📣 pCloud : le transfert de fichiers devient un jeu d’enfants

Article sponsorisé |

Transmettre via Internet un fichier de plusieurs centaines de mégaoctets, voire de plusieurs gigaoctets en toute sécurité, ce n’est pas si simple si l’on ne possède pas les bons outils. Techniquement, avec l’internet haut débit, cela ne pose pas de soucis, mais c’est l’aspect applicatif qui pêche souvent. Les solutions à la mode sont souvent soit de mauvaise qualité, soit très peu sécurisées, soit infestées de publicité, soit onéreuses. Parfois, elles cochent même toutes les cases !

pCloud Transfer : la solution la plus performante pour partager des fichiers

pCloud Transfer, de son côté, est un exemple à suivre tant il fait bien les choses. Ce site web, qui marche parfaitement avec Safari, est complet tout en étant minimaliste. Vous choisissez vos fichiers (cela fonctionne par glisser-déposer), vous renseignez l’adresse du ou des destinataires (jusqu’à dix personnes) et le tour est joué ! Mieux encore, vous avez la possibilité de chiffrer vos documents pour un maximum de sécurité. Pour se faire, il suffit d’associer un mot de passe à vos fichiers.

Votre interlocuteur reçoit alors un courriel avec un lien de téléchargement. Le fichier partagé est disponible une semaine sur les serveurs de pCloud avant d’être effacé.

Cerise sur le gâteau, pCloud Transfer peut s’utiliser sans avoir à créer de compte. Dans cette configuration, vous pouvez transmettre jusqu’à 5 Go de données. Si vous êtes membre pCloud, cette limite passe à 10 Go.

pCloud : pour aller encore plus loin dans le partage

Pour ceux qui l’ignorent, pCloud est une solution qui se présente comme votre disque dur dans le cloud. Il s’agit d’une solution qui peut notamment remplacer Dropbox pour synchroniser vos fichiers, un NAS pour l’hébergement de contenus multimédias, et qui est incroyablement doué pour le partage de fichiers. Voyons ce qu’il est capable de faire dans ce domaine !

Dans le Finder, pCloud prend l’aspect d’un dossier dans lequel vous pouvez ranger tout ce que vous voulez. Alors, prenons l’exemple d’une archive de 500 Mo comprenant vos photos de vacances. On la glisse dans ce dossier et pCloud se charge automatiquement de la transférer vers ses serveurs. C’est très rapide, si vous avez une bonne connexion à Internet. L’histoire de quelques dizaines de secondes tout au plus…

À cet instant, vous avez quasiment fait le plus dur. Il suffit ensuite d’appuyer sur le bouton pCloud qui se trouve dans la barre du Finder et vous avez votre lien que vous pouvez partager avec vos contacts. Simple…

Si l’on souhaite retirer l’archive du téléchargement, il suffit de se rendre dans l’application pCloud Drive dans l’onglet Partager et de cliquer sur la petite croix. Enfantin, n’est-ce pas ?

Via votre navigateur web, vous pouvez aller encore plus loin. Le bouton Partager vous permet d’envoyer automatiquement un mail avec toutes les informations nécessaires à votre destinataire ou de faire de même sur les réseaux sociaux. Mieux encore, vous pouvez consulter le nombre de fois que votre lien a été téléchargé et le trafic généré sur une période précise. Enfin, un troisième onglet permet d’ajouter un mot de passe pour plus de sécurité, d’ajouter une date d’expiration à votre lien et de raccourcir ce dernier. Le tout en trois clics. Très pratique !

Que demander de plus ? De partager un dossier par exemple ! Prenons l’exemple des photos de vacances. Imaginez que vous voulez partager l’ensemble des photos que vous avez prises. C’est très simple ! Il suffit de partager ce dossier et d’inviter les personnes avec lesquelles vous avez séjourné. Il faut alors leur laisser le privilège d’écriture sur ce dossier. Par contre, aux amis auxquels vous voulez simplement montrer vos photos, un simple accès en lecture suffira !

La simplicité saute aux yeux. En ce qui concerne la sécurité, pCloud met également la barre très haut. Le service vient d’ajouter à son arsenal l’authentification à deux facteurs qui s’activent à l’aide d’un simple clic. Les données sont bien évidemment chiffrées en 256 bits AES.

Au passage, pCloud fonctionne parfaitement sous Mojave. Par contre, il est indispensable d’utiliser la dernière version de Fuse. Le service utilise cette extension pour certaines fonctionnalités.

pCloud : un disque dur pour la vie

Quand on achète un disque dur, on le paie une fois. L’éditeur de la solution a décidé d’appliquer le même principe à son service en ligne. Envie d’un disque dur en ligne de 500 Go ? Il vous en coûtera 175 €. Vous préférez avoir 2 To ? Cela vous reviendra à 350 €.

Les avantages d'un disque dur en ligne

Contrairement à certaines solutions estampillées d’une pomme, pCloud est un véritable service multiplateforme. Il existe des clients pour macOS, iOS, Linux, Windows et Android. Ce service propose également un plug-in pour Lightroom et une extension pour Firefox, Google Chrome et Opera.

La force de pCloud, c’est de rendre le nuage intelligent. Il permet par exemple de sauvegarder vos données stockées sur les principaux services en ligne. Vous pouvez ainsi sauvegarder le contenu de votre Dropbox, Google Drive ou OneDrive, et récupérer vos données stockées sur Facebook et Instagram.

pCloud est une solution incroyablement riche. Nous sommes loin d’avoir fait le tour de cette solution. Avant de craquer, si vous le souhaitez, vous pouvez toujours ouvrir un compte gratuitement, lequel comprend 10 Go de stockage.

> Découvrez le service de transfert de fichiers pCloud Transfer

> Découvrez pCloud, le disque dur dans le nuage


CONNEXION UTILISATEUR