Serveurs : Docker simplifie son utilisation sur Mac

Nicolas Furno |

Si le nom de Docker ne vous dit rien, c’est probablement parce que vous ne gérez pas des serveurs ou des services web au quotidien. Ce programme s’est imposé ces trois dernières années pour simplifier le déploiement d’applications web. Grâce à lui, on peut créer des environnements complets dans un container que l’on peut ensuite déployer sur n’importe quel serveur tournant sous Linux.

L’idée est de créer une couche d’abstraction supplémentaire et d’isoler totalement une application pour simplifier les déploiements. D’autres solutions similaires existent, mais l’avantage de Docker par rapport à ses concurrents, c’est qu’il n’est pas question de virtualiser un système d’exploitation complet. La séparation se fait au niveau de l’application et le moteur de Docker se charge de gérer les différents containers et de faire le lien avec le noyau Linux.

Différence entre la virtualisation traditionnelle (gauche) et Docker (droite).
Différence entre la virtualisation traditionnelle (gauche) et Docker (droite).

Docker fonctionne aussi sur macOS et Windows, mais jusque-là, il fallait passer par une vraie machine virtuelle (VirtualBox en l’occurrence) pour installer Linux. Désormais, on peut installer un logiciel qui offre un accès à toutes les fonctions de Docker sans machine virtuelle. Sur le système d’Apple, c’est l’hyperviseur natif qui est exploité et on a un logiciel natif et sandboxé. L’installation est ainsi plus simple et surtout plus légère qu’avant.

Docker macOS prend place dans la barre des menus.
Docker macOS prend place dans la barre des menus.

Une fois installée, l’application prend place dans la barre des menus, mais cette interface sert surtout à contrôler que tout va bien. Pour le reste, il faut toujours en passer par le terminal, mais on peut aussi installer Kinematic, une interface de contrôle entièrement visuelle. Dans ce cas de figure, on peut gérer ses containers et créer un environnement prêt à être déployé en quelques secondes.

Si vous n’aimez pas le terminal, Kinematic permet de gérer les containers Docker avec une interface graphique. Ici, la liste des images les plus populaires que l’on peut installer sur son Mac en un clic. — Cliquer pour agrandir
Si vous n’aimez pas le terminal, Kinematic permet de gérer les containers Docker avec une interface graphique. Ici, la liste des images les plus populaires que l’on peut installer sur son Mac en un clic. — Cliquer pour agrandir

Docker reste encore en bêta, que ce soit pour macOS ou pour Windows. Mais le logiciel a déjà été testé par des milliers de développeurs et sysadmins et on devrait pouvoir l’utiliser dès aujourd’hui sans problème majeur. De toute manière, tous ces outils restent gratuits et libres.

Pour installer Docker sur son Mac, il faut faire attention à quelques prérequis : l’ordinateur doit être suffisamment récent, il faut OS X Yosemite au minimum et VirtualBox doit être à jour.


avatar iDuplo | 

"VirtualBox prior to version 4.3.30 must NOT be installed (it is incompatible with Docker for Mac)"
Si je comprends bien les dernières versions de VirtualBox ne posent pas problèmes? (5.x)
Car sinon c'est quand même très embêtant...

avatar Nicolas Furno | 
@ iDuplo : ah oui, bien vu, j'ai corrigé. Merci !
avatar MacJL | 

Si il est installé, VirtualBox doit être à jour. Mais il n'est plus nécessaire pour faire tourner docker pour Mac.

avatar oomu | 

"Si vous n’aimez pas le terminal"

Ne pas aimer le Terminal... quel manque de coeur...

Le terminal c'est de l'amour tout plein, idéal pour scripter, exécuter rapidement des commandes, via ssh, etc.

avatar instantcook | 

Question aux spécialistes de Docker : pour faire tourner un OwnCloud chez soi (Macmini tjs allumé), et quand on ne connaît (presque) rien à Linux, est-ce une bonne idée ?
(Pour le contexte, j'ai essayer d'installer un VM owncloud officiel sous VirtualBox sans jamais y parvenir : bcp de messages d'erreur, jamais réussi à configurer Ubuntu ou VirtualBox pour que le Owncloud ait sa propre adresse IP délivrée par la Freebox, etc)
Merci pour les conseils.

avatar RyDroid | 

Tu peux installer facilement ownCloud avec YunoHost (qui est libre et gratuit). https://yunohost.org/
Il y a aussi la documentation Ubuntu. https://doc.ubuntu-fr.org/owncloud#installation_owncloud_serveur

Ni VirtualBox, ni un OS (comme Ubuntu) ne fournissent d'adresse IP fixe, c'est au niveau de ton routeur (ta Freebox) qu'il faut agir. Ce sont les machines qui ont une ou des IP, pas les applications.

avatar françois bayrou | 

Impossible de lancer Kitematic :(

"Kitematic (Beta) » est endommagé et ne peut pas être ouvert. Vous devriez placer cet élément dans la Corbeille."

( mon VB est à jour sur mon El Capitan à jour )

avatar Dark-mac | 

@françois bayrou :
Ah pour corriger ça c'est simple, allez dans Préférences Système > Sécurité et confidentialité, ensuite déverrouiller le cadenas puis choisissez "N'importe où" ré-ouvrez l'app et ce sera bon

avatar françois bayrou | 

Merci !
Ce n'est pas très logique : j'ai déjà eu l'avertissement "êtes vous sûr de vouloir lancer xxx téléchargé depuis le net"
Si je dis "oui" c'est pas pour aller cocher une case…

Et le message comme quoi l'app est endommagée n'aide pas à résoudre le pb...

avatar Dark-mac | 

Oui c'est vrai que c'est bizarre…

avatar bunam | 

@françois bayrou
J'ai eu le même problème pour Kitematic en essayant de le mettre a jour via une url fournie par Docker, en passant par le site web https://kitematic.com et en téléchargent la docker toolbox puis en installant celle-ci, Kitematic se lance bien.
Il se trouve dans Applications/Docker/Kitematic (Beta)
Aussi le menu docker parvient a le trouver lors de l'action "Open Kitematic"
Je l'ai peut-être lancé une première fois avec contrôle + click et Ouvrir et accepter de lancer l'application.
Tout ceci est beaucoup plus rapide depuis qu'il n'y a plus de virtualisation vers Virtualbox
Pour l'instant je regarde, j'essaie de comprendre, mais ne m'en sert pas vraiment.
La plupart des trucs alien sur mon Mac proviennent de Macport, homebrew, npm et gem.

avatar papalou | 

Ca a l'air bien… Mais j'ai pas compris à quoi ça servait.

avatar RyDroid | 

Faciliter l'installation et réduire le potentiel de dangerosité d'une faille de sécurité d'une application.

avatar mp_ | 

Pouvoir enfin se passer de VirtualBox est une bonne nouvelle.

Dommage, Docker me demande "un processeur avec des capacités de virtualisation" au lancement, alors que mon processeur gère Vt-x ... :/

avatar bunam | 

Quel est ton système ?

CONNEXION UTILISATEUR