Norman Winarsky : Siri n'est pas encore au niveau espéré

Florian Innocente |

Si l'on demandait à des clients d'Apple de citer quelques-uns de ses produits qui les exaspèrent par leur comportement aléatoire, il est probable que Siri serait dans la liste.

Pas tant chez ceux qui limitent son utilisation au déclenchement d'un minuteur ou pour enregistrer un événement, mais chez tous ceux qui prennent au pied de la lettre sa description « d'assistant personnel intelligent » et attendent de lui, quelque peu naïvement, un comportement exemplaire à presque toutes leurs questions et demandes.

Norman Winarsky, Crédit

Pour Norman Winarsky, qui a participé à la création de Siri, huit ans après son acquisition par Apple, l'assistant n'est pas encore à la hauteur des espoirs que suscitaient cette opération.

Il explique à Quartz qu'il s'attendait à des prouesses qui ne sont pas venues. S'inquiéter de la météo, enregistrer un rappel, envoyer un message, programmer une alarme… pour toutes ces opérations, Siri est à l'aise.

Winarsky juge toutefois qu'il lui manque la capacité de mieux comprendre les préférences des utilisateurs, d'utiliser un historique d'informations, et qu'il n'est pas assez bon pour anticiper ce dont peut avoir besoin l'utilisateur. Les progrès dans les conversations avec l'utilisateur ne sont pas encore suffisants non plus, Siri ne va guère vous « surprendre agréablement » par son aptitude à soutenir un échange.

La critique est aisée, l'art est difficile, concède volontiers Norman Winarsky, qui reprend une déclaration de Bill Gates. Celui-ci disait que l'on a tendance à surestimer les changements qui surviendront dans les deux années suivantes et à sous-estimer ceux de la prochaine décennie.

Norman Winarsky explique sa déception par la réorientation qu'a connue Siri après son arrivée chez Apple. Au départ, l'assistant avait comme priorité d'aider dans les contextes d'un voyage ou pour des activité de loisirs. Si l'on arrivait à l'aéroport et que l'avion à prendre était annulé, le temps de sortir son téléphone, Siri était déjà en train de chercher un autre vol (ou une chambre d'hôtel en l'absence d'autre solution).

Son périmètre d'action était réduit mais il était très bon dans les domaines de compétences qui étaient les siens et il les aurait élargi progressivement vers des sujets voisins.

Apple a donné à Siri des missions beaucoup plus larges et variées, ce qui rend la tâche plus ardue pour qu'il les accomplisse avec efficacité et pour réaliser des sauts qualitatifs importants.

« Ce sont des problématiques ardues et lorsque vous êtes une entreprise qui s'adresse à 1 milliard de personnes, ces problèmes deviennent plus complexes encore », dit-il, avant de se demander si l'objectif n'est tout bonnement pas hors de portée : « Ils cherchent probablement à obtenir un niveau de perfection qu'ils ne peuvent atteindre ».

avatar NEWIPHONE76 | 

Tout est dit, merci Norman !

avatar ovea | 

Le problème est plus profond :
1/ quand on fait une recherche, ne serait-ce que pour régler les préférences, même sans utiliser Siri … on ne trouve rien !
2/ quand on voit le manque au niveau du lexis, pour les langues différentes de l'anglais (et encore …), on allucine !!
3/ la dicté vocale, qui est mise dans le lot de Siri, est utilisable en local sur Mac en français, alors qu'elle ne l'est qu'en anglais sur iOS !!!

Bref …
comment bien exprimer une question à un assistant vocal,
quand le système lui-même n'est pas du tout adapté à une réel application dans se sens,
et que beaucoup de questions pourraient être réglées en local.

Encore et toujours, pour l'Appel, le problème de déploiement de l'information pour de multiples cibles est passé du status de prétexte commercial pour le renouvellement par l'acheteur de ses appareils,
à une véritable déficit de crédibilité quant à la pérennité du déploiement de ses technologies propriétaires logicielles qui gagnerait à accorder la place nécessaire à des solutions alternatives palliants ses incompétences.

Ce défi, qui vient juste d'être ENFIN reconnu par la société, qui le présente comme un … une étape de stabilisation … tousss ! tousss ! est-il RÉELLEMENT une prise de conscience de son problème endémique ou un nième coup de comm' à la con ?!?!

avatar Fennec72 | 

@ovea

"3/ la dicté vocale, qui est mise dans le lot de Siri, est utilisable en local sur Mac en français, alors qu'elle ne l'est qu'en anglais sur iOS !!!"

En matière de dictée vocale, même sur Mac, Siri est encore très loin des performances de Dragon Dictate pour Mac de Nuance.

D’ailleurs, après avoir racheté MacSpeech Dictate, la seule solution viable sur Mac, Nuance a décidé d’abandonner MacOS !
Dragon Dictate fonctionne encore sous High Sierra, mais qu’en serait-il pour macOS 10.14?
Il n’y a plus de mise à jour depuis environ un an!

avatar pariscanal | 

Ahah , merci ,
J ai même abandonné le minuteur , sur Apple Watch , il mets 45 secondes à lancer le minuteur si il y arrive ... pour la cuisson des pâtes c est pas génial ,
A moins de déclencher le minuteur attendre son bon vouloir , et à ce moment mettre les pâtes à l eau

avatar Sgt. Pepper | 

@pariscanal

Avec Watch 2 cela prend 2 secondes ;)

avatar Malouin | 

@Sgt. Pepper

Idem avec la 3 ! Mais pour critiquer faut-il encore en posséder une !

avatar NestorK | 

@Malouin

Il en possède une, justement. Vous allez pas l'abattre parce qu'il a pas le dernier modèle ? Perso, sur ma Watch, la "zéro", Siri met effectivement un temps fou pour activer la requête, ce qui est démotivant. La montre est à jour selon les directives Apple, on pourrait donc s'attendre à mieux. Pour le reste (lancement des apps tierces mis à part, qui est toujours une catastrophe depuis day one), elle fonctionne bien pour ce que je lui demande : elle donne l'heure et les notifications et je ne compte donc pas en changer. Mais je n'utilise plus Siri...

avatar p@t72 | 

Mais si !
Il faut abattre la moindre critique sur la pomme.
D'ailleurs si tu ose la critique tu dois sur le champs revendre ton matos pommé 😉

avatar françois bayrou | 

On se rapproche donc tout doucement des performances d’un minuteur mécanique à 5 euros. Bon, on n’y est pas encore, mais, Wow.
Hâte de voir ce que la prochaine version a dans le ventre
#regrettedenepasavoiruneapplewatch3

avatar LisbethSalander | 

@Sgt. Pepper

J’ai l’Apple Watch série 2 et le minuteur mais pas mal de temps à se déclencher, beaucoup plus que ce qu’il devrait. Et je ne parle même pas de la lenteur d’ouverture des appli du dock notamment celle exercice.

avatar pariscanal | 

@Sgt. Pepper

J ai la dernière pourtant

avatar gavroche68 | 

Franchement Siri sur un téléphone on peut lui trouver une utilité, et parfois il est même plus simple d'envoyer un message avec siri. Par contre sur le mac me concernant je n'en ai jamais vu l'utilité.

Je trouve que beaucoup de processeurs d'iphones ne lui donne pas assez sa chance, comme il est dit dans l'article, c'est dommage, n'oublions pas que Siri s'enrichie par ses utilisateurs.

avatar ovea | 

@gavroche68

«n'oublions pas que Siri s'enrichie par ses utilisateurs»

Avant de fournir à Siri les informations qui le rendrait meilleur … sans aucune contrepartie, il convient de reconnaître que beaucoup de problèmes pourraient être réglé avec un véritable proaction au niveau du déploiement applicatif.
Ce que la logistique d'approvisionnement en composants matériels ne peut fournir, malgré toute sa qualité.

avatar Link1993 | 

@gavroche68

Alors Siri, ok, ça marche bien pour lancer son minuteur pour les pâtes ou pour « snoozer » le matin tout en gardant les yeux fermés, appeler quelqu’un, et connaître les dernières notices, mais c’est pour cas à peu près tout. Impossible d’envoyer un message dans une autre langue que c’est configuré (même en lui demandant explicitement d’envoyer un message à machin en...), quand aux rappels, ou calendrier, c’est un couillons qui quand on lui demande « crée un événement indiquant que je dois appeler machin à telle heure demain», j’ai une magnifique réponse : je vous crée l’événement « indiquant que je dois appeler machin à telle heure demain», pour quand dois-je le créer ?......... sérieux Siri... t’as tout dans la phrase... ce n’est pas à moi de faire la gymnastique, sinon la fonction a mal été marketé...

Ah, sinon, au début, on se retrouvait à vraiment avoir des discussions même quand ça n’aboutissait pas. On pouvait redéfinir quelques trucs et c’était bon. Maintenant, Siri repars de zéro au moindre échec.... 😒

avatar Finouche | 

@Link1993

En plus simple : “Rappelle-moi d’appeler Machin demain à 10 heures”
Là, ça marche.

avatar Link1993 | 

@Finouche

Essayé, soit il te propose un rappel (que je n'arrive pas à utiliser...), soit il me crée vraiment un événement en me m'étant quand même l'heure dans le nom de l'événement (ou dans le rappel).
Et comme je le disais, si je suis la logique de leurs promesses, je ne devrais pas avoir à m'adapter.

Donc j'avoue, j'ai essayé sur le calendrier via Siri, mais je n'ai plus envie d'aller plus loin...

avatar Finouche | 

@Link1993

Effectivement, dans ce cas, il crée un rappel mais chez moi il met bien en titre “Rappeler Machin” et l’heure de rappel à 10h00.

Là, je viens de dire à Siri “Ajoute au calendrier rappeler Machin demain à 20 heures sur son portable” et il a bien créé un évènement calendrier avec le titre “Rappeler Machin” et réglé l’heure.

J’ai de la chance ! :)

avatar Finouche | 

@Link1993

Ceci dit, je n’utilise Siri que pour le minuteur et les rendez-vous... :)

avatar gwen | 

" Pas tant chez ceux qui limitent son utilisation au déclenchement d'un minuteur ou pour enregistrer un événement "
ah bon, parce que certain arrivent a faire ça ? Moi, ça ne marche pas toujours. Du coup, j'ai désactivé Siri partout. Une plaie ce truc.

avatar Sgt. Pepper | 

@gwen

🤣🤣🤣

Un problème entre l’iPhone et la chaise...
Ou d’accent Ch’ti 😉

https://www.apple.com/fr/ios/siri/

avatar gwen | 

@Sgt. Pepper

Lol. Heureusement pour moi, j’utilise mon iPhone la plupart du temps debout.

Sinon, je suis juste déçu. Quand je vois le véritable assistant que l’on avait avec le Newton je ne comprend pas pourquoi Siri est aussi mauvais.

Comme cela ne marchait que deux fois sur trois, j’ai abandonné et désactivé cet techno qui était plus frustrante quatre chose.

avatar p@t72 | 

Problème d'accent parigo !?
Du sud?
Accent du connard ?🤣

avatar frankm | 

@gwen

J'y arrive pour le minuteur. Et c'est tout

avatar Finouche | 

@gwen

Oui, et pour le minuteur on pouvait même le régler à la seconde près alors que ça n’était pas possible via l’écran avant iOS 11.
Et je le fais sans les mains grâce à “dis Siri” et bien plus rapidement.

“Dis Siri, lance le minuteur pour 2 minutes et 30 secondes”.

avatar Sgt. Pepper | 

Siri: Beaucoup le critiquent, PEU l’utilisent

Siri +Apple Watch : est le combo idéal.
Je m’en sert très souvent : météo , message , HomeKit, timer,tâches , agenda ,...

Mais il faut se forcer un peu au début pour apprendre , et surtout pour que Siri apprenne ( Machine learning)
Et fonctionne d’autant mieux si on utilise les services Apple ( Calendar...)

Puis EN EFFET , comme l’article l’explique , je ne vais pas le solliciter pour ce qu’il ne sait pas (encore?) faire 🤗
Ce n’est PAS un moteur de recherche universel à la Google avec contrôle vocal .

Pages

CONNEXION UTILISATEUR