Ballmer est guéri du « cancer » de Linux

Florian Innocente |

Steve Ballmer n’a jamais été homme à mâcher ses mots ou à tempérer ses propos à l’encontre de ses concurrents. Un caractère qui a fait de lui un chef d’entreprise atypique : mélange de commercial, de technicien et de troubadour. En 2001, Linux avait été la cible de cette faconde lorsque le PDG l’avait qualifié de « cancer ».

L'ancien et le nouveau Microsoft

15 ans plus tard, avec les bouleversements qui ont mis l’industrie informatique cul par dessus tête, et les changements de cap et de direction instaurés chez Microsoft, l’ancien dirigeant offre un point de vue plus nuancé. En résumé, il y avait une guerre à mener, elle l’a été et maintenant elle n’a plus lieu d’être.

S’exprimant la semaine dernière à l’occasion d’un dîner conférence organisé par Fortune, Ballmer a justifié sa position outrancière de l’époque : « L’entreprise a gagné des tonnes d’argent en menant parfaitement bien cette bataille. Ce fut extrêmement important pour les rentrées financières de l’entreprise » et assurer la prédominance de Windows, rapporte Reuters.

Aujourd’hui, les enjeux comme les adversaires ont changé de nature. Les craintes inspirées alors par Linux « sont dans le rétroviseur ». À tel point que Ballmer dit avoir félicité par mail son successeur, Satya Nadella, pour l’annonce d’une version Linux de SQL Server en préparation pour 2017. Une décision qu’il a « adoré ».

Une stratégie d’ouverture vers d’autres plate-formes que l’on a vu ces derniers mois au bénéfice d’Android et d’iOS, qui sont régulièrement servis les premiers en nouveaux logiciels de Microsoft. Un revirement complet depuis ces temps anciens où Ballmer avait déclaré : « Linux est un cancer qui s’agrippe, au sens de la propriété intellectuelle, à tout ce qu’il touche ». Un an plus tôt, le système open source avait été associé à certains des maux supposés du communisme, rappelle de son côté Clubic :

Linux est un concurrent difficile. Il n'y a pas de société appelée Linux, il n'y a même pas de feuille de route pour Linux (…) Cependant (Linux) a des caractéristiques du communisme que les gens adorent par dessus tout : c'est gratuit. ».

Toujours pendant ce dîner, Ballmer a expliqué qu'il n'était plus en relation étroite avec Gates, « Chacun a suivi son propre chemin ». En plus de ses nouvelles fonctions de patron d'une grande équipe de basket à Los Angeles, il s'est découvert un vif intérêt pour une activité qui tranche avec le caractère qu'on lui connaît : le yoga. « Cela vous donne beaucoup de temps pour travailler physiquement, méditer et prendre les choses d'une manière plus légère. C'est quelque chose de merveilleux à faire ».


avatar CM-S | 

Moi j'ai encore des séquelles de Windows Vista, même 10 ans après.

avatar Moonwalker | 

Ballmer, du Yoga…

Et voilà, c'est encore une espèce de primates qui va disparaitre. Putain d'évolution.

avatar Dumber@Redmond | 

Je ne suis pas pro M$ loin de là mais on voit bien la différence de niveau intellectuel, de classe,... de tout (!) entre le gorille et le dernier CEO de MicroMou...

avatar p@t72 | 

"Je ne suis pas pro M$ loin de là"............. "entre le gorille et le dernier CEO de MicroMou..."

NAN....sans déconner!

avatar bonnepoire | 

Le gros n'avait aucune vision, se contentait de tuer la concurrence. L'autre a une vision claire et propose des produits enfin dans l'air du temps.

avatar iapx | 

Et "l'autre" est en train de se vautrer grave, en foirant avec une belle constance l'entrée dans la mobilité qui se fait d'abord et avant tout par le téléphone mobile...

avatar protos | 

@bonnepoire

C'est exactement ça !

Je me rappelle de la gué-guerre avec Borland. Les Quick compilateurs merdiques de Crosoft face aux excellentissimes Turbo compilateurs de Borland que Crosoft a réussi à faire disparaitre comme Dr-DOS et d'autres.

Ils n'ont fait que de la merde, un OS avec une base de registres à la con, un anti-virus

Aujourd'hui, c'est Internet Explorer la gosse merde que traine Crosoft face à l'excellentissime Chrome de Google, ou à Firefox

En tout cas, leur Windows Mobile personne n'en veut !

avatar Claude Pelletier | 

Il y a quelque chose de brut dans cet artiste du monde des affaires.

avatar Biking Dutch Man | 

Le mépris d'un nouveau riche, il dira n'importe quoi pour gagner plus de fric, pathétique.

avatar oomu | 

le yoga, je ne suis pas contre. Même, j'en encourage la pratique. Mais pas pendant les heures de bureau !

avatar ErGo_404 | 

Ballmer est un type qui ne cherchait pas à marquer l'histoire (avec un grand H) de l'informatique mais qui était au service de son entreprise, Microsoft. En cela il ne s'est pas loupé.

Et quoi qu'on en dise de Jobs, il était quand même dans la même veine. Jobs était simplement un peu plus fin que Ballmer en public, mais les deux avaient exactement les mêmes objectifs : prendre un maximum de parts de marché.

avatar JLG47_old | 

Certes, oui pour les parts de marché.
Mais le service client est à des années-lumière.
D'un côté des produits assez couteux, mais chacun en a pour son argent et les produits sont pérennes et les mises à jour sont offertes.
De l'autre, des logiciels tout aussi couteux, mais tellement approximatifs qu'il faut les mettre à jour en permanence.
Pas du tout la même approche client.

avatar Nesus | 

@ErGo_404 :
C'est typiquement le genre de raisonnement simpliste qui me file la gerbe. Le but est certes le même, mais les raisons sont totalement différentes. Steve Jobs a toujours été persuadé de faire le mieux possible. Balmer a toujours été un commercial sans scrupule. Alors oui, à la fin c'est toujours imposer sa vision du monde grâce aux part de marché et surtout grâce à l'argent, mais les deux hommes sont juste incomparables.

avatar Trillot Bernard | 

Jobs n'était pas du tout de la même veine, mais pas du tout!

Jobs était beaucoup, beaucoup, beaucoup plus fin.

avatar Neufouad | 

En même temps… « Communisme » et « cancer » riment aux USA. Tout juste a-t-il planqué sa poussière sous le tapis là… —_—

avatar Yohmi | 

Troubadour, c'est pour ne pas dire « bouffon », c'est ça ?

Sinon, je pense que le yoga est une discipline qu'il pratique depuis bien longtemps ; il est d'ailleurs capable de se toucher n'importe quelle partie du corps avec la langue.

avatar DeluxePainter | 

il s'est découvert un vif intérêt pour le yoga.

PTDR

avatar occam | 

Quand Churchill étaient dans sa phase "anticommuniste viscérale" — avant de s'allier nolens volens avec Staline contre Hitler, et d'avaler bon nombre de couleuvres staliniennes — ses amis conservateurs disaient de lui :
« Winston's got communism on the brain », comme s'il s'agissait d'une tumeur cérébrale.

Eh bien, Ballmer's got Linux on the brain.
Et en bon Gamelin, il regagne les batailles de la dernière guerre.

avatar tbr | 

Balmer, en yogiste convaincu : Kung-fu Panda !

Bon, il fait ce qu'il veut mais j'ai du mal à concilier son image de gros bourrin avec la zénitude de maitre Shifu.

avatar MMathieu | 

Ah Balmer... Le Trump de l'informatique.

avatar p@t72 | 

mouais
dans le rôle du trump de l'informatique, j'aurais dis jobs plutôt...lui et sa guerre thermo-nucléaire!

avatar YARK | 

Ballmer fait du yoga. Bien sûr...

J'en déduis que Steve Jobs est toujours vivant, que Gates est SDF, que Sarkozy est modeste, que Carla Bruni est vierge, que les Balkany sont honnêtes et que Hollande est président (ouais, là je sais, ce serait vraiment un 1er avril...).

avatar _mabeille_ | 

en même temps à l'époque tout le monde annonçait le mort de Ms et l’avènement d'une aire de liberté grâce à Linux, ça n'a pas eu lieu comme prévu mais le paysage à bien changé.

avatar zxspectrum | 

Android, c'est pas un linux à la base ? Ballmer n'a rien perdu de sa clairvoyance légendaire.

avatar aldomoco | 

....oui mais beaucoup plus guérissable que celui du pancréas :-(

avatar ysengrain | 

Que Ballmer se "trump" n'a rien d'étonnant

avatar vince29 | 

Guéri du cancer ? Bien
Et son addiction à la drogue ça va mieux ?
http://www.dailymotion.com/video/xxi3m_steve-ballmer-on-drugs_fun

avatar arekusandoro | 

À lire certain le business est un monde des bisounours...ok c'était pas le mec le plus fin de la terre, mais on ne peut pas dire qu'il ait coulé MS non ? Il a sans aucun doutes quelques belles casseroles mais la division jeux vidéo peut le remercié avec Xbox, qui, même si elle est dernière Sony, a le mérite de faire mieux que Nintendo sur certains points.

avatar tbr | 

Il y a presque 10 ans de cela, en mai exactement, en regardant par la Fenêtre de mon Office, j'ai vu des Pommes en grand Nombre et, Uni dans le Corps comme dans l'esprit, j'ai tourné la Page. Depuis, je suis guéri du *cancer* de Microsoft, plus de métastase du tout, je pète la Santé, je suis sur un petit Nuage...

*
.dll
base de registre
UX
fontes
...

CONNEXION UTILISATEUR