WWDC 2019 : la fin d'iTunes approche à grands pas

Mickaël Bazoge |

Je ne sais pas si vous êtes au courant, mais lundi prochain il se passe un truc du côté de chez Apple ! La semaine sera bien sûr consacrée aux nouveautés logicielles — et peut-être matérielles ? — que le constructeur dévoilera durant le keynote et les ateliers qui suivront. Dans son point bref sur les attentes de l’événement, Mark Gurman glisse quelques petites nouveautés supplémentaires.

La future application Musique de macOS 10.15.

Avec de nouvelles applications Musique, Apple TV et Podcasts, Apple consacrerait bel et bien la mort d’iTunes, 18 ans après le lancement du logiciel qui a révolutionné la manière d’écouter et surtout de consommer de la musique. Les fonctions historiques d’iTunes migreraient vers l’app Musique (lire : macOS 10.15 : les nouvelles apps Musique et Apple TV se dévoilent avant l'heure).

Ci-dessus, une démo Apple d’iTunes 1.0 remontant à 2001 avec un Rio 500… C’était avant que l’iPod n’entre en scène.

Sur le front de la réalité augmentée, le fouineur de Bloomberg indique qu’iOS 13 pourrait bien contenir quelques indications quant au futur dispositif AR en développement chez Apple. Ce dernier nécessitera « probablement » une connexion à l’iPhone pour certaines tâches (comme c’est le cas des lunettes Nreal Light annoncées hier). Les propres « lunettes » d’Apple seraient toujours plus ou moins prévues pour l’année prochaine.

Mark Gurman « confirme » aussi quelques unes des nouveautés à attendre du côté du suivi de la santé. En particulier une meilleure prise en charge de la santé féminine (cycle menstruel, rappels pour la pilule) et de l’ouïe avec le relevé de l’environnement sonore de l’utilisateur ainsi que du niveau audio de ses appareils.

avatar Madalvée | 

Ce n'est pas la mort d'iTunes, c'est sa résurrection : se consacrer uniquement à la musique.

avatar reborn | 

@Madalvée

Tu m’as grillé de 2 min 🙃

avatar occam | 

@Madalvée

"Ce n'est pas la mort d'iTunes, c'est sa résurrection"

Un tombeau vide ne permet pas de conclure à la résurrection.
Et les miracles, en informatique, c’est plutôt rare.

avatar reborn | 

Donc iTunes est mort vive iTunes..

Les fonctions historiques d’iTunes migreraient vers l’app Musique

Du coup iTunes redeviendrait iTunes, le logiciel de synchronisation d’appareils iOS, iPods et de musique. Pas plus.

avatar niclet | 

@reborn

À l’origine iTunes était un logiciel dédié à la musique.

avatar reborn | 

@niclet

Il servait aussi à synchroniser les iPods non ?

avatar niclet | 

@reborn

La synchro fut ajoutée à la version 2 de iTunes, le premier iPod ayant été dévoilé 8-1/2 mois après la sortie de la v.1 de iTunes.

avatar flux_capacitor | 

Et iTunes v1 n'était qu'un rebranding restylé du logiciel SoundJam MP racheté en catastrophe par Apple pour concurrencer Winamp sur PC qui devenait très populaire avec l'avénement des premières clés MP3.

avatar niclet | 

@flux_capacitor

C’est vrai! Ayoye! Tu me rappelles des souvenirs!!

avatar oomu | 

un "rebranding" mais ULTRA STYLÉ

iTunes était un progrès considérable sur soundjam. Les autres alternatives à la soundjam/audion/winamp furent rapidement écrasées

(winamp est toujours vivant, au fait)

avatar flux_capacitor | 

C'est vrai, mais sans l'iPod la messe n'aurait peut-être pas été dite de la sorte, du moins pas tout de suite. Je me rappelle à l'époque que la majorité des utilisateurs rangeaient manuellement leurs fichiers musicaux dans des dossiers et de sous-dossiers d'artistes, de genre ou d'album, ou autre classement (les bibliothèques musicales étaient généralement plus limitées qu'aujourd'hui, mais pas toujours pour ceux qui avaient rippé tous leurs nombreux CD). iTunes est arrivé et s'est mis à tout reclasser automatiquement. De nombreux utilisateurs pestaient contre "cette ingérence intolérable d'Apple dans leur organisation" !

Deux remarques :

- il y avait bien un réglage dans iTunes pour ne pas toucher à l'organisation manuelle des fichiers, mais trop peu explicite.

- Apple avait encore une fois raison de procéder ainsi, elle changeait à nouveau les habitudes en faisant grincer les dents mais n'était qu'en avance sur son temps. Avec iTunes Music Store, puis iTunes Match, puis la musique dans le cloud, c'est évidemment ainsi qu'il faut procéder et il ne viendrait plus à l'idée de personne de gérer une grosse bibliothèque musicale manuellement.

avatar warmac33 | 

@flux_capacitor

parfois en avance sur son temps, mais niveau musique elle avait quand même sacrement raté le virage du streaming...

avatar larkhon | 

"c'est évidemment ainsi qu'il faut procéder et il ne viendrait plus à l'idée de personne de gérer une grosse bibliothèque musicale manuellement."

C'est grâce à ces commentaires qu'on a l'impression d'être un vieux con, attaché à son stockage local et ses synchros, peut-être à ses peurs aussi. Que devient la musique quand on arrête de payer ? quand internet lâche (j'ai déjà eu une coupure fixe + 4G, ça fait bizarre) ou qu'on n'a pas de couverture ? que deviennent les artistes plus confidentiels dans ce business model ?

avatar oomu | 

"c'est évidemment ainsi qu'il faut procéder et il ne viendrait plus à l'idée de personne de gérer une grosse bibliothèque musicale manuellement."""

bof, ce sont des lubies.

Tout est encore possible, comme d'habitude.

Ainsi, si j'utilise itunes pour stocker nombre d'achats et aac/mp3, j'ai aussi quantité de formats audio rangés via Finder et indexé (des modules s3m, xm, etc)

Je m'en fiche si quelque chose est nouveau, archaïque, dans le vent, ringard, utilisé par ma grand-mère ou par les jeunes trop cools. Je fais ce qu'il faut pour obtenir ce que je veux: l'ensemble de la Création, sans aucune contrainte ni dépendance.

Ainsi, j'utiliserai au grès des besoins du téléchargement, du vinyl, de la diffusion en direct (typiquement j'utilise des outils pour essayer de conserver une copie, et j'évite pour l'heure tous les services d'abonnements) et demain les hologrammes et l'anti-matière s'il le faut.

Mes source sont celles où sont les artistes que je veux suivre (soundcloud, itunes, newsground, radio, amazon et qu'importe les noms des bidules de demain, etc)

Pourquoi vous mettre des barrières ? Pourquoi limiter votre monde à ce qui "Traditionnel", "Moderne", "A la mode", "Dépassé", "moi j'ai toujours fait ainsi" , " faut vivre avec son temps" et autres raisons arbitraires pour vous faire dépenser et racheter ce que vous aviez déjà ?

Un outil qui est bon sera bon, indépendamment de s'il est vieux ou nouveau.

Refuser la nouveauté est aussi absurde que renier l'ancien. Prenez ce qui marche et fonctionne pour vos priorités. Méfiez vous du conformisme et du suivisme. C'est la même chose.

avatar kitetrip | 

Un temps que les fans de 10 ans ne peuvent connaître : avant iTunes il y avait... iSync. Il servait à synchroniser les téléphones avec Mac OS X (oui ce n’était pas encore macOS), tels que les Sony Ericson par exemple
iTunes servait alors à synchroniser les... iPod et uniquement eux. Comme l’iPhone était surtout vu comme un iPod qui faisait téléphone, c’est donc logique qu’Apple a associé l’iPhone et iTunes... ce qui a rebuté pas mal d’utilisateurs. Normal puisqu’iTunes n’etait pas conçu pour les téléphones...

avatar Perceval | 

Oú migrent les fonctions de synchronisation et sauvegarde ?

avatar Lonsparks23 | 

Dans les 10 euros que tu donneras pour iCloud chaque mois.

🥶

avatar iPop | 

@Lonsparks23

Pas obligé d’en mettre autant, même d’en mettre tout cours.

avatar frankm | 

@Lonsparks23

🖕 tiens les 10 €

avatar iPop | 

@frankm

Sinon il y a 0,90 euro par mois pour 50go

avatar oomu | 

je peux avoir 120e par an de votre part ? j'ai aucune envie de payer iCloud.

avatar reborn | 

@Perceval

Dans l’app musique

avatar Perceval | 

@reborn

Donc il faut continuer de passer par Musique pour synchro une photo ou un livre ?

avatar reborn | 

Possible, où alors chacune des ces apps gagnerais la possibilité d’ajouter du contenu à un appareil iOS 🤷‍♂️

avatar Perceval | 

@reborn

So wait n see

Pages

CONNEXION UTILISATEUR