La créativité à portée de tous avec Adobe Spark

Stéphane Moussie |

Adobe met un peu d'ordre dans ses logiciels. À côté de son Creative Cloud, l'éditeur a lancé ces dernières années des applications iOS gratuites destinées au plus grand nombre. Afin de mieux les distinguer et les promouvoir, ces apps partagent maintenant la même identité et bénéficient de versions web.

Cliquer pour agrandir

Adobe Spark est la nouvelle marque des applications grand public d'Adobe. Adobe Voice, qui permet de réaliser des diaporamas avec commentaire audio, s'appelle maintenant Spark Video. Adobe Slate, servant à créer des pages web modernes, se nomme désormais Spark Page. Quant à Adobe Post, un générateur de visuels de toutes sortes, il est simplement rebaptisé Spark Post.

Ces applications partagent des points communs : elles sont gratuites, nécessitent de se connecter avec un compte (Google, Facebook ou Adobe ID gratuit) et permettent de réaliser simplement de jolies créations.

En plus d'apporter de la cohérence dans l'offre d'Adobe qui en avait besoin, le passage à la marque Spark est accompagné par le lancement d'un portail web. De quoi élargir encore le public de ces outils — et profiter au passage d'un grand écran pour créer. La connexion avec un compte est aussi obligatoire sur ce pendant web, l'idée étant de synchroniser ses œuvres à travers tous ses terminaux.

Page d'accueil du portail Spark. Cliquer pour agrandir

Si vous avez essayé Slate, Voice ou Post par le passé, vous ne serez pas perdu avec leur mouture Spark, ce sont les mêmes applications à peu de chose près. Si vous les utilisez pour la première fois, vous devriez vite comprendre comment elles fonctionnent — elles sont uniquement en anglais pour le moment.

Le processus de création est intuitif et les outils faciles à utiliser. Du début à la fin, l'utilisateur est pris par la main. Dans toutes les applications Spark, des thèmes, palettes de couleurs, formats, images et polices sont prêt à l'emploi. On peut aller chercher d'autres ressources sur son Creative Cloud, dans sa Dropbox, sur Google Photos ou sur internet grâce au moteur de recherche intégré. Et si on est en manque d'inspiration, on peut parcourir les créations des autres utilisateurs (une option permet de garder ses créations privées).

Les visuels créés avec Spark Post (flyers, en-tête pour Facebook et Twitter, image pour Instagram...) peuvent être directement partagés sur les réseaux sociaux ou être téléchargés. Dans le second cas, un filigrane « Spark Post » est présent et il n'y a pas moyen de l'enlever en un clic (on peut toujours recadrer l'image ou masquer le filigrane avec un logiciel de retouche par la suite).

Spark Post. Cliquer pour agrandir

Pour partager un diaporama créé avec Spark Video, on peut soit communiquer le lien du contenu (spark.adobe.com/video/xxx) soit le télécharger et en faire ensuite ce que l'on veut. Une mention « Spark Video » est incluse à la fin du diaporama.

Spark Video. Cliquer pour agrandir

Quant à Spark Page, les pages web sont nécessairement hébergées par Adobe et l'export du code HTML n'est pas permis. À noter que Spark Page ne permet pas de créer un site comprenant plusieurs pages.

Spark Page. Cliquer pour agrandir

La stratégie d'Adobe avec Spark est d'élargir son public. Alors que les logiciels du Creative Cloud ne concernent que les professionnels de la création, les apps Spark s'adressent avant tout aux utilisateurs lambdas. Dans l'ensemble, le pari est réussi. Même les novices devraient être en mesure de créer des pages web, des flyers et des présentations vidéo sympathiques en quelques minutes.

Les pros et les amateurs avancés trouveront aussi de quoi s'amuser, mais seront bridés au moment de l'export. Il n'y a aucun pont avec les logiciels professionnels d'Adobe. On aimerait par exemple pouvoir exporter en PSD ses créations réalisées sur Post et avoir des options d'hébergement pour Page (URL personnalisée, page protégée avec un mot de passe, export HTML...).

Cela viendra peut-être avec la formule payante. Adobe nous a en effet indiqué qu'une offre payante était prévue, sans donner plus de détails. Un portage sur Android est également planifié pour plus tard, tout comme une traduction dans plusieurs langues.


avatar gwen | 

Je finis par ne plus rien y comprendre avec les logiciels Adobe. On se croirais revenus au temps des contrat alambiqué des opérateurs de téléphonie. Profusion d'offre n'est pas toujours là meilleure option.

avatar EBLIS | 

Oui il commence à y avoir pas mal de softs différents qui pourraient être combinés. On s'en rend compte lors de l'ouverture de l'app Creative Cloud qui affiche une grande liste d'apps.

Sinon pour le titre, je mettrais plus "outils de création à portée de tous" et non "créativité" qui n'a rien à voir.

avatar C1rc3@0rc | 

@gwen

Adobe est menacé par nombre d'applications concurrentes.
La faillite de Flash et la multiplication d'applications moins complexes et plus abordables couvrant l'essentiel des besoins a réduit les ventes de sa suite.
Apple a bien aidé Adobe avec sa politique affligeante logicielle (Aperture notamment ) mais des éditeurs tiers en ont surtout profiter.
Adobe avait aussi réussi a tuer la concurrence avec des pratiques anticoncurrence il y a quelques années, mais la aussi de nouveaux ou des anciens ont trouvé des opportunités (meme Canvas est revenu sur Mac..)
Et puis le mobile a rebattu les cartes et Adobe a compris la leçon des échecs d'Intel et de Microsoft.

Donc Adobe tente de collecter des utilisateurs captifs et d'enfermer un maximum de masse pour progressivement re-imposer ses solutions a terme.

avatar deltiox | 

Ça sert à quoi un outil de création de pages web en nombre limité et que l'on ne peut pas réutiliser ailleurs ?

avatar Mike Mac | 

Tiens tant qu'à préférer le pot de terre au pot de fer, soutenons le projet SILEX pour la création de sites web.

Un outil gratuit qui échappe au mammouth Adobe...

https://www.silexlabs.org/crowdfunding-silex/

http://fr.ulule.com/silex-websitebuilder/

Vive le journalisme d'investigation qui échappe à la recopie des annonces presse !

avatar C1rc3@0rc | 

+1

Merci pour ce commentaire et ces liens.

avatar rikki finefleur | 

encore un truc propriétaire..pour enfermer les gens..
Ils ne doivent pas utiliser de l'open sur leurs serveurs j’espère ^^

avatar aloko | 

Est ce quelqu'un connaît un équivalent à Adobe Post ? Pourquoi pas un logiciel poussé niveau possibilités mais qui reste basé sur de la création de flyer, bandeau Web etc...merci

avatar sdif | 

La créativité n'a jamais été à la portée de qui que ce soit grâce à un outil.

Que ces outils se rendent accessibles au plus grand nombre est autre chose.

avatar pocketalex | 

Ben on est loin de ce que peut faire la suite Adobe CC. C'est des amuse gueule toutes ces Apps iOS. Après le casual gaming, le casual working ?

Et on nous dit que l'iPad peut remplacer un ordinateur ? Ben c'est pas demain la veille qu'il remplacera le mien...

CONNEXION UTILISATEUR