Lightroom 6.4 : Adobe « oublie » encore les non-abonnés au Creative Cloud

Stéphane Moussie |

Une nouvelle version de Lightroom est disponible depuis hier. Au programme de Lightroom CC 2015.4 / 6.4, comme d'habitude, la prise en charge de nombreux objectifs supplémentaires (la liste est ici) et des corrections de bugs. Une option supplémentaire permet de sélectionner le dossier dans lequel doivent être stockées les photos provenant de Lightroom mobile ou du web.

La nouveauté la plus significative est une fonction liée à la création de panoramas. Jusqu'à maintenant, Lightroom recadrait simplement l'ensemble des photos composants le panorama pour faire disparaître le fond perdu dû aux différences de prises de vue. Une technique qui fonctionne, mais qui réduit parfois significativement la taille de l'image.

La nouvelle fonction Déformation de contour se charge de déformer automatiquement l'image pour remplir l'intégralité du cadre. Une nouveauté sympathique... mais réservée aux abonnés du Creative Cloud (11,99 €/mois avec Photoshop).

Ce n'est pas la première fois que les utilisateurs ayant opté pour la licence perpétuelle (130 €) sont privés d'une fonction. Déjà dans Lightroom CC 2015.1 / 6.1, l'outil de réduction du voile atmosphérique (dehaze) était disponible exclusivement pour les clients du Creative Cloud. La synchronisation des photos sur mobile est, elle aussi, disponible uniquement dans le cadre du nuage d'Adobe. Au vu de cette politique, on se demande si la prochaine version majeure de Lightroom continuera à être proposée en licence perpétuelle...

Pour aller plus loin :
avatar Dark-mac | 

Le Creative Cloud d'Adobe est ce que le DLC est à EA.

avatar MacGyver | 

LOL

avatar karayuschij | 

«Ce n'est pas la première fois que les utilisateurs ayant opté pour la licence perpétuelle (130 €) sont privés d'une fonction.»

Les nouveautés intégrées dans les versions cloud ne sont intégrées dans la licence perpétuelle que lors des versions majeures.
C'est clairement déclaré par Adode depuis le début, donc aucune surprise…
Ça ne me plaît pas mais c'est comme ça, et il n'y a pas de quoi remettre ça sur le tas à chaque mise à jour des versions cloud…

avatar HugoBoss | 

Je suis passé à DXO Optics Pro, c'est pas plus cher et il n'y a pas de fonctions "retirées" pour cause de cloud... J'en suis très content !

avatar pifpaf | 

D'autant plus que leurs applis étaient à moitié prix tout le mois de décembre, licence Mac/PC. Assez satisfait d'en finir peu à peu avec Adobe. De plus marre de ces abonnements pseudo économique pour un usage particulier, abonnement pour quelques mois, un temps limité, pour Lightroom cela sert à quoi ?

avatar oupsman | 

D'autant qu'à mon sens, pour peu qu'on suive les mises à jour de Lightroom et Photoshop, les licenses perpétuelles ne sont plus du tout intéressantes.

avatar fyve | 

Est-ce un oubli ou une conséquence d'une loi américaine qui indique qu'une mise à jour intermédiaire d'un logiciel sous licence perpétuelle ne peut contenir l'ajout de nouvelles fonctionnalités, seulement des corrections de bug ?

Maintenant, avant de s'offusquer plus, depuis très longtemps, les mises à jour mineures ont toujours correspondu à des améliorations techniques et fonctionnelles du logiciel. Cela veut dire qu'elles corrigent les problèmes non corrigés avec la version précédente. De mémoire, mais je peux me tromper, jamais je n'ai vu de nouvelles fonctionnalités apparaitre.

Avec l'appellation CC, la différence entre mise à jour majeure et mise à jour mineure n'est plus visible (sous forme chiffrée). Adobe utilise ce moyen pour proposer aux loueurs de nouvelles fonctions.
Le scandale viendra si la future mise à jour majeure n'inclut pas ces nouveaux outils. Que j'attends puisque j'ai une licence perpétuelle de LR6...

avatar thg | 

Le titre de cet article est un signe d'ignorance tout en étant inutilement provocateur.

Les règles sont pourtant claires depuis les débuts de CC (3 ans), avec Photoshop, entre autres, puis Lightroom aujourd'hui :
- les règles comptables US (AICPA SOP97-2) n'autorisant pas les éditeurs à ajouter des nouveautés dans les versions intermédiaires (sauf 1 trimestre après la sortie d'une version) x.0, le seul moyen de contourner cette limitation est le système de l'abonnement.
- par conséquent, seules les versions CC se voient dotées de nouveautés à chaque version intermédiaire.
- la version à licence perpétuelle de Lightroom étant une exception dans l'offre Adobe, les mises à jour continuent comme à l'époque d'avant la CC : les nouveautés ne seront proposés que dans la prochaine révision majeure.

avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@thg : «  les règles comptables US (AICPA SOP97-2) n'autorisant pas les éditeurs à ajouter des nouveautés dans les versions intermédiaires » : faux. Comme vous le dites, ce sont des règles comptables, pas des lois, et ces règles prévoient explicitement la comptabilité des produits dont les mises à jour ajoutent des fonctions. (Voir aussi les SOP 98-4 et 98-9.) La loi SOX concerne aussi ces pratiques, mais ne les interdit pas, puisqu'elle s'intéresse aussi à la comptabilité (Apple a d'ailleurs changé ses pratiques comptables il y a quelques années pour faciliter la gestion des mises à jour d'iOS, d'OS X, et des apps fournies, dont le prix est maintenant fondu dans celui des appareils.). Adobe peut avoir fait un choix comptable différent, mais a priori, rien ne l'empêche de faire le même choix que celui qu'ont fait de nombreuses sociétés concurrentes.
avatar thg | 

M. Nelzin,

Adobe est soumise à ces règles, elle a d'ailleurs eu l'occasion de s'exprimer plusieurs fois à ce propos. Sous réserve de l'adoption d'autres règles un jour, c'est en tout cas ce qui prévaut aujourd'hui, et qui explique pourquoi il y a une différence de traitement entre la version CC et la version perpétuelle de Lr, cette dernière étant un cas à part, qui doit sa subsistance actuelle grâce au "combat" que Tom Hogarty a mené au sein de sa propre boîte.

En attendant, ce papier est inutilement provocateur.

avatar Khefin | 

"les règles comptables US (AICPA SOP97-2) n'autorisant pas les éditeurs à ajouter des nouveautés dans les versions intermédiaires (sauf 1 trimestre après la sortie d'une version) x.0, le seul moyen de contourner cette limitation est le système de l'abonnement."

En survolant les notes de version de LR (pré CC), j'ai vu qu'Adobe a ajouté régulièrement de nouveaux (petits) outils dans les versions intermédiaires, sans compter la prise en compte de nouveaux boitiers, et ne se contentait pas de corriger de bugs.

Tout le monde se rejoint néanmoins sur le fragile futur de LR version licence perpétuelle.

avatar thg | 

La prise en compte de nouveaux boîtiers n'est pas considérée comme ajout d'un nouvel outil.

D'autre part, vous confondez "modification d'un outil existant" et "nouvel outil".

Relisez plus sérieusement ce que j'ai écrit, qui est un fait avéré, connu et reconnu par les intéressés.

Cette information surprend beaucoup de monde de ce côté de l'Atlantique, mais elle est parfaitement exacte, et a constitué l'une des raisons d'Adobe pour passer au mode d'abonnement.

Quant à l'avenir de Lr à licence perpétuelle, personne aujourd'hui ne peut s'avancer sur ce sujet, et je ne suis même pas certain qu'Adobe a déjà pris une décision à ce propos.

avatar Anthony Nelzin-Santos | 

@thg : encore une fois, vous faites une mauvaise lecture de ces règles, qui ne sont rien d'autre que ça, des règles. Par ailleurs, le cadre législatif qui les entoure n'interdit pas non plus la mise à jour des applications — il précise seulement la manière de déclarer leurs revenus, et donc de déclarer ses impôts (je le sais pour les avoir épluchées et réépluchées lorsqu'Apple a justement changé ses règles comptables). Bref, c'est une décision d'Adobe (qui n'est nouvelle ni surprenante, puisqu'elle a notamment articulée par leur CEO en 2011), pas une stricte obligation légale. Donc une décision critiquable.

avatar juluparien | 

Par contre la synchronisation sur mobile c'est logique que ça soit reservé aux abonnées du cloud vu que la synchro se fait via le cloud

avatar oupsman | 

Sauf que la synchro qui se fait via le cloud, c'est pas logique. Il serait bien plus efficace de réaliser la synchro par connexion Wifi directe.

avatar Corentin Cras-Méneur | 

Ils avaient prévenu que ça se passerait sans doute comme ça, mais ça reste mesquin…
Surtout que l'on ne parle pas d'une refonte de l'application.
Et que ce passe-t'il si on achète une license perpétuelle maintenant ? On as Dehaze et la nouvelle gestion des panoramas ou pas ?

C'est une mauvaise politique qui va mettre bien des utilisateurs à dos à mon sens.

avatar thg | 

Non, l'achat de la version 6 ne permet pas de récupérer ces nouvelles fonctions.

Détrompez-vous. Si leur politique était si mauvaise, la croissance du nombre d'abonnés de l'offre "photographes" (ainsi que les autres, d'ailleurs) ne connaîtrait pas un tel succès.

Il ne faut pas confondre l'avis de quelques hargneux anti-Adobe dans les forums avec ce qui se passe dans la réalité. L'abonnement CC est un succès, point (ce qui n'exclut pas qu'il y a des améliorations à faire).

avatar Corentin Cras-Méneur | 

L'abonnement CC est certes un succès commercial, mais nombre d'utilisateurs historiques des applications Adobe ne semblent pas ravis de la situation actuelle (et j'en fait partie).
Je ne dis en rien qu'il ne faut pas proposer d'offre par abonnement, mais ne pas offrir d'alternative me paraît une approche agressive qui prend un peut les utilisateurs pour des vaches à lait en tentant d'instaurer une rente (et Microsoft a pris le même chemin avec Office 365).

J'ai choisi de payer en une fois pour Lightroom et je savais que les fonctions majeures à venir ne seraient pas pour moi, mais bloquer l'accès aux fonctions mineures lors des simples mises à jour (alors que pour l'instant, je leur ai rapporté plus qu'un utilisateur par abonnement) me paraît « petit ».
Ça ne m'incite pas à rester fidèle à leurs solutions sur le long terme.

avatar steinway59 | 

@thg :
Dire que lighroom CC répond à la demande des utilisateurs car c'est soit disant un succès de vente est complètement idiot! Nombre de photographes ont été pris au piège et heureusement de plus en plus se tournent maintenant vers des logiciels tiers dont capture one! Bien meilleur que LR et qui ne prend pas ses utilisateurs pour des pigeons!

avatar thg | 

Ce sont vos arguments qui sont discutables, pour rester courtois.

Personne n'est captif, personne n'a été pris au piège.

Malheureusement pour vous, la courbe d'adoption de C1 - qui est effectivement un très bon logiciel - est à des années lumières de celle de Lr, donc, un bon conseil, ne vous auto-persuadez pas qu'il y a une hémorragie d'utilisateurs Lr.

Quant à l'histoire des pigeons, là encore, ces propos n'engagent que vous. Je doute fort que les presque 10 millions d''abonnés se considèrent comme tels.

avatar steinway59 | 

@thg : je me fous complètement du succès ou non de LR. Ce que je constate sur les forums photos ce sont des pro LR comme vous qui viennent défendre Adobe à tous les étages alors que toute personne censée sait très bien que Adobe a piégé l'utilisateur avec son cloud obligatoire (combien auront le courage de refaire leur photothèque sous un autre logiciel? Très peu) et  c'est la même façon de voir : aucun respect du client : on arrête un logiciel quand on le veut! Sans rien proposer aux utilisateurs fidèles! De plus quand je vois le nombre de "formateurs" LR ou proclamés comme tels on se doute bien que le logiciel est tout sauf ergonomique (aperture est bcp plus simple d'emploi par ex et très puissant). Je me rappelle aussi des utilisateurs de LR qui se moquaient de Aperture (alors que les premières versions de LR lui étaient inférieures) et qui ont crié au génie quand Adobe a sorti 5 ans après des fonctions présentes dans Aperture depuis le début MDR. Tout ça pour dire qu'il ne faut avoir aucune confiance ni en Adobe (je n'utilise plus rien de chez eux même si j'ai eu LR6 gratuit) ni en  concernant la photo, ni dans les utilisateurs de Adobe qui en font un fond de commerce !
Je conseille à tous de tester les versions d'essai des derawtiseurs afin de faire un choix! Vous serez surpris de voir qu'il y a un monde meilleur en dehors de  et Adobe pour la photo!

avatar oupsman | 

Huum, qu'un logiciel propose des formations ne veut pas dire qu'il n'est pas ergonomique, ça veut dire qu'il est complexe. C'est quelque peut différent.

LR n'est pas qu'un derawtiseur, c'est aussi (et surtout) un cataloguer. Personnellement, je m'en sers comme ça, et il me sert de derawtiseur pour les photos simples. Dès que le développement de la photo devient complexe, je bascule sur DXO, qui n'est pas non plus un modèle d'ergonomie soit dit en passant.

Ah oui au fait : contrairement à Aperture (dans sa configuration par défaut du moins), Lightroom ne stocke pas toutes les photos dans un gros blob, mais dans des répertoires, ce qui rend les photos accessibles facielement.

Quand Lightroom va s'arrêter, il sera plus simple de récupérer les photos dans un autre logiciel, contrairement à Aperture ...

avatar Hasgarn | 

Si Adobe oublie les non abonnés, j'ai choisi pour ma part d'oublier Adobe.
D'ailleurs, de qui suis-je en train de parler?
Bof on s'en fout, je retourne à DXO.

avatar ducati33 | 

Après tout si Adobe lance un cc lightroom seul pour 5-6 euros mois, peut être que le sucée et intéressera aux plus téméraires.

avatar yatsu | 

Je suis sur Capture One 9 versions Sony - prix? 50€. Adieux LR, je ne prendrais jamais d'abonnement chez Adobe. Pour les autres app je suis sur Affinity Designer, et Affinity Photo. J'en suis ravi. Je vous conseille vivement Capture One. J’ai essayé, et je ne reviendrais plus en arrière.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR