Les 10 utilitaires essentiels sur Mac

Nicolas Furno |

Suite à notre article sur les 15 applications gratuites à avoir sur son Mac, nous vous proposons une nouvelle sélection, mais cette fois d’utilitaires. Voici dix outils plus ou moins connus que nous utilisons au quotidien ou que nous recommandons si vous avez besoin d’une fonction avancée.

Nous n’avons pas repris de logiciels déjà cités dans notre précédente sélection et l’on pourrait aisément compléter cette liste avec F.lux, Skitch ou encore Alfred. Si vous n’aviez pas lu notre précédent article, il n’est pas trop tard !

Sans plus tarder, voici les dix utilitaires essentiels sur Mac, sans ordre particulier.

1. Indispensable multitâche : PopClip

PopClip (6,99 €) est un utilitaire qui peut sembler inutile, voire idiot, au premier abord, mais qui devient vite indispensable. C’est l’un des tout premiers logiciels que j’installe quand je change de Mac ou que je dois réinstaller ma session, je ne sais pas comment je ferais sans. Pourtant, sa fonction de base n’est pas très intéressante, à tel point que je la désactive à chaque fois.

PopClip analyse tout texte sélectionné et permet d’agir en fonction du contexte : ici, on peut ouvrir un lien, composer un mail ou encore chercher un mot dans le dictionnaire.
PopClip analyse tout texte sélectionné et permet d’agir en fonction du contexte : ici, on peut ouvrir un lien, composer un mail ou encore chercher un mot dans le dictionnaire.

À l’origine en effet, PopClip était vendu comme un moyen de retrouver les pop-up de copier/coller d’iOS. On sélectionne du texte et on a des boutons qui apparaissent au-dessus pour copier un élément. Quand on a l’habitude des raccourcis clavier, c’est superflu, mais cet utilitaire en fait beaucoup plus. À chaque fois que l’on sélectionne du texte, le logiciel l’analyse et propose plusieurs options :

  • C’est un lien ? On peut l’ouvrir dans le navigateur par défaut.
  • C’est une adresse mail ? On peut rédiger un message avec le client mail par défaut.
  • C’est un chemin OS X (comme ~/Documents/) ? On peut afficher l’emplacement dans le Finder.
  • C’est un mot inconnu ? PopClip affiche les premières suggestions piochées dans le dictionnaire d’OS X.
  • C’est un mot ? On peut alors au choix lancer une recherche sur Google avec le mot, ou bien en obtenir la définition si le mot est présent dans le dictionnaire d’OS X.

Et si les fonctions de base ne vous suffisent pas, il existe près de 150 extensions pour enrichir l’application et ajouter n’importe quelle fonction. On peut calculer avec PopClip, ajouter un rappel ou encore modifier le texte sélectionné. Vous allez voir, il devient très vite indispensable…

Fiche technique

  • Prix : 6,99 € (démo)
  • Langue : français
  • Système : OS X 10.6.8
  • Mac App Store : obligatoire

2. Gestionnaire de raccourcis : TextExpander

C’est un autre utilitaire qui sait très rapidement se rendre indispensable quand on commence à l’utiliser. TextExpander (49,95 €) est un gestionnaire d’abréviations qui permet de gagner du temps quand on tape du texte. Ses possibilités sont quasiment infinies, mais partons d’un exemple simple : pour écrire « beaucoup », on peut se contenter de trois lettres bcp et le logiciel les remplacera par le mot complet.

Les réglages de TextExpander permettent de lister tous les raccourcis, et de les modifier si on le souhaite.
Les réglages de TextExpander permettent de lister tous les raccourcis, et de les modifier si on le souhaite.

C’était un exemple simple, mais TextExpander en fait plus, beaucoup plus même. Vous pouvez insérer du texte déjà mis en forme ou des images. Vous pouvez utiliser le presse-papier, ou même créer des formulaires pour générer du contenu plus complexe à partir d’une abréviation. Et si vous voulez vraiment utiliser le logiciel au maximum, vous pourrez même lancer des scripts en Shell ou en AppleScript à partir d’une abréviation. Ce qui permet alors de tout faire, ou presque.

Fiche technique

  • Prix : 49,95 € (démo)
  • Langue : français
  • Système : OS X 10.10
  • Mac App Store : non
  • Alternatives :
    • Typinator : grand concurrent de TextExpander, il propose grosso-modo les mêmes fonctions, mais à un prix plus raisonnable (25 €).
    • OS X : Apple a intégré une fonction similaire à OS X et à iOS. Dans les Préférences Système, puis le panneau « Clavier » et enfin l’onglet « Raccourcis », vous trouverez un tableau avec des abréviations et la version longue. Cette fonction est limitée à la substitution simple, mais elle peut suffire.

3. Surveillance du partage de connexion : TripMode

Si vous avez souvent besoin de partager la connexion d’un smartphone, TripMode (7,4 €) est un utilitaire très pratique pour contrôler la consommation de data et la limiter en cas de besoin. L’application se loge dans la barre des menus et elle enregistre toutes les données transférées pour chaque logiciel. On peut ainsi repérer les plus gourmandes et alors les bloquer, d’un clic.

TripMode ne se contente pas de lister les applications les plus courantes, le logiciel permet aussi de bloquer un élément en un seul clic. Ici, iTunes est bloqué et le logiciel ne peut pas accéder au réseau.
TripMode ne se contente pas de lister les applications les plus courantes, le logiciel permet aussi de bloquer un élément en un seul clic. Ici, iTunes est bloqué et le logiciel ne peut pas accéder au réseau.

TripMode fonctionne automatiquement : l’application détecte quand vous utilisez un smartphone pour vous connecter et elle s’active alors, pour surveiller et filtrer. On peut également obtenir une valeur globale utilisée pour une journée, ou pour un mois complet.

Fiche technique

  • Prix : 7,99 $ (démo)
  • Langue : anglais
  • Système : OS X 10.9
  • Mac App Store : non

4. Contrôle de la musique : BeardedSpice

C’est le logiciel à utiliser quand on n’utilise pas seulement iTunes, mais plusieurs sources musicales, y compris dans le navigateur. BeardedSpice prend en charge les touches multimédias intégrées à tous les claviers vendus avec des Mac et les utilise pour contrôler la lecture du logiciel ou de l’onglet en cours. On peut choisir dans le menu une seule source à contrôler, ou bien laisser l’utilitaire faire. Dans ce cas, le dernier logiciel ou le dernier onglet utilisé prend le dessus.

BeardedSpice en action, ici pour contrôler trois sources différentes : iTunes, et deux onglets, l’un avec une vidéo YouTube et l’autre avec Google Play Music. La marque indique la source actuellement sélectionnée pour le contrôle.
BeardedSpice en action, ici pour contrôler trois sources différentes : iTunes et deux onglets, l’un avec une vidéo YouTube et l’autre avec Google Play Music. La marque indique la source actuellement sélectionnée pour le contrôle.

Outre iTunes, BeardedSpice gère Spotify et Vox et une longue liste de sites, parmi lesquels YouTube, Vimeo, Deezer, Google Music, SoundCloud ou même Netflix. On peut aussi l’utiliser avec la vidéo, mais l’utilitaire fonctionne parfaitement pour la musique, avec des options avancées pour associer des raccourcis clavier globaux en plus des touches de contrôle et pour afficher des notifications. Le tout est libre et gratuit…

Fiche technique

  • Prix : gratuit et libre (téléchargement)
  • Langue : anglais
  • Système : OS X 10.8
  • Mac App Store : non
  • Alternatives :
    • MiniPlay for Spotify and iTunes : comme son nom l’indique bien, ce logiciel gratuit se contente de contrôler iTunes et Spotify, mais il en fait plus, comme d’afficher la pochette du morceau en cours. Il fonctionne aussi depuis le Centre de notifications.

5. Gestionnaire de presse-papier : Copied

À la rédaction, deux camps très distincts se sont formés autour des gestionnaires de presse-papier : pour les uns, c’est une fonction indispensable, sans laquelle ils ne pourraient pas travailler. Pour les autres, c’est un gadget de plus, aussi inutile qu’encombrant. Puisque j’appartiens à la première catégorie, je me devais d’en glisser un et ce sera Copied (7,99 €). Ce n’est pas le moins cher, mais c’est sans doute le plus complet à l’heure actuelle, surtout avec l’application iOS et la synchronisation des données via iCloud.

L’interface de Copied sur Mac. On peut aussi en faire un menu de la barre de menus si on préfère. Notez la distinction des liens et du texte brut.
L’interface de Copied sur Mac. On peut aussi en faire un menu de la barre de menus si on préfère. Notez la distinction des liens et du texte brut.

Copied fonctionne comme tous les autres gestionnaires de presse-papier : il stocke tout ce que vous copiez sur le Mac et vous permet ensuite de le retrouver. Il fonctionne avec le texte, mais aussi les images qui sont également synchronisées entre OS X et iOS. Voilà un bon moyen de transférer du contenu d’un appareil à l’autre…

Fiche technique

  • Prix : 7,99 € (actuellement en promo à 3,99 €) + 1,99 € sur iOS en achat in-app pour la synchronisation
  • Langue : anglais
  • Système : OS X 10.10
  • Mac App Store : obligatoire
  • Alternatives :
    • Alfred : ce n’est pas sa fonction principale, mais le lanceur peut, lui aussi, gérer le presse-papier et au fil des années, c’est la solution la plus simple et la plus rapide vers laquelle je finis toujours par revenir. Il faut payer le Powerpack (22 €) pour en bénéficier.
    • Paste : il conserve tout, y compris les images et c’est sans conteste l’option la plus élégante, avec une interface qui rappelle celle de Mission Control. Une application iOS devrait arriver et l’utilitaire est vendu 3 € seulement pour le moment.
    • CopyClip : c’est le plus simple de tous, et c’est son point fort. Il ne gère que le texte, apparaît dans la barre de menus et affiche les derniers éléments, c’est tout. Avantage supplémentaire ? Il est gratuit.

6. Déverrouillage du Mac : Knock

Vous avez sûrement un mot de passe pour protéger votre session sur le Mac ? Knock (4,99 €) est un utilitaire bien pratique, puisqu’il évite de saisir ce mot de passe à chaque fois, sans perdre la sécurité apportée par cette protection. Pour éviter que n’importe qui utilise l’ordinateur, la solution est votre iPhone : relié en Bluetooth 4 au Mac, il agit comme clé et débloque le Mac en tapant deux fois (gentiment) le téléphone.

Ce logiciel existe depuis près de trois ans maintenant et il a été enrichi l’an dernier avec une application Apple Watch qui est parfois pratique. Et pour plus de sécurité encore, Knock peut exiger Touch ID sur le téléphone, mais on perd alors le confort des deux tapotements sur l’appareil que l’on pouvait faire alors qu’il était dans une poche. L’ensemble fonctionne assez bien et pour toutes les fois où la connexion ne se fait pas, il reste toujours votre mot de passe !

Fiche technique

  • Prix : 4,99 €
  • Langue : anglais
  • Système : un Mac avec BT 4.0
  • Mac App Store : obligatoire (App Store)
  • Alternatives :
    • MacID : le même principe, mais uniquement avec TouchID ou la montre. Il a l’avantage d’être vendu légèrement moins cher : 3,99 €.

7. Optimisation des images : ImageOptim

À partir du moment où vous partagez des images, que ce soit sur un site internet, sur un forum ou même par mail, il est indispensable de les optimiser pour réduire le poids des fichiers. Et pour cela, ImageOptim reste la meilleure solution : ce logiciel gratuit rassemble tous les outils nécessaires pour optimiser tous les fichiers. Que l’on ait des JPG, des PNG ou même des GIF, le logiciel saura réduire leur taille, avec des gains parfois très importants. Et le tout, sans perte de qualité par défaut !

ImageOptim a permis de gagner 300 Ko sur ces trois fichiers, et l’une des images a vu son poids divisé par plus de deux dans l’opération !
ImageOptim a permis de gagner 300 Ko sur ces trois fichiers, et l’une des images a vu son poids divisé par plus de deux dans l’opération !

Dans ses réglages, on peut aussi activer une optimisation avec perte pour aller plus loin en matière de gains. Rappelons que réduire les dimensions d’une image est un excellent moyen de réduire aussi son poids : Aperçu fait très bien l’affaire pour ça.

Fiche technique

  • Prix : gratuit et libre
  • Langue : français
  • Système : OS X 10.8
  • Mac App Store : non
  • Alternatives :
    • JPEGmini : certes, cet utilitaire est vendu 20 € (il existe une version gratuite, mais limitée à 20 images par jour) et il ne gère que les JPEG. Mais si vous avez des photos dans ce format à optimiser, c’est le meilleur : il réduit la taille des fichiers avec une perte si minime qu’elle est invisible à l’œil nu.

8. Rangement : Unclutter

Vous n’aimez pas encombrer le bureau virtuel de votre Mac avec des dizaines et des dizaines de fichiers temporaires ? Unclutter (5,99 €) offre une solution intéressante à ce problème, puisque cet utilitaire ne prend aucune place à l’écran, sauf quand vous en avez besoin. Le cas échéant, il affiche son tiroir depuis le haut de l’écran et il propose trois zones : une pour les fichiers (que l’on pourra remplir plutôt que le bureau), une pour des notes et une troisième avec l’historique du presse-papier.

Uncluttered en action. — Cliquer pour agrandir

Par défaut, on affiche Unclutter en positionnant le curseur au niveau de la barre des menus et en glissant vers le bas sur le trackpad ou la molette de la souris. Mais si on préfère, les réglages contiennent tout ce qu’il faut pour changer ce comportement : on peut lui associer un raccourci clavier ou agir en même temps sur la souris et le clavier. On peut aussi modifier la taille des trois parties et même en retirer une, si elle est inutile.

Fiche technique

  • Prix : 5,99 €
  • Langue : anglais
  • Système : OS X 10.10
  • Mac App Store : obligatoire
  • Alternatives :
    • Desktop Curtain : si c’est uniquement le bazar sur le bureau qui vous gêne, cet utilitaire vendu 5 € suffira largement. En un clic, il masque toutes les icônes, sans bouger les fichiers qui restent accessibles dans le Finder.

9. Réglage plus fin du Mac : Deeper

OS X propose déjà de nombreux réglages pour adapter le Mac exactement à ses besoins. Mais le système en contient en fait beaucoup plus, tous cachés car ils ne sont pas forcément importants, ou parfois car ils peuvent poser problème. Quoi qu’il en soit, si vous voulez tout modifier, il existe un utilitaire qui vous évitera de faire des erreurs : Deeper.

Cliquer pour agrandir

Ce logiciel gratuit a été créé par le développeur d’OnyX, la référence en matière d’optimisation d’OS X. D’ailleurs, on retrouve la majorité des réglages de Deeper dans l’autre outil, mais si vous voulez uniquement les paramètres cachés, l’interface est plus agréable avec ce logiciel. Dans tous les cas, mieux vaut éviter de cocher n’importe quoi sans vérifier, mais il y a des options utiles, comme l’activation du mode sombre avec un raccourci clavier.

Fiche technique

  • Prix : gratuit
  • Langue : français
  • Système : OS X 10.4 (prenez la version adaptée à votre Mac)
  • Mac App Store : non
  • Alternatives :
    • MacPilot : un utilitaire équivalent, avec une interface peut-être plus élégante et plus d’options, mais aussi payant (27,6 €).

10. Surveillance du Mac : iStat Menus

Il faut bien le reconnaître, iStat Menus (20,5 €) n’est pas nécessairement l’utilitaire le plus utile, mais pour tous ceux qui aiment garder un œil sur leur Mac pour surveiller que tout fonctionne, c’est un incontournable. Grâce à lui, on peut avoir dans la barre des menus tous les paramètres essentiels de l’ordinateur, que ce soit concernant le processeur, la mémoire vive ou encore les disques dur et la batterie.

iStat Menus avec le menu dédié aux processeurs. En survolant chaque graphique, on a un historique sur la dernière heure, les 24 dernières heures ou encore les sept derniers jours;
iStat Menus avec le menu dédié aux processeurs. En survolant chaque graphique, on a un historique sur la dernière heure, les 24 dernières heures ou encore les sept derniers jours;

La force d’iStat Menus, c’est qu’il offre de nombreuses options pour l’adapter en fonction des besoins. Vous pouvez n’avoir qu’une seule icône synthétique ou au contraire remplir la barre des menus avec toutes les informations. Et vous pouvez même avoir des alertes si les disques durs sont trop utilisés, ou si les ventilateurs s’activent anormalement.

Fiche technique

  • Prix : 20,5 € (démo)
  • Langue : anglais
  • Système : OS X 10.8
  • Mac App Store : non
  • Alternatives :
    • Übersicht : si vous n’aimez pas encombrer la barre des menus et que vous n’avez pas peur de mettre la main dans le cambouis. Cet utilitaire affiche les informations directement sur le bureau d’OS X et il se base sur des widgets codés en HTML5. Le tout est aussi complètement gratuit.
avatar noxx09 | 

Désolé mais je n'ai rien trouvé d'essentiel. Pas mal de choses sont proposées déjà par le système (cela aurait-été bien de le mettre en parallèle pour montrer les avantages des logiciels proposés). Après certains peuvent avoir des besoins très particuliers pour telle ou telle tâche, c'est sûr...

avatar le ratiocineur masqué | 

Je partage ton avis sauf pour un des logiciel : tu devrais vraiment essayer PopClip !!!

avatar dragao13 | 

Indispensables mais j'en utilise aucun !

Le seul utilitaire que je trouve vraiment indispensable est ClipMenu et il est gratuit.
J'utilise aussi Drive mais je pourrais m'en passer...

Pour tous le reste OS X se suffit à lui-même avec ses utilitaires.

avatar pat3 | 

À la place de clipmenu j'utilise FlyCut, tout aussi gratuit, et c'est franchement un utilitaire que je réinstallerais en premier si j'avais à faire une clean install.

avatar elitelazor | 

J'utilise TripMod pour la surveillance du data partagé, utilitaire qui fait extrêmement bien son job !

avatar patrick86 | 

Une alternative à TextExpander n'est pas citée : c'est la gestion des abréviations intégrée à OS X et accessible dans Préférences Système → Clavier → Texte.

--

Pour l'accès aux réglages cachés, on peut aussi citer TinkerTool http://www.bresink.com/osx/TinkerTool.html
Il y a eu aussi un panneau de préférences système très complet, Secret, mais il semble mort et disparu dans une faille spatio-temporelle.

avatar Nicolas Furno | 

@ patrick86 : ah oui tout à fait, je voulais mettre l'info pour les abréviations et ça m'a échappé. J'ajoute !

J'ajoute TinkerTool, je l'avais oublié. Et ma première intention était bien de mettre Secrets, mais il est introuvable…

avatar patrick86 | 

@Nicolas Furno :

J'ai retrouvé une trace de Secrets sur MacUpdate (avec installateur MacUpdate…) mais le site semble avoir été supprimé.

http://www.macupdate.com/app/mac/27025/secrets

Une autre trace ici : https://code.google.com/p/blacktree-secrets/ où on peut télécharger la 1.0.6 en zip.

D'un autre côté, il n'est plus maintenu depuis… OS X 10.6.

avatar pat3 | 

Elle n'est pas citée parce qu'elle est beaucoup moins complète et encore moins confortable à l'usage; pour ça j'utilise aussi Typinator, après avoir commencé sur TypeIt4Me (qui avait une version française appelé Mactylo, à l'époque), et c'est tellement ancré dans mon usage que je suis toujours surpris de ne pas avoir mes raccourcis clavier quand je passe sur un autre ordi.
Quand écrire de longs articles fait partie de ton métier, un utilitaire comme celui-là est tout simplement indispensable.

avatar patrick86 | 

"Elle n'est pas citée parce qu'elle est beaucoup moins complète et encore moins confortable à l'usage"

Moins complète je ne dis pas le contraire, mais moins confortable, je dirais que ça dépend avant-tout de l'usage.

Si on veut une gestion rapide de quelques abréviations de mots ou expressions que l'on tape souvent, la fonction intégrée est souvent suffisante et plus confortable qu'un logiciel plus complet.

A mon sens, ces utilitaires sont utiles quand on ne se contente plus de la fonction de base intégrée nativement.

avatar Domsware | 

Je viens de passer à Copied puisque Paste n'arrête pas de planter ce qui le rend inutilisable.
Et il manque Hazel qui m'est bien utilisée pour le développement !

avatar San_Pellegrino | 

Après, il y en a qui se plaigne que leur Mac tourne mal ...

avatar dumas75 | 

Bof ! Rien d'utile :(

avatar fte | 

Pour ma part, je ne conçois pas un Mac sans LaunchBar. Je peux me passer de plein de choses qui me sont utiles au quotidien, LaunchBar n'en fait pas partie.

C'est le seul logiciel qui me manque absolument sur Windows. Launchy est loin de l'égaler.

Je pourrais lister mes propres indispensables, mais je dois dire que depuis que j'ai déplacer la plupart de mes activités sur mon PC, la liste d'indispensables s'est réduite drastiquement. S'il ne peut y en avoir qu'un, ce sera LaunchBar.

avatar willymac | 

Mouais mouais... indispensable je sais pas... plus une question d'utilisation perso, et personne utilise son mac de la même manière...

Un des plus indispensable à mon sens est : Little Snitch

Qui surveille les communication sur internet... Une connection intempestive d'un truc que vous ne connaissez pas vers une IP que vous ne connaissez pas, c'est signalé, mis en stand by et vous le bloquez ou pas...

avatar Grizzzly | 

Je ne comprends pas les gens qui se plaignent sans arrêt..

Evidemment indispensables sous entend "des trucs bien pratiques qu'on utilise chez nous et qui pourraient vous être utiles alors on partage"

Evidemment ce sera plus ou moins utile pour chacun..

Perso je ne peux plus me passer de Popclip, d'Alfred et de son presse papier, et à la lecture de cet article, Bearded spice pourrait m'intéresser donc je vais tester ça.

Merci pour cet article

avatar thyllem | 

+1
quote: Evidemment indispensables sous entend "des trucs bien pratiques qu'on utilise chez nous et qui pourraient vous être utiles alors on partage"

c'est pourtant une des bases d'internet,le partage de connaissances mais cet esprit est mort.

avatar joneskind | 

@Nicolas Furno

Merci beaucoup !

Y a quelques utilitaires présentés ici qui pourraient bien me faire sortir la carte bleue !

Je ne savais pas que TextExpander était si puissant. Est-ce que par exemple il serait capable de gérer un raccourci comme celui là :

fp ⇨ Je vous prie d'agréer Var l'expression de mes sentiments respectueux.

Et me laisser modifier la variable ?

Une autre question.
Tu parles d'un raccourci clavier dans Deeper qui permet d'activer le mode sombre. Est-ce qu'il est possible d'activer en même temps le mode noir et blanc et négatif ? (Désolé pour ces questions, j'ai pas mon Mac sous la main et je suis pressé d'avoir la réponse !)

avatar Nicolas Furno | 

@joneskind :
Aucun souci pour faire ça avec TextExpander ! Essaie la démo, tu ne risques rien…

Et non, pour Deeper. Je le ferais avec Alfred ou un script, je pense.

avatar oomu | 

Popclip est franchement pratique et quasi naturel.

avatar adixya | 

Redimensionner les photos pour les réduire ? Y a plus sale comme methode, mais il y a aussi beaucoup mieux. Ce n'est en rien une "excellente" methode. C'est surtout une methode que monsieur et madame tout le monde peuvent comprendre directement et utilisent intuitivement, ca n'en fait pas une "excellente" methode pour autant.

Personnellement, je passe mes photos persos en échelle de couleur 24 ou 32 bits, je gagne au minimum 50% en taille, souvent 60 à 70% sans toucher la résolution, et avec des changements quasi imperceptibles a l'œil humain, sauf à zoomer et comparer pixel par pixel...

avatar Grichka | 

Je suis en train d'essayer BeardedSpice. Il marche bien avec avec iTunes et Spotify mais j'aurais aimé que ça contrôle la fenêtre active. En effet, si Spotify joue un morceau et que je mets iTunes en fenêtre active, les touches contrôle toujours spotify. Ca aurait mieux que les touches coupes Spotify pour contrôler le logiciel en fenêtre active. Ou du moins, ça aurait bien d'avoir le choix dans les préférences.
Pour Youtube par contre, ça ne marche pas. Il est bien coché dans les préférences, mais lorsque j'ouvre un onglet Youtube dans Firefox et que je lance une vidéo, BeardedSpice ne le détecte pas...Une solution ?

avatar pat3 | 

et avec une vidéo intégrée dans un diaporama keynote, ça marche? Ça m'arrangerait grave, bien que je doute que ça soit possible…

avatar Grichka | 

Pas essayé. Si tu as un exemple de diaporama, je peux essayer.

avatar pat3 | 

juste tu glisses une vidéo lisible par quicktime dans un nouveau diaporama keynote, et tu lances la lecture en plein écran: est-ce que BeardedSpice permet de piloter la vidéo? Si oui, ce serait génial.

J'ai plein de diaporama avec des vidéos, mais le temps qu'ils arrivent à toi…

Pages

CONNEXION UTILISATEUR