Un monteur milite pour le retour de Final Cut Pro à Hollywood

Nicolas Furno |

Final Cut Pro X, le logiciel de montage vidéo d’Apple, n’est pas apprécié à Hollywood. Son prédécesseur avait réussi à se faire une petite place aux côtés de Media Composer d’Avid, qui reste encore aujourd'hui le maître incontesté du secteur, mais cette version moderne et ambitieuse n’a pas convaincu les professionnels. Un long-métrage a bien été monté avec cet outil il y a quelques années, mais il fait davantage figure d’exception que de règle, au moins aux États-Unis.

Apple n’a pas réussi à convaincre les professionnels du cinéma et des séries, parfaitement habitués à utiliser un outil qui fonctionne différemment. Final Cut Pro X a démocratisé le montage vidéo professionnel et le logiciel repose sur des idées fondamentales différentes de ce que l’on retrouvait auparavant. Pourtant, est-ce un outil incapable de servir pour monter un long-métrage ou un épisode de série ? Ce n’est pas l’avis de Josh Beal, monteur entre autres de House of Cards, et utilisateur de l’outil d’Apple. À l’occasion d’une conférence délivrée lors du NAB1, il a vanté les mérites de cette solution et il essaie de convaincre ses collègues de lui donner une chance.

https://www.youtube.com/watch?v=h-UQ1oR49b8

Pourquoi utiliser Final Cut Pro plutôt que Media Composer ? Les deux logiciels ont des philosophies très différentes et, pour résumer la pensée de ce professionnel, seul celui d’Apple a changé dans le temps et apporté des idées nouvelles. Depuis sa toute première version sortie en 1989, l’app d’Avid a naturellement évolué et gagné de nombreuses fonctions, mais sa philosophie de base est toujours la même. Son interface, aussi, reste largement inchangée depuis les premiers jours.

C’est son principal point fort, mais aussi sa plus grosse faiblesse selon Josh Beal. Côté positif, tous les professionnels de Hollywood connaissent le logiciel par cœur, ils savent tout faire avec et sont très efficaces. Côté négatif, Avid n’a jamais essayé d’apporter de nouvelles méthodes de travail et celles qui sont en place aujourd'hui ne sont pas forcément les meilleures. D’après ce monteur, on peut en particulier être nettement plus rapide avec Final Cut Pro X, ce qui offre davantage de liberté artistique : en terminant plus rapidement un montage, on a encore le temps de l’améliorer ou de tester une alternative.

Media Composer à sa naissance.
Media Composer aujourd'hui.

Dans sa présentation, Josh Beal donne quelques exemples d’interfaces développées par Apple et qui lui permettent de gagner du temps. Par exemple, il y a la liste des clips audio qui sont présentés de manière visuelle, ce qui peut faciliter la sélection. Ou bien le marquage des séquences avec des mots-clés, bien utile quand il faut monter le récapitulatif d’un épisode de série à la fin de la saison et qu’il faut chercher dans une énorme masse de vidéos.

Il indique aussi qu’il n’y a pas beaucoup de points communs entre les deux logiciels, ce qui oblige les professionnels à oublier leurs habitudes pour en prendre de nouvelles. Ce n’est pas simple, mais il y a un bénéfice à l’arrivée d’après lui et il pousse ainsi ses confrères à être moins hermétiques aux propositions d’Apple. Tout en reconnaissant que Final Cut Pro X n’offre pas tout à fait autant d’options et de souplesses, mais il termine sa conférence en expliquant comment les deux logiciels peuvent fonctionner ensemble.

Le « récap » d’une série, montée dans Final Cut Pro X alors que la série elle-même exploitait Media Composer.

Final Cut Pro X peut ouvrir directement les fichiers générés par Media Composer, et il existe ensuite des moyens de revenir vers l’outil d’Avid. Pour les monteurs de série, une bonne idée peut être de se faire la main avec l’app d’Apple pour les récapitulatifs d’épisode, elle est apparemment parfaitement adaptée à cet usage d’après Josh Beal.

Apple continue de mettre son logiciel de montage vidéo régulièrement à jour. La dernière version ajoutait la prise en charge des vidéos à 360°, par exemple. Elle améliorait aussi ses outils d’étalonnage et permettait de monter des vidéos HDR, autant de fonctions précieuses pour le cinéma et les séries. Est-ce que ce sera suffisant pour convaincre ? D’après ce monteur, les arguments en faveur de Media Composer sont en train de s’éroder petit à petit et Final Cut Pro X pourrait reprendre l’avantage. À condition, bien sûr, que les monteurs lui laissent une chance…


  1. National Association of Broadcasters, une association de l’industrie de la télévision qui organise des salons régulièrement. ↩︎

Pour aller plus loin :

avatar Mike Mac | 

L'un de rares logiciels de montage capable de relayer Media Composer pour les grosses productions, c'est bien DaVinci Resolve, disponible pour MacOS, Windows, et Linux. Cette dernière spécificité permet d'envisager des parc de machines à très bas prix pour des performances ultra pro. Avec de belles cartes Nvidia.

Et, dans les évolutions du logiciel, par l'ajout d'une section audio de haute volée avec Fairlight, puis l'imbrication de Fusion l'After Effect à la sauce Blackmagic, on obtient un couteau suisse de première catégorie.

Et puis, cerise sur le gâteau, DaVinci Resolve est gratuit dans une version déjà très complète. Sinon, c'est moins de 300 euros pour accéder à l'ensemble des fonctions.

Une approche pertinente pour la formation de monteurs à moindre frais. Et très pratique en partage de l'outil avec les métiers périphériques à celui de monteur.

avatar NestorK | 

@Mike Mac

Totalement, ce qui se passe du côté de Blackmagic est très très impressionnant et ça fait du bien. Si je n'ai aucune (mais alors aucune) envie de me mettre à Avid ou à Premiere Pro, je suis tout doucement en train de commencer à utiliser Resolve pour monter. Passer de Fusion à sa timeline et finir sur l'étalo, tout ça en un clic de souris : ça me fait rêver et ça fonctionne surtout très très très bien. Il se passe un truc là-bas...

Et les perfs sont étonnantes sur ma machine avec une prise en charge de plusieurs eGPU en simultané (!) sans oublier le GPU interne de la machine (il suffit de faire sa tambouille dans les options). Une option qui aurait déjà du être introduite dans FCP X et qui pourrait me faire basculer si elle finissait par ne pas arriver (chose qui paraît néanmoins peu probable).

Après, autant Resolve était une solution difficile à déboulonner pour l'étalo, autant la 10.4 côté FCP X me permet maintenant de me passer (presque) de Resolve avec l'ajout des roues de couleur par exemple.

J'ai de plus en plus envie de me former sur Resolve en parallèle à FCP X et de continuer avec les deux softs selon les projets.

avatar pocketalex | 

@Nestor et @MikeMac

J'ai commencé à m'y mettre aussi, mais j'avoue ne pas y passer assez de temps. Les 1e impressions sont bonnes, il y a une logique à appréhender

Allez, un peu de motivation pour insister !

avatar olrik53 | 

Si Apple veux se rapprocher d'Hollywood il faut revenir à du Hardware qui tienne la route donc exit les iMac Pro figés et le MacPro poubelle noire. Et vivement une vraie tour puissante à l'ancienne où on pourra mettre de vraies cartes graphiques, du stockage en interne comme en externe. Le tout avec un bon refroidissement pour ne pas griller son travail. Des prises en pagaille aux vrais standard actuels (USB 3, USB-C, Thunderbolt 3, HDMI 2.0. Avoir un peu plus de stabilité dans ses raisonnements et dans son matériel et un osX qui change un peu moins souvent et plus stable. Alors FCP X pourra séduire à nouveau les monteurs pro. Comment on me dit que le futur Mac Pro modulable sortirait en 2019 car Apple écouterait enfin les remarques des "pro". Super. Mais le monteur il fait quoi pendant ce temps là il arrête de bosser où il se tourne vers la concurrence... Tout le monde connait la réponse. Le design et l'ultra minceur c'est bien mais on a atteint la limite depuis longtemps (voir le problème du clavier des derniers MBP qui se bloquent à la moindre poussière). Va donner ce type de claviers (même étendu) à un monteur il va te l'envoyer en pleine figure au premier blocage.

avatar pat3 | 

@olrik53

"Si Apple veux se rapprocher d'Hollywood"

Je pense qu’Apple se fiche totalement de se rapprocher d’Hollywood, des clients certes visibles (en encore, au niveau du montage, ça se discute), mais hyper-exigeants et constituant une hyper-niche au regard de la population globale de monteurs.

avatar tchit | 

@pat3

Voilà, ce n’est clairement plus du tout leur cible.

avatar ataredg | 

En gros, et depuis 5 ans, le vrai problème du Mac c'est le matériel. Pour ce que je vois, FCP est utilisé par des indépendants et dès que les structures s'agrandissent, c'est Windows qui prend largement le dessus. C'est devenu tellement problématique chez Apple en ce moment que ça hackintosh ou que ça switche vers Windows à tout va. Le logiciel est top chez Apple, mais les machines sont tout simplement THE problem.

avatar byte_order | 

La gorsse différence, c'est que les pro savent que Avid ne les lâchera pas.
Et Apple leur a malheureusement prouvé l'exacte contraire.

Avid son marché c'est de vendre des solutions pour les pro.
Apple non.

A la fin, cela pèse beaucoup dans la balance, quelque soit la qualité d'un logiciel.

avatar Oliborg | 

Marrant, tout le monde fait l'impasse sur un élément : Apple continue encore et toujours de développer, et agrandir la famille de son codec maison, l'Apple ProRes (dernière itération, la version 4k-Raw) qui est quand même un des standards de la post-production. C'est étrange, pour une boîte qui est sensée lâcher les pro, non ?

C'est à la fois une blague, et une vraie question... car quand Apple fait évoluer son codec, tous les constructeurs de caméra, enregistreurs, ... tous les éditeurs de soft suivent. Et le Prores est très très présent en postprod (suffit de voir les normes techniques d'acceptations de fichiers pour les plateformes VOD voire même les télévisions). Donc Apple continue d'exister chez les pros. CQFD ??

Sinon, la situation actuelle (en ce qui concerne les logiciels) me rappelle fortement les années 2002-2005 où, quand on bossait sur FCP, on se faisait regarder de haut : les "vrais " monteur bossent sur AVID. Point . Il a fallu attendre la version 6 pour que ce regard change... et qu'un grand nombre de monteurs suivent des formations fcp , contraints d'apprendre un nouvel outil moins onéreux qu'AVID, donc très intéressant, notamment pour les petites sociétés de production.

Concernant le matériel...euh, non, je ne dirai rien....

avatar byte_order | 

Compuserve doit continuer à être très actif alors, car on continue de voir des fichiers Gif partout sur Internet....
Les logiciels de l''institut Fraunhofer-Gesellschaft doivent avoir des sacrés part de marché vu qu'on voit erncore le format mp3 comme format supporté quasi partout...

Ne pas confondre format ou meme codec, et part de marché d'une plateforme.

ProRes est pris en compte par plein de logiciels et plateformes diverses et multiple, cela rapporte un peu de royalties à Apple, mais cela n'impose en aucun cas les plateformes Apple comme étant incontournables.

Au contraire, si ProRes n'était dispo *que* dans FCP et Compressor, un autre format plus interopérable aurait pris sa place actuelle dans la profession, je n'ai aucun doute la dessus.
Car c'est l'interopérabilité d'un format qui compte dans un workflow avant tout chose.
On échange du ProRes sans forcément voir le moindre mac à l'horizon, hein...

avatar Oliborg | 

La dernière mise à jour du Prores date de moins d'un mois, tout le monde professionnel suit et se met également à jour. De plus il s'agit d'un codec majeur dans le monde de la post prod, pas grand chose à voir avec le Gif ou le mp3.
Et, merci mais je sais parfaitement qu'un codec et une plateforme, c'est pas la même chose, en cela, mon post se voulait ironique...

avatar JoKer | 

Alors autant en lecture pas trop de problème, mais pour la création de fichiers ProRes depuis un logiciel, Mac OS est obligatoire (sauf cas très spécifique, trop cher ou pas assez bon).

avatar webHAL1 | 

Je ne doute en aucune manière de la bonne foi de Josh Beal, et très certainement que Final Cut Pro a des qualités à faire valoir (je ne suis pas monteur, je ne saurais dire), mais – comme l'ont très bien souligné plusieurs personnes ici – c'est un peu simpliste de dire "les professionnels sont habitués à Avid et ne veulent pas en changer, c'est pour ça que la solution d'Apple n'est pas utilisée". Faire un bon logiciel est une chose, et c'en est une autre d'assurer son suivi et de donner des garanties à ses utilisateurs sur sa pérennité (comme d'ailleurs dans tous les domaines... demandez aux utilisateurs d'Aperture ou d'AppleWorks ce qu'ils en pensent). Ensuite, il faut du matériel adapté pour faire tourner ce logiciel. Sur ces deux aspects, il ne reste que très peu de crédibilité à la Pomme.
Vu que je ne pense pas que les professionnels d'Hollywood soient particulièrement attaché à une solution logicielle plutôt qu'une autre, on peut raisonnablement supposer que s'ils n'ont pas basculé vers Final Cut Pro c'est qu'il ne s'agit pas d'une solution si avantageuse que ça (l'avis de Josh Beal n'étant qu'un parmi des milliers).

Cordialement,

HAL1

avatar pat3 | 

@webHAL1

"Faire un bon logiciel est une chose, et c'en est une autre d'assurer son suivi et de donner des garanties à ses utilisateurs sur sa pérennité (comme d'ailleurs dans tous les domaines... demandez aux utilisateurs d'Aperture ou d'AppleWorks ce qu'ils en pensent). "

J’ai été un gros utilisateur d’AppleWorks (venant de ClarisWorks). Apple nous avait quand même prévenu un an à l’avance, si ce n’est plus, de l’abandon du logiciel et nombreux sont ceux qui ont râlé pendant un an que Apple les prenait en traître. Il y a quand même une sur-représentation des râleurs patentés sur les forums.

avatar webHAL1 | 

@pat3
« Apple nous avait quand même prévenu un an à l’avance, si ce n’est plus, de l’abandon du logiciel et nombreux sont ceux qui ont râlé pendant un an que Apple les prenait en traître. »

Disons que quand on voit que la Pomme a abandonné sa suite bureautique pour, derrière, sortir une autre suite bureautique (iWork) incapable de reprendre les fichiers de la précédente, et qu'Apple a par la suite changé le format de fichier de sa nouvelle suite bureautique en assurant une compatibilité pourrie avec l'ancien format, ça ne donne pas vraiment confiance et sa justifie quelques grognements, je pense.
Personnellement, j'utilise un Mac dans mon travail et quelques logiciels Apple, mais uniquement ceux qui ne m'enferment pas dans un format propriétaire (Safari, Contact, Calendar, ...). Je ne me vois absolument pas faire confiance à Apple pour assurer la maintenance d'un format propriétaire.

avatar DVP | 

Utiliser un logiciel Apple, c'est prendre le risque qu'il soit abandonné du jour au lendemain ou qu'il soit mise à jour une nouvelle version, avec moins de fonctions.

En tant que pro, il faut avoir le gout du risque pour compter sur les logiciels apple.

avatar Jazzride | 

Même le monde non vidéo sait que final cut s'est initialement vautré. Ensuite souci de Apple, le mac, car les softs et le hard sont interdépendants. Quand on n'a rien à proposer en hard on ne peut plus espérer vendre du soft pro.

Si Apple y réfléchit et repart sur de bonnes bases, les bases antérieures, c'est bien sinon ben tant pis, PC comme tout le monde. réponse en 2019 même si les signes du passage au ARM sont assez navrants. perso j'y crois plus vraiment car Cook fait de la com pro mac et derrière on voit bien que ça continue sur un axe absurde de quasi autodestruction, ce qui semble être la maladie génétique de Apple. je peux tenir jusqu’à l'annonce du futur mac pro, je me suis organisé, un peu de Linux un peu de win10 mais après, ben faudra tracer je vais passer ma vie à rêver d'une Apple qui a existé mais qui n'existe plus. le soir même de l’annonce du mac pro 2019 je serai en mesure de trancher définitivement. je temporise mais les annonces de Cook ne me sont d'aucune utilité ou sens; seuls les actes comptent. Qu'il dise soudainement bosser sur un mac ne me fait rien. c'est de la com. il n’arrête pas de dire que le mac compte mais il a squeezé toute la gamme et l'écosystème avec: mac mini mac pro xserve aperture bornes airport ipod même, c'est bon. en dessous de X dizaines de millions de ventes ça ne l’intéresse pas. et a mon sens ce n'est qu'un début.

Quant à cette démarche fort honorable elle ne fait que convaincre d'une seule chose c'est que a part avid y a personne dans le monde de l'audio /vidéo pro. Et ce ne sont pas final cut ou logic proX alias garageband+ sur base imac grisclasse qui vont changer la donne. tu fais de la zic t'as pas protools même pas la peine. après que tu complètes avec un autre DAW OK mais PT est un prérequis. j'ai tenté même pas la peine, bataille perdue d'avance, donc voila, PT en switch prévu. et après je vais pas X les DAW donc logic... Des potes se préparent pour motu pour présonus bref la fuite en avant, on n'en sort pas, je ne ferai pas ce non-choix. Bilan monde audio simple: trouzmille softs un seul partout. Amateur protools, avancé protools, professionnel protools. Pourquoi ? lavage de cerveau ? Non, parce ce que c'est juste très bon. sinon ça ferait longtemps qu'il n'existerait plus. Et même les concurrents conseillent l'usage de leur soft mais en complément de PT. Sans compter que pire qu'avec du Word si un mec arrive avec sa session et que déjà tu peux pas l'ouvrir ça fait ch... tout le monde . Syndrome Libreoffice>word à la puissance 10000. il y a un soft de conversion que j'ai .. mouais. bof.

Tant qu'a faire on va AU standard surtout après avoir pris des mandales et avec Apple on s'en prend. Et tout le monde fait pareil dans tous les métiers et loisirs et tout ce qu'on veut. quand tu bosses au bureau tu n'as pas page tu as Word et Excel. Et basta. avec un OS et un PC sous support pour des lustres, qu'il coute 400 ou 4000 euros. Car on sait ce qu'il en est du support Apple... du jetable.

En plus, je peux vous dire que la 1803 de win10 pro est sacrément bonne et j’aurais jamais cru dire ça de Windows il y a même 5 ans. Et puis bon pardon de remettre les pendules à l'heure mais on ne va pas pleurer sur Apple quand même ? Apple c'était Jobs il a fait beaucoup il n'est plus là voila. Débat qui tourne en rond depuis sa disparition. Y a pas de croisade à mener, pas plus que pour google facebook ou microsoft. Ce sont des multinationales, elles font leurs choix, qui nous conviennent ou pas, point final.

Le fanboy à la base est un mec qui n'a pas de vie sauf pour sa marque c'est un nolife jusqu'auboutiste qui prendra tout "parceque"
le mec qui bosse que ce soit un monteur un maçon ou un médecin un boulanger un garagiste il a un outil et il en a besoin, que ce soit sous Linux mac ou un OS de l'espace, quand il investit temps et argent c'est pour avoir de la durée et du support et pas se farcir des caprices d'actionnaires sur une base de perpétuelle incertitude, de la part de quelque société que ce soit.

En l'occurrence les monteurs ne sont pas responsables de la situation mais l'ont subie. sauf qu'ils avaient des contrats à respecter avec un cahier des charges et des dead lines. Comme dans tout métier. Et quand tu bosses et que la boite qui crée ton outil de travail te ch.. dans la colle tu te tires et c'est normal. Alors l’évangélisation post mortem tu parles. non les mecs ont autre chose à penser: leur job.

avatar chezyom | 

J'ai lu avec attention ce que dit ce Josh Beal et les commentaires qui ont suivi.
Les monteurs changent, les outils aussi... Et généralement, on choisit le meilleur pour son usage... Dire que les monteurs ne veulent pas le changement est FAUX... FCP7 a disparu, les monteurs ont dû changer et faire avec autres choses... Certains sont retournés sur Media Comp, d'autres sur Première, ou d'autres ont pris le pari de faire confiance à Apple sur FCPX...
Si aujourd'hui, FCPX est un bon soft, le démarrage a été plus que calamiteux !!! Il a fallu au moins 2 années pour stabiliser le soft... Et que ça tourne à peu près correctement, avec les limitations que l'on connait.
Pour moi, c'est un bon soft... Mais je ne monterai pas de long ou de choses trop compliquées avec... C'est, à mon avis, pas fait pour, même si certains s'y sont frottés.
Les limitations Hardware évoquées, c'est une chose mais il faudrait être de mauvaise foi pour dire que ça ne tourne pas sur les machines existantes. Un iMac 5K fait tourner FCPX sans soucis, un gros laptop aussi... Après, ça dépend de ce que l'on veut faire... S'il faut monter Games of Thrones, le faire sous FCPX serait à mon avis du suicide... Le besoin d'avoir des couples de softs tiers pour faire un export AAF, un XML pour l'étalo autre que Résolve, un workflow collaboratif inexistant, et j'en passe, fait que sur une grosse production, on ne choisit pas ce genre d'outil... On a tous tenté un jour de dévisser un jour une vis cruciforme avec un petit couteau pointu, on y est arrivé mais c'est pas l'outil fait pour...
Est ce qu'il faut pour autant qu'un soft de montage puisse tout faire ??? Du clip instit au gros blockbuster ??? Pas sûr... Et en même temps, qui peut le plus, peut le moins.
Si des monteurs sont heureux avec FCPX, très bien. Pour ma part, j'adore la gestion des Keywords, j'adore le multicam de FCPX, j'adore le fait de trouver des kilos de choses pour FCPX comme des petits plug-in, des transitions "faciles"... Pourquoi les autres ne le font pas ?
Mais si je dois faire une prod où il y aura pas mal d'aller retour entre le mix, les VFX, le color grading, je vais pas me mettre dans un machin où le workflow sera compliqué avant d'avoir commencer.
Josh Beal est surement très compétent, mais prendre le parti de faire du montage "hors" du workflow est très souvent source de soucis ultérieur. Des exports, de la cuisine, des imports, ce genre de choses se fait très rarement sans y laisser quelques plumes... Puis une perte de temps... Et le temps... Donc ce qu'il "gagnera" sur FCPX pour les rappels de saison, le workflow manager le perdra pour conformer ça...
Il ne faut pas oublier que le montage est une étape de la post-production, et pas LA post production. C'est le lieu névralgique d'une tonne de corps de métier et il faut pouvoir communiquer un maximum avec tout ce monde, chose que clairement, FCPX ne sait pas faire.

avatar Oliborg | 

Fcpx communique très correctement avec Resolve, du moins pas plus mal qu'AVID ou Première (en tout cas pour les 52mn, sur lesquels j'ai bossé). Le big problème est l'absence d'export aaf, qu'X2Pro Convert résout (moyennant finances ) : aucun souci avec protools même sur des projets complexes, la conversion rôles/ pistes marche bien.
En fin de montage, quand on bascule vers l'étalo ou le mixage, si le monteur était bien organisé , quelque soit le logiciel utilisé, ça roule. Si il était bordélique, quelque soit le logiciel, c'est la merde. C'est la rigueur dans le travail qui est l'élément le plus décisif. Je me permets de dire ça sur la base de ma petite expérience mais qui m'a permis de voir évoluer en post prod les 4 softs principaux ( AVID, Première, FCPX, Resolve).

Après, si on va sur une logique de simplification et de fluidité dans le travail, alors Resolve devrait déjà être hégémonique en montage, ce qui n'est pas le cas. Ca montre assez bien que la qualité intrinsèque d'un logiciel ne suffit pas forcément à bouleverser les habitudes de travail .

avatar macinoe | 

Le CV d'un monteur qui connait un autre logiciel que celui utilisé par 99% des employeurs ne vaut rien. c'est tout.

C'est la même chose pour les graphistes et la suite adobe.
C'est une question d'offre qui doit s'adapter à la demande.

avatar JoKer | 

Là par contre... Hollywood ne reflète pas du tout le reste du monde professionnel et MediaComposer n'est pas utilisé par 99% des monteurs vidéo professionnels, loin de là.

avatar AntoineJ | 

Bonsoir,
Pourquoi je n'utilise pas FCP X en dépit de tous ses attraits ?
Parce que je ne sais pas comment faire un export OMF à l'issue de mon montage, donc pas possible d'aller en mixage avec des ingés son qui utilisent Protools par exemple. Ou alors il faut exporter à la main et c'est assez fastidieux.
Si quelqu'un sait comment faire, de manière simple et fiable, peut-il me l'expliquer, 1000 mercis par avance !

avatar Oliborg | 

Je comprends parfaitement ton blocage dont la solution est malheureusement payante : X2Pro Convert qui converti les fcpxml en aaf (donc tu n'as pas les limites de taille de l'omf). Le principe : dans FCPX tu attribues des rôles audio au différents éléments que tu as (itv, directs, musique, ambiance...). X2Pro te converti ça en autant de pistes audio que tu vas retrouver dans protools en important l'aaf.
Si tu es précis dans ton organisation audio lors du montage, ça marche nickel... et franchement les rôles audio, c'est un des vrais atouts de FCPX.

avatar JoKer | 

Comme déjà dit, X2Pro fonctionne très bien.
Payant mais très vite rentabilisé grâce au gain de temps fourni par Final Cut Pro X de façon générale.

avatar chezyom | 

"très vite rentabilisé"... Mouais, c'est un peu vite dit... T'as surtout pas le choix !
Tu dois sortir un AAF de FCPX, tu passes par la case XtoPro, et point barre. C'est comme ça.
Vu le prix de la fonction, personnellement, je trouve que c'est juste un putain de scandale ! Le "plug-in / Appli" vaut la moitié du prix du soft, pour une fonction que je trouve basique.
Bref, après, est ce que je préfère ça ou les exports AAF de Première qui merde depuis CC2018... Entre la peste et le choléra, je me tâte !

avatar JoKer | 

Comme je l'ai dit, très vite rentabilisé.

Après une série de tests utiliser pour prendre des décisions sur le choix de continuer sur Premiere ou passer sur Final Cut Pro X, il s'est avéré que les monteurs gagnaient entre 1 et 2 heures par jour en utilisant Final Cut Pro X plutôt que Premiere.

Donc oui, quelques licences XtoPro sont remboursées en quelques jours.

avatar iPepito | 

Apple met fcpx régulièrement à jour mais quand est il du Mac Pro ? Tel est la question

avatar JoKer | 

Et la réponse est 2019.

avatar papalou | 

"Elle améliorait aussi ses outils d’étalonnage et permettait de monter des vidéos HDR, autant de fonctions précieuses pour le cinéma et les séries."

On a pas besoin de fonctions d'étalonnage ou de HDR pour faire du montage cinéma. Ca peut être utile à certains (ils sont rares), mais ce n'est pas un besoin.

Sinon, encore et encore, FCP X est un très bon logiciel de montage, mais il est très peu adapté au montage collaboratif de long-métrages. Et cela n'a rien à voir avec les habitudes des vieux monteurs qui seraient incapables d'apprendre de nouvelles méthode de travail. On ne fait pas de la soudure avec une scie-cloche, c'est tout. Ca n'enlève rien aux qualités de ce logiciel, qui est très bien pour tout un tas d'autres usages.

avatar jumpinjacksam | 

Enfin un commentaire censé.
Je suis monteur, et bien que les points forts de fcpx soient réels, pour moi ils ne trouvent leur intérêts que pour de l'institutionnel dans leurs majorité, sur un mode travaille en "vase clos". Par exemple, il me semble impensable de ne pas faire étalonner un film par un étalonneur, qui travaille sur Resolve et connait à fond le signal vidéo - pareil pour le mix. Alors les outils d'étalo de fcpx pour moi c'est de la blague ou du gadget... Je travaille personnellement en documentaire et en fiction et visiblement beaucoup n'imaginent vraiment pas le nombre de micro cas de figure qui se posent sur une chaine de post-prod. Et puis l'ergonomie : la timeline magnétique est top mais quelle galère de naviguer dans les rushs. le skimmer c'est rigolo mais tout sauf précis ! Incroyable de ne pas pouvoir avancer image par image dans un rush !! J'en passe et des meilleures.
Avid est rigide et manque d'innovation certes mais on peut parer à tout ou presque et les settings permettent une infinité de réglage, autrement dit on peut vraiment faire dans la dentelle. Ce n'est absolument pas une question de frilosité mais un principe de réalité. On ne loue pas un scooteur pour faire un déménagement...

avatar pocketalex | 

"On ne loue pas un scooteur pour faire un déménagement..."

Alors ... c'est vrai, mais ... il m'est arrivé une fois dans ma vie de faire un déménagement en scooter

C'est pas pour te contredire, juste pour raconter une anecdote ?

avatar JoKer | 

J'ai beaucoup hésité à répondre à ton commentaire.
Mais ça n'a pas l'air d'être un troll.

Et tu sûr d'avoir utilisé Final Cut Pro X ?

Pas d'avance image par image ? Sérieux ?
Les flèches, JKL, les raccourcis pour déplacer les coupes... ça ne te dit rien ?

Et l'etalonneur sur DaVinci pourra sans problème reprendre un projet Final Cut Pro X, pareil pour un mixage sur ProTools.

Donc, avant d'affirmer, ça serait cool d'avoir au moins une base de connaissance sur le logiciel.

avatar jumpinjacksam | 

Pour l'image par image je faisais plutôt référence au visualiseur dépourvu de tête de lecture, pourtant élémentaire. Mine de rien je trouve ça très handicapant. Pas d'équivalent au toggle/ source record in timeline non plus - indispensable quand on travaille avec des bout à bout, ce qui est courant, pourtant.
Pour l'étalo et le mix oui on peut "communiquer" avec la suite de la chaine mais via des plugins et avec souvent des problèmes ou des configurations inexistantes. Il faut avoir en tête que la post-prod est beaucoup faites de problèmes, d'obstacles liés à des cas de figures hyper variés, voire rares, et c'est justement là qu'on a besoin de paramètres au "milipoils" pour s'en sortir.
Bref je ne vais pas m'embourber dans une bagarre réthorique, avec un peu de bonne volonté on m'aura compris. Et puis garde pour toi ce ton condescendant, merci.

avatar JoKer | 

Je suis condescendant parce que tu l'es.

Il faut que je te dise quoi ?
Que je suis passé par Media Composer, Final Cut Pro 3-7, Premiere, Final Cut Pro X (et d'autres obscures choses) et que je fais régulièrement appelle à un étalonneur et à un ingé son pour mes montages ?

Pas besoin de me raconté qu'il peut y avoir tout pleins de petits problèmes et de petites astuces à savoir tout au long de la chaîne.

Par contre tu pourrais comprendre que toutes ces étapes on peut les faire depuis un montage fait à partir de Final Cut Pro X et qu'il n'y a pas plus ou moins de problèmes qu'avec Media Composer ou Premiere, merci.

avatar chezyom | 

Reconnait au moins que de devoir acheté une application qui vaut la moitié du prix du soft pour faire une fonction ultra basique d'un logiciel de montage, c'est quand même pas normal... "Bonjour Monsieur, Vous voulez une 308... Vous prenez l'option Volant ou pas ?"
On aura compris que tu fais des édits fantastiques avec FCPX, et sincèrement, tant mieux pour toi. T'es heureux avec ton soft, tant mieux pour toi... Sincèrement... Mais comprends que ce n'est pas le cas de tout le monde... Que ça ne convient pas à tous et que si tu gagnes 2 heures par jour en utilisant ce soft, vraiment chapeau. Pour ma part, ça serait plutôt l'inverse, mais après j'ai sans doute pas le niveau requis.

avatar JoKer | 

Je comprends bien que ça n'est pas le cas de tout le monde.
J'ai l'habitude de me retrouver, encore maintenant, face à des gens qui ne veulent/peuvent pas utiliser Final Cut Pro X.
Ça ne me pose pas de problèmes.

Ce qui m'en pose se sont les histoires qui se bases sur de fausses informations, de l'ignorance ou de la réelle mauvaise foi.

avatar Oliborg | 

Sincèrement, pour l'étalo, aucun problème, Resolve gère très bien le fcpxml : ce n'est ni plus ni moins compliqué qu'avec Première et AVID !!
Pour le mix, oui il faut payer X2pro Convert mais après ça roule et l'organisation de l'audio avec les rôles est une fois bien comprise beaucoup moins casse-gueule que les pistes classiques.

J'ai travaillé sur pas mal de 52 mn, avec des dizaines d'heures de rushs, venant de différents NLE. Ni Première, ni Avid, ni même FCPX ne sont en soi des problèmes. La rigueur du monteur, si. Peu importe le logiciel, si on travaille sans penser à son workflow, ni au fait qu'on n'est pas seul au monde, et ben les merdes arrivent... Et concernant l'harmonisation de format, qui est un sacré enjeu en postprod quand on multiplie les différentes sources, FCPX est franchement hyper efficace.

avatar Jazzride | 

Apple n'est plus une marque à suivre si on est professionnel, quel que soit le domaine. c'est trop risqué. aucune visi même a 2 ans sur du soft et du hard. Alors oui pour sortir entre copains copines un iphoneX c'est claaaaaaasse mais je ne connais aucune entreprise qui lance des investissements sur une visi au doigt mouillé et pour 1% des utilisateurs. Reste à Cook à savoir s'il veut continuer sur sa logique de gestionnaire de stocks ou prendre enfin la suite de jobs. Dans le premier cas, au revoir-adieu, dans le second je serais heureux de revenir dans un Apple store. Encore faut il qu'on ne nous prenne pas pour des lapins de 6 semaines avec une machine à 3K qui ne les vaut pas et là non plus c'est pas gagné.

avatar Oliborg | 

Sans vouloir défendre Tim Cook, il faut quand-même rappeler que la transition ratée de FCP7 à X, l'abandon de Shake, Color, Final Cut Server (outil collaboratif génial !)... tout ça, c'est à mettre au crédit de Steve Jobs. C'est bien lui qui a commencé à éloigner Apple du mac pour la recentrer sur l'ibidule.
Quand à réduire FCPX à une application fait pour monter des images tournées à l'Iphone, là, c'est juste une blague...

avatar pocketalex | 

@Oliborg

"Quand à réduire FCPX à une application fait pour monter des images tournées à l'Iphone, là, c'est juste une blague..."

Je ne suis pas d'accord avec la vision pessimiste de Jazzride, mais ce n'est pas ce qu'il a dit

avatar Oliborg | 

"Quand à réduire FCPX à une application fait pour monter des images tournées à l'Iphone, là, c'est juste une blague..."

@pocketalex
effectivement, j'ai lu son comm n'importe comment !

@Jazzride
toutes mes excuses pour cette réaction exagérée ! Par contre, c'est bien SJ qui a commencé à tourner le dos aux pros dans le domaine de l'audiovisuel.

avatar Jazzride | 

je ne suis pas pessimiste sinon je ne reviendrais pas mais exaspéré oui. qu'ils annoncent la couleur qu'on en finisse, dans un sens ou dans l'autre ça fait 6 ans que dure ce cirque ça suffit

c'est leur boite ils en font ce qu'ils veulent même des confettis mais qu'ils cessent de prendre leurs clients pour des jambons. on leur demande pas grand chose voire même de faire encore plus de profit... le monde à l'envers mais bon la coupe est peine sortons de ce ce marasme soit cook ne pense plus qu' a l'iphone alpha et omega de sa vie et il le dit et il le fait soit il avance. mais bon ca suffa comme ci

entre leur daube de mac pro leur simili imac pro leur daube de macbook leur daube de macmini et les largages en série de tout l’écosystème apple, vends des cartons vides je sais pas fais quelque chose tim et depuis la mort de jobs quel que soit le sujet c'est pareil, ponctué par des news de mises à mort de produits non remplacés

bientôt apple ne vendra plus que son nom à moins que ce ne soit déjà le cas

avatar pocketalex | 

@Jazzride

J'ai beau faire partie des utilisateurs "satisfaits" des produits actuels, cela ne m'empêche pas d'attendre un Mac Pro qui s'appelle un Mac Pro (accessibilité des composants, notamment la RAM, au moins 2 slot PCI), et d'espérer certaines évolutions/corrections (Ethernet 10Gbe vraiment pris en charge, etc)

avatar Jazzride | 

tiens amusant contrat signé boost de carrière ce jour, Apple débrouille toi pour me récupérer . en 2019 j'aurai les moyensd’un nouveau MP donc à toi la donne. soit MP2019 soit HPZ. :)

avatar LASSAULZAIS | 

Un MacBook Air M1 est aujourd’hui suffisant pour des montages simples

Pages

CONNEXION UTILISATEUR