La version macOS de Twitterrific sera bien financée

Nicolas Furno |

Twitterrific était le premier client Twitter sur Mac, mais le logiciel avait été abandonné par ses créateurs. Pour le relancer avec une nouvelle version, l’éditeur a lancé une campagne de financement sur Kickstarter et obtenu la somme demandée dans les dernières heures. À l’heure actuelle, le projet a recueilli près de 80 000 $, une somme confortable, mais qui ne suffira pas à développer toutes les fonctions prévues.

Iconfactory réclamait au minimum 75 000 $ pour que le projet soit lancé, mais il y a d’autres paliers. Ce n’est qu’en atteignant 100 000 € que Twitterrific sur Mac ajoutera quelques fonctions importantes, comme les messages privés. Est-ce que la campagne atteindra ce niveau ? Il ne reste que neuf jours, rien n’est moins sûr, même si on observe souvent une accélération des participations dans les dernières heures.

Participer à la campagne de financement permettra également de recevoir une licence quand le logiciel sera finalisé. Twitterrific sera vendu uniquement sur le site de l’éditeur à un tarif qui reste à déterminer.


avatar iGeek07 | 

"Twitterrific sera vendu uniquement sur le site de l’éditeur à un tarif qui reste à déterminer."
À déterminer oui, mais ils indiquent que ce sera certainement 20$, et donc financer le kickstarter permet de l'avoir à 15$.

avatar fredseg | 

Ils n'avaient pas abandonné à cause d'une limitation de l'accès à l'api ? Je trouve un peu culotté d'abandonner un logiciel sous un prétexte quelconque et de bien vouloir reprendre le développement à condition d'être grassement financé. C'est à la limite du rançongiciel... ou un nouveau modèle économique dans lequel le risque de l'entreprise est transféré au client (mais pas les bénéfices).

avatar Domsware | 

@fredseg

Bah, cela ressemble bien aux méthodes d'IconFactory. Boîte à laquelle je ne prête plus aucun crédit ni de donne plus aucun euro. On peut tromper une fois mille personnes...

avatar iGeek07 | 

@fredseg

Je ne vois pas ce qui est scandaleux dans le fait de financer le développement d'un logiciel par le financement participatif. C'est une manière d'avoir des précommandes pour s'assurer de la taille du marché avant de développer.
Et je pense que sans ce financement participatif, le logiciel n'aurait pas été développé.

avatar fredseg | 

@iGeek07

Peut-être mais j'avoue qu'avoir fait confiance à Twitterific pour ensuite devoir passer à Tweetbot m'est resté en travers de la gorge.

avatar Nico S | 

Un client Twitter à $20 et qui ne gère même pas les messages privés ? Hehehe... merci, mais je vais garder Tweetbot.

avatar damien.thg | 

j'ai participé, ils le méritent. La version iOS est la seule qui pour moi fait aussi bien que Tweetbot même si les deux sont différents dans leur conception.

avatar enzo0511 | 

Des logiciels pour gérer les réseaux sociaux y en a déjà un paquet
Encore un soft financé qui sera abandonné un jour prochain

avatar pat3 | 

Sur Mac il y a TweetDeck, qui surclasse tous les autres. Et qui est gratuit. Jean vois pas bien ce que je ferais d'un logiciel moins complet et payant.

CONNEXION UTILISATEUR