pro).

avatar chepiok | 

@Norandy

c'est clairement mon cas retour à Mail et ça se passe très bien.

avatar EBLIS | 

J'ai installé Airmail 3 au boulot pour les besoins pris que tu cites car j'ai 6 ou 7 boîtes mails à gérer, des dizaines de mails reçus quotidiennement et beaucoup de pièces jointes (factures, pdf, images...) et Mail d'Apple galère trop. Ces derniers jours je commençais à en avoir marre de la très mauvaise gestion des pièces jointes d'Armail, je passe un temps fou à les chercher sans forcément trouver et c'est totalement contre intuitif, pareil pour le système de réponse, de recherche. Il est bien joli, il est plutôt réactif mais ces points, recherche, pièces jointes et réponse, il est plutôt agréable à utiliser mais pas pour la gestion multimails lourde même si j'ai adoré sa présentation séparée des comptes. Hâte de trouver une alternative avec une bonne UI/UX.

avatar donatello | 

Je vais lancer une appli (avec abonnement) permettant aux utilisateurs de gérer leurs 50 abonnements.

avatar Toinouco | 

@donatello

😂

avatar Spinaker | 

@donatello

Ça existe déjà : Bobby !

avatar Spinaker | 

@Spinaker

Sauf que c’est un achat unique (afin de débloquer toutes les fonctions)

avatar Le gabian | 

😄👍

Pages

CONNEXION UTILISATEUR