Pixelmator Pro fera appel à l’intelligence artificielle pour réduire le bruit des photos

Nicolas Furno |

Pixelmator Pro 1.5 (43,99 €) est presque disponible et cette mise à jour de l’éditeur d’images fait la part belle aux nouveautés de l’année chez Apple. Cette version prendra en charge non seulement macOS Catalina avec une gestion complète de Sidecar, cette fonction qui fait de l’iPad un écran externe pour le Mac, mais aussi le nouveau Mac Pro et surtout son nouvel écran Pro Display XDR (lire : Pixelmator se prépare à SideCar et au nouveau Mac Pro).

Pixelmator Pro sur un iPad Pro, via Sidecar (image Pixelmator).

Si vous n’avez pas prévu de voler une banque casser la tirelire pour acheter ce matériel de rêve, pas de panique. Cette nouvelle version devrait aussi vous intéresser, avec des progrès très nets en matière de performances. Les développeurs ont réécrit le moteur de zoom et de défilement et ils évoquent des performances multipliées par dix au minimum. Sur les grosses images, la différence est spectaculaire et la roue colorée de macOS n’apparaît plus du tout dans ce cadre, alors qu’elle pouvait être courante avant.

Les effets sont aussi appliqués trois fois plus rapidement et les outils de peinture devraient être deux fois plus rapides. Tous ces gains sont valables pour tous les Mac, mais si vous avez une carte graphique dédiée voire, mieux, une deuxième carte graphique dédiée (eGPU), ils seront encore plus importants. À l’usage, Pixelmator Pro est indéniablement plus rapide qu’avant, même sur un Mac pas forcément à la pointe.

L’autre grosse nouveauté est l’ajout d’une fonctionnalité de suppression du bruit numérique. Comme pour ses outils d’amélioration automatique, cette fonction est gérée par de l’intelligence artificielle et un modèle de machine learning. Concrètement, les créateurs de Pixelmator Pro ont utilisé de nombreuses photos avec et sans bruit numérique, pour que leur app « apprenne » à le réduire de manière élégante et discrète.

La nouvelle fonction est un petit peu cachée : activez le panneau « Ajuster les couleurs » (touche A), puis cliquez sur le bouton « Ajouter » en haut à droite et choisissez la nouvelle option. Le changement sera appliqué sur l’image dans la foulée.

Que vaut ce retrait de bruit boosté à l’intelligence artificielle ? Après quelques essais sur des photos d’intérieur prises avec un iPhone X, on note effectivement une réduction du bruit numérique. L’effet est si subtil qu’il faut parfois bien zoomer pour voir la différence… l’avantage, c’est que cela reste discret sans recadrer l’image. Sur des photos prises avec des iPhone plus anciens, un 4S par exemple où le bruit numérique était très présent et un petit peu grossier, Pixelmator Pro privilégie la discrétion à une élimination complète du bruit. Dans ce cas, la différence reste minime, mais la photo garde son naturel autant que possible.

Avec ou sans la réduction de bruit par machine learning.

Cette mise à jour sera gratuite pour les utilisateurs actuels et disponible prochainement, sans doute dans la foulée de macOS Catalina. Si vous voulez la tester, vous pourrez vous inscrire en suivant le lien à la fin de cette page.

Côté iPadOS, Pixelmator Photo (5,49 €) se prépare à passer en version 1.1. Pas (encore ?) de réduction du bruit avec Core ML cette fois, mais une toute nouvelle organisation du travail simplifiée par rapport à avant. Si vous stockez vos images dans l’app Photos, vous pourrez ouvrir n’importe quel élément dans cette app, modifier ses paramètres et enregistrer les modifications dans la photothèque. Mieux, tous ces changements sont non destructifs et vous pourrez toujours revenir à l’originale ou les modifier par la suite.

Le workflow de Pixelmator Photo 1.1 : j’ouvre une photo depuis la photothèque, j’applique les corrections automatiques de l’app, puis les modifications sont appliquées en retour dans la photothèque.

Ce processus simplifié évite la création de doublons qui avaient tendance à occuper beaucoup d’espace dans iCloud Drive. Mais il permet surtout l’autre grosse nouveauté de cette mise à jour : le traitement par lots. Sélectionnez plusieurs images dans Pixelmator Photos et vous verrez un nouveau bouton « Groupe » en haut à droite de l’écran. Vous pourrez ensuite appliquer une série d’actions communes à toutes les images.

En fonction de vos besoins, vous pourrez appliquer le traitement automatique sur toutes les images, puis les recadrer en carré en utilisant l’intelligence artificielle pour déterminer la zone la plus intéressante des photos. Choisissez ensuite une option d’export et vous obtenez un processus automatisé très puissant sur iPadOS.

En sélectionnant plusieurs photos, Pixelmator Photo propose ce nouveau mécanisme d’automatisation. Plusieurs traitements sont disponibles par défaut, mais vous pourrez créer les vôtres.
Le traitement « ML Magic » améliore automatiquement les images et les exporte. C’est l’un des traitements fournis par défaut.

Pixelmator Photo 1.1 sera aussi une mise à jour gratuite, prévue dans les prochaines semaines. Une bêta sur TestFlight est aussi ouverte, vous pouvez inscrire à cette adresse.


avatar raoolito | 

bon, je flood un peu, mais du coup, on a pas photoshop pour ipad bientôt  ?
(parce que si Pixelmator met les bouchées doubles, c’est pas pour rien)

avatar fabricepsb71 | 

J’ai essayé d’utiliser Pixelmator mais j’ai trouvé l’interface très déstabilisant.
Il ne s’agit pas d’une critique et, de plus, on peut reconnaître la volonté de l’éditeur de perpétuellement optimiser son logiciel, en plus d’apporter des nouveautés.
Si les éditeurs en Luminar pouvaient faire de même.

CONNEXION UTILISATEUR